L'actu du Lundi 29 Mars

L'actu du Lundi 29 Mars

Voir aussi... L'actu du Dimanche 28 Mars // Les Notes des joueurs 20-21

L'OL, l'équipe du Big 5 qui se crée le plus d'occasions... mais la moins réaliste

UTD Arena viaTwitter

D'après l'analyste UTD Arena, l'OL est l'équipe qui s'est créée le plus d'occasion (xG : 59,2) parmi les 98 clubs du Big 5 européen. Cependant, et c'est important de le noter, elle est aussi la moins réaliste des 98 clubs (-13,2).

L'équipe a donc des facilitées à construire et amener le ballon dans la surface adverse mais a une réelle carence dans le dernier geste. De quoi remettre en question le talent ou la préparation de la KTM (Kadewere, Toko Ekambi, Memphis) ?

 


 

Lyon c'est Aulas, un point c'est tout

Foot01.com

Comme l'ensemble du staff de Rudi Garcia, Gérald Baticle sera en fin de contrat à l'issue de cette saison. Et si l'Olympique Lyonnais décide de faire appel à un autre entraîneur, il devra peut-être faire ses valises après dix ans de bons et loyaux services.

Gérald Baticle commence à faire partie des meubles au sein du club rhodanien. Débarqué à l'OL en mai 2011 à la demande de Rémi Garde, le futur entraîneur d'alors, l'ancien joueur de L1 est arrivé en tant qu'entraîneur des attaquants et superviseur des adversaires. Depuis, son rôle a évolué à Lyon. Avec Bruno Genesio, Baticle était même devenu adjoint principal, comme avec Sylvinho. Mais depuis la venue de Rudi Garcia fin 2019, il a repris une place dans l'ombre, derrière Claude Fichaux. Un joli parcours qui le marque au fer rouge.


« J'ai duré parce que je me suis adapté »


« Je suis fier de mon parcours à l'OL car on ne reste pas aussi longtemps comme ça dans un club de ce calibre, en prolongeant plusieurs fois et avec cinq entraîneurs numéro un différents. J'ai vécu de belles épopées, gagné deux trophées (une Coupe de France, un Trophée des Champions), et partagé beaucoup d'émotions avec les Lyonnais, jusqu'à ces deux demi-finales de Ligue Europa (2017) et de Ligue des Champions (2020). Les moments négatifs ? Ce sont tous les jours de défaite... J'ai duré parce que je me suis adapté, même si ce n'est jamais simple de travailler avec d'autres personnes. Cela nécessite des efforts, mais sortir de son confort est une richesse au final. Les spécificités de l'OL ? Le fonctionnement lyonnais, 'JMAesque' si je puis dire, qui fait que quand ça va moins bien, les choses ne traînent pas. On est dans l'analyse, la remise en question, la gestion de crise pour en sortir et se réinventer », a lancé, sur Le Progrès, le technicien de l'OL, pour Jean-Michel Aulas est toujours le boss de l'OL en dépit des années qui passent. Maintenant, Baticle, Aulas, Garcia et tout le club rhodanien espèrent recevoir un joli cadeau en fin de saison, avec un titre de champion de France, celui que Lyon attend depuis 2008...

 


 

Memphis, 5e meilleur joueur de L1 depuis le début d'année

CIES

Dans sa lettre hebdomadaire, l'Observatoire du football CIES a établi ce lundi un classement des meilleurs joueurs des cinq grands Championnats européens lors du premier trimestre 2021. Un indice intégrant de multiples données est attribué à chaque joueur ayant disputé au moins deux tiers des minutes en Championnat depuis le 1er janvier 2021.

Si Fékir est le meilleur joueur français du Big 5, Memphis lui occupe la 5e place des meilleurs joueurs de L1.

 


 

Aouar vendu, un camouflet à 10 ME ?

Foot01.com

Proche de quitter l’OL l’été dernier, Houssem Aouar est peut-être en train de réaliser la saison de trop à Lyon.

