L'actu du Jeudi 1er Avril

L'actu du Jeudi 1er Avril

Voir aussi... L'actu du Mercredi 31 Mars // Les Notes des joueurs 20-21

Le maillot de la prochaine saison aurait fuité

RMC.fr

Le site spécialisé FootyHeadlines a dévoilé ce jeudi ce qui devrait être le maillot domicile de l'OL pour la saison 2021-2022.

S'il faudra attendre la fin de saison pour connaître officiellement les nouveaux maillots de l'OL, le site spécialisé FootyHeadlines a révélé ce jeudi ce qui devrait être le nouveau design du kit domicile des Gones pour le prochain exercice.

En ce qui concerne le maillot domicile pour la saison 2021-2022, l'OL gardera son historique blanc dominant. Des lisérés bleus, pour cette tunique de l'équimentier Adidas, devraient faire leur apparition de manière horizontale. Le rouge et le bleu seront encore visibles au niveau du col et des bandes sur les épaules.


Du rouge pour le maillot extérieur?


Comme cette saison, le logo Adidas restera bleu et le sponsor Emirates gardera sa teinte rouge, représentant les couleurs du club. Rien ne semble encore décidé en revanche concernant le maillot extérieur selon Footy Headlines. Mais selon leur prédiction, le maillot passera à dominante rouge. Réponse au coeur de l'été pour connaître officiellement les maillots de l'OL pour la saison 2021-2022.

Les supporters de l'OL pourront également s'attendre à un troisième maillot, d'autant plus si l'OL participe à une compétition européenne. Actuellement 3e de Ligue 1 après 30 journées, le club présidé par Jean-Michel Aulas est encore dans la course pour se qualifier pour la prochaine Ligue des champions.


 

 


 

Caqueret, meilleur en contre-pressing en Europe

Butfootballclub.fr

Les Sang et Or vont croiser les doigts pour que Maxence Caqueret ne participe pas à cette rencontre. Homme de l'ombre du dispositif de Rudi Garcia, le jeune milieu de terrain lyonnais, qui a une rigueur et un sens tactique très pointu, est le joueur parmi les cinq grands championnats européens à réaliser le plus de contre-pressing par match cette saison, selon des chiffres communiquées par StatsBomb. L'international Espoirs français est en concurrence avec Bruno Guimaraes et Thiago Mendes pour une place de titulaire face à Lens.

 

 


 

Garcia : « On est plus motivés que jamais »

OL.fr

Le coach lyonnais, Rudi Garcia, s'est présenté dans la salle de presse du Groupama OL Training Center pour évoquer le déplacement à Lens samedi soir. La conférence est à retrouver en intégralité sur OLPlay.

Point santé

« On n’aura ni Djamel Benlmari, qui est revenu blessé de sélection, ni Houssem Aouar. On ne prendra pas de risque avec ce dernier. C’est musculaire. On attend d’en savoir plus avec les examens. »
 
La trêve internationale

« On a eu quand même 6 ou 7 joueurs de partis. Léo Dubois est rentré tard dans la nuit. On ne pourra travailler avec tout le groupe que demain. Ni les Américains, ni une partie des Africains ne sont partis. On a pu travailler différemment et c’est tant mieux. La première semaine a été basée sur une continuité athlétique. Toute notre énergie va être concentrée sur l’objectif de mieux finir la saison. On a ensuite travaillé plus normalement comme une préparation de match. Tout le monde va être concerné. Il y a eu une belle débauche d’énergie. La semaine a été excellente… Islam Slimani a marqué. Memphis a joué trois matches mais il n’a pas eu une grosse débauche lors du dernier. Après, il faut gérer les voyages ».

La défaite contre Paris dans les têtes ?

« On est déçus de notre prestation de la première heure face au PSG. Perdre face une équipe au maximum de ses forces peut arriver. L’odeur des 8 derniers matches est là. Les joueurs sont repartis dans l’intensité. On a envie de finir le mieux possible. On est plus motivés que jamais je pense… Je me serai bien passé de sortir Denayer, Memphis mais ils avaient des matches en sélections qui les attendaient. Je pense qu’ils sont intelligents. Ils le savent. »
 
La lutte en haut

« C’est très important pour nous de gagner avec ce PSG-Lille. C’est primordial. Il faut regarder devant, chasser les deux équipes. Il n’y a plus de relâchement. Le maître mot sera d’en faire plus, jusqu’au bout et dans le même match. On a quelque chose de très grand à jouer cette saison, comme la place en Champions League et la Coupe de France. Je serai très attentif à ce que chacun donne le meilleur de soi-même. Quand un est fatigué, il a tout intérêt à le dire pour se faire remplacer. La décision peut venir du banc de touche. On doit faire appel au groupe. »
 
La clé du match face à Lens ?

