L'actu du Vendredi 26 Mars

L'actu du Vendredi 26 Mars

Voir aussi... L'actu du Jeudi 25 Mars // Les Notes des joueurs 20-21

Vidéo : Slimani double buteur et passeur avec l'Algérie

Twitter

 


 

Mercato OL : un casse-tête à 84 M€

Footmercato.net

À huit journées de la fin de la saison, les clubs voient le mercato estival se rapprocher à grands pas. Et à Lyon, les nombreux joueurs prêtés vont obliger les Gones à prendre des décisions.

Troisième du classement à trois longueurs du Paris Saint-Germain et de Lille, l’Olympique Lyonnais est pleinement engagé dans la course au titre. Mais à huit journées du terme de la saison, les décideurs rhodaniens ne devraient pas tarder, si ce n’est pas déjà fait, à s’activer en coulisses pour préparer au mieux le prochain mercato estival. Car, comme le souligne Le Progrès dans son édition du jour, l’OL a la particularité d’avoir envoyé pas mal de joueurs en prêt. Et pas des moindres.

En attaque, par exemple, Moussa Dembélé a été envoyé à l’Atlético de Madrid jusqu’en juin prochain. Le club espagnol (qui a payé 1,5 M€ pour le prêt) dispose d’une option d’achat de 33,5 M€ et des bonus pourraient faire monter ce montant jusqu’à 38,5 M€. Or pour le moment, l’ancien pensionnaire du Celtic n’a joué que deux matches (tous en tant que remplaçant) et n’a pas marqué. Parviendra-t-il à convaincre les Colchoneros à sortir leur chéquier ?

Lié à l’OL jusqu’en 2024, Youssouf Koné a coûté 9 M€ aux Gones. Prêté successivement à Elche puis à Hatayspor, le latéral gauche joue peu (3 matches en Espagne, 4 en Turquie) et il n’a d’ailleurs plus rejoué depuis le 7 mars et son expulsion face à Kayserispor. Déjà pourvu à ce poste, Lyon risque bien de devoir gérer encore une fois son cas cet été. Il fut un temps la recrue la plus chère de l’OL. Engagé pour 30 M€ bonus compris, Joachim Andersen était censé devenir le patron de l’arrière-garde rhodanienne. Raté. Très fébrile et devancé par le duo Marcelo-Denayer, le Danois a été prêté à Fulham.


Beaucoup de recrues phares envoyées en prêt


En Angleterre, le Scandinave s’est complètement relancé. Titulaire avec les Cottagers, Andersen a retrouvé des couleurs. Désireux de revenir à l’OL, l’ancien roc de la Sampdoria se verra-t-il accorder une nouvelle chance ou l’OL profitera-t-il de ses bonnes prestations de l’autre côté de la Manche pour récupérer quelques deniers ? À 22 ans, Jean Lucas est un pari de Juninho. Mais face aux choix de Rudi Garcia, le directeur sportif brésilien a préféré trouver une porte de sortie temporaire à son compatriote. Prêté à Brest jusqu’à la fin de la saison, le Carioca (qui avait été acheté 8 M€) devrait profiter de son passage en Bretagne pour gagner en expérience avant de retenter sa chance dans le Rhône, même si rien n’est certain dans le monde du mercato.

Moins de questions à se poser en revanche pour Camilo. Non utilisé avec les pros, le Brésilien a été envoyé à Cuiabá Esporte Clube jusqu’en décembre 2021. Prêté à Dijon avec un retour manqué au Celta la saison passée, Pape Cheikh Diop (20 matches de L1 avec le DFCO) est censé être automatiquement transféré en Bourgogne en échange de 5 M€ si la formation entraînée par David Linarès se maintient. Or Dijon est bon dernier de Ligue 1 avec 13 points de retard sur le 19e. De quoi relancer l’issue de ce dossier. Enfin, c’est sans doute le cas le plus triste. Parti en froid avec l’OL parce qu’il ne jouait pas beaucoup à son goût, Jeff Reine-Adélaïde s’était attiré les foudres de ses dirigeants, mécontents de ses exigences alors que le milieu de terrain revenait à peine d’une grosse blessure au genou.