Loin d’afficher son meilleur visage depuis quelques semaines, Houssem Aouar n’est pas dans la forme de sa vie. Cela est hautement regrettable pour l’Olympique Lyonnais, qui perd des points dans la dernière ligne droite alors que le titre de champion de France est encore atteignable. Pour rêver de dépasser le PSG et rafler la mise, l’OL devra assurément pouvoir compter sur des cadres à l’apogée de leur art et cela concerne en premier lieu Houssem Aouar. Décevant cette saison, l’international espoirs français reste en revanche très courtisé sur le marché des transferts. Tous les jours, la presse italienne se fait l’écho d’un intérêt de la Juventus Turin et ce lundi, c’est Tuttosport qui apporte quelques précisions sur un éventuel deal entre l’OL et la Vieille Dame lors du prochain mercato.

Comme indiqué par ailleurs, le défenseur Mattia De Sciglio, actuellement prêté sans option d’achat par la Juventus Turin à Lyon, pourrait être inclus dans la transaction. Une hypothèse qui ne ravit pas l’ensemble des supporters de l’OL dans la mesure où De Sciglio n’a pas réellement apporté satisfaction, en plus de bénéficier d’un des salaires les plus conséquents de l’effectif. Dans son édition du jour, Tuttosport fait des révélations qui vont faire bondir les observateurs de l’Olympique Lyonnais. Le média indique qu’aux yeux des dirigeants de la Juventus Turin, Mattia De Sciglio est valorisé à 10 ME. Une estimation qui ferait considérablement baisser le prix d’Houssem Aouar dans le cas où les deux transferts seront liés. Initialement, Lyon exigeait 50 ME au minimum pour son international tricolore. Dans le cas où les cas Aouar et De Scigilio seraient liés, une vente du Lyonnais à plus de 40 ME deviendrait utopique. A l’évidence, la manière dont ce dossier évolue ne devrait pas véritablement plaire à Jean-Michel Aulas, et encore moins à Juninho, qui voient la valeur de leur joueur fondre au soleil.

 


 

Une faiblesse criante des Sang et Or saute aux yeux de l’OL

Butfootballclub.fr

Le RC Lens va entamer une dernière ligne droite périlleuse cette saison. Bien calés à la 5e place du classement, les hommes de Franck Haise affronteront en effet le Big Four et commencent ce périple par la réception de l’OL samedi à Bollaert (21h).

En attendant, Lensois.com a analysé la répartition des buts inscrits par les Sang et Or depuis le début de la saison. Si le RC Lens a ainsi marqué 46 buts et en a encaissé 42, on peut ainsi se rendre compte qu’il est plus à son avantage en première période avec une différence de buts totale de +7 contre -3 sur la seconde période.


Le RC Lens coule dans le money time


Les Lensois ont marqué 25 buts en première période pour 18 encaissés. Après la pause, ils ont marqué à 21 reprises pour 24 encaissés, décrypte le site pro lensois. Au niveau des buts marqués, les Sang et Or les marquent généralement entre la 31e et la 45e minute. Pour ceux encaissés, ils arrivent le plus souvent dans le dernier quart d’heure (12). À l’OL de savoir s’adapter à ces forces et faiblesses.

 


 

Depay contre Giroud, l'improbable duel du mercato

Foot01.com

Les noms de Milik et Icardi sont souvent évoqués, mais la Juventus Turin piste également Memphis Depay au mercato.

La révolution se prépare à la Juventus Turin, piteusement éliminée de la Ligue des Champions dès les huitièmes de finale et troisième de Série A. Plombée par des individualités défaillantes, la Vieille Dame souhaite notamment renforcer son attaque, où Cristiano Ronaldo est bien le seul à être performant, en dépit de son âge (36 ans). Afin d’épauler le Portugais, la Juventus pense à Arkadiusz Milik (OM) ou encore à Moise Kean et à Mauro Icardi (PSG). Mais selon les informations obtenues par Il Bianconero, la piste Memphis Depay est toujours active. Et pour cause, l’attaquant de l’OL sera libre au mois de juin et l’occasion est magnifique de recruter un joueur de classe internationale pour la modique somme de zéro euro, une réelle spécialité de la Juventus Turin ces dernières années (Khedira, Daniel Alves, Ramsey, Rabiot).

