L'actu du Jeudi 6 Mai

L'actu du Jeudi 6 Mai

Voir aussi... L'actu du Mercredi 5 Mai // Monaco 2-3 OL : L'After

Garcia : "L'OL mérite d'être en Champion's League"

OL.fr

Le coach Rudi Garcia s'est présenté en conférence de presse ce jeudi pour répondre aux questions des journalistes avant la rencontre entre l'OL et le FC Lorient de samedi. L'intégralité du point presse est à retrouver sur OLPlay.

Point sur le groupe

« La séance de demain nous permettra de savoir si Islam Slimani, Djamel Benlamri, Jason Denayer et Melvin Bard seront dans le groupe ou non pour samedi. La seule certitude est que Memphis, Maxence Caqueret, Marcelo et Mattia De Sciglio ne seront pas là car suspendus. On nous a partiellement rendu justice. Les sanctions des uns et des autres montrent bien que nous avons été victimes et non agresseurs. On a bien vu que nos deux joueurs n’étaient pas parties prenantes de ce qui s’est passé. On mettra la meilleure équipe possible face à Lorient. »
 
Le match face à Lorient

« Peu importe avec qui on joue, on sera motivé. On a changé la dynamique à Monaco. On a envie d’être troisième samedi soir. On joue une équipe de Lorient qui est très dangereuse, notamment devant. Par la porte ou par la fenêtre, on veut prendre les trois points samedi. Au regard de la pression pour arriver au bout et le calendrier, je pense que les trois équipes devant ne prendront pas 9 points sur 9. »
 
La victoire face à Monaco

« Il y a beaucoup de moments qui nous ont été contraires dans ce match. On n’a pas lâché. Il faudra qu’on surfe sur cette bonne prestation face à Monaco. »
 
Pallier les absences en défense

« L’un des premiers qui vient à l’esprit pour dépanner en défense est Thiago Mendes, même s’il n’a jamais joué à ce poste. Il a les caractéristiques pour le faire. On a travaillé avec les jeunes aussi cette semaine en faisant des rappels de fondamentaux. Thiago est un joueur intelligent avec une bonne relance, une bonne technique. Il a un bon jeu de tête. Ce n’est pas exclu que l’on joue à 3 derrière pour sécuriser l’axe central. Je sais ce dont les joueurs sont capables d’amener et de donner comme bonne chose à l’équipe. »
 
Houssem Aouar depuis son retour de blessure

« Houssem Aouar n’est pas encore à 100% je pense. On a besoin de sa qualité. Il a commencé cette saison de manière admirable. J’espère qu’il va la terminer aussi bien. Il est rentré à Monaco dans un milieu de terrain à deux. Il est capable de le faire. Il y a beaucoup d’atouts à ce que Houssem revienne à 100%. Il doit être plus constant, plus régulier, et prêt mentalement. »
 
Tout à gagner

« On ne peut pas finir à une plus mauvaise place en championnat. Il n’y a rien à perdre. Il faut mordre dedans et faire le plein. Cela commence par gagner face à Lorient samedi. L’équipe devra être intelligente pour cela. »
 
Décrocher une place en Champion's League

« Vu ce qu’on a démontré sur la dernière Champion’s League, je pense qu’on mérite de décrocher cette place qualificative. A nous d’y croire et de faire mieux que les autres sur les trois derniers matchs. C’est là où l’Olympique Lyonnais doit être. »
 
Les particularités du huis-clos

« Je pense qu’il y a une bataille de la communication qui est importante. Si on joue une équipe muette en face, je pense qu’on prend l’ascendant en s’encourageant beaucoup. Quand un joueur fait les choses biens, on entend le banc se manifester. Le seul inconvénient de jouer à huis-clos est que les joueurs peuvent influencer les décisions plus facilement. Il faut garder sa mesure avec du respect de l’adversaire. »

 


 

Kadewere : "Mettre la pression sur Monaco"

OL.fr

Notre attaquant Tino Kadewere était en conférence de presse ce jeudi, à deux jours de la réception du FC Lorient au Groupama Stadium. L'intégralité du point presse est à retrouver sur OLPlay.

