L'actu du Vendredi 21 Mai

L'actu du Vendredi 21 Mai

Voir aussi... L'actu du Jeudi 20 Mai // Le Tableau Mercat'OL

La belle déclaration d'amour de Depay à l'OL avant son dernier match

RMC.fr

Avant de disputer son dernier match avec l'OL face à Nice dimanche, au Groupama Stadium, Memphis Depay a accordé une interview à L'Équipe parue dans le journal ce vendredi. À quelques semaines de la fin de son contrat, le Néerlandais fait une belle déclaration d'amour à l'OL et évoque son avenir.

Quatre ans et demi après son arrivée à Lyon, Memphis Depay va faire ses valises pour de bon. En fin de contrat dans un peu plus d'un mois, l'attaquant néerlandais va quitter l'OL et sera libre de s'engager où bon lui semble. À deux jours de son 178e et dernier match sous les couleurs lyonnaises, dimanche face à Nice lors de la dernière journée de Ligue 1, Depay a accordé une interview à L'Équipe, parue dans l'édition de ce vendredi.

Arrivé à 23 ans dans le Rhône, Depay explique avoir "changé et grandi. Ici, je suis devenu un homme". Un homme de 27 ans qui arrive à un tournant de sa carrière et a fait de Lyon "[sa] maison. Cela fait bizarre de penser que c'est mon dernier match ici". Alors que certains supporters lyonnais optimistes espéraient encore voir Depay prolonger à l'OL, cette interview a tout d'un au-revoir, avant que le Néerlandais ne se plonge dans la préparation à l'Euro qu'il disputera avec les Pays-Bas.

"J'ai tout aimé, le club, le stade, les supporters"

Mais d'ici là, "la seule chose qui compte, c'est de qualifier l'OL pour la Ligue des champions", insiste Depay. Car le meilleur joueur lyonnais de la saison veut rendre au club qui lui a permis de confirmer a plus haut niveau après avoir montré de belles promesses au PSV Eindhoven en début de carrière. "Je peux partir avec plein de bons sentiments: j'ai tout donné, et en retour, le club m'a de nouveau rendu heureux d'être footballeur. J'ai tout aimé, le club, le stade, les supporters", explique Depay.

Un bel hommage, qui s'étend également à Jean-Michel Aulas: "Le président, vraiment, est un homme magnifique, que tout le monde respecte ici, et je voulais lui dire que j'ai été très heureux qu'il m'ait amené ici." Finalement, après quatre saisons et demi à Lyon, Depay n'affirme avoir qu'un seul regret: "Quand je me retourne aujourd'hui, c'est un trophée qui me manque. C'est très difficile pour moi, de me dire que je n'ai rien gagné à Lyon."

"Si j'avais les mêmes stats au PSG que celles que j'ai à Lyon, tout le monde le saurait en Europe. Pareil si je les avais eues à Manchester. Donc il va falloir que je prouve aux trois ou quatre plus grands clubs européens que je peux faire la même chose chez eux. C'est mon but", a affirmé le Néerlandais aux 20 buts et aux 10 passes décisives cette saison en Ligue 1, confiant.

Le FC Barcelone intéressé, d'autres clubs également

Passée la belle déclaration d'amour à l'égard de l'OL, Depay s'est également exprimé sur son avenir. "Il va falloir que je prouve aux trois ou quatre plus grands clubs européens que je peux faire la même chose (22 buts et 10 passes décisives sur une saison, ndlr) chez eux. C'est mon but. Je veux aller dans l'un des deux ou trois meilleurs clubs des cinq grands championnats européens. Où ce sera, je ne sais pas encore, ce n'est pas encore clair mais c'est mon objectif", affirme le Néerlandais à L'Équipe.

Le Lyonnais a confirmé l'intérêt du FC Barcelone, "mais d'autres clubs le sont également (intéressés, ndlr). Et il n'y a rien de fait". Un départ en Catalogne dépendra très certainement de l'avenir de Ronald Koeman, sur la sellette du côté du Barça. Depay, qui s'est récemment séparé de ses agents pour négocier lui-même son prochain contrat, souhaite pourtant temporiser: "Je vais me concentrer sur l'Euro, et je ne suis pas pressé. C'est une décision qui mérite d'être réfléchie."