« C’est nous. On doit développer notre jeu, être plus solide pendant la totalité du match. On a tout intérêt à être complet, rigoureux et continu. On sera déterminé à gagner face à un adversaire de qualité. On joue une équipe compliquée, qui maitrise très bien son système de jeu. C’est une équipe joueuse, agressive. Elle vous empêche de développer du jeu. Elle mérite sa 5ème place. Ils sont plutôt bien en ce moment. »
 
L’expérience pour le sprint

« Mattia De Sciglio et Marcelo sont des joueurs qui ont gagné. C’est important pour finir la saison. Il faut respirer, dormir, manger OL avec objectif victoires. Il faut qu’on soit capable de faire tous un gros effort. Il sera temps après de jouer l’Euro ou de se reposer. Il nous reste un peu moins de deux mois. Il n’y a plus de break. Il faut mordre dedans. Il faut mettre tous les atouts de notre côté, au regard aussi de ce qu’il se passe avec l’équipe féminine. On doit préserver notre bulle pour avoir toutes nos forces. Cela aussi peut jouer. On ne doit pas perdre de joueurs pour raison sanitaire. L’ambiance dans le groupe est très importante. Les joueurs tirent tous dans le même sens, c’est bien. Le groupe vit bien. Il faut saisir ces moments. Cela doit être une force supplémentaire. »

L’axe Marcelo-Denayer

« Marcelo est l’un des piliers de cette équipe. Il est expérimenté. J’avais demandé aux dirigeants de pouvoir compter sur lui à l’avenir. C’est compliqué de trouver un joueur de cette qualité. Sa prolongation est une très bonne nouvelle. Il a encore quelques années devant lui. Il est un équipier modèle. Il a le sens de l’équipe dans le sang. Jason Denayer est aussi un joueur important. On veut développer aussi Diomande. Benlamri est venu nous renforcer et Andersen est sous contrat. »
 
La visite du président aux joueurs

« On discute beaucoup avec lui. Il a une expérience incroyable en termes de management. Quand il parle, c’est toujours utile. Il est précis, concis. Il est premier dans les classements des présidents. C’est la reconnaissance de quelqu’un de brillant, de talentueux. Il a vécu des moments importants avec le club et il est capable de le transmettre aux joueurs. »

 


 

Marcelo : « Retrouver notre niveau »

OL.fr

A deux jours du déplacement de l'OL à Lens, Marcelo s'est présenté en conférence de presse. Retrouvez l'intégralité de ce moment sur OLPlay.

Sa relation avec Jason Denayer

« J’espère que Jason va aussi prolonger car c’est un joueur avec beaucoup de qualités, sur le terrain et dans le vestiaire. Il ne parle pas trop mais il a toujours une bonne attitude. Je suis sûr qu’il est content de jouer ici. »

La travail pendant la trêve

« On a bien travaillé, on a pu recharger les batteries. Cette fois-ci on a gardé plus de joueurs. On a beaucoup travaillé physiquement, c’est le sprint final donc c‘est important d’avoir toute notre énergie. »
 
La réaction après la défaite contre le PSG

« On a eu besoin de vite oublier ce match. On n’a pas joué comme on l’espérait. On doit retrouver le niveau qu’on a déjà montré dans ce championnat et j’espère que l’on montrera dès samedi contre Lens. »
 
L'équipe de Lens

« Ce n’est pas facile de jouer là-bas, c’est une équipe en forme, qui prend de la confiance. Mais nous on a besoin d’être à 100% et de gagner le match pour retrouver notre niveau. »
 
La mentalité du groupe

« On est très motivé, on voit la possibilité de faire quelque chose, il nous reste 8 matches. On doit montrer nos qualités, notre personnalité et jouer comme une grande équipe pour gagner tous ces matches. L’atmosphère dans le groupe est très bonne, tous les joueurs se sentent bien, c’est forcément positif. La bonne ambiance nous donne confiance. Le respect que l’on a entre nous est aussi très important. »
 
La réussite des Brésiliens à l'OL

« L’hospitalité du club avec les Brésiliens est historique, les personnes essaient de nous parler portugais, les Brésiliens essaient de parler français etc. Et enfin le club nous donne toutes les possibilités pour bien travailler. »

 


 

Après Depay et Aouar, la Juventus cible une pépite d'Aulas !

