L'actu du Dimanche 20 Juin

L'actu du Dimanche 20 Juin

 Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL // L'actu du Vendredi 18 Juin

Denayer et Lyon, prolongation bientôt confirmée

Foot01.com

En marge de l'Euro 2021, Jason Denayer a confirmé que sa prolongation de contrat avec l'Olympique Lyonnais était en bonne voie et que rien ne devrait empêcher qu'il reste à l'OL.

Jason Denayer n’a pas réellement brillé au sein de la défense belge depuis le début de l’Euro 2021, et cela même s’il conserve toute la confiance de son sélectionneur. Mais ce qui est certain c’est que ce n’est pas sa situation à l’Olympique Lyonnais qui perturbe le joueur des Diables Rouges. Car même s’il ne lui reste plus qu’un an d’engagement avec le club de Jean-Michel Aulas, le défenseur de 25 ans, arrivé dans la capitale des Gaules en août 2018 en provenance de Manchester City, pense que rapidement un accord va être conclu avec Lyon afin de prolonger sa carrière en Ligue 1. Interrogé en conférence de presse sur le sujet, Jason Denayer n’a pas douté la moindre seconde au moment de répondre.

Pour le défenseur, il sera bien dans l’effectif de Peter Bosz lorsqu’il reviendra de l’Euro, et cela pour plusieurs saisons, confirmant ainsi les propos récents de Jean-Michel Aulas sur ce thème de la prolongation. « Personnellement, et je l'ai déjà évoqué, je suis très bien à Lyon. Nous sommes en train de discuter. Nous ne sommes pas encore tombés d'accord mais pas pour des choses importantes. Pour l'instant, tout se passe bien ici. J'aimerais bien prolonger si on trouve un terrain d'entente. Mais actuellement, je reste concentré avec l'équipe de Belgique », a expliqué Jason Denayer, dont les performances n’ont pas été d’une régularité absolue que ce soit avec l’Olympique Lyonnais ou avec l’équipe de Belgique. Aux agents de de l'international de finaliser les derniers détails et d'officialiser cet accord souhaité par les deux parties.

 


 

Vidéo : Retour sur les 4 ans de Memphis à l'OL

Twitter

Attendue depuis plusieurs jours, la signature de Memphis Depay au FC Barcelone est désormais officielle. L'attaquant néerlandais, parti libre de l'Olympique Lyonnais, rejoint l'armada offensive du Barça où Ronald Koeman en avait fait sa priorité du mercato estival. L'ancien mancunien s'est engagé jusqu'en 2023.


Retour en vidéo sur le passage de Memphis à l'OL




 


 

Depay réagit à son arrivée au Barça

Football365.fr

Tout juste arrivé au FC Barcelone après quatre années et demi passées à l'OL, Depay a réagi à son arrivée dans son nouveau club sur les réseaux.

Alors que c’était attendu depuis un moment, ce samedi, le FC Barcelone a annoncé avoir enrôlé Memphis Depay pour les deux prochaines saisons, jusqu’en juin 2023, accompagnée d’une clause de libération de 500 millions d’euros. Apprécié par Ronald Koeman lorsqu’il était entraîneur des Pays-Bas, Depay va donc le retrouver au Barça, au grand bonheur de l’ex-capitaine de l’OL.

Actuellement avec les Pays-Bas pour disputer l’Euro 2020, le Néerlandais a exprimé sa joie de rejoindre le club catalan sur ses réseaux sociaux. « Un grand rêve d’enfant. Rêver grand. Je suis super excité de rejoindre mon nouveau club« , a confié Depay ce samedi.

 


 

L'offre d'Arsenal pour séduire l'OL et Houssem Aouar

Footmercato.net

Une idée fixe. Déjà sur le coup l'été dernier, Arsenal aurait l'intention de revenir à la charge pour Houssem Aouar (22 ans), explique le Sun. Et pour convaincre l'Olympique Lyonnais de lâcher son international tricolore (1 cape), sous contrat jusqu'en juin 2023, les Gunners prépareraient une offre de 25 M€.

D'autre part, pour séduire le meneur de jeu, les Londoniens rédigeraient actuellement un contrat assorti d'un salaire supérieur à 116 500€ par semaine, soit environ 6,06 M€ par an. De quoi sérieusement réfléchir. Le dossier est rouvert !

 


 

Lyon accepte de s’affaiblir pour la reprise

Foot01.com

Nouvel entraîneur de l’Olympique Lyonnais, Peter Bosz ne pourra pas compter sur l’intégralité de son effectif pour la reprise de la Ligue 1. Ses dirigeants ont en effet accepté de se priver de trois joueurs. Et la liste pourrait s’allonger.