Une décision charnière pour le joueur de 27 ans, qui devra confirmer dans son prochain club ses qualités, après un premier passage compliqué du côté de Manchester United entre 2015 et 2017. Trop jeune lors de son transfert chez les Red Devils, Depay s'était relancé du côté de Lyon. Quatre ans et demi plus tard, c'est marqué du sceau de l'OL qu'il va poursuivre sa carrière, en Ligue 1 ou ailleurs.

 


 

Galtier devrait être présenté en début de semaine prochaine

Twitter

 


 

Photos : les maillots Home et Away officiellement dévoilés

OL via Twitter

 


 

L’OL pense à Kolo Muani (FC Nantes) !

Le10sport.com

Selon nos informations, l’Olympique Lyonnais s’intéresse de très près au profil de Randal Kolo Muani, la pépite du FC Nantes.

Auteur d’une super saison avec le FC Nantes (8 buts et 8 passes décisives en 36 rencontres), Randal Kolo Muani récolte les jolis fruits semés ces derniers mois. En effet, nombreux sont les clubs à s’intéresser à lui dans la perspective du mercato qui arrive. Ces derniers jours, Sky a révélé l’intérêt de l’Eintracht Francfort, décidément très attentif au championnat français. C’est effectivement le cas, le club allemand a pris ses dispositions auprès du joueur pour amorcer une offensive. Mais ce n’est pas tout…

L’OL et deux clubs anglais

Selon nos informations, l’OL est très intéressé par Randal Kolo Muani. A 22 ans, l’attaquant français affiche une superbe progression et coche bien des cases recherchées par les Lyonnais. Vitesse, puissance, efficacité et capacité à prendre les couloirs : les Gones l’apprécient beaucoup ! Celui qui disputera le prochain Euro Espoir avec l’équipe de France a également deux clubs anglais sur le dos : Southampton et Crystal Palace. Avec le FC Nantes, Randal Kolo Muani n’a plus qu’une seule petite année de contrat…

 


 

Son avenir, Aouar maintient le doute

Maxifoot.fr

Plombé par les blessures et une contamination au Covid-19, Houssem Aouar (22 ans, 29 matchs et 7 buts en L1 cette saison) a connu une seconde partie de saison relativement compliquée avec l'Olympique Lyonnais, au point de voir sa valeur diminuer de moitié en moins d'un an (voir ici). Arrivé à une période charnière, le milieu de terrain pourrait demander un départ cet été. Mais le principal intéressé refuse de se prononcer.

"Mon dernier match à Lyon ? Ça peut, mais ça ne peut pas aussi. Je ne me pose pas ce genre de questions avant ce match important. Je n'ai pas pu jouer autant que je voulais. J'ai eu du mal à revenir après le Covid-19. Saison assez contrastée. (…) Je ne pense au fait que ça peut être mon dernier match. Il y a une grosse échéance, je suis focus, peut-être que je serai là, peut-être pas. Je repartirai de cette saison avec beaucoup d'apprentissages. Je suis content de me sentir à 100% parce que j'ai encore des échéances avec l'Euro (chez les Espoirs, ndlr), on a un groupe de qualité. Il va falloir bien gérer son corps, être sérieux à tout moment", a assuré Aouar en conférence de presse, à deux jours de la dernière journée de Ligue 1 opposant l'OL à Nice.

 


 

Garcia ironise sur son avenir !

Le10sport.com

Interrogé sur son avenir alors que son contrat à l'OL s'achève le 30 juin, Rudi Garcia a préféré ironiser sur la situation.

L'OL s'apprête à disputer une rencontre cruciale dimanche contre l'OGC Nice. En effet, les Gones peuvent encore espérer finir sur le podium s'ils s'imposent contre les Aiglons et que dans le même temps, l'AS Monaco ne gagne pas face à Lens. Ce match pourrait d'ailleurs être le dernier de Rudi Garcia sur le banc de l'OL puisque son contrat s'achève le 30 juin et que Juninho sonde le marché mais les pistes menant à Roberto De Zerbi et Christophe Galtier se compliquent. En attendant, Rudi Garcia préfère s'amuser de la situation. « Ce que je ferai lundi matin ? J'ai un déjeuner de prévu dans le Beaujolais. Pour l'instant c'est tout ce que j'ai prévu », lance-t-il en conférence de presse.

