L'actu du Jeudi 17 Juin

L'actu du Jeudi 17 Juin

 Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL // L'actu du Mercredi 16 Juin

Henrique débarque aujourd’hui

Footmercato.net

Annoncé depuis plusieurs semaines du côté de l’Olympique Lyonnais, Henrique (27 ans) arrive enfin ce jeudi. D’après les informations de l’Équipe, Jean-Michel Aulas, qui avait annoncé à demi-mot l’arrivée du latéral brésilien il y a plusieurs jours, devrait accueillir le joueur de Vasco de Gama à Lyon aujourd’hui.

Parti de Rio de Janeiro hier, son avion devrait se poser sur le sol lyonnais ce jeudi. Le quotidien sportif français ajoute que l’officialisation de son transfert devrait même intervenir ce jour. L’OL officialisera donc sa deuxième recrue du mercato estival après avoir enregistré la signature de l’ancien défenseur du Stade Rennais Damien Da Silva (33 ans). Pour rappel, Henrique était en fin de contrat à la fin du mois avec son club formateur.

 


 

Monaco : ça avance bien pour Jean Lucas

Footmercato.net

Comme révélé par L'Équipe, Jean Lucas (22 ans) figure sur les tablettes de l'AS Monaco. Ce dossier avance bien. Selon nos informations, le club du Rocher a ouvert les discussions avec l'Olympique Lyonnais, avec qui le milieu de terrain est sous contrat jusqu'en juin 2024.

Les deux parties semblent sur la même longueur d'ondes et un accord pourrait prochainement intervenir. Le Brésilien s'est lui entendu sur les bases d'un contrat avec l'écurie princière, même s'il reste encore des détails à régler.

 


 

Milos Veljkovic, Lyon à la lutte avec l'OM

Foot01.com

L’OL craint un coup tordu de Jason Denayer, et suit de près Milos Veljkovic, qui évolue au Werder Brême.

Jason Denayer provoque des remous à l’OL avec les dernières déclarations de son agent. Le Belge est pour le moment toujours censé faire la paire en défense centrale avec Marcelo la saison prochaine. Mais preuve que la situation est à suivre de près, Juninho regarde à ce poste en cas de départ de l’ancien de Manchester City. Car le recrutement libre de Damien Da Silva en provenance de Rennes n’offre visiblement pas suffisamment de garantie pour un éventuel poste de titulaire. C’est pourquoi Bild affirme que l’OL s’est positionné pour Milos Veljkovic, qui a tout d’un bon plan. Le défenseur central vient de réaliser une saison plein avec le Werder Brême, mais n’a pas pu empêcher la relégation des Verts. A un an de la fin de son contrat, il ne sera donc pas retenu par la formation allemande.

L’international serbe, recruté pour 300.000 euros il y a cinq ans de cela, sera donc disponible à un prix très abordable, ce qui lui vaut de l’intérêt. Notamment en France, puisqu’outre l’OL, l’OM et Rennes suivent aussi sa situation de près. En tout cas, sur le plan financier le risque ne sera pas énorme, puisque son transfert ne dépasserait pas les 4 ME. Le Werder Brême voit ce départ comme une belle occasion de remplir les caisses après une saison difficile, marquée donc par une relégation en D2 après une fin de saison catastrophique. Mais sa cote assez élevée en France a de quoi surprendre, sachant qu’à 25 ans, il n’a pas forcément l’étoffe d’un titulaire en puissance, et ne sort pas particulièrement de saisons enchainées de manière convaincante. Il reste à savoir si l’OL, ou même l’OM et Rennes, cherchent plutôt un remplaçant ou un défenseur axial capable de s’intégrer à une défense à 5.

 


 

Mercato : l'OL va être attaqué de toutes parts !

Footmercato.net

Comme à chaque mercato, l'Olympique Lyonnais va devoir gérer les sollicitations pour certains et les envies de départ des autres. Et ça devrait bouger !