La victoire à Monaco

« C’était magnifique à Monaco car on a gagné. On laisse les choses qui se sont passées après le match derrière nous. On a besoin de rester concentrés pour les trois matchs restants, et notamment celui qui arrive samedi face à Lorient. Même si on était mené au score, on ne s'est pas relâché et on a joué jusqu’au bout. Même à 10, nous n’avons rien lâché. Le but de Rayan Cherki nous a donné de la confiance. Ça nous a aidé pendant cette semaine d’entraînement. »
 
Beaucoup d’absences pour samedi

« On a beaucoup de joueurs suspendus qui ne seront pas là samedi (Marcelo, Mattia De Sciglio, Maxence Caqueret, Memphis). Mais on a une équipe qui peut faire un très bon match. Nous avons les joueurs qu’il faut pour faire un bon match. Nous restons concentrés. La seule chose primordiale samedi est de gagner cette rencontre. »
 
Revenir au mieux après une blessure

« Ça va beaucoup mieux dans la confiance. Quand tu es blessé, c’est difficile. J’étais content car l’équipe a fait de très bons matchs en mon absence. Aujourd’hui, je suis avec l’équipe pour gagner les trois matchs restants et aller chercher la qualification en Champions League. J’ai travaillé pour cela. Je pense que quand tu perds la confiance, c’est difficile. Je vais oublier tout ça. Il reste trois matchs. Le plus important est de les gagner pour moi. »
 
L’objectif Ligue des Champions

« Je pense que tout est possible. On va tout faire pour gagner ces trois derniers matchs. On va jouer avant Monaco et Paris ce weekend. Si on gagne samedi, on passe devant Monaco. C’est bien pour nous après si on reste troisième. Ça va être compliqué pour gagner le titre. Pour moi, l’objectif est la Champions League. On sait qu’on joue pour un très grand club. Il y a de la pression. Le club mérite de jouer en Champions League. C’est difficile. On a fait une très bonne saison. C’est normal de ne pas gagner tous les matchs. »
 
S’adapter aux deux postes en attaque

« Je peux jouer les deux postes en attaque : dans l’axe ou sur les côtés. Je fais les choses que me demande le coach. Il n’y a pas de différence. Nous sommes des joueurs capables de s’adapter. J’ai bien travaillé pour ça et progressé défensivement notamment. J’aime bien jouer sur les côtés car il y a beaucoup d’espaces. »
 
L’importance de bien rentrer dans le match

« Quand on a une équipe comme la nôtre, le plus important est de marquer rapidement. On a les capacités pour marquer dans les vingt premières minutes. C’est mieux de faire un très bon début de match. On sait que pour samedi, il y a moins de possibilités sur le banc. »

 


 

Monaco-OL: ce que dit le rapport de l'arbitre sur les échauffourées

RMC.fr

Les sanctions sont tombées ce mercredi concernant la bagarre de fin de rencontre entre joueurs de Monaco et joueurs de l'OL dimanche soir, en clôture de la 35e journée.

Les sanctions après les échauffourées de fin de rencontre entre Monaco et l'OL, dimanche soir, sont tombées ce mercredi par la voix de la commission: Maxence Caqueret (carton rouge dans le jeu) écope d'un match de suspension, tout comme ses partenaires Marcelo et Mattia De Sciglio. La peine est plus lourde pour les joueurs monégasques: trois matchs ferme de suspension pour Willem Geubbels, deux pour Pietro Pellegri.

Marcelo à l'origine, des coups de la part de Geubbels

Pourtant, à la lecture du rapport, difficile de comprendre une telle différence de sanctions. La commission s'est basée sur le rapport rendu par Clément Turpin à l'issue du match, stipulant que:

Marcelo s'est rapproché de Ben Yedder avec des gestes agressifs et menaçants, plusieurs mots ont été échangés de manière virulente sans pouvoir en comprendre la teneur. Marcelo, d'abord écarté par un adversaire, a tenté de revenir avec une attitude menaçante et agressive qui a cristallisé l'attroupement à l'origine de la bagarre. Isolé par des partenaires et membres du staff, il n'a pas donné de coups mais son attitude a caractérisé un comportement violent à l'origine des évènements qui se sont déroulés par la suite. De Sciglio est venu se mettre au milieu du paquet de joueurs, poussé un joueur monégasque avant de répliquer. Geubbels est ensuite arrivé dans l'attroupement agrippant De Sciglio de manière violente et physique puis un échange de coups de poings s'est produit entre les deux joueurs, Geubbels étant l'instigateur de l'échange de coups.

Pellegri a poussé un membre du staff adverse avant d'être pris en charge par les membres de l'AS Monaco. Son comportement, par des cris et des gesticulations, était agressif et son attitude violente.