 


 

Garcia avant OL - Nice : "Garder cet état d'esprit collectif"

OL.fr

Le coach Rudi Garcia était en conférence de presse pour répondre aux questions des journalistes à deux jours de la réception de l'OGC Nice pour le compte de la 38ème et dernière journée de Ligue 1 Uber Eats. L'intégralité du point presse est à retrouver sur OLPlay.

Un point sur le groupe

« Tino Kadewere ne sera pas avec nous. Il avait des soucis d’adducteurs et a dû être opéré. On le retrouvera la saison prochaine. Djamel Benlamri semble aller mieux. On récupère Mattia De Sciglio qui revient de suspension. »
 
S’appuyer sur le collectif

« Je sens beaucoup d’enthousiasme. Les joueurs ont eu un état d’esprit collectif face à Nîmes. La réaction après le premier but m’a plu. J’espère que les joueurs seront ambitieux dans le jeu. Il faudra réitérer cela dimanche. On aura besoin d’être à 100% de nos capacités pour remporter ce match. Nice a de très bons joueurs et joue bien au ballon. On est quatrième. On ne peut faire que mieux. Il faudra faire le job. On attend de nous d’avoir 79 points dimanche soir. »
 
La bataille avec Monaco pour le podium

« On sera quand même au courant du résultat de Monaco à Lens. Si Lens bat Monaco, on n’aura pas besoin de gagner. Mais il faudra tout faire pour remporter ce match et décrocher les trois points pour ne rien regretter. On verra le résultat de Monaco après. »
 
Un bilan comptable très bon

« Le grand regret est de ne pas pouvoir dépasser tout le monde à la dernière journée. On a 76 points après 37 journées. Le bilan comptable est excellent. On a repris le 8 juin, avec une finale de la Coupe de la Ligue et le parcours en Champions League. On a eu une semaine de break en décembre. J’espère qu’on aura 79 points dimanche à 23h. Le contenu de cette saison ne peut qu’être exceptionnel. »
 
Memphis, un top player

« Memphis est en fin de contrat. En football, on ne sait jamais. Il est devenu un homme ici. C’est sa maison comme il l’a dit. J’espère qu’il améliorera encore ses statistiques dimanche, qui sont déjà exceptionnelles. C’est un top player qui peut jouer partout, dans de grands clubs, y compris l’Olympique Lyonnais. Il a confirmé ce que j’attendais de lui. Il est capable de marquer et de faire marquer ses coéquipiers. J’ai connu des grands joueurs, et il en fait partie. Il a devant lui les plus belles années de sa carrière. »
 
Décrocher le podium

« L’Olympique Lyonnais est fait pour jouer la Champions League. Faisons le travail de battre cette équipe de Nice. On verra bien après. Il ne faudrait pas regretter. Sur ce que j’ai vu à l’entraînement mercredi, c’est sûrement la meilleure séance que les joueurs ont fait depuis longtemps. Cette équipe me plait. Je prends beaucoup de plaisir à entrainer cette équipe. »
 
Houssem Aouar revient bien

« Houssem Aouar a mis deux buts sur les deux derniers matchs. Il avait très bien démarré cette saison. Il la finit également de la meilleure des manières. »

 


 

Aouar avant OL - Nice : "Ne rien avoir à se reprocher"

OL.fr

Notre milieu de terrain Houssem Aouar s'est présenté en conférence de presse ce vendredi, à deux jours de la réception de l'OGC Nice au Groupama Stadium pour le compte de la 38ème et dernière journée de Ligue 1 Uber Eats. L'intégralité du point presse est à retrouver sur OLPlay.

