L'actu du Mardi 15 Juin

L'actu du Mardi 15 Juin

 Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL // L'actu du Lundi 14 Juin

Aulas annonce la couleur pour le mercato

Footmercato.net

Malgré l'absence de Ligue des Champions la saison prochaine, le club rhodanien aura les moyens de ses ambitions. C'est JMA qui le dit.

Quatrième du classement du dernier exercice de Ligue 1, l’Olympique Lyonnais a perdu gros en ratant sa qualification pour la prochaine Ligue des Champions. Un gros manque à gagner financier qui pose certaines questions. L’OL aura-t-il les moyens de ses ambitions, notamment pour son mercato estival ? Ou les Gones rouleront-ils à l’économie en attendant de retrouver le podium de Ligue 1 ? Interrogé par Le Progrès, Jean-Michel Aulas a annoncé la couleur.

« On n’est pas encore passé à la DNCG, c’est pour le 29 juin. Nous avons bien sûr les moyens. On a des joueurs qui représentent une valeur d’effectif de plus de 400 M€. On va continuer d’investir et de valoriser. (…) Oui, on aura une bonne équipe, un budget significatif consacré au recrutement », a-t-il confié. Mais attention, il n’y aura pas que des arrivées.

L'OL aura les moyens de ses ambitions

« Il y aura aussi des départs, car des joueurs souhaitent partir. On ne donnera pas d’indications avant, ni sur les montants, ni sur les joueurs parce qu’on est dans un jeu à plusieurs. » Selon le patron du club rhodanien, il y aura donc du mouvement à l’OL cet été. Et pour ce qui est des jeunes ? Réputé pour avoir atteint les sommets de la Ligue 1 grâce à une équipe composée par de nombreux joueurs passés par son centre de formation, l’OL a laissé moins d’espaces à ses jeunes depuis quelque temps.

Le contexte financier actuel peut-il forcer les Gones à revenir aux origines ? «Je n’ai pas dit qu’on allait refaire ce qu’on avait fait il y a quelques années. Je fais confiance à Juninho pour choisir les meilleurs joueurs. S’ils sont de l’académie, c’est nettement mieux parce que c’est le modèle qui a permis d’avoir la réussite de Lyon.» C'est dit.

 


 

Bosz avait six concurrents, dont un surprenant

Foot01.com

Le 29 mai dernier, l’Olympique Lyonnais a annoncé le successeur de Rudi Garcia. Il s’agit de Peter Bosz, ancien entraîneur de l’Ajax Amsterdam.

Globalement, la signature du manager néerlandais a provoqué de l’enthousiasme chez les supporters de l’OL, qui attendent maintenant de voir le nouveau visage de leur équipe. Durant de longues semaines, c’est avec une grosse incertitude au sujet de l’identité du futur entraîneur de l’OL que les suiveurs du club rhodanien ont vécu. Il faut dire que de nombreux noms ont été évoqués. Longtemps, c’est Christophe Galtier qui a fait office de priorité. Mais le natif de Marseille, ciblé par l’OGC Nice, a recalé Lyon et sa situation est finalement plus complexe que prévue dans la mesure où Lille réclame une grosse indemnité pour le libérer de sa dernière année de contrat.

En ce début de semaine, on en sait plus sur la liste des six entraîneurs qui auraient pu prendre la succession de Rudi Garcia, si Peter Bosz n’avait pas été choisi. Christophe Galtier fait évidemment partie de cette liste, au même titre que Lucien Favre, Patrick Vieira, Marcelo Gallardo et Julien Stéphan, qui s’est finalement engagé en faveur du Racing Club de Strasbourg. Qui est alors le sixième entraîneur en question ? Il s’agit à la surprise générale… de Rudi Garcia. La solution de conserver l'ex-entraineur de la Roma a été étudiée, même si la fin de l'aventure démontre clairement que la situation n'était plus tenable.