Les motifs d'exclusions

Clément Turpin, assimilant cet évènement à une "bagarre de rue", a ensuite exclu: Marcelo pour sa conduite violente et agressive à l'origine de l'incident sans échange de coups, Pellegri pour comportement violent hors de contrôle et échange de coups, Geubbels à l'origine de l'échange de coups de poing et De Sciglio pour avoir répondu par des coups de poing.  

Quittant le terrain pour les vestiaires, le rapport indique également que Marcelo a adressé aux arbitres ces mots: "Always the same shit". Des propos "perceptibles" par le trio arbitral. Pietro Pellegri a souhaité venir s'excuser dans le vestiaire des arbitres pour son comportement.

Petrov: "Il y a un très fort sentiment d'incompréhension et d'injustice"

Après la lecture du rapport et à la vue des sanctions données, le vice-président de l'AS Monaco s'est exprimé dans l'Equipe par ces mots: "Compte tenu des éléments à notre disposition et après lecture du rapport qui a été fait à l'issue du match, je suis extrêmement surpris par cette décision et par l'inégalité de traitement manifeste entre nos joueurs et ceux de l'OL, dont le comportement et l'agressivité ont été pourtant clairement définis comme étant à l'origine de l'après-match houleux. Il y a un très fort sentiment d'incompréhension et d'injustice. Entre les évènements de ce match au cours duquel notre adversaire aurait dû écoper de plusieurs cartons rouges, comme cela a d'ailleurs été largement souligné dans les médias, et cette décision qui nous handicape pour la fin de saison, cela fait beaucoup trop. Nous allons voir ce que nous pouvons faire et nous réservons la possibilité de faire appel." Un appel auquel réfléchit sérieusement l'AS Monaco.

 


 

Lyon flashe sur Badé, son prix dévoilé

Foot01.com

Pour sa première saison en Ligue 1, le jeune Loïc Badé (21 ans) enchaîne les bonnes prestations sous le maillot du RC Lens.

Titulaire indiscutable de Franck Haise chez les Sang et Or, l’ancien défenseur du Havre suscite déjà l’intérêt de nombreux clubs à travers l’Europe. Comme indiqué il y a quelques jours, le FC Séville s’est renseigné sur le profil du natif de Sèvres et songe à le recruter en cas de départ de Jules Koundé lors du prochain mercato. Le directeur sportif andalou Monchi n’est pas le seul à surveiller de près la situation de Loïc Badé puisque l’AC Milan, par l’intermédiaire de Paolo Maldini, est également sur le coup. A en croire les informations obtenues par Cacio Style, un club de Ligue 1 a aussi flashé sur Loïc Badé. Il s’agit de l’Olympique Lyonnais, désireux de recruter un joueur d’un calibre supérieur à Marcelo afin d’épauler Jason Denayer.

En interne, une solution existe à l’OL avec Sinaly Diomandé. Mais l’international algérien Djamel Benlamri étant en fin de contrat, Juninho souhaite de toute façon recruter un défenseur central. Dans cette optique, le profil de Loïc Badé est parfait aux yeux du directeur sportif de Lyon, qui apprécie tout autant les caractéristiques techniques du Lensois que sa marge de progression au vu de son jeune âge. Pour déloger Loïc Badé de Lens au bout d’une seule saison, il faudra en revanche y mettre le prix. Et pour le coup, Séville, l’AC Milan et l’OL sont logés à la même enseigne. A en croire le média italien, le Racing Club de Lens n’écoutera aucune proposition en-dessous de 12 ME pour le meilleur défenseur de son effectif. En fin de contrat en juin 2023, Loïc Badé ne s’est, lui, pas encore positionné au sujet de son avenir à quelques semaines de l’ouverture du mercato.

 


 

Zidane voudrait recruter un grand nom de Ligue 1 !

Le10sport.com

Annoncé dans le viseur du PSG ces derniers mois, Houssem Aouar susciterait également l'intérêt du Real Madrid. Zinédine Zidane apprécierait son profil et voudrait l'attirer dans la capitale espagnole.

Demi-finaliste de la Ligue des champions en 2020, l’OL n’est pas certain de participer à la prestigieuse compétition européenne la saison prochaine. Le club lyonnais est à la lutte avec l’AS Monaco pour la troisième place et comme l’a reconnu Anthony Lopes, une non-qualification en C1 serait considéré comme « un échec total » et pourrait pousser vers la sortie de nombreux cadres de l’effectif. Courtisé par le FC Barcelone, Memphis Depay est annoncé sur le départ. Autre joueur important de l’OL, Houssem Aouar pourrait également franchir la porte de sortie. Annoncé dans le viseur de nombreux clubs européens, dont le PSG, l’international français ne manquerait pas de prétendants sur le marché.

