L'actu du Mardi 4 Mai

L'actu du Mardi 4 Mai

Voir aussi... L'actu du Lundi 3 Mai // Monaco 2-3 OL : L'After

Memphis Depay a visité des maisons à Barcelone

Footmercato.net

Depuis plusieurs saisons maintenant, le nom de Memphis Depay est annoncé avec insistance du côté du FC Barcelone. Le Néerlandais ne s’en est jamais caché, il veut jouer dans un gros club européen. Quoi de mieux alors que d'aller au Barça, club dirigé par son ancien sélectionneur Ronald Koeman qui ne cesse de lui faire les yeux doux ?

Selon les informations du Mundo Deportivo, l'attaquant de 27 ans, qui partira libre de Lyon à la fin de saison, était mercredi dernier à Barcelone pour visiter des maisons avec ses proches. Il a été aperçu par plusieurs personnes dans le quartier de Pedralbes, dans une zone résidentielle chic de la ville. Cette information semble confirmer que l’ancien joueur de Manchester United est persuadé de rejoindre le Barça à la fin de saison. Son agent avait d’ailleurs rencontré les dirigeants blaugranas au début du mois d’avril.

 


 

Juninho prêt à bondir sur Paulo Fonseca ?

Foot01.com

Dans un communiqué officiel publié ce mardi matin, l’AS Roma a annoncé le départ de Paulo Fonseca à la fin de la saison, remplacé par José Mourinho.

Après deux ans passés à la tête de l’AS Roma, l’entraîneur portugais de 48 ans va quitter la Série A. Et visiblement, il ne devrait pas trop peiner à retrouver du travail. A peine sur le marché, Paulo Fonseca fait l’objet de vives rumeurs en Italie. A en croire les informations obtenues par CalcioMercato.it, l’ancien entraîneur du FC Porto et du Chakhtar Donetsk est notamment sur les tablettes… de l’Olympique Lyonnais. Que les Gones se qualifient ou non pour la prochaine édition de la Ligue des Champions, Rudi Garcia ne devrait pas recevoir de prolongation de contrat, et Juninho travaille activement sur l’identité du futur entraîneur de l’OL.

Les noms de Christophe Galtier ou encore de Roberto de Zerbi et de Lucien Favre sont souvent évoqués. Mais le directeur sportif de l’Olympique Lyonnais pourrait finalement se laisser convaincre par Paulo Fonseca, entraîneur professionnel depuis 14 ans et qui a accumulé une belle expérience au Portugal puis à l’étranger au fil des saisons. Avec 50 victoires en 94 matchs à l’AS Roma, le natif de Nampula a globalement déçu les tifosis de l’AS Roma, mais sa philosophie de jeu ne laisse pas insensible Juninho. Le directeur sportif de l’OL n’est pas le seul dirigeant de Ligue 1 a avoir coché le nom de Paulo Fonseca puisque le média transalpin relaie également les intérêts de l’OGC Nice… et de Saint-Etienne. La piste azuréenne sera à surveiller de près pour l’OL dans la mesure où les Aiglons cherchent toujours un successeur à Patrick Vieira. Il parait en revanche improbable de voir l’ASSE se séparer de Claude Puel, lequel est parvenu à assurer le maintien sans trop trembler, et qui bénéficie d’un large pouvoir décisionnel au sein du club stéphanois.

Un coach étranger dans le viseur ?

 

 

 


 

Garcia est annoncé en Russie !

Butfootballclub.fr

En fin de contrat, Rudi Garcia n'a toujours pas reçu de proposition pour prolonger à l'OL et son départ se dessine. Et c'est vers l'étranger que l'ancien coach de l'OM pourrait se diriger. Selon Metaratings, il pourrait rebondir en Russie, du côté du Spartak Moscou.