Noël Le Graët est tout de suite intervenu pour dissiper les doutes. Pour le président de la Fédération Française de Football, les Bleuets n’auront pas à déclarer forfait avant les Jeux Olympiques à Tokyo. « Même pas en rêve », a lâché le dirigeant, qui a tout de même reconnu au micro de beIN Sports qu’il était « difficile de trouver des joueurs parce que certains clubs ont un peu de mal à les lâcher ». Mais ce n’est pas le cas de l’Olympique Lyonnais.

Trois absences à prévoir au milieu

Contrairement au Paris Saint-Germain, à Lille, au Stade Rennais ou à l’AS Monaco, le club rhodanien accepte de libérer ses joueurs convoqués pour disputer les Jeux Olympiques du 21 juillet au 7 août, et ce même si la FIFA laisse la possibilité aux clubs de retenir leurs éléments. Ainsi, Maxence Caqueret et Houssem Aouar ont de grandes chances de rejoindre l’équipe de France Espoirs et son sélectionneur Sylvain Ripoll qui n’a pas beaucoup d’autres choix. Rappelons aussi que le Brésilien Bruno Guimarães s’envolera pour le Japon afin de défendre les couleurs de son pays.

Bientôt un quatrième Gone appelé ?

Alors à moins que la France et le Brésil soient rapidement éliminés, l’entrejeu de l’Olympique Lyonnais sera affaibli lors de la 1ère journée de Ligue 1 prévue le week-end du vendredi 6 août. En fonction du parcours des uns et des autres, les absences pourraient même se prolonger. Apparemment, Lyon accepte cette contrainte sachant que Melvin Bard a aussi des chances d’être appelé pour compenser les absences des Rennais Faitout Maouassa et Adrien Truffert.

 


 

Memphis au Barça, le gros coup du mercato

Footradio.com

Après des semaines de négociations, Memphis Depay a officiellement rejoint le FC Barcelone ce samedi. Le Néerlandais y a signé un contrat de deux ans.

Les fans du FC Barcelone peuvent savourer, ceux de l’OL pester. En fin de contrat avec le club rhodanien, le Néerlandais s’est en effet engagé ce samedi avec les Catalans. Le joueur voulait absolument retrouver Ronald Koeman et se prouver qu’il peut s’imposer dans un des meilleurs clubs du monde. La tâche ne sera pas facile, surtout avec Sergio Aguero, Leo Messi, Pedri, Ansu Fatu, Antoine Griezmann ou encore Martin Braithwaite pour concurrents. Mais selon certains observateurs, Memphis Depay a des arguments en sa faveur. Ce n’est pas Max Franco Sanchez qui dira le contraire.

“Sur le papier c’est un énorme coup que fait le Barça avec Memphis Depay”

Sur son compte Twitter, le spécialiste du football espagnol a donné son avis sur cette arrivée. “Un joueur autosuffisant, avec du caractère, qui apporte du but, capable de jouer à plusieurs positions devant. Le tout pour 0€ et un salaire relativement bas apparemment. Sur le papier c’est un énorme coup que fait le Barça avec Memphis Depay”, a notamment indiqué Max Franco Sanchez, qui est impatient de voir ce que donnera Memphis Depay sous le maillot du FC Barcelone. En attendant, l’ancien Lyonnais aura à coeur d’emmener son pays sur le toit de l’Europe lors de l’Euro 2020.

 


 

LDLC ASVEL devient membre permanent de l'EuroLeague

OL.fr

Communiqué - Le Board de l’EuroLeague a officiellement annoncé ce jour que LDLC ASVEL sera bien détenteur d’une Licence A à partir de la saison prochaine, sous réserve de l'approbation officielle de l'Assemblée Générale des actionnaires de l'ECA qui se tiendra au mois de juillet. Un sésame permanent dans la plus prestigieuse des compétitions européennes qui ouvre au club d’immenses perspectives !

Depuis leur arrivée à la Présidence en 2014, Tony PARKER et Gaëtan MULLER n’avaient de cesse de répéter que l’un de leurs objectifs majeurs était de
ramener LDLC ASVEL parmi les plus grands clubs d’Europe.

L’arrivée au capital d’OL Groupe, et de son président Jean-Michel AULAS, n’ont fait que prolonger cette ambition. L’accompagnement financier et humain de l’Olympique Lyonnais a permis à cette même ambition de devenir réalité.

Après deux saisons d’apprentissage plus qu’encourageantes, LDLC ASVEL va donc continuer de se frotter aux plus grands clubs avec la volonté d’apprendre, encore et toujours, en s’inspirant des plus performants, afin d’atteindre les sommets.