Le Real Madrid intéressé par Aouar ?

Sous contrat jusqu’en 2023 avec l’OL, Houssem Aouar pourrait quitter son club formateur afin de rejoindre un club plus huppé. Et selon Calciomercato.com, le Real Madrid se serait immiscé dans ce dossier. Entraîneur du club espagnol, Zinédine Zidane apprécierait énormément le profil de l’international français et aurait demandé à son président, Florentino Perez, de tenter de le recruter lors du prochain mercato estival. Reste à savoir si une offre sera formulée dans ce dossier Aouar.

 


 

Vidéo : L'entrainement du jour

Twitter

 


 

Le naufrage quasi historique de la France au coefficient UEFA

90min.com

Malgré le beau parcours du PSG en Ligue des Champions, le bilan pour les clubs français en Coupe d’Europe est terrible. Les clubs hexagonaux ont cumulé leur pire total de points depuis 13 ans.

Plus que jamais, le PSG aura été l’arbre qui cache la forêt lors de cette campagne européenne. Bien que le champion de France en titre a finalement tenu son rang, échouant aux portes de la finale face à Manchester City, les autres clubs français ont, pour la plupart, été particulièrement à la peine.

La France a signé son pire total de points au coefficient UEFA depuis 2008. En effet, comme le rapporte RMC Sport, le PSG a cumulé plus de points (24) que les cinq autres clubs engagés en Coupes d’Europe cette saison : Lille (8), Marseille (6), Rennes (5), Reims (2,5) et Nice (2).

“Le total de 47,5 points divisé par le nombre de clubs engagés en Ligue des champions et Ligue Europa (6) offre une moyenne de 7,916 points.”

Le Portugal dans le rétroviseur

La France est encore solidement accrochée à la cinquième place puisqu’elle affiche 56,081 points contre 48,549 unités pour le Portugal. Mais la menace est sérieuse puisqu’elle perdra la saison prochaine le bénéfice de la saison 2016-17, lorsqu’elle avait inscrit 14,416 points.

Et ce alors que le Portugal n’abandonnera que 8,083 points. Au moment de commencer la nouvelle saison, la France affichera donc 41,665 points contre 40,466 unités.

Juste avant la réforme de la Ligue des champions, la crainte de perdre la 5e place au profit du Portugal est une menace de plus en plus présente les clubs français.

 


 

Super League : exclusions et sanctions financières à venir

Twitter

 


 

Canal+ durcit le ton avec la LFP, les clubs inquiets

Butfootballclub.fr

Les droits télé sont un sujet qui va très vite revenir sur le devant de la scène et recommencer à inquiéter la majeure partie des clubs de Ligue 1. Canal+ ne lâche rien.

Vincent Labrune risque de voir sa longue chevelure se clairsemer au fil des mois. Empêtré depuis octobre avec les droits TV, le président de la LFP est encore loin d’en avoir terminé. Le 30 mai, Canal+ diffusera en effet le barrage retour de Ligue 1, soit le dernier match de la saison. Au-delà de cette date, le grand flou domine et a même obligé l’ancien patron de l’OM à se replonger dans cet oppressant dossier. Objectif : trouver un accord avant la fin du mois pour les trois prochaines saisons.

La DNCG a décalé la session d’auditions des clubs

Selon RMC Sport, les échanges avec Maxime Saada sont réguliers. Il y a quelques semaines, la patron de la Ligue a demandé à la chaîne cryptée de se positionner sur un prix d’achat des droits. Demande qui n’est pour le moment pas satisfaite et des négociations sont en cours. Les deux collèges de Ligue 1 et Ligue 2 doivent se réunir la semaine prochaine pour trouver une position commune avant le CA de la LFP du 19 mai. Par ailleurs, la chaîne cryptée a fait abandonner l’idée à Labrune de relancer des acteurs extérieurs comme DAZN...

« Dans l’incapacité d’établir un budget prévisionnel pour la saison prochaine, les présidents de clubs se montrent de plus en plus inquiets à l’approche de la fin de saison, explique la radio sportive. Devant cette situation, la DNCG a décalé la session d’auditions des clubs à fin juin-début juillet. Les services de Bercy sont d’ailleurs en échange direct avec le gendarme du foot français afin de permettre aux clubs de bénéficier au maximum des aides prévues par l’Etat. »

 

 

Voir aussi... L'actu du Mercredi 5 Mai // Monaco 2-3 OL : L'After

 

 

 

Last modified on jeudi, 06 mai 2021 19:33