L'actu du Vendredi 28 Mai

L'actu du Vendredi 28 Mai

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL // L'actu du Jeudi 27 Mai

Qui est Peter Bosz, le possible successeur de Rudi Garcia ?

RMC.fr

Après le refus de Christophe Galtier, l’Olympique lyonnais s’est rapproché de Peter Bosz. Focus sur celui qui pourrait rejoindre le banc de l’OL pour la saison prochaine.

"C’est un entraîneur qui, footballistiquement, proposera quelque chose. Je ne sais pas s’ils gagneront la Ligue 1, la Coupe de France ou la Ligue Europa, mais si les joueurs font les efforts avec et sans le ballon et sont prêts à passer un palier dans leur carrière... Il va y avoir du jeu, des émotions et une belle équipe sur le terrain, c’est certain", partageait dans l'After, avec enthousiasme, notre consultant Kevin Diaz sur l’arrivée potentielle de Peter Bosz à l’OL, ce jeudi soir. Econduit par Christophe Galtier, les Rhodaniens n’ont pas tardé à rebondir. Le Néerlandais Peter Bosz trône en tête de la liste des prétendants pour rejoindre le banc lyonnais la saison prochaine. Qui est-il ? La réponse en trois points.

Limogé du Bayer Leverkusen

Sans contrat depuis le 23 mars, Peter Bosz sort d’une saison mitigée en Allemagne. Tout avait pourtant bien commencé pour le manager passé par l’Ajax (2016-2017) et le Borussia Dortmund (2017). Sous ses ordres, le Bayer Leverkusen, qu’il avait rejoint en 2018, était leader du championnat à la mi-décembre avant une vertigineuse dégringolade (10 défaites en 17 matchs). L’élimination par un adversaire de quatrième division en huitièmes de finale de la Coupe d’Allemagne début février n’avait rien arrangé.

De belles aventures, mais pas de titres

Une déconvenue avec le Bayer qui n’a pas douché la confiance que lui porte Kevin Diaz, qui connait parfaitement les Pays-Bas pour y avoir évolué en tant que joueur. "Quand tu as sur ton CV le Bayer Leverkusen, le Borussia, même si ça a été très court, l’Ajax et le Vitesse Arnhem, tu es un très bon entraîneur et tu ne peux que faire du bien à l’équipe lyonnaise, assure-t-il. Il faut que tout le club, Juninho, Jean-Michel Aulas, soient derrière lui et que les joueurs croient au projet." S’il n’a remporté qu’un titre de champion des Pays-Bas de deuxième division, Peter Bosz a notamment mené l’Ajax en finale de la Ligue Europa en 2017, lors d’une épopée où il avait éliminé l’OL en demi-finales. Il avait également échoué en finale de la Coupe d’Allemagne 2020 face au Bayern.

Des atomes crochus avec la France et l’OL

Ancien milieu de terrain, le Néerlandais de 57 ans a essentiellement évolué lors de sa carrière de joueur aux Pays-Bas (Vitesse Arnhem, Feyenoord Rotterdam). Le détour au Sporting Toulon pendant trois saisons (1988-1991) lui offre quelques restes de français qui pourraient faciliter sa greffe au vestiaire lyonnais. Surtout, comme le rappelle Kevin Diaz, le technicien a montré lors de son passage à l’Ajax son attachement à la formation en s’appuyant sur des joueurs comme Davy Klaassen et Kasper Dolberg. "On peut faire un parallèle avec l’Ajax et l’OL qui sont deux des plus grands clubs formateurs en Europe. Je ne peux pas penser mieux qu’un Néerlandais, qui parle un peu français, a joué en France", conclut-il. Peter Bosz trouvera difficilement mieux que l'OL, troisième meilleur club formateur d’Europe, pour se régaler avec des jeunes pousses.

 


 

Boga à Lyon, c’est bouclé

Foot01.com

L'Olympique Lyonnais est prêt à frapper un grand coup en recrutant Jérémie Boga en provenance de Sassuolo. Il ne manque plus qu'un détail.