Tony PARKER - Président de LDLC ASVEL : « C’est un grand jour ! C’était un rêve à mon arrivée qui devient aujourd’hui réalité ! Je voudrais remercier tous ceux qui ont oeuvré à la construction du projet. Tout le monde a travaillé dur, en équipe, pour remplir cet objectif, et ce n’est pas maintenant que nous allons relâcher nos efforts, bien au contraire. Nous voulons maintenant prouver que l’on mérite cette place parmi les plus grands, on veut placer LDLC ASVEL au sommet ! »

Gaëtan MULLER - Président Délégué de LDLC ASVEL : « Je voudrais remercier tous ceux qui ont cru en nous depuis le début, tous ceux qui ont contribué à l’obtention de cette licence
permanente. Aujourd’hui, c’est aussi leur victoire ! Sportivement et économiquement, l’avenir est radieux pour LDLC ASVEL, les projets ne manqueront pas. Nous allons poursuivre sur notre voie, nous montrer exemplaire et ambitieux afin de continuer d’écrire l’histoire de notre grand club ! »

Jean-Michel AULAS - Président d'OL Groupe : « L’admission comme membre permanent de l’Euroleague salue aujourd’hui l’intense travail réalisé en synergie par LDLC ASVEL et l’Olympique Lyonnais. Je tiens à remercier Tony et Gaëtan, ainsi que les équipes de l’OL qui ont permis de rendre cela possible. Ensemble, nous allons continuer d’œuvrer pour que LDLC ASVEL rayonne en Europe, mais aussi dans le monde entier. La future salle Arena, qui répondra aux usages d’aujourd’hui, mais aussi de demain, sera l’étape d’après dans ce projet qui allie sport, performance, divertissement et exemplarité. C’est une formidable perspective d’avenir qui s’ouvre pour les deux institutions et les actionnaires d’OL Groupe. »

 


 

Peter Bosz arrive à Lyon vendredi

Leprogres.fr

Le nouveau coach de l'OL doit arriver à Lyon ce vendredi. La reprise de l'entraînement est programmée pour le 1er juillet.

Le nouveau coach de l’OL Peter Bosz devrait arriver à Lyon ce vendredi 25 juin. Son contrat débute le 1er juillet, qui sera également le jour de la reprise pour les joueurs non retenus dans des équipes nationales. L’effectif olympien sera donc loin d’être complet à cette reprise.

Le Néerlandais était reparti finir ses vacances à Curaçao après avoir signé à l'OL fin mai. On ne connaît toujours pas la composition de son staff.

Les Lyonnais débuteront cette nouvelle saison par des tests physiques. Le premier match amical ne se fera sans doute pas contre Leicester à Bourgoin le 14 juillet, pour cause de situation sanitaire en Angleterre, mais plutôt contre Bourg Péronnas le 10 juillet, toujours à Bourgoin.

Un match au Groupama Stadium le 17 juillet pourrait suivre (Wolfsburg) avec une jauge qui dépendra d’une décision préfectorale. Un stage et deux autres matches suivraient.

L’OL ne rencontrera pas cet été Liverpool pour le trophée Gérard Houllier comme envisagé un temps.

 


 

Aulas promet de libérer deux joueurs de l’OL pour les JO de Tokyo

Leprogres.fr

A l'instar de Strasbourg, le président de l'OL Jean-Michel Aulas, également membre du comité exécutif de la Fédération française de football, a garanti à Noël Le Graet de laisser deux joueurs de l'Olympique lyonnais à la disposition du sélectionneur de l'équipe de France Espoirs pour les Jeux olympiques de Tokyo.

Alors que la Fédération française de football fait face à une cascade de défections et peine à construire un groupe de 18 joueurs et 4 réservistes pour participer aux Jeux olympiques de Tokyo, qui débutent dans un mois au Japon, le président de l’OL, qui avait laissé planer le doute jusque-là, a promis de faire un geste pour aider la sélection tricolore.

Présent aux côtés du président de la FFF Noël Le Graet pour assister au 2e match des Bleus lors de cet Euro face à la Hongrie, ce samedi 19 juin dans la Puskas Arena de Budapest, Jean-Michel Aulas s’est engagé à libérer deux joueurs, à l’instar de Strasbourg, indique l’AFP.

Aouar, Caqueret et Bard sélectionnables

Une promesse qui intervient après une demande expresse du président de la Fédération, qui a formulé la requête de laisser partir « au moins un joueur » auprès de chaque président de club français.

Pour rappel, au sein de l’Olympique lyonnais, Houssem Aouar, Maxence Caqueret et Melvin Bard, nés après le 1er janvier 1997, seraient éligibles. Reste à savoir quels sont les deux Bleuets parmi ces trois joueurs-là auxquels Jean-Michel Aulas faisait référence.

 

 

 Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL // L'actu du Vendredi 18 Juin

 

Last modified on dimanche, 20 juin 2021 22:08