Un dernier match crucial

« C’est sûr que sur un match comme ça, il y a de la pression. Mais on y est habitué. Tout ne dépend pas de nous. Mais si on gagne ce match, nous n’aurons rien à nous reprocher. On aborde ce match avec beaucoup de motivation et de concentration. On va rentrer sur le terrain pour gagner. On ne doit pas tomber directement dans la précipitation, dans la panique. Nous sommes très sereins. On se doit de gagner. Pour ce match, il ne faut pas regarder ce que l’adversaire va proposer. Ce qui est important est de nous focaliser sur nous. On va y aller avec énormément de motivation pour remporter cette rencontre. »
 
La confrontation à distance avec Monaco

« On ne va pas forcément regarder le résultat de Monaco à Lens pendant le match. On verra à la fin. On sera focus sur notre rencontre pour la gagner et on verra le résultat du côté des Monégasques. Il ne faut pas se polluer l’esprit avant ce genre de match. »

Une saison contrastée

« Je n’ai pas pu jouer autant que je le voulais. Je me suis pas mal arrêté. Au début, avec le Covid, j’ai eu du mal à revenir. C’est difficile pour nous joueurs de haut niveau. Il y a également eu certaines blessures. C’est une saison assez contrastée. J’ai énormément appris sur la gestion des pépins physiques. J’ai appris sur mon corps. Statistiquement, je me trouve très bien. Avec le peu de matchs que j’ai fait, je suis satisfait à ce niveau. Je me sens à 100% pour ce match face à Nice. »
 
Son lien avec Memphis

« Memphis est un ami. Ça me fait forcément quelque chose. On a passé beaucoup de temps ensemble ici. Il a énormément apporté au club et à moi-même. C’est son souhait donc je serai content de son départ s’il va là où il veut être. C’est une grande personne. Je pense que dans l’opinion publique, les gens ont mieux appris à le connaitre. Il a apporté beaucoup dans le groupe, au niveau de la confiance. Il m’a aidé, me parlait énormément sur ce point. Il a marqué pas mal de buts sur mes passes, donc c’était bien pour moi. »
 
Le soutien des supporters dans cette période

« On avait tendance à vivre ce dernier match de la saison comme une fête au Groupama Stadium. C’est un peu triste. On remercie les supporters du soutien qu’ils nous ont apporté tout au long de la saison. Ils ont toujours été là. On va tout faire pour leur rendre ça dimanche. »
 
Une lutte acharnée en haut de tableau

« Statistiquement, on a ramassé pas mal de points. Si on finit quatrième avec 79 points, on ne pourra pas se satisfaire de ça. On veut aller chercher ce podium. Ça reflète bien le bon niveau du championnat en voyant les quatre premiers. La Ligue 1 Uber Eats a fait vibrer pas mal de monde cette saison. »
 
Donner le maximum

« Le plus important est que je sois à 100%. Peu importe où je joue sur le terrain, l’essentiel est d’être à l’aise, et bien physiquement. Je dois prendre du plaisir sur le terrain. Quand on joue diminué, ce n’est pas bon individuellement et collectivement. J’essaye d’être focus au maximum car il y a une grosse échéance. On ne sait pas de quoi est fait demain. »
 
Sa convocation avec les Espoirs pour l’Euro

« J’ai encore des échéances après cette rencontre. On a un groupe de qualité avec les Espoirs. Il y a moyen d’aller chercher quelque chose. Il faudra se reposer après cette fin de championnat et être à 100% pour l’Euro Espoirs. »

 


 

Boga sort du silence et affiche un souhait pour son avenir

Butfootballclub.fr

Ciblé par l’OL et l’OM au mercato estival, Jérémie Boga (24 ans) devrait bel et bien quitter Sassuolo au mercato estival. Un point de chute pourrait l’intéresser.

Jérémie Boga entend rattraper le temps perdu. Affecté par le Covid-19 en début de saison, l’ailier ivoirien de Sassuolo n’a pas eu le rendement escompté et pourrait mettre les voiles au mercato estival.

Aux dernières nouvelles, l’ancien milieu offensif du Stade Rennais serait ciblé par l’OM et l’OL, qui cherche à remplacer Memphis Depay. Les rumeurs d’un intérêt lyonnais pour son actuel entraîneur Roberto De Zerbi pourraient d’ailleurs le rapprocher des Gones.

Boga a envie de suivre De Zerbi... à l'OL ?