A la recherche de son futur entraîneur, l’Olympique Lyonnais est obligé de faire les choses dans l’ordre. A part pour les arrivées de joueurs libres qui répondent à un besoin pressant, à l’image de la signature du défenseur central rennais Damien Da Silva, un transfert doit tout de même être validé par l’entraineur en place. Et pour l’instant, après le refus de Christophe Galtier, il n’y a personne à ce poste. Peter Bosz est désormais le grand favori, l’ancien de l’Ajax Amsterdam et du Bayer Leverkusen étant très tenté de rejoindre l’OL pour s’appuyer notamment sur le centre de formation. Son arrivée, ou celle d’un autre entraineur quand Jean-Michel Aulas aura trouvé la perle rare, sera en tout cas très attendue. Ne serait-ce que pour valider un transfert en très bonne voie.

C’est ce qu’affirme Le10Sport, pour qui tout est réglé en ce qui concerne la signature de Jérémie Boga en provenance de Sassuolo. Il ne manquerait que l’approbation du futur entraineur pour que l’OL enregistre l’arrivée du milieu offensif passé notamment par Chelsea, et qui avait déjà connu le championnat de France sous le maillot de Rennes. L’Ivoirien natif de Marseille, qui a toujours rêvé de jouer à l’OM, serait en tout cas partant pour rejoindre Lyon dans les délais les plus brefs une fois le feu vert donné par le futur coach de l’OL. A un an de la fin de son contrat, Jérémy Boga est évalué à moins de 20 ME, lui qui avait été acheté 10 ME par le club italien à Chelsea il y a trois ans. En tout cas, que ce soit à Lyon ou ailleurs, le milieu franco-ivoirien a acté et fait savoir à Sassulolo qu’il changerait d’air cet été. Il pourrait aussi suivre son ancien coach Roberto De Zerbi, du côté du Shakthar Donetsk.

 


 

Sélections : Le planning de nos internationaux

OL.fr

Douze Lyonnais ont été convoqués par leurs sélections respectives pour la prochaine trêve internationale. Voici le programme qui les attend pour cet été.

De nombreux joueurs de l'OL sont concernés par la trêve estivale qui se profile. Douze Lyonnais ont pour le moment été convoqués par leurs sélectionneurs pour participer aux prochaines échéances. Parmi ces dernières, l'Euro prendra une place considérable dans le paysage footballistique cet été. Memphis, Léo Dubois, Jason Denayer et Anthony Lopes participeront d'ailleurs à cette compétition, tandis que Maxence Caqueret et Houssem Aouar prendront part à l'Euro Espoirs. Autres enjeux importants pour les Brésiliens, et notamment Lucas Paqueta, qui disputera les éliminatoires pour la Coupe du Monde, en attendant la liste brésilienne pour la Copa America, tandis que Bruno Guimaraes s'envolera lui pour Tokyo pour participer aux Jeux Olympiques. Enfin, plusieurs internationaux africains de l'OL (Maxwel Cornet, Sinaly Diomande, Karl Toko Ekambi et Malcolm Barcola) rejoigneront leurs sélections pour disputer des matchs amicaux.

 
Léo Dubois : France

Match amical : France - Pays de Galles, 2 juin 21h05, Allianz Riviera
Match amical : France – Bulgarie, 8 juin 18h, Stade de France
Phase de groupes Euro 2020 Groupe F : France – Allemagne, 15 juin 21h, Allianz Arena
Phase de groupes Euro 2020 Groupe F : France – Hongrie, 19 juin 15h, Stade Puskas
Phase de groupes Euro 2020 Groupe F : France – Portuga,l 23 juin 21h, Stade Puskas
 
Jason Denayer : Belgique

Match amical : Belgique – Grèce, 3 juin 20h45, Stade Roi Baudoin
Match amical : Belgique – Croatie, 6 juin 20h45, Stade Roi Baudoin
Phase de groupes Euro 2020 Groupe B : Belgique – Russie 12 juin, 21h, Stade de Saint Petersbourg
Phase de groupes Euro 2020 Groupe B : Belgique – Danemark, 17 juin 18h, Stade Parken
Phase de groupes Euro 2020 Groupe B : Belgique – Finlande, 21 juin 21h, Stade de Saint Petersourg
 
