L'actu du Lundi 14 Juin

L'actu du Lundi 14 Juin

 Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL // L'actu du Dimanche 13 Juin

Le Leeds de Marcelo Bielsa veut piocher à l'OL

Footmercato.net

Après ses passages à Marseille et Lille, Marcelo Bielsa connaît bien la Ligue 1. El Loco aimerait bien y faire son marché cet été.

Illan Meslier, Raphinha. Les dernières recrues made in Ligue 1 de Leeds ont donné entière satisfaction outre Manche. Alors les Peacocks de Marcelo Bielsa se verraient bien accueillir un nouveau joueur du championnat de France cet été. Il s'agit de Maxwel Cornet (24 ans).

Selon les informations du Sun, el Loco apprécierait le profil de l'international ivoirien de l'Olympique Lyonnais (22 sélections, 5 buts), particulièrement sa vitesse et sa polyvalence côté gauche. L'Argentin, qui connaît bien la L1 depuis ses passages à Marseille et à Lille, se verrait bien attirer le Gone dans ses filets.

Trop cher... pour l'instant

Et cela tombe plutôt bien puisque, selon les échos en provenance du Groupama Stadium, l'ancien Messin, sous contrat jusqu'en juin 2023, disposerait d'un bon de sortie pour cet été. L'OL attendrait un chèque avoisinant les 25 M€ pour le laisser filer sous d'autres cieux. Un montant pour l'heure un peu trop élevé pour Leeds, explique le Sun.

Les Anglais doivent en effet d'abord statuer sur leur effectif avant de pouvoir présenter une offre conséquente pour un élément extérieur, raconte le tabloïd. Brillant à chacune de ses apparitions contre Manchester City en Ligue des Champions, Maxwel Cornet, lui, ne dirait sans doute pas non à une aventure en Premier League. Patience, le mercato ne fait que commencer.

 


 

Orkun Kokcu, 1er choix de Bosz au mercato ?

Foot01.com

Le nouvel entraîneur de l'Olympique Lyonnais connaît évidemment bien le football néerlandais et c'est à Feyenoord que Peter Bosz souhaite recruter Orkun Kokcu.

Agé de 20 ans, et déjà international avec la Turquie après avoir fréquenté les sélections jeunes avec les Pays-Bas, Orkun Kokcu a débuté à Groningen avant de rejoindre Feyenoord en 2014. Sous contrat avec le club néerlandais jusqu’en 2025, le milieu de terrain plaît à de nombreux clubs, et forcément son talent n’a pas échappé à Peter Bosz, désormais en charge de l’Olympique Lyonnais. Cela tombe bien, le Corriere dello Sport et TMW affirment que le club de Jean-Michel Aulas s’est effectivement positionné sur Orkun Kokcu, remplaçant vendredi soir lors du match entre l’Italie et la Turquie.

Mais dans ce dossier, Juninho aura fort à faire, car d’autres clubs sont également attentifs aux performances du joueur turc, et notamment Arsenal, l’AC Milan et surtout l’AS Rome. Le club dirigé par José Mourinho aurait même « un avantage » concernant la possible signature d'Orkun Kokcu lors de ce mercato. Même s'il a connu quelques soucis cette saison dans le championnat des Pays-Bas, avec une blessure qui l'a éloigné des terrains pendant 2 mois, le milieu de terrain de Feyenoord a tout de même une valeur estimée à 12 millions d'euros. Et si l'intérêt de plusieurs gros clubs ce confirme, ce prix ne baissera pas.

 


 

Aulas annonce trois nouveaux partenaires pour l'OL

Leprogres.fr

Dans une interview donnée au Progrès, le président de l'OL annonce l'arrivée de trois nouveaux partenaires pour aider son club à rester compétitif.

Jean-Michel Aulas ne se satisfait pas de la quatrième place de son équipe au classement final de la Ligue 1 2020-2021. Le président lyonnais entend donner les moyens à son nouvel entraîneur Peter Bosz pour placer Lyon plus haut dans le tableau.

Les premières recrues annoncées par le patron de l'OL sont financières. "On a eu la chance de pouvoir signer avec la filiale d’AliBaba, AliExpress" rappelle-t-il. "On va annoncer dans les jours qui viennent la signature d’un très gros contrat avec le numéro 1 des constructeurs chinois de voiture électrique, qui a racheté la marque MG dont le siège est à Liverpool. Il apparaîtra aussi sur le maillot. Les deux clubs qu'il va supporter en Europe seront Lyon et Liverpool, c’est un clin d’œil à Gérard Houllier. On va annoncer l’arrivée de Boulanger, qui était avec Lille. On va signer avec Fagor, un constructeur d’électroménager polonais. De très gros partenaires vont aussi arriver chez les féminines, que ce soit à OL Reign ou ici".

