L'actu du Mardi 18 Mai

L'actu du Mardi 18 Mai

Voir aussi... L'actu du Lundi 17 Mai // Nîmes 2-5 OL : L'After

Da Silva et Henrique vont signer à l’OL

RMC.fr

L’Olympique Lyonnais a obtenu l’accord de deux joueurs en fin de contrat, qui rejoindront le club cet été. Damien Da Silva (Rennes) et Henrique (Vasco) vont s’engager en faveur du club lyonnais.

L’OL a déjà obtenu l’accord de deux joueurs qui viendront renforcer son secteur défensif cet été, comme indiqué par L'Equipe et confirmé par RMC Sport. Les dirigeants lyonnais, qui ont prolongé Marcelo et ne sont plus très loin d’en faire de même avec le Belge Jason Denayer, accueilleront prochainement un autre défenseur central d’expérience: le Rennais Damien Da Silva (4 buts). Excellent dernièrement face au Paris Saint-Germain (1-1), où il aura défendu proprement face au Brésilien Neymar, le Rennais, qui vient de fêter ses 33 ans, était en fin de contrat à Rennes, et il ne se voyait pas y rester une saison supplémentaire.

Henrique, un pur produit du Vasco de Juninho

Damien Da Silva n’a pas encore signé son contrat, mais l’OL aurait obtenu de sa part un accord sur la base d’un contrat de deux ans. Un autre défenseur, dans le couloir gauche, devrait lui aussi signer prochainement, mais pour une durée de trois ans. Il s’agit du Brésilien Henrique (27 ans), le latéral gauche du Vasco de Gama, libre en fin de saison. Formé au Vasco, il y a fait l'intégralité de sa carrière jusqu'à présent. Et c'est un club que Juninho, le directeur sportif lyonnais, connait parfaitement, avec trois passages au cours de sa carrière de joueur (1995-2001, 2011-2012, 2013-2014). Selon L'Equipe, l’OL avait pour projet de faire aboutir la piste menant à Renan Lodi (23 ans), le joueur de l’Atlético de Madrid, mais celle-ci était, semble-t-il, trop difficile à réaliser. L’ambition du club rhodanien s’est donc reportée sur Henrique.

Un renfort offensif va suivre...

Si renforcer le secteur de la défense centrale ne figurait pas parmi les objectifs prioritaire de l'OL, le club dirigé par Jean-Michel Aulas souhaitait en revanche recruter un latéral gauche. C'est chose faite. L'OL va désormais se pencher sur un renfort offensif, afin d'anticiper un possible départ du Néerlandais Memphis Depay, souvent annoncé du côté du FC Barcelone. D'après L'Equipe, Lyon apprécierait le profil de Jérémie Boga. L'ailier ivoirien de 24 ans réalise une belle saison avec Sassuolo en Serie A, et a inscrit trois buts et délivré deux passes.

 


 

L'étonnante rumeur sur Juninho

Footmercato.net

Ce n’est un secret pour personne, l’OL est à la recherche de son nouvel entraîneur. Rudi Garcia qui n’a pas reçu d’offre pour prolonger son contrat va quitter le club rhodanien à la fin de saison. Si en interne on a évoqué la piste Marcelo Gallardo et celle menant à Christophe Galtier qui semble être la priorité, Juninho penserait à une autre solution étonnante en cas de dernier recours.

Selon les informations de France Football, le prochain entraîneur de l’OL devra composer avec un Juninho encore plus présent et encore plus imposant dans les décisions du club. Le Brésilien est d’ailleurs tellement attiré par les terrains qu’il ne serait pas impossible de le voir devenir le coach de l’équipe pour la saison prochaine si la direction lyonnaise ne trouve pas de profil satisfaisant pour remplacer Rudi Garcia. À suivre…

 


 

Benzema devrait bien être dans la liste des 26 de Deschamps

Leparisien.fr

INFO LE PARISIEN. Selon toute vraisemblance, l’attaquant star du Real Madrid figurera, ce mardi soir, dans la liste des 26 Bleus pour le championnat d’Europe.