Alors que le Zenit vient de remporter un troisième titre consécutif, le club moscovite a terminé 2e et il disputera donc les tours préliminaires de Ligue des champions. Comme rapporté par Goal, Anton Fetisov, le directeur du Spartak, interrogé sur Rudi Garcia, a botté en touche. «Je ne nommerai pas la nationalité du nouveau coach, mais le club a présenté une candidature et a entamé des négociations sur un contrat. Je ne dirai pas non plus son nom et son prénom. Mais c'est un étranger. Pas plus de détails ». Domenico Tedesco, le coach actuel, devrait quitter ses fonctions. Pour Garcia, il s'agirait d'une seconde expérience à l'étranger après son passage à l'AS rome entre 2013 et 2016. A suivre...

 


 

Vidéo : de nouvelles images de la bagarre, d'autres têtes pourraient tomber !

Butfootballclub.fr

Canal+ a diffusé de nouvelles images de la bagarre générale déclenchée après Monaco – OL (2-3). Elles mettent en avant certains acteurs non sanctionnés.

Dimanche soir, le match entre Monaco et l'OL (3-2 pour les Gones) s'était fini dans la confusion générale avec un début de bagarre et quatre cartons rouges sortis par Clément Turpin à l'encontre de Mattia De Sciglio, Marcelo, Willem Geubbels et Pietro Pellegri. Sur les premières images du direct de Canal+, difficile d'y voir réellement clair.

Ballo-Touré (Monaco), Rongoni et Guimarães (OL) visés ?

Dans le Late Football Club, la chaîne cryptée a donc diffusé une nouvelle séquence, avec quelques mots volés, qui permettent de mieux comprendre certains choix. Si la caméra a raté l'accrochage qui est à l'origine des exclusions de Geubbels et Marcelo, elle était en revanche bien présente au départ concernant l'Italien de l'OL... Poussé par Fodé Ballo-Touré, lequel n'a pas été sanctionné par Clément Turpin.

Pour Pietro Pellegri, le rôle de Paolo Rongoni, préparateur physique de l'OL, passé entre les gouttes, paraît lui aussi suspect. Autre image dénichée par Canal+ : celle d'un doigt d'honneur en direction de la tribune. Doigt d'honneur signé Bruno Guimarães sur le but du 3-2 de Rayan Cherki. La Commission de discipline de la LFP aura du boulot pour examiner tout ça...

 


 

La « racaille » Cornet salement accusée

Foot01.com

Dimanche soir, une bagarre générale a éclaté sur la pelouse du Stade Louis II après le succès de l’OL sur l’AS Monaco (2-3).

Quelques jours après un match de Coupe de France déjà très tendu entre les deux équipes, les noms d’oiseaux ont volé au coup de sifflet final au Stade Louis II dimanche soir. Pietro Pellegri, Willem Geubbels, Mattia De Sciglio et Marcelo ont été expulsés par Clément Turpin pour comportement violent. Diffuseur du match, Canal + a montré de nouvelles images de l’attroupement et de l’échauffourée entre les Lyonnais et les Monégasques. On y constate notamment que Maxwel Cornet n’est pas le dernier à chambrer au moment de rentrer dans les vestiaires en criant à deux reprises « On les a fumés ». Des propos qui ont scandalisé le consultant de la chaîne cryptée, Geoffroy Garétier.

« Quand on regarde la vidéo de la fin du match, Maxwel Cornet dit : ‘On les a fumés’. Dans le vocabulaire des voyous et des racailles, ça veut dire : ‘On les a tués’. C’est ça qu’il a voulu faire avec les Monégasques. Je trouve ça pitoyable, surtout dans le contexte de la bagarre générale » a lancé le consultant du Late Football Club. Un constat un brin exagéré de la part de Geoffroy Garétier, dont les accusations à l’égard de Maxwel Cornet n’ont pas manqué de provoquer l’indignation sur les réseaux sociaux. L’économiste du sport Pierre Rondeau a notamment fait part de sa stupéfaction devant cette analyse. « Sérieusement ? C’est pire qu’une analyse de bistro là » a-t-il publié sur Twitter, rejoint par l’influenceur Zack Nani. « Oh le raisonnement de pilier de bar bien dégueulasse, quel énorme beauf sérieusement ». On attend maintenant une éventuelle réaction de la part du joueur de l’Olympique Lyonnais, voire du club de Jean-Michel Aulas, même si la meilleure des réponses serait certainement de laisser couler cette attaque gratuite.