Un quatrième nom est évoqué en ce début de semaine par la presse italienne afin de renforcer l’attaquant de la Juventus Turin, il s’agit de celui d’Olivier Giroud. De manière régulière, l’attaquant de Chelsea est envoyé chez les cadors de la Série A. Après avoir frôlé une signature à l’Inter Milan, le deuxième meilleur buteur de l’histoire de l’Equipe de France figure dans le viseur de la Juventus Turin. Un duel totalement improbable opposant Memphis Depay à Olivier Giroud pourrait ainsi voir le jour dans les semaines à venir afin de savoir qui sera recruté par le champion d’Italie en titre. L’avantage est assurément à Memphis Depay, plus jeune, plus polyvalent et surtout beaucoup plus performant cette saison avec son club. Mais le profil d’Olivier Giroud, totalement différent et davantage similaire à celui de Mauro Icardi ou d’Arkadiusz Milik, plait à Andrea Pirlo qui pourrait activer cette piste dans le cas où Alvaro Morata ferait ses valises.

 


 

Lens - OL : ce qu'il s'est passé au match aller

OL.fr

Avant leur rencontre de samedi, retour sur le match aller, premier match de l’année 2021 pour l'OL.

6 janvier 2021, l’OL commence cette nouvelle année sur le trône de la Ligue 1 et ambitionne d’y rester le plus longtemps possible. Face à lui une surprenante équipe de Lens, tout juste promue mais qui regarde déjà la lutte pour le maintien de loin, puisqu'elle peut déjà se permettre de viser le haut du tableau. Face à des Lensois déjà tombeurs du PSG et de Marseille, l’OL est prévenu. Privé de Toko Ekambi, Bruno Guimarães et Marcelo notamment, Rudi Garcia innove quelque peu. Maxwel Cornet retrouve une place sur l'aile gauche de l'attaque, tandis que Sinaly Diomandé occupe l'axe de la défense avec Jason Denayer.

Une rotation qui n’empêchait pas l’OL de prendre les commandes juste avant la mi-temps. Bien servi par Paqueta, Memphis ouvrait le score et donnait l’avantage à son club avant le retour aux vestiaires. En seconde période l’OL ne s’arrêtait pas là et souhaitait enfoncer le clou. C’était chose faite dès la 46ème minute grâce à un but contre son camp du défenseur Fortes, consécutif à centre de Dubois. Puis Memphis inscrivait un doublé sur pénalty. Mais Lens était fidèle à sa réputation et réduisait rapidement l’écart. Les Sang et Or se montraient plus dangereux et revenaient même à un but en fin de rencontre. L’OL s’imposaient finalement 3-2, non sans avoir trembler. Mais dans le même temps, il consolidait sa place de leader du championnat et avait en ligne de mire, un titre honorifique de champion d’automne à aller chercher quelques jours plus tard à Rennes.

 


 

Kita pourrait réparer une bourde de Domenech avec l’OL

Butfootballclub.fr

Dans les petits papiers du FC Nantes au mercato hivernal, Jean Lucas (22 ans) fait les beaux jours du Stade Brestois en prêt. L’OL pourrait se défaire du milieu brésilien cet été.

Une somme rondelette de 84 millions d’euros. C’est le total qu’aurait coûté les opérations en prêt de l’OL ces derniers mois. Devant ce constat accablant, Jean-Michel Aulas pourrait être tenté de trouver une porte de sortie à plusieurs joueurs au cours du mercato estival. Récemment, Le Progrès a fait un bilan sur ce sujet épineux dans le Rhône en évoquant notamment le cas de Jean Lucas. À 22 ans, le milieu brésilien est un pari de Juninho mais pas celui de Rudi Garcia.

« Prêté au Stade Brestois jusqu’à la fin de la saison, le Carioca (qui avait été acheté 8 M€) devrait profiter de son passage en Bretagne pour gagner en expérience avant de retenter sa chance dans le Rhône, même si rien n’est certain dans le monde du mercato », précise Foot Mercato.

Le FC Nantes, qui avait jeté son dévolu sur Lucas cet hiver, avait finalement reculé devant le refus de Raymond Domenech de tenter le coup. Depuis, l’ancien sélectionneur des Bleus a quitté la Maison Jaune et le Brésilien s’est fait une place dans le onze du SB29.

 


 

Un vaccinodrome va ouvrir ce week-end au Groupama Stadium

Bfmtv.com

Environ 3000 personnes seront vaccinées contre le Covid-19 dans l'enceinte où évoluent les joueurs de l'Olympique lyonnais.

Les joueurs de l'Olympique lyonnais vont temporairement céder leur écrin aux soignants. Le Groupama Stadium, situé à Décines-Charpieu, sera transformé en vaccinodrome les 3, 4 et 5 avril, a appris BFM Lyon.