L'OL ne va donc pas cesser d'investir. "On va ressortir de la crise très amaigri mais avec des points forts" assure Jean-Michel Aulas. On s’en est beaucoup mieux sorti que d’autres".

 


 

Le média En Son Haber annonce Kerem Akturkoglu

Foot-sur7.fr

Le mercato OL continue d’être animé et pas que par des joueurs brésiliens. Kerem Akturkoglu, l’ailier droit de Galatasaray SK est annoncé vers Lyon par le média En Son Haber.

Même s’il est brésilien et semble accorder sa priorité aux joueurs de son pays pour les transferts vers Lyon, Juninho prospecte aussi partout en Europe dans son souci d’offrir à l’ Olympique Lyonnais les meilleurs joueurs. Il est vrai que l’effectif actuel du club de Jean-Michel Aulas est de bonne qualité, mais celui-ci devrait bien être renforcé lors de ce mercato estival. L’OL cherche activement un ailier droit et le directeur sportif du club semble avoir déniché la bonne cible à Galatasaray, grillé sur le fil cette fin de saison en Süper Lig par les champions Besiktas.

Le média En Son Haber annonce des initiatives du club de football Rhodanien pour Kerem Akturkoglu. Ce footballeur de 22 ans est arrivé dans son actuel club en 2020 en provenance de Erzincanspor. Il a disputé 29 matches lors desquels il aura inscrit 6 buts. Ce joueur qui fréquente les terrains de foot depuis l’âge de 11 ans a séduit la direction de l’ équipe Lyonnaise, laquelle fait présentement le nécessaire pour le recruter.

Selon le journal En Son Haber, le directeur sportif de l’ Olympique Lyonnais Football Club a pris des renseignements auprès des agents du joueur offensif. Son club connait aussi l’intérêt des Gones, ce qui a permis d’initier des négociations pour son transfert. Le prix de l’attaquant polyvalent est estimé à 3,5 millions d’euros par le site Transfermarkt. Seulement, Galatasaray SK demande près de 3 fois ce montant puisqu’une enveloppe de près de 10 millions d’euros est réclamée.

Les rivaux habituels de l’OL que sont l’ OM et le PSG se sont déjà montrés concrets sur ce mercato estival. Le Paris Saint-Germain a pu signer un premier joueur avec l’arrivée de Georginio Wijnaldum en plus d’attendre le transfert de Gianluigi Donnarumma, en provenance du Milan AC, selon France Football. Du côté de l’Olympique de Marseille FC, Gerson (Flamengo) a déjà ouvert les hostilités et Pablo Longoria attend de recruter d’autres joueurs.

L’ancien défenseur central du PSG, David Luiz, pourrait débarquer au club phocéen cet été. Mais avant, l’équipe marseillaise est en train de finaliser le transfert de Mattéo Guendouzi avec Arsenal. Des mouvements qui traduisent une volonté de ces différents clubs de foot d’améliorer leur effectif, démarche sur laquelle l’OL compte s’aligner à l’occasion de ce mercato estival.

Le mercato OL n’est pas facilité par les nombreux joueurs qui pourraient quitter les rangs de l’équipe les semaines à venir. Memphis Depay a refusé de prolonger au club Rhodanien et est en attente de signer au FC Barcelone ou au club de la capitale française. Houssem Aouar pourrait lui aussi faire ses valises pour quitter le club de Jean-Michel Aulas. En cas de départ, l’ international français pourrait rapporter 50 millions d’euros.

Thiago Mendes et Karl Toko Ekambi ne devraient pas plus faciliter le mercato OL. Ils sont eux aussi sur le départ au même titre que Moussa Dembélé. Lyon a attend des offres consistantes avant de libérer certains de ses footballeurs.

 


 

Paqueta fait un flop en Copa América

Butfootballclub.fr

Le Brésil ne s’est pas raté cette nuit pour son entrée en lice en Copa América en s’imposant sans coup férir contre le Venezuela (3-0). Titulaire, le milieu de l’OL Lucas Paqueta est néanmoins passé à côté de son match et a été remplacé à la mi-temps.

