L'actu du Lundi 26 Avril

L'actu du Lundi 26 Avril

Voir aussi... L'actu du Dimanche 25 Avril // OL 2-3 Lille : L'After

Vidéo : Zoom sur Caqueret face à Lille

BNS Comps via Twitter

 


 

Caqueret enflamme Twitter malgré la défaite

90min.com

La défaite de l'OL au Groupama Stadium face à Lille condamne sans doute les chances de titre des Rhodaniens (2-3). Un Lyonnais se détache tout de même dans ce match.

Titulaire surprise à la place de Houssem Aouar dans l'entrejeu des Gones, Maxence Caqueret a illuminé cette partie par sa justesse technique, son intelligence de jeu et ses choix, qui ont enflammé les Twittos.

L'OL accueille Lille dans ce choc de la 34e journée de Ligue 1. Retrouvez les compos probables et où voir cette affiche pour la lutte au titre.

Alors que l'Olympique Lyonnais recevait le LOSC pour le choc de cette 34e journée de Ligue 1, Rudi Garcia a décidé de titulariser le milieu de terrain de 21 ans dans une rencontre cruciale. L'international Espoirs a répondu de la meilleure des manières, réalisant sans doute sa plus belle prestation sous la tunique des Gones.


Caqueret se fait adouber sur Twitter


Malgré la réduction du score lilloise juste avant la pause, les yeux étaient rivés sur la pépite française. Le joueur de 21 ans a régalé Twitter qui s'est empressé de faire de Caqueret son coup de cœur du soir.

 


 

Aulas réagit après la défaite face à Lille

Footmercato.net

Alors que les Lyonnais pensaient tenir la victoire en menant 2-0 en première période (jusqu'à l'égalisation de Burak Yilmaz peu avant la pause ndlr) face à Lille ce dimanche, ils ont fini par craquer et se sont inclinés dans les derniers instants du match. Une défaite qui fait mal dans la course au titre et plus globalement dans la course à la Ligue des champions. Lyon reste quatrième à quatre points désormais de Monaco.

En conférence d’après-match, Maxence Caqueret, auteur d’une grande prestation, avait laissé parler sa frustration. « On n'a pas le droit de se faire rattraper comme ça contre un concurrent direct », avait-il lancé. Cette fois-ci, c’est au tour de Jean-Michel Aulas de réagir. Le président de l’OL valide les propos de son joueur. « Quelle maturité Maxence, après un match exceptionnel une grande lucidité et il faut continuer d’y croire car l’équipe a dominé sur la 1ère mi-temps (seulement) AsM et Losc! », peut-on lire sur son compte Twitter.

 


 

Fichaux dédouane Paqueta

Maxifoot.fr

Auteur d’une passe en retrait ratée et exploitée par Burak Yilmaz qui a ensuite servi Jonathan David, le milieu de terrain de l’Olympique Lyonnais, Lucas Paqueta (23 ans, 26 matchs et 6 buts en L1 cette saison), a offert le but de l’égalisation à Lille (2-3) dimanche dans le choc de la 34e journée de Ligue 1. Malgré cette bourde qui coûte très cher à son équipe dans le sprint final, l’entraîneur adjoint des Gones, Claude Fichaux, a tenu à défendre le Brésilien, rayonnant depuis son arrivée l’été dernier.

"On ne peut pas dire que c'est le tournant du match, ce serait trop gros. On gagne ensemble et on perd ensemble. C'est embêtant pour Paqueta car c'est un joueur qui joue 99% du temps vers l'avant et la seule fois où il a joué vers l'arrière, on a été punis", a regretté le technicien en conférence de presse.

 


 

Distancés, les Lyonnais croient encore au podium

RMC.fr

Quatrième de Ligue 1 après sa défaite face à Lille (2-3), l’OL compte quatre points de retard sur le podium à quatre journées de la fin. Mais les Lyonnais promettent qu’ils n’ont pas abdiqué dans la course à la Ligue des champions.