 

Lyon décimé, Thiago Mendes en défense ?

Foot01.com

Pour la réception de Lorient samedi après-midi, l’Olympique Lyonnais est décimé par les suspensions et les blessures.

Exclus contre Monaco (2-3), Mattia De Sciglio, Marcelo et Maxence Caqueret manqueront à l’appel. Trois absences qui s’ajoutent à la suspension actée avant le déplacement en Principauté de Memphis Depay et à l’incertitude autour de Jason Denayer, Melvin Bard et de Djamel Benlamri, blessés ou victimes du Covid-19. Rudi Garcia va donc devoir se creuser la tête pour trouver le quatrième défenseur, qui accompagnera Maxwel Cornet, Sinaly Diomandé et Léo Dubois face aux Merlus.
Garcia au souvenir de Gustavo avec l'OM

A en croire les informations obtenues par le journal L’Equipe, l’ancien entraîneur de l’OM n’aura pas d’autre choix que d’innover. Et c’est Thiago Mendes qui pourrait être choisi pour accompagner Diomandé en défense centrale face aux Merlus. Le milieu défensif brésilien possède l’impact physique nécessaire pour évoluer en charnière ainsi qu’un jeu de tête intéressant, au contraire de Bruno Guimaraes, plus offensif. Ce chamboulement va automatiquement rebattre les cartes au milieu de terrain et en défense. Houssem Aouar devrait notamment être relancé en tant que titulaire dans l’entrejeu, probablement aux côtés de Lucas Paqueta et de Bruno Guimaraes. Restera ensuite à régler le problème de l’attaque, sans Depay mais avec Toko-Ekambi, Kadewere et un troisième homme à définir entre Cherki et Slimani.

 


 

3 lyonnais dans l'équipe type fan

Ligue1.fr

 


 

La Juve réclame 3 à 5M€ pour De Sciglio

Twitter

 


 

Lyon sur le podium, il lance le pari !

Foot01.com

Pour Ludovic Obraniak, la victoire obtenue par l'OL sur la pelouse de Monaco redistribue les cartes dans la course au podium. Les Lyonnais pourraient profiter de leur nouvelle dynamique pour aller chercher la troisième place synonyme de qualification en Ligue des Champions.

Encore en course pour le titre avant le match de dimanche soir, l'AS Monaco a dit adieu à tous ses espoirs en s'inclinant dans les dernières minutes face à l'OL. À l'inverse, les hommes de Rudi Garcia se sont totalement relancés dans la course au podium. À trois journées de la fin, les Gones pointent à une longueur de l'ASM. Sur le plateau de l'Equipe d'Estelle, Ludovic Obraniak s'est livré au jeu des pronostics. Pour le consultant, l'OL a toutes les chances de dépasser Monaco au finish dans la course à la Ligue des Champions.

« J'y crois, parce que tout est une question de dynamique, comme avec le LOSC. Ça va au delà de l'aspect tactique, technique, là c'est de l'émotion, la gestion des émotions. Je crois que quand tu arrives à revenir d'un match où Lyon paraissait mort-vivant, en tout cas jusqu'à l'heure de jeu, je me dis qu'il y a un supplément d'âme qui se crée dans l'équipe, une sorte de confiance » a déclaré l'ancien lillois. Si l'on observe le calendrier des deux équipes, les Lyonnais possèdent un léger avantage puisqu'ils affronteront deux équipes en bas de tableau (Nîmes, Lorient) ainsi que Nice qui n'a plus rien à jouer. De son côté, l'AS Monaco devra croiser la route de deux équipes encore à la lutte pour une qualification en Ligue Europa (Rennes, Lens) en plus de Reims. La décision de la Ligue de football professionnel vis-à-vis de la sanction des quatre joueurs expulsés après le match de dimanche soir pourrait également avoir son incidence. Les rumeurs évoquent une possible fin de saison pour Pietro Pellegri, Willem Geubbels, Mattia De Sciglio et Marcelo. Une décision qui impacterait bien plus l'OL que Monaco puisque les deux joueurs concernés sont des titulaires indiscutables.