Anthony Lopes : Portugal

Match amical : Espagne – Portugal, 4 juin 19h30, Estadio Wanda Metropolitano
Match amical : Portugal – Israel, 9 juin 20h45, Stade José Alvalade
Phase de groupes Euro 2020 Groupe F : Portugal – Hongrie, 15 juin 18h, Stade Puskas
Phase de groupes Euro 2020 Groupe F : Portugal – Allemagne, 19 juin 18h, Allianz Arena
Phase de groupes Euro 2020 Groupe F : Portugal – France, 23 juin 21h, Stade Puskas
 
Memphis : Pays-Bas

Match amical : Pays-Bas – Ecosse, 2 juin 20h45, Estadio Algarve
Match amical : Pays-Bas – Géorgie, 6 juin 18h, De Grolsch Veste
Phase de groupes Euro 2020 Groupe C : Pays-Bas – Ukraine, 13 juin 21h, Amsterdam Arena
Phase de groupes Euro 2020 Groupe C : Pays-Bas – Autriche, 17 juin 21h, Amsterdam Arena
Phase de groupes Euro 2020 Groupe C : Pays-Bas – Macédoine du Nord, 21h juin 18h, Amsterdam Arena
 
Houssem Aouar et Maxence Caqueret : France U21

Quart de finale Euro Espoirs : France U21 – Pays-Bas U21, 31 mai 18h, Bozsik Arena
 
Lucas Paqueta : Brésil

Eliminatoires pour la Coupe du Monde : Brésil – Equateur, 5 juin 2h30,
Eliminatoires pour la Coupe du Monde : Brésil – Paraguay, 9 juin 2h30, Estadio Defensores del Chaco
Eliminatoires pour la Coupe du Monde : Brésil – Venezuela, 15 juin 1h
 
Bruno Guimaraes : Brésil Olympique

Jeux Olympiques : Brésil - Allemagne, 22 juillet 13h30
Jeux Olympiques : Brésil - Côte d'Ivoire, 25 juillet 10h30
Jeux Olympiques : Arabie Saoudite - Brésil, 28 juillet 10h
 
Sinaly Diomandé et Maxwel Cornet : Cote d’Ivoire

Match amical : Cote d’Ivoire – Burkina Faso, 5 juin 19h, Stade Olympique Alassane Ouattara
Match amical : Ghana – Cote d’Ivoire, 12 juin, Cape Coast Sports Stadium
 
Karl Toko Ekambi : Cameroun

Match amical : Nigeria – Cameroun, 4 juin 21h30, Stadion Wiener Neustadt
 
Malcolm Barcola : Togo

Match amical : Togo - Niger, 2 juin 14h
Match amical : Togo - Guinée, 5 juin 14h
Match amical : Gambie - Togo, 8 juin 14h

 


 

Un indésirable finalement de retour à l’OL

Football365.fr

Jean-Pierre Rivère, le président de l'OGC Nice, a laisser entendre que Jeff Reine-Adélaïde allait retourner à l'OL à l'issue de son prêt.

Prêté cette saison à l’OGC Nice, le milieu de terrain lyonnais, Jeff Reine-Adélaïde, ne sait toujours pas où il ira l’an prochain. Alors qu’il était parti en prêt en raison de la grosse concurrence au sein de l’entre-jeu de l’OL, Jean-Pierre Rivère, le président du club niçois, a évoqué le cas du joueur de 23 ans.

Reine-Adélaïde, pas épargné par les blessures

« C’est un joueur de Lyon », a-t-il indiqué brièvement dans un entretien pour Nice-Matin. De quoi laisser entendre que le club azuréen ne lèvera pas l’option d’achat de 25 millions d’euros du milieu formé à Lens, qui n’a disputé que 18 matches cette saison (1 but).

Blessé contre Monaco lors de la 23e journée de Ligue 1, Jeff Reine-Adélaïde avait été victime d’une rupture du ligament croisé antérieur de genou gauche. Il avait eu la même blessure à l’autre genou en décembre 2019 avec l’Olympique Lyonnais, face à Rennes. Difficile de savoir si Juninho et l’OL désireraient le conserver cet été.

 


 

Lyon cible un espoir français, Rennes s’incruste

Foot01.com

Malgré le recrutement de Da Silva, l’OL est toujours concentré sur certains dossiers en défense afin de compenser un éventuel départ de Marcelo ou de Denayer.