En revanche, les Parisiens Neymar et Marquinhos ont régalé avec un but chacun. Le second d'une étonnante talonnade à la 23e minute, le second sur penalty à la 64e. Gabigol a alourdi l'addition en toute fin de match sur un gros travail du numéro 10 du PSG.

Neymar n'est d'ailleurs plus qu'à dix buts du record de Pelé, meilleur buteur de l'histoire de la Seleçao avec 77 réalisations. Les Brésiliens poursuivront la compétition vendredi contre le Pérou, avant d'enchaîner face à la Colombie six jours plus tard.

 


 

Droits TV : Aulas pense que Canal+ ment !

Foot01.com

Trois jours après l'annonce par la LFP de l'attribution de 80% des droits TV à Amazon, Jean-Michel Aulas a avoué son plaisir. Mais le président de Lyon pense que Canal+ n'abandonnera pas la Ligue 1.

Visé directement par Maxime Saada la semaine passée, le patron de Canal+ étant revanchard suite aux propos de Jean-Michel Aulas en 2018, le dirigeant lyonnais ne masque pas son plaisir de voir que c’est Amazon qui est désormais le propriétaire des droits abandonnés par Mediapro. Même si les clubs de Ligue 1 ne peuvent plus compter sur le milliard d’euros promis par la société sino-espagnole, l’accord trouvé entre la LFP et le groupe américain fait le bonheur du président de l’Olympique Lyonnais. S’exprimant ce lundi dans Le Progrès, Jean-Michel Aulas affirme que, selon lui, Amazon est ce qu’il pouvait arriver de mieux au football français. « Ça va permettre, à un coût très faible, de devenir visible de partout. C’est l’ouverture vers la masse, vers la technologie intégrée. On pourra non seulement voir les matchs à petits prix, mais aussi avec une interaction avec toutes les bases de données, le e-commerce. C'est une vision moderne du fonctionnement de demain des médias », explique JMA.

Cependant, le dirigeant de l’OL le reconnaît, il a été très étonné de l’attitude de Canal+ dans cette opération, estimant que la chaîne cryptée avait pris tout le monde de haut quitte à tout perdre. « Je ne comprends pas pourquoi Canal n’a pas fait l’effort, même pas de s’aligner, mais de nous écouter. On a eu l’impression qu’il réglait un compte dans le contexte ou l’enjeu me semble vital pour eux, constate, dans le quotidien régional, Jean-Michel Aulas, qui pense que Maxime Saada a bluffé quand il a annoncé vendredi que Canal+ abandonnait la Ligue 1. Si j’y crois ? Pas du tout. Je ne vois pas du tout comment Canal peut se priver d’avoir accès aussi à la Ligue 1. » L’avenir dira qui du patron de Canal+ ou de l’Olympique Lyonnais a raison.

 


 

50ME pour Aouar, le cadeau du Real Madrid ?

Foot01.com

En passe de perdre Memphis Depay (libre), l’Olympique Lyonnais pourrait également voir Houssem Aouar filer au mercato.

Sous contrat avec l’OL jusqu’en juin 2023, l’international français dispose d’un bon de sortie accordé il y a un an par son président Jean-Michel Aulas. A l’époque, Houssem Aouar avait trouvé un accord avec la Juventus Turin. Mais finalement, le transfert du meneur de jeu de Lyon chez les Bianconeri ne s’était pas concrétisé. Cet été, l’intérêt de la Juve semble bien moins important, avec le départ de Pirlo et le retour d’Allegri. Cela étant, Houssem Aouar jouit toujours d’une belle cote en Europe. En ce début de semaine, c’est au tour de Don Balon de confirmer l’intérêt du Real Madrid de Carlo Ancelotti pour Houssem Aouar.

Depuis quelques jours, un transfert d’Houssem Aouar pour une somme comprise entre 20 et 30 ME est évoqué. Mais ce lundi, le média espagnol craque totalement en affirmant que l’Olympique Lyonnais pourrait réussir un coup majestueux sur le marché des transferts en vendant son international tricolore pour une somme avoisinant les 50 ME. Cette information demandera évidemment confirmation tant il paraît improbable de voir le Real Madrid miser une telle somme sur un joueur comme Houssem Aouar, certes bourré de talent mais qui s’est montré à la fois irrégulier et fragile physiquement ces deux dernières saisons. Loin d’être un titulaire indiscutable aux yeux de Rudi Garcia l’an passé, Houssem Aouar a également des intérêts en Premier League. Il y a un an, son nom avait été associé au Manchester City de Pep Guardiola avant d’être l’une des priorités de Mikel Arteta à Arsenal. Un temps proche des Gunners, Houssem Aouar ne fait désormais plus partie des pistes privilégiées par le club londonien. Reste maintenant à voir si cet énorme coup de Lyon avec une vente au prix fort d’Houssem Aouar se concrétisera.

