L'actu du Mercredi 31 Mars

L'actu du Mercredi 31 Mars

Voir aussi... L'actu du Mardi 30 Mars // Les Notes des joueurs 20-21

L'OL voudrait conserver De Sciglio selon son agent

Twitter

 


 

Dall'Oglio prêt à quitter le Stade Brestois pour l'OL

90min.com

Ce mardi, Olivier Dall'Oglio était l'invité de l'émission Salon VIP sur . L'actuel technicien brestois est revenu sur un intérêt potentiel de l'OL. Plus tôt dans la journée, le président Jean-Michel Aulas a abordé le sujet d'un pour la saison prochaine. L'ancien tacticien dijonnais s'est déclaré être intéressé par le projet lyonnais.

Le club de Jean-Michel Aulas est à la bataille pour le titre cette saison. Un sprint final qui s'annonce palpitant avec le PSG et le LOSC. Par ailleurs, l'avenir de Rudi Garcia en tant qu'entraineur à l'OL reste en suspens.

Garcia qui a remplacé Sylvinho à la fin de l’année 2019, ne rentre plus dans le plan de reconstruction. Le bail de l'entraineur des Gones expire fin juin, il n'a toujours pas prolonger à ce jour.


Dall'Oglio pour succéder à Rudi Garcia ?


Juninho serait très tenté de choisir Dall'Oglio pour succéder à Garcia. Interrogé sur la question, le principal intéressé est flatté par l'intérêt de l'Olympique Lyonnais à son égard. Réalisant une bonne saison avec le Stade Brestois (13e), il ne lui reste qu'une année de contrat à la fin de saison.

"Il faudra demander à Juninho. J'ai vu aussi cette information, a confié Olivier Dall'Oglio. Je suis touché car c'est un grand joueur et j'ai beaucoup de respect pour des joueurs comme lui. C'est exceptionnel. Il est à la tête d'un grand club européen, avec Aulas. C'est un autre challenge, qui peut refuser un club comme l'OL aujourd'hui? C'est autre chose, c'est d'autres objectifs avec des joueurs différents."

La fin de saison donnera des réponses aux dirigeants lyonnais, le choix d'un nouvel entraineur dépendra de l'épilogue du championnat.

 


 

Aouar vendu à la Juventus, Aulas c'est pas Dealabs

Foot01.com

Si la Juventus veut s'offrir Houssem Aouar, il lui faudra payer le juste prix. Jean-Michel Aulas n'est visiblement pas du genre à baisser ses exigences financières.

A deux ans de la fin de son contrat avec l’Olympique Lyonnais, Houssem Aouar s’apprête probablement à disputer ses derniers matchs sous le maillot de son club formateur. Pour l’international, dont la valeur est estimée à 50ME par Transfermarkt, plusieurs clubs sont intéressés, mais compte tenu de la situation financière des équipes susceptibles de pouvoir s’offrir Houssem Aouar, ce montant semble totalement illusoire à cet instant de la saison. D’autant plus que le milieu de terrain de l’OL n’est pas réellement au top niveau cette saison. Mais il n’empêche, la presse italienne est convaincue que la Juventus est déterminée à s’offrir le joueur de 22 ans, dont Andrea Pirlo voudrait faire un de ses leaders.


Aulas est dur au mercato


Journaliste italien spécialiste du mercato, Andrea Gariboldi affirme même que les dirigeants de la Juventus seraient prêts à investir l’argent des ventes simultanées d’Adrien Rabiot et d'Aaron Ramsey dans l’acquisition d’Houssem Aouar, soit pas loin des 50ME évoqués. Toutefois, les Bianconeri espèrent toujours que Jean-Michel Aulas acceptera de faire une petite remise tarifaire si dans le sens inverse Mattia De Sciglio est définitivement transféré à l’Olympique Lyonnais. Le journaliste de CalcioMercato reconnaît cependant que les patrons de la Juve ne croient pas trop à ce scénario d’une révision à la baisse du prix d'Aouar, Jean-Michel Aulas étant considéré en Italie comme étant très dur dans les négociations lorsqu’il s’agit de vendre ses meilleurs joueurs. Il n'empêche, le président de l'OL sait également que le mercato estival 2021 sera encore une fois atypique compte tenu de la situation sanitaire. Mais si Lyon a un ticket pour la prochaine Ligue des champions, alors le club rhodanien pourra se permettre d'être exigeant.