Selon nos informations, environ 3000 personnes pourront se faire vacciner. Ce centre sera supervisé par les pompiers et des médecins et infirmiers libéraux.

Une nouvelle journée de vaccination au Groupama Stadium est aussi programmée le 17 avril.

 


 

Lyon demande le report du quart de finale retour face au PSG

Sport24.fr

L'Olympique lyonnais a annoncé lundi avoir demandé le report du match retour des quarts de finale de Ligue des champions de football féminin mercredi contre le Paris Saint-Germain en raison de six cas de Covid-19 dans son effectif. «L'OL informe que les tests PCR réalisés ce lundi matin, dans le cadre du quart de finale retour contre le PSG ont révélé quatre cas positifs au Covid-19 au sein du groupe professionnel féminin», explique le club dans un communiqué. «Les quatre cas positifs déclarés s'ajoutent à deux autres révélés en fin de semaine dernière, après les tests PCR effectués par l'ensemble de l'effectif avant le déplacement à Dijon (victoire 3-0) pour le compte de la 17e journée de championnat de division 1», ajoute encore le club champion d'Europe et de France. «Au regard du nombre de cas et des directives de l'Agence Régionale de Santé appelant à isoler l'ensemble de la section féminine, l'Olympique lyonnais a demandé à l'UEFA le report du match et informe avoir prévenu, dès connaissance des résultats, l'UEFA et le PSG de la situation très critique touchant son groupe professionnel féminin», conclut l'OL. Les Lyonnaises se sont imposées 1 à 0 au Parc des Princes lors du match aller le 24 mars.

 


 

Marcelo prolonge son contrat de deux ans

Lequipe.fr

Le défenseur brésilien (33 ans) de l'OL était en fin de contrat cet été. Il a prolongé jusqu'en 2023.

Marcelo (33 ans), le défenseur brésilien de l'OL, a prolongé son contrat de deux ans. En fin de contrat en juin prochain, il poursuivra donc l'aventure jusqu'en 2023. Après avoir été critiqué par une partie des supporters, l'an passé, il est devenu un joueur clé dans les performances de Lyon actuellement.

 


 

Vidéo : L'entrainement du jour

OL via Twitter

 


 

Aulas, lauréat du top 30 des présidents : «Il faut sans cesse se réinventer»

Francefootball.fr

A 72 ans, le président de l'Olympique Lyonnais n'a rien perdu de son enthousiasme. Plutôt que de regarder derrière lui, Jean-Michel Aulas se projette vers l'avenir et ne prévoit pas encore de passer la main. C'est en tout cas ce qu'il affirme dans le nouveau numéro de FF.

5e - Jean-Louis Campora (Monaco)
4e - Louis Fonteneau (Nantes)
3e - Roger Rocher (Saint-Etienne)
2e - Henri Germain (Reims)
1er - Jean-Michel Aulas (Lyon)

Sur le classement et sa réaction

«Cela aurait été prétentieux de l'imaginer (de finir premier du classement)... Mais, bon, ayant le plus duré et le plus gagné aussi, je savais que je pouvais être reconnu par France Football. Ce n'est pas une surprise fondamentale.»

Sur ce que vient récompenser cette première place

«La chance d'avoir une bonne santé. Je vois de plus en plus de gens de ma génération disparaître. Aussi les cinquante trophées remportés par les filles et les garçons. Au-delà, cela distingue mon approche généraliste du poste. Je ne suis pas juste un spécialiste de foot ou d'événementiel. J'ai la vision globale d'un entrepreneur meneur d'hommes qui ne doit jamais cesser d'innover. C'est ce sens de l'innovation qui fait que je bouscule les choses. Voilà la condition pour rester aussi longtemps président. Dans mes deux métiers, les nouvelles technologies et le foot, il faut sans cesse se réinventer car les choses ne seront jamais comme hier.»

Sur l'après Aulas

«J'ai embauché les meilleurs à chaque poste, ce qui me libère afin de réfléchir à l'avenir. Le jour où je n'aurais plus cette capacité à me projeter, on prendra quelqu'un d'autre. Et l'entreprise continuera de tourner.»

 

 

 

Voir aussi... L'actu du Dimanche 28 Mars // Les Notes des joueurs 20-21

 

Last modified on lundi, 29 mars 2021 20:59