 


 

L'OL tente de boucler un gros coup avec un joueur de Koeman !

Le10sport.com

En grande difficulté du côté du FC Barcelone, Samuel Umtiti ne sera pas retenu cet été, et l'OL pourrait tenter de le rapatrier.

L'opération dégraissage est lancée au FC Barcelone. En grande difficulté financière, le club catalan va devoir vendre cet été afin de renflouer ses caisses et alléger sa masse salariale, notamment afin de boucler la prolongation de Lionel Messi. Dans cette optique, de nombreux joueurs seront sur le départ, à commencer par Samuel Umtiti. Avec l'arrivée d'Eric Garcia, l'horizon du Champion du monde français, miné par les pépins physiques ces derniers mois, s'est encore assombri. Selon les informations de Marca, un retour en Ligue 1 est d'ailleurs envisagé.

L'OL négocie le retour d'Umtiti

Et d'après le journaliste portugais Pedro Almeida, l'OL négocierait avec le FC Barcelone pour boucler le retour de Samuel Umtiti. Le défenseur de 27 ans pourrait ainsi retrouvé son club formateur qu'il avait quitté en 2016 pour rejoindre le Barça contre 25M€. La relation entre les deux clubs a d'ailleurs toujours été excellente ce qui pourrait faciliter le deal. La direction catalane réclamera entre 5 et 10M€ pour lâcher Samuel Umtiti dont le contrat s'achève en juin 2023.

 


 

33,5M€, une bonne affaire se précise pour Juninho

Foot-sur7.fr

Le mercato OL va s’animer un peu plus dans les prochains jours. Juninho et le président Jean-Michel Aulas ont décidé de renforcer l’équipe de Peter Bosz durant le mercato estival. Mais avant, le directeur sportif de l’Olympique Lyonnais doit vendre. Et les choses se précisent plutôt bien en ce sens.

Juninho, le directeur sportif de l’Olympique Lyonnais pourrait bientôt conclure une très belle affaire avec son homologue de l’Atlético de Madrid. À la recherche de liquidités pour financer son recrutement, le club olympien vient en effet de recevoir une grande nouvelle en provenance de la capitale espagnole. Prêté en janvier dernier, Moussa Dembélé n’a pas vraiment brillé chez les Colchoneros. Arrivé blessé à l'épaule, l’attaquant de 24 ans a ensuite contracté le Covid-19 et s’est également évanoui à l’entraînement.

Autant de facteurs qui n’ont pas plaidé en sa faveur. Qu’à cela ne tienne. Diego Simeone, qui apprécie son état d’esprit, veut le conserver et pousse ses dirigeants en ce sens. Désormais, c’est la majorité des supporters du nouveau champion de Liga qui souhaitent que Moussa Dembélé poursuivent l’aventure sous le maillot rouge et blanc, assure Mundo Deportivo après un sondage.

Négociations à venir pour l’avenir de Moussa Dembélé ?

Auteur de 7 matchs toutes compétitions confondues, Moussa Dembélé a pris ses marques malgré un temps de jeu réduit. D’après le journal espagnol, les dirigeants de l’Atlético de Madrid s’apprêtent à ouvrir des négociations avec l’Olympique Lyonnais pour un transfert de l’ancien pensionnaire du PSG. Malgré un contrat courant jusqu’en 2023, l’international espoir français pourrait donc poursuivre sa carrière en Espagne.

 


 

42M€, une opération gigantesque en vue avec l’ OL ?

Foot-sur7.fr

Le PSG et l’ OL pourraient être engagés dans une opération d’envergure durant le mercato estival. En quête de renforts, Leonardo, le directeur sportif du Paris Saint-Germain, se serait rapproché de son homologue de l’Olympique Lyonnais, Juninho.

Si le mercato de Leonardo s’oriente beaucoup plus vers les championnats étrangers, notamment l’Italie, le Paris Saint-Germain pourrait aussi investir en Ligue 1 cet été. En effet, si les noms d’Eduardo Camavinga (Stade Rennais) et Romain Faivre (Stade Brestois) sont les plus cités ces dernières semaines, le directeur sportif du PSG n’oublie pas pour autant le dossier Houssem Aouar.