L’hypothèse a pris corps dans la journée de lundi. Elle s’est renforcée en début de soirée au point d’apparaître, ce mardi, comme une presque certitude. Selon nos informations, Karim Benzema devrait bien figurer, ce soir, parmi les 26 joueurs convoqués par Didier Deschamps pour l’Euro (11 juin-11 juillet). Plus de cinq après sa dernière apparition en sélection, le joueur du Real Madrid, 33 ans, va donc, bel et bien, renouer le fil de son histoire internationale.

Celui-ci s’était distendu à l’automne 2015, au moment de la révélation de l’affaire de la sex-tape. Il avait, ensuite paru, au moins jusqu’à aujourd’hui, se rompre définitivement en juin 2016, au lendemain des déclarations du joueur à l’adresse du sélectionneur. Aux yeux de ce dernier, le Madrilène avait franchi une ligne rouge en déclarant qu’il avait « cédé sous la pression d’une partie raciste de la France » au moment de sa non-sélection à l’Euro. A plus forte raison lorsque sa maison à Concarneau avait, ensuite, été taguée avec le mot « raciste ».

Le temps est un remède à tout. Et l’heure du « pardon » est arrivée. Réuni ce mardi avec son staff au siège de la FFF, le patron des Bleus va procéder aux derniers arbitrages et acter, sans doute, la réintégration du meilleur attaquant français de la saison (29 buts et 8 passes décisives toutes compétitions confondues). De prime abord, cette décision a de quoi interpeller tant on a imaginé les positions des deux hommes irréconciliables. C’était toutefois oublier un élément fondamental et sans doute déterminant dans le dégel des relations et le retour en grâce de Benzema.

Son duo avec Mbappé promet

Le mandat de Deschamps, entamé en août 2012, est jalonné de quelques épisodes présentant, peu ou prou, des similitudes avec celui-ci. À plusieurs reprises, le capitaine des champions du monde 1998 avait su faire abstraction de ses rapports orageux avec certains joueurs (Ben Arfa, Gignac, ou Rabiot) pour les rappeler en équipe de France. Dans sa démarche, Deschamps n’a jamais dérogé de sa ligne de conduite en mettant, sans cesse, en avant la notion de collectif et l’intérêt supérieur de l’équipe de France. Selon lui, rappeler Benzema est désormais opportun d’un strict plan sportif et ne présente, d’aucune manière que ce soit, un quelconque risque pour l’équilibre et l’harmonie du groupe France.

Deschamps n’avait pas agi différemment à la fin du mois d’août 2020 en tendant la main à Adrien Rabiot lequel s’était, pourtant, auto-exclu du groupe France en mai 2018 en refusant de figurer dans la liste des réservistes en vue du Mondial russe. « Je n’aime pas prendre des positions radicales », avait alors justifié Deschamps au moment de commenter le rappel de l’ancien parisien. Neuf mois plus tard, le joueur de la Juventus Turin réunit l’unanimité sur son nom en sélection au point de prétendre à une place de titulaire durant le championnat d’Europe. Son attitude et son implication à chaque rassemblement sont appréciées de tous.

La France va donc s’avancer équipée d’une arme offensive supplémentaire avec Karim Benzema (81 sélections, 27 buts) dans ses rangs. Et déjà tous les amoureux des Bleus salivent, par avance, de sa future association avec Kylian Mbappé. Adversaires en clubs, à l’hiver 2018, puis à l’automne 2019, les deux hommes parlent sur le terrain un langage commun : celui du talent.

 


 

Thauvin aurait été réceptif à l’offre d’Aulas

Topmercato.com

Florian Thauvin (28 ans) se serait montré intéressé par l’offre faite par l’OL, avant de valider le contrat XXL proposé par le Tigres.