 


 

Domenech se paye Anthony Lopes !

Butfootballclub.fr

Dans L'Equipe du Soir, hier, Raymond Domenech, l'ancien coach du FC Nantes, n'a pas été tendre avec Anthony Lopes, le portier de l'OL...

L'ancien coach nantais n'a pas caché sa satisfaction, fidèle à son OL, mais il n'a pas pour autant épargné Anthony Lopes, coupable de deux sorties pas vraiment maîtrisées en cinq minutes chrono, en fin de match. Sur la première, l'international portugais a percuté Diomandé, son propre défenseur, avant de provoquer un penalty sur la seconde, quand il a boxé Pellegri au visage...

Il s'est moqué de ses sorties kamikaze

« Quand j'ai vu sa deuxième sortie alors qu'il venait juste de percuter un coéquipier, j'ai hurlé « mais nonnnn !!! », a commenté Domenech. Il n'a pas regardé si c'était un rouge, un bleu, il a juste fait des strikes ! » Pas sûr que le portier des Gones appréciera !



 

SuperLigue : Aulas, Al-Khelaïfi et consorts rois de l'hypocrisie ?

Foot01.com

Il y a quelques semaines, Nasser Al-Khelaïfi et Jean-Michel Aulas ont affiché leur désaccord face au projet de SuperLigue européenne.

Au moment où douze des plus grands clubs européens ont lancé le projet de SuperLigue, le Bayern Munich, l’OL ou encore le PSG sont restés fidèles à l’UEFA. Une position saluée par l’instance européenne, qui saura s’en souvenir, alors que le projet de SuperLigue est mort 48 heures seulement après sa création. Culturellement, la France a toujours été opposée aux ligues fermés, contraires aux valeurs de méritocratie. Pourtant, de nombreux présidents de Ligue 1 militent en coulisses pour que le championnat de France passe de 20 à 18 clubs. Une prise de position contradictoire par rapport aux valeurs vantées il y a trois semaines au moment de blâmer la SuperLigue selon So Foot, qui y voit une certaine hypocrisie de la part des dirigeants de football français.

« Au lendemain des grandes indignations contre la Superligue des douze salopards, cette envie soudaine de resserrer l'élite de l'Hexagone ressemble à une vaste hypocrisie. Si l'idée de professionnaliser le troisième échelon est séduisante, elle n'empêchera pas les écarts entre les clubs et les divisions de se creuser un peu plus chaque année. Dans les faits, cet allégement du calendrier national — déjà amputé de la Coupe de la Ligue — ferait surtout les affaires de l'UEFA et de la FIFA, et de leurs nouvelles compétitions loufoques aux agendas surchargés. Encore une fois, le bien-être des joueurs ne compte pas. Il faut faire de la place à la nouvelle Ligue des champions, qui devrait malheureusement voir le jour en 2024, et à ses cent matchs supplémentaires, et pourquoi pas à la prochaine invention clownesque de Gianni Infantino (une Coupe du monde des clubs pendant l'été, aux dernières nouvelles). Pour le bien de la Ligue 1, vraiment ? » souligne le média, qui rigole cinq minutes devant cette nouvelle mesure que le foot français s’apprête à adopter.

 


 

Da Silva prolonge son contrat jusqu'en 2025

OL via Twitter

 


 

Départ de Jessica Silva

OL.fr

L’Olympique Lyonnais informe de la résiliation d’un commun accord du contrat de Jessica Silva à compter de ce mardi 4 mai 2021.

L’attaquante internationale portugaise, initialement sous contrat jusqu’au 30 juin prochain, a exprimé aux dirigeants sa volonté de retrouver un temps de jeu plus conséquent. L’Olympique Lyonnais remercie Jessica et lui souhaite beaucoup de réussite pour la suite de sa carrière.

 


 

Vidéo : l'entrainement du jour

Twitter

 

 

Voir aussi... L'actu du Lundi 3 Mai // Monaco 2-3 OL : L'After

 

Last modified on mardi, 04 mai 2021 19:23