D’après les dernières informations livrées ce lundi par ESPN, le vice-champion de France n’a pas rompu les contacts avec le milieu de terrain lyonnais, capable d’évoluer en relayeur, en meneur de jeu ou sur un côté. Malgré l’arrivée de Georginio Wijnaldum, le Paris SG veut recruter l’international espoir français pour pallier les récurrentes blessures de Marco Verratti. Leonardo envisage d’ailleurs de rencontrer prochainement Juninho afin de connaître les exigences de l’Olympique Lyonnais pour Houssem Aouar, selon la chaîne sportive.

Jean-Michel Aulas a déjà fixé les conditions pour Houssem Aouar

Pur produit du centre de formation de l’ OL, le milieu de 22 ans n’est pas forcément sur le marché, sauf en cas de proposition conséquente selon son président Jean-Michel Aulas. Il y a quelques semaines, le patron des Gones déclarait au sujet de l’avenir de son joyau français : « Le départ de Houssem n’est pas un vœu de l’Olympique Lyonnais. On souhaite le garder (…) Si les offres ne correspondent pas à ce que l’on souhaite, il restera à Lyon et on en sera très heureux. »

 


 

Nouvel accroc avec Canal+, Al-Khelaïfi prêt à bondir ?

Butfootballclub.fr

La petite guerre des droits TV a pris un nouveau virage ces derniers jours entre Amazon, Canal+, beIN SPORTS et la LFP.

Le football français n’en sort pas. Trois jours après la nouvelle donne au sujet des droits télé, la Ligue 1 ne connaît toujours pas les noms de ses diffuseurs jusqu’en 2024 alors que ses clubs envoient leurs budgets prévisionnels à la DNCG. La faute à ce fameux lot 3 correspondant à la diffusion des rencontres du samedi 21 heures et du dimanche 17 heures, acquis par Canal à prix d’or (332 millions/an).

Ce lot numéro 3 est historiquement détenu par beIN Sports, qui le sous-licencie à Canal+. Mais la chaîne cryptée ne supporte pas de voir débarquer Amazon et rafler 80% de la Ligue 1 pour seulement 250 millions d’euros par an. Hors de question dans son esprit de payer donc 332 millions pour seulement deux matches.

Nasser Al-Khelaïfi en sauveur de la Ligue 1 ?

Selon RMC Sport, le groupe qatari est sur la même longueur d’onde que son allié et se retrouve dans la même situation que Canal+ sur la Ligue 2. Amazon a raflé 8 matchs pour 9 millions d'euros annuels, là où beIN SPORTS va continuer à payer 30 millions pour deux matchs seulement.

« Nous avons toujours soutenu Canal sur ce point depuis le début, y compris dans les deux affaires judiciaires, précise une source proche de beIN Sports. Il n’y a aucune chance pour que notre groupe paie 330 millions pour ce pourcentage. La pénétration d’Amazon Prime dans les foyers français est absolument terrible. Peu de gens regarderont la Ligue 1 ! Par exemple, le tournoi actuel de Roland-Garros a réuni en moyenne 100.000 téléspectateurs… » Du côté des présidents de clubs, on se raccroche à l’idée que Nasser Al-Khelaïfi ne peut laisser tomber ses collègues de Ligue 1.

 


 

Mediapro a honoré son dernier versement à la LFP

RMC.fr

Mediapro a payé la dernière traite prévue dans le cadre de l'accord trouvé avec la LFP l'hiver dernier.

Mediapro, éphémère diffuseur de la Ligue 1 évincé pour impayés, a honoré son dernier versement dû dans le cadre de l'accord de retrait scellé avec la Ligue de football professionnel (LFP), a appris l'AFP ce lundi de sources ayant connaissance du dossier, confirmant une information de L'Equipe.

Cette traite, d'un montant de 15,5 millions d'euros, est la dernière sur un total de 100 millions d'euros promis par le groupe sino-catalan aux clubs en échange de la garantie que la LFP n'attaquerait pas Mediapro en justice par la suite, selon le protocole d'accord validé fin décembre par le Tribunal de commerce de Paris.

Le groupe sino-espagnol a aussi réglé ses contrats auprès des fournisseurs d'accès à internet (FAI) qui distribuaient sa chaîne Téléfoot. Un accord a été trouvé avec chacun d'entre eux, sauf Orange, qui a été assigné au tribunal de commerce de Paris et condamné début juin à verser 3,6 millions d'euros à l'entreprise dirigée par Jaume Roures.