Jean-Michel Aulas n'y est pas allé par quatre chemins. Interrogé par Le Progrès en début de semaine, le président de l'OL a assuré que son club, qui passera devant la DNCG le 29 juin prochain, allait continuer à investir sur le mercato. Toutefois, il a reconnu que la porte s'ouvrirait certainement pour certains. « Il y aura aussi des départs, car des joueurs souhaitent partir. On ne donnera pas d’indications avant, ni sur les montants, ni sur les joueurs parce qu’on est dans un jeu à plusieurs.»

Éviter à tout prix un nouveau cas Memphis

Une nouvelle fois sans Ligue des Champions, Lyon se prépare à se faire attaquer pour ses meilleurs éléments. En fin de contrat, Memphis Depay va rejoindre gratuitement le Barça. Ce que n'a pas digéré JMA, qui ne veut plus d'autres cas de ce genre. L'objectif est donc de prolonger Jason Denayer (25 ans), libre en 2022. Alors que les discussions avaient bien débuté, elles se sont calmées après la non-qualification en C1. La presse belge explique que le défenseur n'exclurait pas un départ.

Il pourrait également profiter de son exposition pendant l'Euro pour attirer les regards. Interrogé par Voetbal Magazine, Jesse De Preter, son agent, a reconnu qu'il avait des touches : «Denayer reçoit des offres de grosses équipes, mais il est sous contrat avec Lyon, qui est également une équipe de haut niveau, pour encore une année. Il a toutes les cartes en main.» En position de force, Denayer peut donc prolonger, changer d'air cet été, voire partir libre dans un an. Une solution que ne privilégie pas l'OL.

Des envies d'ailleurs pour certains...

En revanche, la porte pourrait s'ouvrir pour Maxwel Cornet (24 ans). Encore sous contrat pendant deux ans, l'Ivoirien bénéficie d'un bon de sortie cet été. En plus de Watford, Leeds est séduit par son profil polyvalent. Mais le prix demandé par les Lyonnais, 25 M€ selon The Sun, refroidit les Peacocks pour le moment. Après une année passée à Lyon, Djamel Benlamri (31 ans) ne devrait pas rester, lui qui veut plus de temps de jeu. Comme expliqué sur notre site, l'Algérien est courtisé au Moyen-Orient.

Thiago Mendes (29 ans) ne sera pas retenu non plus comme l'a expliqué Juninho. «Si on reçoit une proposition, on va bien l'écouter. Peut-être que l'idéal est qu'il parte et lui aussi a un peu envie de partir. On a discuté avec lui». Prêté à l'Atlético de Madrid l'hiver dernier, Moussa Dembélé (24 ans) veut rester chez les Colchoneros comme révélé par nos soins. Les Madrilènes, notamment Diego Simeone et les cadres du vestiaire, souhaitent aussi continuer avec le Français.

Mais le prix de l'option d'achat du joueur, soit 33,5 millions d’euros, est jugé trop élevé par l'Atlético. Les négociations se poursuivent. Joachim Andersen (25 ans) est aussi potentiellement sur le départ. Après sa belle année à Fulham, le Danois a tapé dans l'oeil de plusieurs clubs. Selon nos informations, Tottenham apprécie bien son profil et l'OL espère le vendre pour une trentaine de millions d'euros.

Des sollicitations pour les autres...

Le jeune Héritier Deyonge (19 ans), lui a des touches en Belgique (Standard de Liège, Club Bruges) ainsi qu'en Italie (Fiorentina). Enfin, l'OL va devoir gérer les sollicitations pour plusieurs éléments. Parti en prêt à Brest l'an dernier, Jean Lucas (22 ans) plaît à l'AS Monaco. Si Peter Bosz et l'OL ne sont pas vendeurs pour le moment, une proposition supérieure à 10 M€ pourrait les convaincre selon L'Équipe. Autre brésilien courtisé : Bruno Guimarães (23 ans).