Selon les renseignements communiqués par L’Équipe, le milieu offensif « s’était montré réceptif à l’intérêt lyonnais avant d’accepter le pont d’or des Tigres de Monterrey ». Le quotidien confirme ainsi que Jean-Michel Aulas a tenté d’arracher le joueur olympien, lequel était en fin de contrat en juin. L’international français a finalement opté pour un challenge plus exotique, épargnant par la même occasion d’égratigner l’estime que lui portent les supporters de l’OM. Auteur d’une saison en demi-teinte, Florian Thauvin a indiqué dimanche qu’il ne s’était pas senti à l’aise, cette saison, dans l’effectif phocéen. Il a toutefois inscrit 8 buts et délivré 8 passes décisives en 36 matchs de championnat. Il a été en difficulté en Ligue des champions, ne réalisant que 1 passe décisive en 6 apparitions. Pour rappel, Florian Thauvin sera suspendu lors de la dernière journée du championnat. Il a d’ores et déjà fait ses adieux à ses partenaires.

 


 

Denayer convoqué avec la Belgique pour l'Euro 2020

OL.fr

A un peu moins d'un mois du début de l'Euro 2020, les sélectionneurs européens continuent de dévoiler leurs joueurs sélectionnés pour la compétition petit à petit.

Dernier pays en date à avoir annoncé sa sélection de 26 joueurs pour l'Euro 2020 : la Belgique. Ce lundi, le sélectionneur Roberto Martinez a dévoilé la liste des Diables Rouges qui participeront au Championnat d'Europe du 11 juin au 11 juillet. Le défenseur de l'Olympique Lyonnais Jason Denayer figure bien parmi les 26 Belges convoqués. Présente dans le groupe B, la Belgique affrontera notamment le Danemark, la Finlande et la Russie dans la première phase de cet Euro.

 


 

Caqueret au-dessus du lot, une chance pour Lyon

Footradio.com

L’Olympique Lyonnais a atomisé Nîmes (5-2) ce dimanche soir en Ligue 1. Une victoire qui permet aux hommes de Rudi Garcia de garder l’espoir dans la course au podium.

Rudi Garcia et ses troupes devront impérativement gagner face à Nice dimanche soir prochain en Ligue 1. Dans le même temps, les Gones devront espérer un faux pas de l’AS Monaco contre Lens. Pas une mince affaire quand on connait la régularité monégasque depuis le début de l’année 2021. Toujours est-il que l’OL compte bien mettre la pression sur les hommes de Niko Kovac le plus longtemps possible. Face à Nîmes, les Rhodaniens auront déroulé leur football, bien aidés par Maxence Caqueret, auteur d’une fin de saison tonitruante. De quoi ravir Gaël Berger.

“Ils n’ont pas de chance, ces gens-là, quand même…”

Sur son compte Twitter, le journaliste a donné son avis sur le jeune milieu de terrain français. “Ceux qui ne regardent pas les matchs de l’OL ne peuvent donc pas voir jouer Maxence Caqueret. Ils n’ont pas de chance, ces gens-là, quand même… Certes, Nîmes est faible. Mais cette faiblesse est accentuée par le très bon match de l’OL, qui n’aura pas souvent été à ce niveau-là en 2021. Et ça reste un mystère”, a notamment indiqué Gaël Berger, conscient que l’Olympique Lyonnais aura été très (trop ?) inconstant dans ses performances cette saison malgré le bon rendement de certains de ses joueurs. En fonction du classement final devrait d’ailleurs dépendre le futur mercato des Gones, qui devrait commencer par la venue du Rennais Damien Da Silva.

 


 

Monaco ou Lyon, Ludovic Obraniak a fait son choix

Footradio.com

L’AS Monaco n’a pas craqué face au Stade Rennais (2-1) ce dimanche soir en Ligue 1. Les hommes de Niko Kovac ne comptent pas se laisser griller par l’Olympique Lyonnais.