Fin de l'épisode Mediapro

Le règlement de ces volets scelle la fin de l'épisode Mediapro, l'un des fiascos les plus retentissants de l'histoire du football français.

En 2018, le groupe dirigé par le Catalan Jaume Roures avait promis plus 800 millions d'euros annuels pour 80% de la L1 et de la L2, portant le montant total promis aux clubs professionnels à 1,2 milliard d'euros.

Mais, sur fond de pandémie, les clubs français n'ont jamais perçu cette manne: après le lancement en août 2020 de sa chaîne Téléfoot, Mediapro a demandé un délai de paiement à la LFP dès septembre, avant de vouloir ensuite rediscuter le montant du contrat.

Les deux parties se sont entendues en décembre sur le retrait de Mediapro, concrétisé début 2021. Canal+ a ensuite racheté à prix cassé les lots abandonnés pour la fin de la saison 2020-2021, avant un nouveau coup de tonnerre la semaine dernière.

Vendredi, la LFP a réattribué 80% de la L1 et la L2 (8 affiches sur 10 pour chaque journée) à un nouvel entrant, le géant américain de la distribution Amazon, un choix censé garantir un total de 663 millions d'euros de droits TV sur la période 2021-2024.

Mais l'irruption d'Amazon a provoqué la fureur de Canal+, censé verser 332 millions d'euros pour seulement deux affiches par journée de L1: la chaîne cryptée, qui estime ce montant surévalué, a annoncé vouloir "se retirer" de la diffusion du championnat de France, laissant présager une nouvelle bataille juridique.

 


 

Benzema star des Bleus, Lyon savait

Foot01.com

Victime d’une béquille face à la Bulgarie la semaine dernière, Karim Benzema participera bien au premier match de l’équipe de France face à l’Allemagne lors de l’Euro 2021.

Mardi, Karim Benzema sera l’une des principales armes de la France contre l’Allemagne. Pourtant, il y a quelques semaines encore, l’attaquant du Real Madrid semblait à la retraite internationale. Mais Didier Deschamps en a décidé autrement en rappelant KB9 chez les Bleus plus de cinq ans après. Un come-back grandement apprécié à Lyon, où Benzema a lancé sa carrière. En tout cas, ce destin de top attaquant mondial, le joueur de 33 ans l’a toujours entretenu, et ce dès ses plus jeunes années à l’OL, comme le raconte Bernard Lacombe.

« ll faisait des trucs extraordinaires »

« Armand Garrido m'avait dit : ''Bernard, viens voir, j'ai 2-3 gamins à te montrer.'' Je m'étais rendu sur les terrains annexes de Gerland. Au bout de 10 minutes, je demande à Armand : ''C'est qui celui-là ?'', il me répond qu'il s'appelle Benzema. Je lui dis : ''Oulala tu as vu tous les enchaînements, les bons appuis qu'il a, sa sobriété devant le but ?''. C'était impressionnant. Pof, on avait l'impression que les défenseurs, c'était des piquets, il les éliminait avec une facilité… Il faisait des trucs extraordinaires », lance, sur Le Progrès, l’ancien conseiller de Jean-Michel Aulas, qui sait que Benzema a vraiment décollé sous les ordres d’Armand Garrido à 16 ans.

« Des cas comme ça, on en voit qu'un dans une carrière »

« Tout de suite, j'ai vu qu'il avait du potentiel mais je me suis dit qu'il n'en faisait pas assez. Il se mettait en retrait, on n'avait pas l'impression qu'il était très libéré. Il fallait lui montrer qu'en faisant plus d'efforts et en étant plus concentré, il allait réaliser des choses plus grandes encore. Petit à petit, un dialogue s'est installé et il a pris confiance. Karim s'est développé musculairement à cette période. On est passé d'un jeune un peu grassouillet à un athlète. Il s'est transformé, s'est affirmé, et a multiplié par dix ce qu'il faisait auparavant. La fusée Benzema était lancée. Une ascension phénoménale, unique. Des cas comme ça, on en voit qu'un dans une carrière et on se dit qu'on a beaucoup de chance de l'avoir connu », détaille l’ancien coach de l’OL, qui a toujours su que Benzema serait l’un des meilleurs joueurs du monde. À lui de confirmer tout cela face à l’Allemagne mardi !

 

 

 Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL // L'actu du Dimanche 13 Juin

 

Last modified on lundi, 14 juin 2021 20:15