« Le coach ? J’ai vu ça dans les journaux... Pour l’instant, on est concentrés sur l’objectif d’aller en Ligue Europa. Ensuite, on verra bien, a-t-il assuré à propos de la rumeur De Zerbi à l’OL avant d’évoquer son cas personnel. Depuis janvier, on était en négociations pour que je prolonge mais on ne s’est pas mis d’accord. Donc on a décidé avec les dirigeants que je serais transféré cet été. Après trois ans passés ici, c’est le bon moment. J’aimerais franchir un palier. S’il y a la possibilité de suivre le coach, pourquoi pas. Après, ça ne veut pas dire que je vais le suivre partout. Il faudra voir où il va, ce qu’il se passe en fin de saison. Je ne ferme aucune porte. »

 


 

Vidéo : L'entrainement du jour

OL via Twitter

 


 

La LFP veut révolutionner la diffusion de la Ligue 1

90min.com

Selon L'Equipe, la LFP envisage de lancer une nouvelle chaîne à partir de la saison prochaine pour diffuser huit matchs de Ligue 1 et dix matchs de Ligue 2 par journée.

La Ligue de Football Professionnelle (LFP) en possession de sa propre chaîne ? C'est une hypothèse qui prend de l'épaisseur.

80% de la Ligue 1, 100% de la Ligue 2

Ce mercredi matin, L'Équipe révélait que l'instance songeait fortement à créer sa propre chaîne pour diffuser 80% de la Ligue 1 et 100% de la Ligue 2. Le quotidien sportif dévoile de nouvelles informations en précisant que le conseil d'administration de la Ligue se montrait favorable à cette création de chaîne.

Deux matches seraient ainsi proposés à Canal + : celui du samedi après-midi ainsi que celui de dimanche soir pour une somme estimée à 380 millions d'euros annuels.

Vincent Labrune et les dirigeants de l'instance souhaiteraient proposer cette nouvelle chaîne au tarif de 10 ou 11 euros par mois via tous les opérateurs. Son coût de fonctionnement serait estimé à 56 millions d'euros par an.

L'arrivée de cette chaîne "made in LFP" pourrait être entérinée le 3 juin date du prochain conseil d'administration. L'instance française devrait donc retenter le coup de lancer sa propre chaîne, comme en 2011 avec CFoot, une expérience qui n'avait duré qu'une saison.

 


 

Une pépite à 10 ME échappe à Juninho

Foot01.com

Il y a quelques jours, L’Equipe dévoilait que les priorités de l’OL pour le prochain mercato étaient de recruter un latéral gauche et un ailier.

Pour le poste de latéral gauche, Juninho a trouvé son bonheur avec Henrique Silva, lequel va débarquer de Vasco de Gama pour zéro euro. Une bonne chose de faite pour l’Olympique Lyonnais, qui va maintenant se mettre à la quête d’un successeur de Memphis Depay en attaque. Les Gones aimeraient également recruter un ailier rapide afin de compléter l'offre à ce niveau au sein de l’effectif rhodanien. A ce poste, selon les informations du journaliste Ignazio Genuardi, Juninho appréciait beaucoup le profil de Kamaldeen Sulemana, auteur de 10 buts et 8 passes décisives toutes compétitions confondues cette saison. L’ailier de Nordsjaelland (19 ans) a cependant peu de chances de rallier l’Olympique Lyonnais au mercato.

Selon le spécialiste des transferts, son avenir pourrait plutôt s’écrire du côté de Manchester United ou de l'Ajax Amsterdam, qui a dégainé une proposition supérieure à 10 ME. « Suivi de près par l’OL, Sulemana (Nordsjaelland) pourrait rejoindre Manchester United. Alors que l’Ajax Amsterdam a d’ores et déjà transmis une offre de plus de 10 M€, les Red Devils font actuellement le forcing. Une délégation a fait le voyage cette semaine » a publié le journaliste, mettant fin au suspense et par la même occasion aux espoirs de l’Olympique Lyonnais. A moins d’un revirement de situation, Sulemana s’engagera à Manchester United ou à l'Ajax dans les prochaines semaines. Il sera désormais intéressant de voir quels joueurs Bruno Cheyrou et Juninho sortiront de leur chapeau pour dynamiser les côtés de l’attaque lyonnaise. A ce poste d’ailier, rappelons par ailleurs que jeudi, la presse turque s’est faite l’écho d’un intérêt prononcé du Fenerbahçe pour Karl Toko-Ekambi, taulier de Rudi Garcia mais dont l’avenir dépendra essentiellement de l’avis du futur entraîneur de l’OL à son égard.