Attentif aux joueurs sud-américains mais également aux grands espoirs de Ligue 1, le directeur sportif Juninho a coché le nom de Loïc Badé, qui vient de réaliser une saison pleine sous les couleurs de Lens. A en croire les informations de Foot Mercato, l’Olympique Lyonnais est toujours un candidat à la signature de l’ancien Havrais, également dans le viseur de Villarreal, de l’Atlético de Madrid ou encore de certaines formations en Angleterre (Leicester, Brighton). Comme dans le dossier Seko Fofana, courtisé par l’Olympique de Marseille, le RC Lens n’est pas vendeur et se montrera gourmand. Une mauvaise nouvelle pour Lyon, qui doit par ailleurs composer avec la concurrence d’un club français très déterminé à l’idée de s’offrir Loïc Badé.

Selon le journaliste Fabrice Hawkins, le Stade Rennais est le club le plus chaud dans le dossier Loïc Badé. « Loïc Badé à Rennes c’est en bonne voie. Les Bretons cherchent à pallier le départ de Damien Da Silva » a publié l’ancien journaliste de la chaîne Téléfoot, convaincu que Bruno Genesio et Florian Maurice ont fait du défenseur du RC Lens leur grande priorité estivale afin de combler le départ de Damien Da Silva… à Lyon. Du côté de l’OL, on ne devrait pas surenchérir même si pour l’instant, le montant de l’offre rennaise n’a pas filtré. En attendant la nomination du futur entraîneur, Juninho devrait temporiser, d’autant que pour l’instant, Jason Denayer et Marcelo ne semblent pas vraiment être sur le départ. La situation du Belge, qui n’a pas encore prolongé et qui figurait il y a un an dans le viseur de Naples, est cependant à surveiller de près pour l’état-major de l’Olympique Lyonnais.

 


 

Peter Bosz à Lyon, Kévin Diaz a déjà une crainte

Footradio.com

Après le refus de Christophe Galtier, l’Olympique Lyonnais devrait nommer Peter Bosz entraîneur dans les prochains jours. Un choix pertinent selon le consultant Kévin Diaz, qui s’interroge tout de même sur la compatibilité entre le Néerlandais et l’effectif rhodanien.

L’Olympique Lyonnais ne devrait pas tarder à présenter son entraîneur pour la saison prochaine. Pour compenser le départ de Rudi Garcia en fin de contrat, le récent quatrième de Ligue 1 s’était fixé comme priorité la venue de Christophe Galtier, lequel a finalement refusé l’invitation du président Jean-Michel Aulas, sans doute afin de privilégier le projet de l’OGC Nice. A peine de quoi ralentir la direction rhodanienne qui s’est immédiatement tournée vers Peter Bosz. Résultat, le coach notamment passé par l’Ajax Amsterdam, le Borussia Dortmund et le Bayer Leverkusen est annoncé tout proche de Lyon. Pour le plus grand plaisir de Kévin Diaz qui apprécie la philosophie du Néerlandais.

« Le meilleur entraîneur néerlandais »

Néanmoins, le consultant de RMC s’interroge sur la capacité des Lyonnais à s’adapter aux consignes exigeantes de leur probable futur entraîneur. « Je peux dire que Peter Bosz est le meilleur entraîneur néerlandais en activité, a commenté sur Twitter le spécialiste du foot aux Pays-Bas. Il propose toujours un jeu offensif, avec des systèmes de jeu bien définis ! La question est de savoir si l’effectif est prêt à faire les efforts… avec et sans le ballon !?! » Si Kévin Diaz émet ce doute, c’est parce que les Lyonnais n’ont pas toujours été les plus disciplinés dans le repli défensif.

 


 

Genoa: le président dément une possible vente à Aulas ou Lopez

RMC.fr

Depuis plusieurs jours, une rumeur fait état d’un intérêt de Gérard Lopez et de Jean-Michel Aulas pour racheter le club italien du Genoa. Ce que le président génois a démenti, ce vendredi.

Une drôle de rumeur enfle depuis quelques jours sur certains sites italiens. Désireux de vendre le Genoa, qu’il a racheté en 2003, le président Enrico Preziosi aurait trouvé de potentiels intéressés bien connus en France: Gérard Lopez, à la recherche d’un nouveau défi après son départ de Lille, et Jean-Michel Aulas, président de Lyon. Il y a deux semaines, le club avait démenti l’existence d’une négociation avec Gérard Lopez dans la presse, sans toutefois communiquer officiellement.