Le10sport.com

A en croire la presse italienne, la Juventus apprécierait fortement le profil de Rayan Cherki, sous contrat jusqu'en 2023 avec l'OL.

L'OL entretient de bonnes relations avec la Juventus. Une entente cordiale qui a rendu possible l'arrivée de Mattia De Sciglio en Ligue 1 sous la forme d'un prêt jusqu'à la fin de la saison. Mais à en croire la presse italienne, plusieurs joueurs lyonnais pourraient faire le chemin inverse et rejoindre Turin lors du prochain mercato estival. Depuis de nombreux mois, Memphis Depay et Houssem Aouar sont annoncés dans le viseur de la Juve, mais un nouvel attaquant de l'OL aurait tapé dans l'œil des dirigeants italiens. Selon Tuttosport, Rayan Cherki (17 ans) serait très apprécié au sein de la formation bianconera. Toutefois, ce dossier s'annonce complexe puisque Jean-Michel Aulas compterait sur lui pour les saisons à venir.

 


 

Garcia répond aux rumeurs

Maxifoot.fr

En fin de contrat en juin prochain, l’entraîneur de l’Olympique Lyonnais Rudi Garcia fait l’objet de nombreuses rumeurs concernant son avenir (voir brève 10h18). Amusé par cette situation, le technicien des Gones a répondu avec ironie ce jeudi en conférence de presse.

"Si on échange sur mon avenir avec le président ? Non parce que ça, c’est votre jeu à vous. J’ai vu que vous lui aviez encore posé la question. C’est normal, vous êtes dans votre rôle. Mais comme le président a répondu, on a été clair entre nous depuis bien longtemps. On vous a toujours dit ce qui allait se passer. Ça me fait assez sourire à chaque fois de vous voire faire cette demande. On est d’une grande sérénité par rapport ça", a assuré le coach de l’OL.
 

 


 

4 nouveaux cas positifs au sein de l'effectif féminin

OL.fr

L’Olympique Lyonnais informe avoir procédé à de nouveaux tests PCR au sein de son effectif professionnel féminin lors de ces dernières 48 heures. Les derniers tests ont révélé quatre nouveaux cas positifs, portant à dix le nombre de joueuses et membres du staff détectés positifs à la COVID-19.

Le club rappelle que depuis la révélation des premiers cas, l’ensemble de son effectif a été mis à l’isolement respectant ainsi le protocole mis en place par l’Agence Régionale de Santé.

L’Olympique Lyonnais continuera à prendre toutes les mesures possibles visant à assurer le bon suivi médical de l’ensemble de son effectif professionnel.

 


 

Des Lyonnaises en Bleues, Aulas mécontent

Foot01.com

Le président de Lyon Jean-Michel Aulas a estimé jeudi "pas raisonnable" d'avoir trois joueuses lyonnaises sélectionnées en équipe de France par Corinne Diacre alors que quatre nouveaux cas de Covid-19 ont été détectés mercredi dans l'effectif de l'OL.

« Les Lyonnaises cas contact mais dans la liste des Bleues contre l'Angleterre et les États Unis : tout ceci n'est pas très prudent. De nouveaux cas déclarés le 31 mars. Pas raisonnable ! », a twitté le dirigeant de l'OL en signe de désapprobation. Diacre a retenu dans sa liste Amandine Henry, Sakina Karchaoui et Eugénie Le Sommer. Ces trois joueuses ne pourront cependant rejoindre Clairefontaine, où les Bleues sont attendues lundi midi, qu'après avoir terminé leur septaine et réalisé un test négatif au Covid-19. L'Olympique lyonnais a annoncé jeudi matin avoir procédé à de nouveaux tests PCR au sein de son effectif professionnel féminin lors de ces dernières 48 heures qui ont révélé quatre nouveaux cas positifs, portant à dix le nombre de joueuses et membres de l'encadrement positifs au Covid-19. Le club a également rappelé « que depuis la révélation des premiers cas, l’ensemble de son effectif a été mis à l’isolement respectant ainsi le protocole mis en place par l’Agence Régionale de Santé ».

 


 

Galtier a aussi une touche avec Naples

Foot-sur7.fr

Jean-Michel Aulas a dernièrement botté en touche concernant une éventuelle arrivée de Christophe Galtier pour succéder à Rudi Garcia sur le banc de l’OL. Mais la presse hexagonale confirme bien un intérêt du président lyonnais pour l’entraîneur du LOSC.