 


 

Revenir à Lyon, le cauchemar d’Andersen

Foot01.com

En juillet 2019, Lyon faisait sauter la banque en dépensant 24 ME pour déloger Joachim Andersen de la Sampdoria de Gênes.

Après une première saison délicate, Joachim Andersen a fait le choix de partir à Fulham en octobre dernier. Pas vraiment dans les petits papiers de Rudi Garcia, l’international danois a fait le bon choix puisque son prêt en Premier League s’est avéré très fructueux. Titulaire indiscutable à Fulham, il a disputé 31 matchs de championnat dont une bonne partie avec le brassard de capitaine. Comme un poisson dans l’eau en Angleterre, Joachim Andersen ne souhaite plus entendre parler d’un éventuel retour à l’OL, selon les informations de Fabrizio Romano. Via son compte Twitter, le spécialiste du mercato a dévoilé que Joachim Andersen voulait impérativement rester en Premier League la saison prochaine.

Tottenham intéressé... mais pas seulement

« La priorité de Joachim Andersen est de rester en Premier League, après avoir passé la saison en prêt à Fulham. Tottenham est intéressé par le joueur, Andersen est dans la pré-list des Spurs » dévoile le journaliste avant de confirmer l’intérêt de plusieurs autres clubs européens, lesquels ont déjà contacté Jean-Michel Aulas et Juninho. « L’OL a été approché par plusieurs clubs européens qui souhaitent transférer définitivement Andersen ». Il sera désormais intéressant de connaître les exigences financières de l’Olympique Lyonnais dans ce dossier. Les Gones pourraient tenter un joli coup de poker en réclamant au minimum la somme investie il y a deux ans, à savoir 25 ME. Cela n’aurait rien de délirant dans la mesure où c’est précisément en Angleterre que Joachim Andersen est courtisé, et qu’il s’agit par bonheur pour l’OL du championnat le plus riche d’Europe. Notons par ailleurs qu’à ce poste de défenseur central, Lyon a déjà bouclé un renfort avec la venue de Damien Da Silva, en fin de contrat le 30 juin avec le Stade Rennais.

 


 

L’OL ne lâche pas Boga et se prépare…

Le10sport.com

Sur la piste de Jérémie Boga, l’OL semble faire du milieu de terrain de Sassuolo sa priorité. Juninho commence à se mettre en ordre de marche dans ce dossier.

La saison 2020-2021 s’achève ce dimanche et l’OL a déjà bien avancé son mercato. Juninho est concentré sur le recrutement du nouvel entraîneur. Un technicien qui orientera les différentes pistes lyonnaises déjà travaillées par le directeur sportif brésilien. Pour cet été, l’OL cherche prioritairement un latéral gauche et un ailier. Comme révélé en exclusivité par le10sport.com, les Gones s’intéressent à Randal Kolo Muani (FC Nantes), également chassé par Francfort, qui tient la corde. Mais la priorité au poste offensif s’appelle… Jérémie Boga.

L’OL se tient prêt pour Boga

Selon nos informations, l’OL s’organise progressivement pour le dossier Boga. En coulisses, Juninho ferait le nécessaire auprès du joueur et de ses représentants pour préparer le terrain d’une offensive. Clairement, c’est le nouveau coach qui appuiera sur le bouton pour déclencher la venue du joueur de Sassuolo. Initialement, l’OL ciblait De Zerbi et Boga se serait bien vu suivre son entraîneur. A présent, Juninho doit boucler le prochain coach pour pouvoir avancer. Mais l’OL est prêt à accélérer rapidement pour tenter de récupérer Jérémie Boga, 24 ans, à qui il ne reste plus qu’un an de contrat…

 

 

Voir aussi... L'actu du Jeudi 20 Mai // Le Tableau Mercat'OL

 

Last modified on vendredi, 21 mai 2021 19:10