 


 

Sélections : Memphis brille avec les Pays-Bas !

OL.fr

Memphis, Jason Denayer et Anthony Lopes se sont tous les trois imposés ce mardi soir avec leur sélection respective dans le cadre des éliminatoires du Mondial 2022.

Le capitaine de l’OL s’est une nouvelle fois amusé. Déjà auteur d’une passe décisive ce week-end face à la Lettonie, Memphis a profité du déplacement à Gibraltar avec sa sélection néerlandaise pour s’offrir un doublé pour ses 22èmes et 23èmes buts. Il a grandement participé à la large victoire 7 à 0 des Pays-Bas à l’occasion de la 3ème journée des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022.

Les Belges sont en tête. Après le match nul de samedi et grâce à leur récital 8 à 0 de mardi face à la Biélorussie, l’équipe des Diables Rouges a pris les commandes du groupe E. Le Lyonnais Jason Denayer, qui avait joué l’intégralité de la précédente rencontre, a été remplacé à la pause.

Anthony Lopes enchaîne les titularisations. Le gardien lyonnais a bouclé cette trêve internationale avec 90 minutes de jeu lors de la victoire 3 à 1 du Portugal sur le terrain du Luxembourg. La Seleçao est leader de son groupe avec 7 points en trois matches.

Mercredi 24 mars

18h : Turquie VS Pays-Bas (Memphis) 4-2 – Eliminatoires Coupe du Monde 2022
20h45 : France (Léo Dubois) VS Ukraine 1-1 – Eliminatoires Coupe du Monde 2022
20h45 : Portugal (Anthony Lopes) VS Azerbaïdjan 1-0 – Eliminatoires Coupe du Monde 2022
20h45 : Belgique (Jason Denayer) VS Pays de Galles 3-1 – Eliminatoires Coupe du Monde 2022

Jeudi 25 mars

20h : Zambie VS Algérie (Islam Slimani, Djamel Benlamri) 3-3 – Eliminatoires CAN 2022

Samedi 27 mars

18h : Pays-Bas (Memphis) – Lettonie 2-0 – Eliminatoires Coupe du Monde 2022
20h45 : Serbie – Portugal (Anthony Lopes) 2-2 – Eliminatoires Coupe du Monde 2022
20h45 : République Tchèque – Belgique (Jason Denayer) 1-1 – Eliminatoires Coupe du Monde 2022

Dimanche 28 mars

15h : Kazakhstan – France (Léo Dubois) 0-2 – Eliminatoires Coupe du Monde 2022

Lundi 29 mars

21h : Algérie (Islam Slimani, Djamel Benlamri) – Botswana 5-0 – Eliminatoires CAN

Mardi 30 mars

20h45 : Gibraltar – Pays-Bas (Memphis) 0-7 – Eliminatoires Coupe du Monde 2022
20h45 : Luxembourg – Portugal (Anthony Lopes) 1-3 – Eliminatoires Coupe du Monde 2022
20h45 : Belgique (Jason Denayer) – Biélorussie 8-0 – Eliminatoires Coupe du Monde 2022

Mercredi 31 mars

20h45 : Bosnie-Herzégovine– France (Léo Dubois) – Eliminatoires Coupe du Monde 2022

 


 

Vidéo : L'entrainement du jour

OL via Twitter

 


 

Lens - OL : Benoît Millot au sifflet

OL.fr

Benoît Millot a été désigné par la LFP pour arbitrer la rencontre entre Lens et l'OL pour le compte de la 31ème journée de Ligue 1 Uber Eats.