« La situation n'a pas évolué. On a pris la décision de ne pas décider avant la fin de la saison. On a dans l'esprit d'aller le plus haut possible (… ) La meilleure solution (pour Garcia) c'est de rester sur notre analyse. Moins on se précipite pour décider et plus on est serein », expliquait récemment Jean-Michel Aulas à propos de la situation de Rudi Garcia.

Dans son édition du jour, le journal Le Parisien assure que les dirigeants rhodaniens auraient bel et bien fait de l’actuel coach de Lille OSC leur favori pour remplacer Rudi Garcia à l’issue de la saison en cours. Le patron des Gones, qui attend de connaître le dénouement de la saison 2020-2021, rêverait néanmoins à l’ancien coach de l’ASSE pour venir prendre les rênes de son équipe la saison prochaine. Malgré un contrat courant jusqu’en juin 2022, Galtier pourrait ainsi signer son retour à Lyon, lui qui a été l’adjoint d’Alain Perrin de 2007 à 2008. Cependant, Aulas va devoir se montrer très convaincant puisqu’un cador du championnat italien serait aussi intéressé par le profil du technicien français.

En effet, selon les informations de Calciomercato, le SSC Naples pourrait permettre au Marseillais de 54 ans de faire un pas de géant dans sa carrière d’entraîneur. Le média transalpin explique que les décideurs napolitains sont à la recherche d’un nouveau coach pour remplacer Gennaro Gattuso et le nom du coach lillois figurerait en bonne place sur leur liste. Des émissaires de l’actuel 5e de Serie A auraient même déjà rencontrer le patron du banc de Lille OSC.

Jean-Michel Aulas et Lyon sont donc prévenus.

 


 

Aulas n’ose pas achever son petit protégé Garcia

Footradio.com

De nouveau interrogé sur l’avenir de Rudi Garcia, le président de l’Olympique Lyonnais Jean-Michel Aulas a répété qu’aucune décision n’était prise au sujet de son entraîneur. Mais de son côté, Jérôme Alonzo ne croit pas à cette version.

Jusqu’au terme de la saison, Jean-Michel Aulas risque de nous servir le même refrain sur l’avenir de Rudi Garcia. A en croire le président de l’Olympique Lyonnais, la direction n’a pas encore pris sa décision concernant l’entraîneur en fin de contrat. Aucun autre coach n’aurait été contacté, assure le dirigeant, dont les propos répétés ne suffisent pas pour convaincre Jérôme Alonzo. En effet, l’ancien gardien croit plutôt savoir que JMA n’ose pas « sanctionner » un technicien qu’il apprécie, qui plus est en plein sprint final.

« Je pense qu’Aulas est un peu embêté parce que, quelque part, s’il se sépare de Garcia, ça ne sera pas une sanction, a expliqué le consultant de La Chaîne L’Equipe. Qu’on l’aime ou pas, Garcia est méritant. Moi je suis plutôt pro-Garcia mais je peux comprendre qu’on ne l’aime pas ou qu’on n’apprécie pas son boulot. Néanmoins, il est irréprochable sur cette séquence. Il a ramené du jeu, des résultats et un équilibre dans l’effectif. Je pense qu’Aulas a déjà quelqu’un en tête et que ça serait un peu dur de dire maintenant à Garcia “non on ne te prolonge pas”. »


« Aulas a une idée derrière la tête »


« Il ne peut pas le sanctionner publiquement maintenant pour quelque chose qui pourrait passer pour une sanction, ça ne serait pas mérité, a insisté Jérôme Alonzo. C’est un peu de la communication, il gagne du temps, il met un peu le ballon en touche en attendant la bonne fenêtre de tir pour annoncer sa décision. Ils sont au bout du chemin ensemble, Aulas a une idée derrière la tête. Je pense qu’Aulas s’est pris d’affection pour Garcia, leur binôme a bien marché. Garcia est en course pour le titre et pour le podium donc l’annoncer maintenant, ce serait un peu injuste. » Et au passage, une telle annonce pourrait nuire aux performances de l’équipe.

 


 

Garcia et Juninho, une relation électrique ?

Foot01.com

En fin de contrat avec l’Olympique Lyonnais à la fin de la saison, Rudi Garcia pourrait être remplacé par Christophe Galtier.