Les fans de l’OL ont des raisons d’être inquiets concernant la présence de leur club la saison prochaine en Ligue des champions. En effet, l’AS Monaco ne craque pas depuis sa défaite face aux Gones en Ligue 1. Face à Rennes, si tout n’aura pas été parfait, les hommes de Niko Kovac ont glané un succès très précieux. La dernière journée se jouera sur la pelouse du RC Lens, à la peine en cette fin de saison. Pour Ludovic Obraniak, l’AS Monaco a toutes les cartes en main pout terminer sur le podium du championnat.

“A ce moment de la saison, la fatigue ne compte plus”

Sur le plateau de La Chaîne L’Equipe, le consultant a donné son avis sur ce sprint final. “Monaco est la meilleure équipe de 2021. Il y a peu d’équipes qui peuvent lui résister. L’équipe est sûre de sa force. J’ai pris en compte le fait de jouer à Lens le dernier match. Je crois beaucoup aux dynamiques, notamment dans le money-time. Cette équipe a de la ressource. Elle est forte physiquement. A ce moment de la saison, la fatigue ne compte plus. Il y a une telle adrénaline”, a notamment indiqué Ludovic Obraniak, qui mise sur la présence de l’AS Monaco en Ligue des champions la saison prochaine.

 


 

Domenech donne un conseil de perdant à Lyon

Football365.fr

Raymond Domenech juge et conseille Lyon. Pour lui, la campagne du club rhodanien n’atteindra pas les sommets espérés. Loin s’en faut. L’ancien sélectionneur des Bleus prophétise la défaite des Gones dans la course contre l’AS Monaco pour la Ligue des Champions. Pour l’intervenant de la Chaîne L’Equipe, l’ASM va faire le travail à Lens et ainsi conforter sa troisième place devant les hommes de Rudi Garcia. Domenech conseille d’ailleurs à l’OL de se focaliser sur la Ligue Europa. Une compétition « plus prestigieuse » que la Ligue des Champions selon lui.

Domenech pas prophète en son pays

« Lyon troisième ? Je n’y crois pas, Monaco va faire son boulot. C’est une équipe qui a gagné à Paris, qui est capable de répondre présent dans les gros matchs. Je les vois mal battus à Lens… Pour une équipe comme Lyon, c’est mieux de jouer la Ligue des Champions que l’Europa League. Mais quelque part, jouer l’Europa League et aller loin, ça peut être aussi un bon parcours. On voit des équipes comme Manchester United, la Roma… Il y a des équipes de très haut niveau qui vont au bout de cette compétition. Il y a l’économie oui, mais il y a aussi le prestige. Quand tu vas au bout d’une Europa League, ça te rapporte également beaucoup d’argent », a estimé le consultant dans des propos encore une fois controversés. Bref, pour Domenech, il vaut mieux ne pas viser trop haut…

 


 

Angers tient le successeur de Stéphane Moulin

Footmercato.net

Le 26 mars dernier, Saïd Chabane, le président d'Angers SCO, et Stéphane Moulin, l'entraîneur du club angevin depuis plus de 10 ans, ont conjointement annoncé que leur relation prendrait fin à l'issue de cet exercice 2020-2021. Une page va donc se tourner du côté du stade Raymond-Kopa, alors que le contrat du technicien français de 53 ans expirait en juin 2022. Comme nous vous le révélions ce lundi, Stéphane Moulin est d'ailleurs en tête de liste de la direction du SM Caen, en Ligue 2.

D'après les informations de RMC Sport, Angers va se diriger vers Gérald Baticle pour prendre la succession de Stéphane Moulin sur le banc du SCO. L'entraîneur adjoint de Rudi Garcia à l'Olympique Lyonnais, où il officie dans ce rôle depuis 2011, s'apprête donc à endosser à nouveau le costume de numéro 1, 12 ans après sa dernière expérience de coach principal avec le Stade Brestois 29.

 


 

Andersen veut rester en Angleterre

Footmercato.net

Outre le poste d’entraîneur, l’Olympique Lyonnais devra gérer cet été le gros chantier en défense. Si le club rhodanien a prolongé le contrat de Marcelo et que cela devrait aussi être le cas de Denayer, il faudra aussi gérer deux autres dossiers. D’abord celui de l’Algérien Djamel Benlamri qui a demandé à partir déçu de son temps de jeu, mais aussi celui de Joachim Andersen.