L’OL est inévitablement le grand perdant de la 34e journée de Ligue 1. Après avoir mené 2-0, les Lyonnais sont tombés de très haut en s’inclinant finalement face à Lille (2-3), dimanche. Le titre semble désormais une ambition lointaine alors qu’un trou s’est créé avec le podium. Les hommes de Rudi Garcia - suspendu et privé de banc dimanche soir - sont désormais quatrièmes à quatre points de Monaco, leur futur adversaire, dimanche prochain (21h, 35e journée). Mais ils veulent encore croire en leurs chances de qualification en Ligue des champions.


"Les espoirs de podium ne s'envolent pas du tout"


"Le scénario et le résultat sont terribles, reconnaît Claude Fichaux, entraîneur-adjoint de Garcia. On est arrivé dans le vestiaire abattu. Mais l'abattement doit être vite digéré car dès mardi il faudra recommencer une semaine car nous avons un match tout aussi important à Monaco. Les espoirs de podium ne s'envolent pas du tout. On ne peut pas se permettre de dire ça. Il reste quatre matches, douze points. Nous affrontons un concurrent direct, Monaco, la semaine prochaine. Si nous gagnons, nous reviendrons à un point."

"C'est un peu récurrent de ne pas pouvoir enchaîner deux mi-temps de très haut niveau, poursuit-il. Certes nous avons eu un match mercredi (contre Monaco en quart de finale de Coupe de France, ndlr), joué à dix en seconde période mais il n'y a pas que cela. Nous avons mis ce qu'il fallait pour mener 2-0 devant le leader de la Ligue 1 et on doit défendre beaucoup mieux ensuite. Physiquement, on travaille bien et les joueurs sont frais. Mais ceux qui ont joué mercredi ont souffert et nous avons dû opérer des changements pour des joueurs en difficulté. On cherche, mais visiblement nous n'avons pas encore trouvé la clé pour livrer un match complet."


"Nous avons laissé Lille trouver sa confiance"


Pris de vitesse par Burak Yilmaz sur le but de la victoire, Marcelo affichait aussi une grande déception. Mais le défenseur brésilien veut entretenir la flamme dans la course au podium. "C'est un sentiment de frustration qui prédomine, reconnait-il. Nous avons très bien joué la première période avec deux buts. C'est très dur pour moi et tous les joueurs. Je ne veux pas trouver d'excuses. C'est nous qui avons laissé Lille trouver sa confiance au cours du match. Et en prenant confiance, les Lillois ont commencé à très bien jouer. Le coup franc de Yilmaz est bien frappé et on ne peut rien faire. C'était à un moment crucial avant de terminer la première période. Yilmaz est un joueur très opportuniste. Quand Lille est revenu de la mi-temps, il avait pris de la confiance et ça été dur pour nous. Maintenant, il faut continuer à regarder devant nous."

 


 

1,43 million de téléspectateurs devant OL-LOSC sur Canal+

Lequipe.fr

Dans la course au titre de champion de France, Lille a marqué les esprits en décrochant la victoire à Lyon (2-3) dimanche soir. L'affiche de la 34e journée a réuni en moyenne 1,43 million de téléspectateurs sur Canal+ (5,9 % de part d'audience), avec un pic à 1,67 million en fin de match.

Un score qui place la chaîne cryptée en cinquième position des audiences de la soirée, un classement dominé par le film Valerian sur TF1 (4,73 millions de téléspectateurs).

 


 

Garcia va partir, Vincent Duluc met la pression sur Juninho

Footradio.com

Suite à la chute de l’Olympique Lyonnais contre le LOSC dimanche (2-3), Rudi Garcia a dit adieu à une prolongation de contrat.

Il y a encore quelques jours, l’entraîneur des Gones rêvait de prolonger son bail au sein du club rhodanien. En fin de contrat en juin prochain, l’ancien coach de l’OM ne fera pas de vieux os chez les Gones. Tout simplement parce que son équipe a tout perdu la semaine passée. Après une élimination de la Coupe de France contre Monaco, l’OL est effectivement tombé de très haut face au leader lillois. Relégué à six points de la tête et à quatre longueurs du podium, Lyon est bien parti pour rater la Ligue des Champions pour la deuxième fois de suite… Un échec cuisant qui va coûter sa place à Garcia.