C'est la troisième fois que Benoît Millot participera à une rencontre de l'OL en cette saison 2020-21. L'arbitre expérimenté de 39 ans a en effet été désigné par la Ligue de Football Professionnel pour arbitrer le match à Lens ce samedi à l'occasion de la 31ème journée de Ligue 1 Uber Eats. Le natif de Châtenay-Malabry était déjà de la partie lors de la victoire 4 à 1 face à Dijon et lors du match nul 1 à 1 à Marseille. Benoît Millot a aussi officié lors d'une rencontre de Lens cette saison, c'était pour une victoire lensoise 2 à 1 face à Bordeaux.

 


 

Les pires craintes se confirment pour la nouvelle Champions League

Butfootballclub.fr

Le comité exécutif de l'UEFA a décidé de repousser au 19 avril l'annonce de la réforme de la Champions League, qui entrera en vigueur en 2024. Ce qui laisse à penser que les grands clubs vont obtenir ce qu'ils veulent…

Hier, le respectable Times annonçait que l'UEFA allait reporter l'annonce de la refonte de la Champions League, qui doit prendre effet en 2024. Cela parce que l'instance continentale et les représentants des grands clubs n'ont pas encore trouvé d'accord concernant la répartition financière. Les clubs en voulant évidemment toujours plus… Eh bien, la prédiction du quotidien britannique vient de se vérifier !


Les gros veulent toujours plus d'argent


Le comité exécutif de l'UEFA vient d'annoncer qu'il reportait au 19 avril l'annonce officielle de la nouvelle formule de la C1. Le temps de se mettre d'accord avec l'ECA, l'association des clubs européens, sur la répartition des profits. Tout laisse à penser que les gros vont obtenir ce qu'ils veulent, eux qui bénéficient d'un sacré argument pour négocier avec le projet parallèle de Superligue. Les riches ont donc toutes les chances de le rester et d'être de plus en plus forts avec cette nouvelle Champions League…

Par ailleurs, le Comex de l'UEFA a décidé que la règle des cinq changements serait maintenue lors de la phase finale de l'Euro 2020, qui aura lieu cet été. Et que désormais, ce sont aux Fédérations nationales de décider combien de spectateurs pourront assister aux matches. En revanche, les supporters visiteurs sont toujours interdits jusqu'à la fin de la crise sanitaire.

 


 

Un départ de Garcia, du gagnant-gagnant pour Pierre Bouby

Footradio.com

L’Olympique Lyonnais se rendra à Lens ce week-end en Ligue 1. Objectif pour les Gones, se relancer après la claque subie contre le Paris Saint-Germain.

Rudi Garcia et ses hommes ont encore de belles choses à jouer cette saison en Ligue 1. Les Rhodaniens sont en effet dans la course au titre et au podium. Mais les dernières sorties de l’OL n’ont pas vraiment rassuré. Une réaction est attendue face au RC Lens ce week-end en championnat. Compte tenu de la place où terminera l’OL, l’avenir de Rudi Garcia pourrait changer, même si pour le moment, une tendance est plus vers un départ. Pour Pierre Bouby, l’aventure devra s’arrêter là.


“Je pense qu’Aulas a déjà quelqu’un en tête”


Sur le plateau de La Chaîne L’Equipe, le consultant a donné son ressenti sur le sujet. “Ce n’est pas une question de résultats. Les planètes sont alignées pour qu’Aulas puisse partir sur un autre cycle. Il faut repartir sur quelque chose de tout neuf. Il a toujours été contraint de prendre quelqu’un en cours. Il n’y aura pas de perdants dans l’histoire parce que si Lyon finit sur le podium ou gagne le titre, Garcia aura réussi son objectif et des clubs voudront de lui et pour Aulas, il pourra prendre quelqu’un d’autre. Je pense qu’Aulas a déjà quelqu’un en tête. Je pense qu’il veut partir sur un vrai projet avec tout un staff”, a notamment indiqué Pierre Bouby, qui s’attend donc à du changement dans les prochaines semaines du côté de l’OL.