Reste maintenant à voir quels moyens seront mis à la disposition de Peter Bosz pour bâtir une grande équipe à l’OL cet été. Interrogé par Le Progrès lundi, Jean-Michel Aulas a laissé filtrer quelques indices. « On a des joueurs qui représentent une valeur d’effectif de plus de 400 M€. On va continuer d’investir et de valoriser. Oui, on aura une bonne équipe, un budget significatif sera consacré au recrutement » a promis le patron de l’Olympique Lyonnais, soulignant par ailleurs qu’il y aura des départs, car « des joueurs souhaitent partir ». Libre de tout contrat au 30 juin, Memphis Depay ne prolongera pas. Un départ XXL que l’OL devra impérativement combler qualitativement pour nourrir de grosses ambitions cette saison.

 


 

Une deuxième piste anglaise pour Cornet

Maxifoot.fr

L'avenir de Maxwel Cornet (24 ans, 36 matchs et 2 buts en L1 cette saison) pourrait bien s'écrire en Angleterre. Courtisé par Leeds (voir la brève d'hier à 11h08), le latéral gauche de l'Olympique Lyonnais plaît également à Watford. Contrairement aux Peacocks, le club promu en Premier League la saison prochaine n'est pas refroidi par les 23 millions d'euros demandés par l'OL. Selon Sky Sports, les Hornets ont déjà entamé des discussions avec Lyon en vue d'un éventuel transfert de l'international ivoirien, sous contrat jusqu'en 2023.

 


 

Retour sur les matchs internationaux de nos Lyonnais

OL.fr

Plusieurs joueurs lyonnais ont participé à des matchs internationaux ce week-end. Dans le cadre de l’Euro, Memphis Depay et Jason Denayer ont été victorieux avec leurs sélections. Idem pour Lucas Paqueta qui s’est imposé avec la Seleção pour leur premier match en Copa America.

Memphis Depay a joué la quasi-totalité de la rencontre opposant les Pays-Bas à l’Ukraine pour leur entrée dans le championnat d’Europe. Les Néerlandais se sont imposés sur le score de 3-2 grâce à des buts de Wijnaldum, Weghorst et Dumfries. Après avoir mené de deux buts à l’heure de jeu, les Oranje ont été rejoins par les Ukrainiens mais ont su réagir en toute fin de match.

Jason Denayer n’a pas participé à la victoire des Diables Rouges face à la Russie. Les Belges se sont imposés 3-0. Romelu Lukaku par deux fois et Thomas Meunier ont trouvé le chemin des filets.

Lucas Paqueta et la sélection brésilienne sont sortis victorieux de la rencontre face au Venezuela. Les Brésiliens ont défaits leurs adversaires sur le score de 3-0 grâce à des réalisations de Marquinhos, Neymar et Gabriel Barbosa.

Programme des prochains matchs des internationaux lyonnais :
 
Memphis :
Phase de groupes Euro 2020 Groupe C : Pays-Bas – Macédoine du Nord, 21h juin 18h, Amsterdam Arena

Léo Dubois :
Phase de groupes Euro 2020 Groupe F : France – Allemagne, 15 juin 21h, Allianz Arena
Phase de groupes Euro 2020 Groupe F : France – Hongrie, 19 juin 15h, Stade Puskas
Phase de groupes Euro 2020 Groupe F : France – Portugal 23 juin 21h, Stade Puskas

Jason Denayer :
Phase de groupes Euro 2020 Groupe B : Belgique – Danemark, 17 juin 18h, Stade Parken
Phase de groupes Euro 2020 Groupe B : Belgique – Finlande, 21 juin 21h, Stade de Saint Petersourg

Anthony Lopes :
Phase de groupes Euro 2020 Groupe F : Portugal – Hongrie, 15 juin 18h, Stade Puskas
Phase de groupes Euro 2020 Groupe F : Portugal – Allemagne, 19 juin 18h, Allianz Arena
Phase de groupes Euro 2020 Groupe F : Portugal – France, 23 juin 21h, Stade Puskas

Lucas Paqueta :
Phases de groupes de la Copa América : Brésil – Pérou, 19 juin 4h
Phases de groupes de la Copa América : Brésil – Colombie, 25 juin 3h
Phases de groupes de la Copa América : Brésil – Equateur, 29 juin 3h

 


 

Slimani, six mois et puis s’en va de Lyon ?