Selon nos informations, des écuries espagnoles et anglaises, ainsi que le Borussia Dortmund, suivent le milieu avec intérêt. Houssem Aouar (22 ans) est lui aussi lié à quelques clubs. Arsenal a notamment été cité. D'après nos informations, l'AC Milan garde toujours un oeil sur lui. Mais le Français, sous contrat jusqu'en 2023, pourrait aussi rester une année supplémentaire, Lyon ne souhaitant pas le brader. La porte devrait rester close aussi pour Karl Toko Ekambi (28 ans), qui fait rêver Al-Sadd. Le mercato promet d'être long et animé pour Juninho et l'OL !

 


 

Bruno Guimaraes dans la liste du Brésil pour les Jeux Olympiques

Lequipe.fr

Le Lyonnais Bruno Guimaraes et le néo-Marseillais Gerson sont tous deux sélectionnés pour disputer les JO sous les couleurs du Brésil. Daniel Alves fait également partie de la liste au contraire des Parisiens Neymar et Marquinhos.

Deux pensionnaires de Ligue 1 figurent dans la liste des 18 joueurs qui iront défendre le titre olympique brésilien à Tokyo cet été. Le pensionnaire de l'OL Bruno Guimaraes et le nouveau milieu de terrain marseillais, Gerson, ont en effet été retenus.

Parmi les trois joueurs nés avant 1997 sélectionnés par André Jardine et autorisés par le règlement, se trouvent Dani Alves (38 ans), l'ancien Parisien qui évolue désormais à Sao Paulo, et Diego Carlos (28 ans), compère de Jules Koundé dans la charnière centrale du Séville FC.

Comme attendu, et alors qu'ils souhaitaient y participer, Neymar et Marquinhos, sacrés en 2016, ne font pas partie de la liste, le PSG ayant fait part de son refus de libérer ses joueurs pour la compétition, déjà actuellement engagés pour disputer la Copa America.

 


 

Peter Bosz envoie du rêve à Melvin Bard

Foot01.com

Peter Bosz a un avis tranché au poste d’arrière gauche, avec la volonté de donner du temps de jeu à Melvin Bard, quitte à larguer Cornet et Koné.

Lors de son court passage à Lyon pour la signature de son contrat et son rendez-vous face à la presse, Peter Bosz avait déjà conquis les coeurs des supporters de l’OL. Même si cela ne présage en rien de ce qu’il va se passer la saison prochaine, jurisprudence Sylvinho oblige, les bases sont bien posées. Un technicien porté vers l’avant, joueur, et désireux de faire confiance aux éléments formés localement si possible. Et les premières petites décisions vont dans ce sens. A un poste pour le moment très compliqué, Peter Bosz oriente Juninho vers quelques choix forts. Au niveau de l’arrière gauche, le Brésilien Henrique va en effet très prochainement poser ses valises à Lyon pour signer à l’OL.

Derrière lui, c’est encore flou. Maxwel Cornet est en effet invité à réfléchir à un transfert, alors que l’Ivoirien semble plutôt partant pour rester. Même chose pour Youssouf Koné, qui revient de prêt et espère bien avoir sa chance la saison prochaine. Ce ne serait pas dans l’esprit du nouveau coach, qui pense plutôt à se défaire des deux joueurs, et ce dans le but de faire de la place au jeune Melvin Bard, révèle Le Progrès. Malgré des apparitions souvent convaincantes, l’arrière gauche formé à l’OL n’a pas eu sa chance avec Rudi Garcia, qui a parfois préféré mettre Mattia De Sciglio sur son mauvais pied, que de donner du temps de jeu à Melvin Bard. Peter Bosz veut voir à l’oeuvre l’international espoir français qui, à 20 ans, estime qu’il est temps pour lui de revendiquer un temps de jeu plus important. Charge donc à Juninho de trouver des points de chute à Koné et Cornet, sous peine d’avoir un sacré embouteillage à ce poste la saison prochaine.

 

 Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL // L'actu du Mercredi 16 Juin