Dans les colonnes du Parisien ce jeudi, Dominique Sévérac persiste et signe. Après avoir lâché l’information sur RTL et sur La Chaîne L’Equipe, l’insider confirme que l’entraîneur du LOSC est la priorité de l’OL pour remplacer Rudi Garcia. Ligue des Champions ou pas, titre de champion de France ou pas, l’avenir de l’actuel manager de Lyon semble réglé. En cause, des relations assez fraîches avec sa direction et notamment avec Juninho. A en croire le quotidien francilien, tout n’est pas rose entre Rudi Garcia et son directeur sportif, ce qui explique en grande partie qu’il ne devrait pas recevoir de prolongation de contrat à l’issue de la saison, alors que son bail expire au mois de juin.

« Cette intelligence relationnelle de Christophe, ce savoir-faire social compte et pèse dans un club où le manque de liens et de fluidité entrave parfois la machine, entre Rudi Garcia, Juninho, le directeur sportif, ou encore Bruno Cheyrou, le responsable du recrutement. Trois centres d’influence qui ne cohabitent pas toujours dans la plus grande harmonie. Au-dessus, Aulas et son bras droit, Vincent Ponsot, le directeur du football, tranchent en dernier ressort. Ils incarnent le pouvoir » détaille Dominique Sévérac, convaincu que les relations peu cordiales entre Juninho, Rudi Garcia et Bruno Cheyrou sont à l’origine du probable départ de l’entraîneur de l’OL. Car sportivement, l’ancien manager de Lille, de l’AS Roma ou encore de l’Olympique de Marseille n’a pas à rougir de son bilan, bien au contraire. Après avoir emmené les Gones jusqu’en demi-finale de la Ligue des Champions, il est toujours en lice dans la course au titre de champion de France, certes en ballotage défavorable contre le LOSC et le PSG.

 


 

Aulas déçu par Garcia, le coup de pression

Foot01.com

Jean-Michel Aulas a fait passer un message à son entraîneur et ses joueurs cette semaine. La crainte de tout perdre est réelle chez le président de l’OL.

Un nul contre Reims et contre l’OM, une défaite contre le PSG, l’OL ne tient pour le moment pas le rythme d’un futur champion de France. Malgré son implication toujours présente dans la lutte pour le titre, l’Olympique Lyonnais est désormais légèrement décroché avec trois points de retard sur Lille et le PSG. Et surtout un seul point d’avance sur une équipe de Monaco qui entend bien se mêler à la lutte jusqu’au bout. De quoi provoquer la récente prise de parole de Jean-Michel Aulas, qui a assuré que l’avenir de Rudi Garcia ne serait décidé qu’à la fin de la saison, et qu’il vaudrait mieux pour son argumentaire, que l’ancien coach de l’OM soit le plus performant possible. Un message qui est loin d’être anodin pour José-Karl Pierre Fanfan, le consultant de Canal+ qui a décrypté les raisons de cette prise de parole musclé. Fini le Aulas discret, le président de l’OL n’a pas envie de se rater dans cette fin de saison, et craint de tout perdre, avoue l’ancien joueur du PSG et de Monaco notamment.

« Je pense que les joueurs et l’entraineur Rudi Garcia ont la pression. Dans les équipes en lutte pour le titre, c’était la seule équipe qui n’avait pas de Coupe d’Europe, qui avait la possibilité de préparer ses matchs au quotidien, qui n’a pas été impactée par trop de blessures ou de cas de Covid. Je pense qu’Aulas s’attendait à ce moment-là de la saison, à avoir peut-être quelques points d’avance et à lutter différemment, pour ne pas être encore outsider en difficulté comme ils le sont aujourd’hui. Je pense qu’il est aussi malgré tout déçu. Sa prise de parole, c’est sa façon de dire « le titre ok, mais les places européennes, notamment en Ligue des Champions, sont vitales ». Il met la pression sur son groupe car il ne veut pas se contenter de la quatrième place, et la troisième place, elle n’est pas acquise », a prévenu Pierre Fanfan, pour qui l’OL serait bien inspiré de repartir de Lens avec une victoire, samedi prochain à Bollaert. Histoire de montrer que le fameux sprint final est toujours une spécialité lyonnaise.

 


 

Vidéo : l'entrainement du jour

OL via Twitter

 

 

Voir aussi... L'actu du Mercredi 31 Mars // Les Notes des joueurs 20-21

 

 

Last modified on jeudi, 01 avril 2021 18:07