Foot01.com

Six mois seulement après son arrivée à l’Olympique Lyonnais en provenance de Leicester, Islam Slimani pourrait faire ses valises.

21 matchs, 4 buts, 4 passes décisives… et puis c’est tout ? L’aventure d’Islam Slimani à l’Olympique Lyonnais pourrait bien tourner plus court que prévu. Officiellement dans les plans de Juninho selon les dires du directeur sportif de l’OL sur la chaine officielle du club fin mai, l’international algérien suscite quelques intérêts. A en croire les informations de la presse saoudienne, relayées par Compétition en Algérie, Islam Slimani est la cible de Leonardo Jardim. L’ancien entraîneur de l’AS Monaco, qui a utilisé l’attaquant de l’OL à merveille sur le Rocher, aimerait beaucoup le récupérer à Al-Hilal, son nouveau club.

« Ce n’est pas un secret, Islam Slimani a toujours repoussé les offres aussi mirobolantes soient-elles de clubs du Golfe en arguant qu’il a encore quelques belles années devant lui pour rester en Europe » balaie néanmoins le média algérien, avant de poursuivre. « Slimani doit se poser bien des questions, car Al Hilal est le club le mieux structuré d’Arabie saoudite qui, en plus, propose des salaires attractifs à ses nouvelles recrues. Possible donc que, cette fois, Slimani succombe à la tentation, d’autant qu’il pourrait à nouveau travailler avec Leonardo Jardim, l’un des rares coaches depuis qu’il évolue en Europe à toujours bien exploiter ses qualités ». La situation d’Islam Slimani pourrait également dépendre de celle de Moussa Dembélé, prêté à l’Atlético de Madrid. Dans le cas où l’ancien buteur du Celtic Glasgow trouve un point de chute au mercato estival, Juninho pourrait bien fermer la porte à Islam Slimani afin de ne pas être contraint de recruter deux à trois attaquants. Car pour rappel, Memphis Depay a également fait ses valises. Si le départ de Slimani venait s’ajouter à celui du Néerlandais, cela commencerait à faire beaucoup pour l’OL de Peter Bosz.

 


 

Le prix de Boga a changé !

Butfootballclub.fr

L'avenir de Jérémie Boga est l'un des dossiers chauds du mercato estival, qui a officiellement ouvert ses portes le 9 juin en France. A un an de la fin de son contrat, l'ailier gauche ivoirien devrait quitter Sassuolo cet été où il est courtisé par l'Olympique de Marseille, l'Olympique Lyonnais, le LOSC, l'AC Milan, Naples et l'Atalanta Bergame.

Bonne nouvelle pour les clubs intéressés, Sassuolo aurait décidé de revoir ses exigences à la baisse pour l'ancien joueur du Stade Rennais. En effet, selon les informations du journaliste Ignazio Genuardi, le club italien, qui demandait dans un premier temps 40 millions d'euros, attendrait désormais une offre entre 30 et 35 millions pour le laisser partir.

 


 

Aulas veut Kolo-Muani, Bayat met le bazar

Foot01.com

A la recherche d’un attaquant polyvalent, l’Olympique Lyonnais apprécie grandement le profil de Randal Kolo-Muani.

En dépit de la saison périlleuse du FC Nantes, l’attaquant français de 22 ans a brillé. Auteur de 10 buts et de 9 passes décisives toutes compétitions confondues, Randal Kolo-Muani s’est imposé comme l’homme fort de l’attaque nantaise. En toute logique, ses bonnes performances ont été remarquées, en Ligue 1 mais également à l’étranger. Francfort a manifesté son intérêt pour « RKL », au même titre que Watford en Angleterre. En France, le profil de Kolo-Muani plaît également à Lille ainsi qu’à Lyon. Les Gones, qui souhaitent recruter un ailier polyvalent, ont fait du Nantais l’une de leurs priorités et visiblement, Jean-Michel Aulas est directement impliqué dans les négociations avec son homologue nantais Waldemar Kita, selon l’insider Mohamed Toubache-Ter.