Selon les informations de l’Équipe, le défenseur danois ne sera pas gardé par Fulham à l’issue de son prêt même s’il est vite imposé comme une valeur sûre en défense, le club étant relégué en Championship. Il était d’ailleurs devenu le capitaine. Mais le défenseur de 24 ans qui va donc revenir en France ne souhaite pas rester à Lyon et veut continuer son aventure en Premier League. Il a une belle cote en Angleterre et pourrait rapporter une belle somme à l’OL.

 


 

Lyon a une bonne raison de vendre Thiago Mendes

Foot01.com

Le mercato de l’OL s’est brutalement accéléré lundi avec les annonces des probables signatures de Damien Da Silva et d’Henrique Silva.

Libres, ils devraient rejoindre l’Olympique Lyonnais dans les prochaines semaines afin d’étoffer le groupe et compenser certains départs quasiment assurés (Cornet, Benlamri). Au poste de latéral gauche, la venue d’Henrique Silva va également poser la question du nombre de joueurs extra-communautaires dans la mesure où le latéral de 27 ans va occuper la dernière place disponible pour un joueur sud-américain. Juninho n’aura plus aucune marge pour recruter une pépite brésilienne comme il aime le faire, raison pour laquelle, selon les informations de L’Equipe, Thiago Mendes (plutôt que Bruno Guimaraes ou Lucas Paqueta) pourrait bien être sacrifié cet été.

Son départ avait déjà été évoqué il y a quelques mois après sa première saison ratée à l’Olympique Lyonnais, mais les cartes ont été redistribuées en 2020-2021 dans la mesure où l’ancien Lillois a retrouvé son niveau de performance et s’est imposé comme un titulaire. C’est très certainement le futur entraîneur de l’OL qui tranchera la question de l’avenir de Thiago Mendes mais du côté de Juninho et de Jean-Michel Aulas, on est prêt à se séparer d’un joueur recruté pour la coquette somme de 25 ME. Le mercato estival de l’Olympique Lyonnais sera également agité par Joachim Andersen, prêté sans option d’achat à Fulham et qui s’est imposé comme un taulier chez les Cottagers au point d’hériter du brassard de capitaine. Rapidement placardisé par Rudi Garcia, il ne souhaite pas revenir à Lyon malgré le départ de l’ancien entraîneur de la Roma. Son avenir devrait s’écrire en Premier League, où plusieurs cadors ont coché son nom. Ces derniers jours, la piste de Tottenham a notamment été dévoilée par la presse britannique et pourrait s’avérer sérieuse. Idéal pour renflouer les caisses de l’OL ?

 


 

Depay fait une concession de plus pour le Barça

Foot01.com

En début de semaine, Memphis Depay a fait un choix fort pour son avenir, alors que son contrat avec l’OL arrive à échéance.

« C’est le moment pour moi de prendre le contrôle de ma carrière. Arrivé à un moment où je dois faire des choix importants pour mon avenir, j’ai décidé de négocier mes futurs contrats avec l’aide de mon équipe de personnes de confiance, épaulée par des experts légaux. Je déciderai de ma destination moi-même. Vous serez les premiers à le savoir » a écrit Memphis Depay sur Instagram, bien décidé à prendre sa carrière en mains. Ce n’est plus un secret, l’attaquant de l’OL est en discussions avancées avec le FC Barcelone et selon Fabrizio Romano, le capitaine rhodanien a accepté de faire plusieurs concessions pour rendre possible sa signature en Catalogne.

Un contrat courte durée ?