« Juninho devra mieux choisir le troisième entraîneur que les deux premiers »


Maintenant, tous les supporters lyonnais se demandent qui sera la nouvelle tête de gondole de l’OL. Après avoir opté pour Sylvinho et Garcia, Juninho n’aura plus le droit à l’erreur, selon les dires de Vincent Duluc. « Les deux saisons de Rudi Garcia à l’OL, c’est parti pour faire une saison sans coupe d’Europe, puis une saison sans C1. Juninho devra mieux choisir le troisième entraîneur que les deux premiers », a balancé le journaliste de L’Equipe sur Twitter. Pour l’instant, les premières rumeurs autour de Peter Bosz (ex-Bayer Leverkusen) ou Roberto De Zerbi (Sassuolo) plaisent aux supporters, mais les noms de Christophe Galtier ou Julien Stéphan pourraient bien venir calmer l’euphorie…

 


 

Lyon est bidon, Dave Appadoo attaque

Foot01.com

Qualifié pour les quarts de finale de la Coupe de France et en course pour le titre en Ligue 1, Lyon a tout perdu en l’espace d’une semaine.

Battu par Monaco en Coupe de France mercredi (0-2), l’Olympique Lyonnais est tombé de haut dimanche soir en s’inclinant sur la pelouse du Groupama Stadium contre Lille (2-3) après pourtant avoir mené 2-0 en première mi-temps. La désillusion est à la hauteur des objectifs de l’OL, dont le président Jean-Michel Aulas caressait l’espoir de décrocher le titre de champion de France cette saison. Avec six points d’avance sur Lille à combler en l’espace de quatre journées, c’est désormais mission impossible et l’OL va rapidement devoir se remobiliser avant le déplacement à Monaco dimanche prochain pour essayer de sauver une place sur le podium.

Quoi qu’il arrive maintenant, la saison de l’Olympique Lyonnais sera un échec selon Dave Appadoo, très critique à l’égard des Gones sur le plateau de La Chaîne L’Equipe. « On parle de Lyon, mais sur une saison comme ça c’est une équipe qui devait jouer le titre jusqu’au bout. D’ailleurs les autres le font et pas eux, c’est bien qu’ils ont raté quelque chose à un moment. On parle d’un Lyon qui est surarmé à l’échelle de la Ligue 1, qui avait gardé l’essentiel de ses forces avec Aouar et Depay, on s’était dit qu’ils avaient toutes les ressources nécessaires. En plus, l’OL ne jouait pas de coupe d’Europe pendant que les autres ont dilapidé leurs forces en semaine. A l’arrivée, Lyon a massacré sa saison, ils sont sortis des coupes et de la course au titre donc c’est un échec » a fustigé Dave Appadoo, lequel estime qu’une formation avec de telles individualités (Aouar, Depay, Slimani, Paqueta) se doit de se battre jusqu’au bout pour le titre de champion de France. Ce ne sera pas le cas, au contraire de Lille et de Monaco.

 


 

Garcia et Lyon, c’est fini depuis dimanche

Foot01.com

L’Olympique Lyonnais a connu une terrible désillusion ce dimanche soir. Rudi Garcia en fera les frais.

Le leader de la Ligue 1 venait au Groupama Stadium, et il fallait absolument lui faire mordre la poussière pour espérer encore être sur le podium, voire même concurrencer tout le monde pour le titre. Malgré une entame de match idéale et deux buts d’avance juste avant la pause, l’OL a progressivement craqué, au point de laisser le LOSC s’imposer en fin de rencontre. Mauvaise gestion des changements, manque de créativité, erreur défensive et difficultés physiques, tout a manqué à Lyon pour se mettre à la hauteur d’un prétendant au titre. Un constat qui a inévitablement été fait à Lyon, et qui va déboucher sur la fin de l’aventure avec Rudi Garcia pour Daniel Riolo.