Kolo-Muani veut signer à Francfort

« Waldemar Kita est drôle ! Il te dénigre son avant-centre dans un grand quotidien sportif puis en plein soleil autour d’un cocktail à St-Tropez, fait croire au Président Aulas qu’il a une offre d’un montant de 12 ME venant d’un club anglais… Le Watford FC Bayat » a lancé l’insider, confirmant par ailleurs que Randal Kolo-Muani ne souhaitait ni signer à Lyon, ni à Watford. Convaincu par le projet sportif de Francfort, l’attaquant tricolore de 22 ans a donné sa priorité au club allemand. Problème : Francfort, qui évolue en Bundesliga, est excédé par l’intrusion de l’homme d’affaires iranien Mogi Bayat dans les négociations. Pour l’heure, il est donc encore trop tôt pour savoir où évoluera Randal Kolo-Muani la saison prochaine. Mais à ce rythme, Francfort pourrait perdre patience et finalement décider de zapper l’attaquant du FC Nantes à cause de la présence de Mogi Bayat. Une situation dont l’OL, bien en retard dans ce dossier, pourrait profiter. A condition que Jean-Michel Aulas et Waldemar Kita s’entendent sur l’indemnité du transfert de Randal Kolo-Muani.

 


 

Les confidences d’Aulas sur le départ de Memphis Depay !

Le10sport.com

D’ici peu, Memphis Depay devrait s’engager au FC Barcelone. De quoi donner certains regrets du côté de l’OL et Jean-Michel Aulas.

Arrivé en 2017 à l’OL, Memphis Depay a porté les Gones sur ses épaules. Une belle histoire qui a toutefois touché à sa fin. En effet, arrivé au terme de son contrat, le Néerlandais a préféré poursuivre l’aventure loin du Rhône, ne voulant pas prolonger. Libre cet été, Depay est d’ailleurs attendu au FC Barcelone où son arrivée devrait être annoncé d’ici peu. L’OL va donc devoir tourner la page avec l’ancien de Manchester United, ce qui reste un peu en travers de la gorge de Jean-Michel Aulas.

« On est satisfait de ses quatre ans et demi ici »

A l’occasion d’un entretien accordé au Progrès, Jean-Michel Aulas s’est confié sur le départ de Memphis Depay. Et le président de l’OL a notamment afficher ses regrets de voir le Néerlandais partir libre, un scénario auquel il ne veut plus assister : « C’est la priorité des priorités. On n’a pas pu le faire avec Memphis, mais on est satisfait de ses quatre ans et demi ici. Liverpool a eu le même dossier avec Wijnaldum. Le PSG va lui payer entre 10 et 11 M€ de salaire net, c’est le prix de sa liberté ».

 


 

Ca bouge autour de Héritier Deyonge !

Footmercato.net

Quel avenir pour Héritier Deyonge ? De retour à l’Olympique Lyonnais suite à un prêt court à Utrecht au cours duquel il a pu enchaîner les matchs au sein de l’équipe réserve évoluant en deuxième division néerlandaise (8 matches et une passe décisive au compteur), le latéral gauche attise les convoitises.

Selon nos informations, le défenseur belge de 19 ans, recruté en 2019 par les Gones, figure dans les petits papiers de clubs de Serie A et de Jupiler Pro League, parmi lesquels se trouvent notamment la Fiorentina, le Club Bruges ainsi que le Standard de Liège. Le gaucher passé par le PSV Eindhoven a donc des semaines agitées devant lui… À moins qu’il ne décide simplement de rester entre Rhône et Saône et de se battre pour sa place, l’arrivée du technicien néerlandais Peter Bosz pouvant lui être favorable.

 

 

 Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL // L'actu du Lundi 14 Juin

 

Last modified on mardi, 15 juin 2021 18:57