En conclusion d'un article du journal génoan "Il Seccolo XIX", consacré au mercato de l'équipe, le dirigeant Enrico Preziosi a balayé cette possibilité. "En ce qui concerne le club, de nouveaux démentis sont arrivés à propos de l'intérêt à la fois de l'ancien patron de Lille, Lopez, mais aussi de Lyon, Jean-Michel Aulas", explique le quotidien. "Ce sont des conneries", a lâché Preziosi.

Le milliardaire, à la tête du groupe leader du marché des jouets en Italie, serait enclin à lâcher le club depuis plusieurs années et intensifie les appels du pied ces derniers mois. Le Genoa, où évolue Kevin Strootman (prêté par l’OM), a terminé la saison à la 11e place de Serie A.

Le nom de Lopez lié à d'autres projets

Les rumeurs d’un possible intérêt de Jean-Michel Aulas pour le club de Gênes, situé dans le nord de l’Italie à un peu de 500 kilomètres de Lyon, n’ont pas encore été commentées par le président rhodanien. Le nom de Gérard Lopez, lui, a été cité dans d’autres projets de rachat, comme celui de Southampton (Angleterre). L’homme d’affaires luxembourgo-espagnol s’est investi dans le sport depuis plusieurs années, notamment en F1 et dans le football avec Lille en 2017.

Il a quitté le club en décembre 2020 après la vente du Losc à Merlyn Partnez SCSp pour laisser la place à Olivier Létang. Il était très proche de Christophe Galtier, sacré champion de France dimanhe dernier et qui a annoncé son départ.

 


 

Les vérités de Florian Thauvin sur l’intérêt de l’OL !

Le10sport.com

Pour la suite de sa carrière, Florian Thauvin a donc décidé de filer au Mexique. Mais il l’a expliqué, il aurait pu continuer en Europe et même en Ligue 1, où l’OL était intéressé.

A 28 ans, Florian Thauvin va prochainement entamer un nouveau chapitre de sa carrière. Alors que l’international français arrivait au terme de son contrat avec l’OM, il a fait le choix de rejoindre André-Pierre Gignac au Mexique, s’engageant ainsi avec les Tigres. Un choix qui en a étonné plus d’un étant donné qu’il avait la possibilité de prolonger à l’OM ou de rejoindre un autre club européen. Et comme Thauvin l’a révélé, l’OL était notamment notamment intéressé. Mais pour le Marseillais qu’il a été, rejoindre l’autre Olympique était impossible.

« J'ai eu la possibilité d'aller à Lyon, mais… »

« J'avais la possibilité de rester en Europe, d'aller dans les clubs rivaux. Mais je n'avais pas forcément envie de ça. (…) J'ai eu la possibilité d'aller à Lyon, mais je ne me sentais pas capable de faire ça. Quand t'es Marseillais un jour, t'es Marseillais pour toujours. Je fais les choses avec le coeur. Quand j'échange avec un club et ses dirigeants, il faut que je ressente quelque chose. C'est ce qu'il s'est passé lors de mon entretien avec les Tigres. Disons que ça tombe bien que ce ne soit pas si proche et que je n'aie pas à affronter l’OM. L’exemple de Valbuena ? Il l'a très mal vécu, ça a été dur pour lui. Ce n'était pas possible », a ainsi fait savoir Florian Thauvin dans un entretien avec Eric Di Meco pour les médias de l’OM.

 


 

La règle des cinq changements prolongée jusqu’en 2022

Footmercato.net

Ce vendredi, l’IFAB (International Football Association Board) s’est réuni pour pour décider ou non si la règle des cinq changements allait être prolongée. Finalement la décision a été favorable à cette issue.

Introduite en mai 2020 pour pallier aux problèmes que rencontraient les clubs et les équipes à cause de la pandémie mondiale, la règle des cinq changements par match est officiellement prolongée jusqu’au 31 décembre 2022. « L’IFAB continuera à examiner l'impact de la pandémie sur le football et à consulter ses parties prenantes sur cette importante question de bien-être », explique l’IFAB à travers son communiqué.

 


 

Le but à l'extérieur ne comptera plus double

Twitter

 

 

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL // L'actu du Jeudi 27 Mai

 

Last modified on vendredi, 28 mai 2021 20:49