« Ce soir, je pense que Rudi Garcia a signé la fin de son aventure à Lyon. Même si c’était quasiment fait, il y a beaucoup de monde qui ne va pas comprendre ce qu’il s’est passé. Il y a beaucoup de supporters lyonnais qui sont effondrés et je peux les comprendre. Car si Lyon finir quatrième d’un championnat comme ça. Sachant où était Monaco dans le début de saison et même à la mi-championnat. Il leur reste quoi à Lyon ? Aller gagner à Monaco la semaine prochaine comme dernier espoir. Même là ils ne recollent pas en gagnant à Monaco », a souligné le consultant de RMC, pour qui l’OL risque de finir au pied du podium si la tendance se confirme. Et pour une équipe avec un tel effectif et sans Coupe d’Europe, ce sera un énorme raté, et la preuve au passage que Lyon n’est vraiment pas le roi du sprint final comme souvent annoncé par son président Jean-Michel Aulas. En attendant, rien n’est encore fini avec cette rencontre à Monaco le week-end prochain, et ensuite l’espoir d’un sans-faute pour aller chercher le podium.

 


 

Garcia va déjà rebondir à l’étranger

Football365.fr

En fin de contrat à l'OL, Rudi Garcia aurait toujours une belle côte à l'étranger et pourrait rebondir en Espagne ou en Italie.

C’était peut-être la défaite de trop. Après une première partie de saison fantastique, la défaite à domicile contre Lille (2-3) a presque éloigné définitivement l’OL (4e) de la course au titre en Ligue 1. Epinglé depuis ce revers, Rudi Garcia semble déjà proche d’un départ du club rhodanien.


Garcia vers l’Espagne ou l’Italie


Selon les informations de L’Équipe, le coach lyonnais se douterait que son aventure à l’OL ne se prolongerait pas à l’issue de la saison. Alors qu’il avait déjà exprimé son envie de prolonger son contrat avec Lyon, Garcia ne ferait pas l’unanimité au sein de la direction lyonnaise qui avait pour objectif de qualifier l’OL en Ligue des Champions.

L’ancien entraîneur de l’AS Roma et de Lille aurait toujours une belle cote à l’étranger, notamment depuis la demi-finale de Ligue des Champions en 2019-20. Ses représentants auraient déjà commencé à s’informer en Espagne et en Italie où certains clubs pourraient se montrer intéressés.

 


 

Rami détruit son vieux copain Marcelo

Foot01.com

En l’absence de Jason Denayer, forfait de dernière minute, Marcelo était le patron de la défense de l’OL contre Lille dimanche soir (2-3).

Crédité d’un 4/10 par le journal L’Equipe, le défenseur brésilien a vécu une soirée pénible. Face à Burak Yilmaz, l’ex-défenseur de Besiktas a terriblement souffert comme sur le troisième but du LOSC à cinq minutes de la fin du temps réglementaire. Souvent en retard en raison de son déficit de vitesse, Marcelo a subi les foudres de certains supporters de l’OL après la rencontre… mais pas seulement. Via son compte Twitter, Adil Rami a également tapé sur le défenseur brésilien de l’Olympique Lyonnais. C’est de notoriété publique, les deux hommes ne s’aiment pas depuis une grosse embrouille à l’issue d’une victoire de l’OL à Marseille en mars 2018. Et la rancœur est visiblement tenace.

Interrogé sur le placement de Marcelo sur le troisième but lillois, Adil Rami a sorti la cisailleuse. « Marcelo ? Connais pas !!! Non mais blague à part… soit il joue le hors-jeu soit il anticipe la couverture. Mais écoutons les experts, c’est mieux » a lâché l’ex-défenseur de l’Olympique de Marseille, d’humeur taquine après la défaite de Lyon face à Lille dans un match au sommet de la Ligue 1. Nul doute que le champion du monde français, consultant sur RMC depuis le début de la saison, sera rapidement invité à préciser le fond de sa pensée sur le défenseur de l’Olympique Lyonnais, qui a récemment prolongé son bail dans la capitale des Gaules. Du côté des dirigeants rhodaniens, cette prestation décevante de Marcelo inquiète forcément dans l’optique de la saison prochaine. Le directeur sportif Juninho et le futur entraîneur feront sans doute le constat qu’un défenseur de calibre supérieur devra être recruté pour épauler Jason Denayer afin de nourrir de plus grandes ambitions, et notamment celle de retrouver la Ligue des Champions.

 

 

Voir aussi... L'actu du Dimanche 25 Avril // OL 2-3 Lille : L'After

 

Last modified on lundi, 26 avril 2021 19:16