Le journaliste croit savoir qu’en plus d’accepter un salaire revu à la baisse, Memphis Depay a donné son feu vert pour signer un contrat assez court en faveur du FC Barcelone. L’insider évoque un bail de deux ou trois ans au maximum. « Barcelone négocie désormais directement avec Memphis Depay. Ce ne sera pas un contrat très long. Seulement deux ou trois ans. Depay a quitté SEA Agency et il va décider de son avenir avec ses nouveaux avocats. Les discussions progressent comme avec Agüero. Décisions finales bientôt » a publié le journaliste sur son compte Twitter. Autant dire que pour Memphis Depay, cela sent très bon même si l’attaquant rhodanien a accepté quelques sacrifices pour signer au Barça, un club qu’il était déjà tout proche de rejoindre il y a un an. Nul doute que dans le vestiaire barcelonais, les cadors que sont Messi, Piqué ou encore Busquets apprécieront les efforts financiers et contractuels de Memphis Depay, dont la venue pourrait en revanche être fatale à Griezmann ou Dembélé.

 


 

La liste des 26 Bleus pour l'Euro 2021 : avec Benzema, Koundé et Thuram, mais sans Martial ni Camavinga

Lequipe.fr

Le sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps a révélé, ce mardi soir, la liste des 26 joueurs qui prendront part à l'Euro 2021 (11 juin-11 juillet). On y retrouve, comme prévu, Karim Benzema (Real), mais aussi Jules Koundé (Séville) et Marcus Thuram (M'Gladbach). Anthony Martial (MU), Steven Nzonzi (Rennes) et Eduardo Camavinga (Rennes) sont, quant à eux, absents.

Le suspense est levé. Ce mardi soir, sur TF1 et M6, Didier Deschamps a communiqué sa liste des 26 joueurs qui participeront à l'Euro 2021, du 11 juin au 11 juillet prochains. Comme nous vous l'avions déjà annoncé plus tôt sur notre site et dans notre édition papier du jour, Karim Benzema fait bien partie de la sélection, cinq ans après sa dernière apparition sous le maillot bleu.

La présence du Madrilène n'est pas la seule surprise de cette liste tricolore. Jamais appelé avec la A jusque-là, le Sévillan et ancien Bordelais Jules Koundé est également convoqué, sachant qu'il est capable de jouer dans l'axe comme sur le côté droit de la défense. Marcus Thuram (Mönchengladbach) est aussi là, malgré son absence lors du dernier rassemblement, en mars.

À l'inverse, le grand absent est Anthony Martial (Manchester United), blessé depuis quelques semaines et toujours pas rétabli. Les deux milieux rennais Steven Nzonzi et Eduardo Camavinga ne sont pas non plus retenus. Si Thomas Lemar (Atlético) y figure, Ferland Mendy (Real) est, comme pressenti, trop juste.


La liste des Bleus sélectionnés par Didier Deschamps


Gardiens : Hugo Lloris (Tottenham), Steve Mandanda (OM), Mike Maignan (Lille) ;

Défenseurs : Benjamin Pavard (Bayern), Léo Dubois (OL), Raphaël Varane (Real), Kurt Zouma (Chelsea), Presnel Kimpembe (PSG), Clément Lenglet (Barça), Lucas Hernandez (Bayern), Lucas Digne (Everton), Jules Koundé (Séville FC) ;

Milieux : N'Golo Kanté (Chelsea), Paul Pogba (Man. United), Adrien Rabiot (Juventus), Corentin Tolisso (Bayern), Moussa Sissoko (Tottenham), Thomas Lemar (Atlético) ;

Attaquants : Marcus Thuram (Mönchengladbach), Kingsley Coman (Bayern), Kylian Mbappé (PSG), Antoine Griezmann (Barça), Olivier Giroud (Chelsea), Karim Benzema (Real), Wissam Ben Yedder (Monaco), Ousmane Dembélé (Barça).

 


 

Aulas affiche sa joie de retrouver Benzema en bleu

Twitter

 


 

Benzema : "Tellement fier..."

Twitter

 

 

Voir aussi... L'actu du Lundi 17 Mai // Nîmes 2-5 OL : L'After

 

Last modified on mardi, 18 mai 2021 21:49