 


 

Marcelo a mis tout le monde d’accord, Christian Lanier est bluffé

Footradio.com

L’Olympique Lyonnais a de belles choses à jouer en cette fin de saison en Ligue 1. Les Gones devront miser sur une meilleure solidité défensive pour espérer quelque chose dans la course au titre.

La saison en Ligue 1 pourrait réserver encore de nombreuses surprises. Il faut dire que les quatre premiers du championnat ne se tiennent qu’en 4 points. L’Olympique Lyonnais connaît récemment une dynamique négative, marquée par un lourd revers à domicile face au Paris Saint-Germain. Les hommes de Rudi Garcia vont donc devoir retrouver de la solidité à tous les niveaux. Cela passera sans doute par une défense de fer. A ce sujet, Marcelo a récemment décidé de prolonger l’aventure avec les Gones, lui qui sera passé par des moments très compliqués. Une excellente nouvelle pour Christian Lanier.


“L’OL qui prolonge un joueur de 33 ans, c’est unique. L’ambition n’a pas d’âge…”


Sur son compte Twitter, le journaliste a tenu à commenter cette annonce. “Qui l’eut cru à l’automne 2019 au plus fort de la crise avec des supporters que Marcelo prolongerait son contrat à l’OL (2023) ? Ca tient au pas en avant qu’il a fait, son évolution mentale, son rôle. L’OL qui prolonge un joueur de 33 ans, c’est unique. L’ambition n’a pas d’âge…”, a notamment indiqué Christian Lanier, ravi que Marcelo puisse encore aider l’Olympique Lyonnais dans les prochaines années. A noter que ce week-end, les Rhodaniens seront en déplacement sur la pelouse du RC Lens, un adversaire également ambitieux en cette fin de saison.

 


 

Aulas meilleur président ? Vikash Dhorasoo vote Tapie

OL.fr

Dans un classement publié par France Football en ce début de semaine, Jean-Michel Aulas a été élu meilleur président de l’histoire du football français.

Un statut que le boss de l’OL n’a pas volé, tant le travail accompli depuis plus de trente ans a porté ses fruits. Car même si Lyon est un peu derrière le PSG, voire même l’OM, dans l’esprit du grand public, JMA a construit son club de A à Z. Puisqu’avec Aulas, l’OL est passé d’un statut de club de L2 à celui d’un top club européen, avec de nombreux titres et un stade. Malgré tout, Aulas souffre un peu de la comparaison avec son mentor Bernard Tapie, ancien président de l’OM de 1986 à 1994. C’est en tout cas l’avis de Vikash Dhorasoo, pour qui le 18e de ce classement aurait mérité le trône.


« J’ai tout de suite pensé à Tapie, mais pas à Aulas »


« Tapie, c’est ma génération, avec Bez, Borelli… À l’époque, il y avait même un duel de présidents. Bez a mis Bordeaux en difficulté pour que son club tienne la route face à l’OM de Tapie. En évoquant le meilleur président de l’histoire du foot français, j’ai tout de suite pensé à Tapie, mais pas à Aulas. Il a été mon président, c’est quelqu’un de très sérieux. Je le considère aussi fort que les autres présidents. Mais Tapie, dans l’imaginaire collectif, c’est la Ligue des Champions avec l’OM, la seule que le foot français a gagné pour le moment. Donc c’est quelque chose qui restera. Il manque cette C1 à Aulas pour être le premier. Il fait de belles choses, mais Lyon souffre derrière le PSG depuis quelques années… », a lancé le consultant de La Chaîne L’Equipe, qui pense que Nasser al-Khelaïfi est même devant Aulas dans la hiérarchie des présidents du foot français à l’heure actuelle.

 

 

Voir aussi... L'actu du Mardi 30 Mars // Les Notes des joueurs 20-21

 

Last modified on mercredi, 31 mars 2021 22:08