Prêté à Nice avec une option d’achat de 25 M€, le capitaine des Espoirs a vécu un drame et se blessant à nouveau au genou lors du derby de la Côte d’Azur. Indisponible durant de longs mois, il ne devrait logiquement pas être conservé par les Aiglons. Autant de casse-têtes que l’OL aura donc à gérer, d’autant qu’il s’agit de recrues récentes envoyées en prêt. Des recrues qui avaient coûté la bagatelle de 84 M€ aux Gones, comme aime le rappeler Le Progrès.

 


 

La sortie de Memphis Depay sur son avenir

Le10sport.com

En fin de contrat en juin prochain avec l'OL, Memphis Depay est annoncé dans le viseur du PSG et du FC Barcelone. Mais l'international néerlandais reconnaît qu'il est totalement perdu pour son avenir.

Compte tenu du contexte économique, les joueurs libres ont la cote sur le marché, d'autant plus qu'ils sont particulièrement nombreux cette année. Parmi eux, Memphis Depay ne semble pas encore avoir tranché. L'attaquant néerlandais ne semble pas avoir l'intention de prolonger à l'OL et devrait donc partir libre cet été. Dans cette optique, deux clubs semblent particulièrement actifs sur ce dossier, à savoir le PSG et surtout le FC Barcelone. Ronald Koeman cherche à recruter son compatriote depuis plusieurs mois, et Sport révélait même jeudi que le Barça était proche d'un accord pour l'attirer cet été.


Depay est dans le flou pour son avenir


Toutefois, au micro d'ESPN, Memphis Depay a assuré qu'il était toujours dans le flou concernant son avenir : « Je ne peux rien vous dire, car je ne le sais pas moi-même. Dès que je le saurai, nous verrons. Mais je suis dans une situation étrange. Je n'ai jamais été dans la situation d'être libre ou dans la situation où je peux prolonger mon contrat. C'est nouveau pour moi, parce que je ne sais pas où je vais... » Autrement dit, pour le moment, Memphis Depay n'a toujours pas tranché pour son avenir.

 


 

La transformation de Denayer épate la Belgique

Foot01.com

Taulier de l’OL depuis août 2018, Jason Denayer s’est également imposé comme un joueur important avec la sélection belge.

Régulièrement titularisé par Roberto Marinez au sein de sa défense à trois centraux, Jason Denayer s’affirme de plus en plus comme l’un des très bons joueurs de sa génération. Du haut de ses 25 ans, l’ex-défenseur de Manchester City possède encore une marge de progression intéressante, qui pourrait faire de lui un joueur très courtisé dans les semaines à venir. L’été dernier, Naples s’était renseigné mais l’OL avait immédiatement fermé la porte à un transfert de Jason Denayer. Qu’en sera-t-il cet été, alors que le natif de Bruxelles n’a plus qu’un an et demi de contrat ? Cela pourrait en partie dépendre de son Euro avec la Belgique et de sa valeur sur le marché des transferts.

Ce qui est certain, c’est que son sélectionneur Roberto Martinez est totalement sous le charme de Jason Denayer. Dans la presse belge, l’ex-manager d’Everton a salué les progrès du Lyonnais, lequel s’est métamorphosé en s’affirmant comme une référence en défense centrale. « J’ai le sentiment qu’il est devenu un nouveau joueur » a expliqué Roberto Martinez à Het Laatste Nieuws avant de poursuivre. « Quand on compare avec l’international belge qu’il était à l’Euro 2016, c’est totalement différent. Il a faim, il a l’ambition de devenir l’un des meilleurs défenseurs centraux. Vous avez vu sa rentrée (contre le Pays de Galles). En tant qu’entraîneur, vous ne pouvez qu’être satisfait, je suis très content de lui ». Des compliments qui motiveront Jason Denayer à briller sous les couleurs de l’OL afin de s’assurer définitivement sa place dans le groupe de la Belgique pour l’Euro. Avec la très sérieuse ambition de s’imposer comme un titulaire de manière définitive aux yeux de son sélectionneur, Roberto Martinez. Pour cela, il faudra pousser Vermaelen, Vertonghen ou Alderweireld sur le banc.

 


 

Gouiri cartonne, un gros bonus pour Lyon ?

Foot01.com

L’été dernier, l’Olympique Lyonnais faisait le choix de vendre définitivement Amine Gouiri à l’OGC Nice contre 7 ME.

A l’époque, cette décision avait choqué les supporters de l’OL, dont une partie suivait les performances de l’attaquant avec la réserve. Huit mois plus tard, les regrets se confirment à Lyon au vu de la saison exceptionnelle réalisée par Amine Gouiri. En dépit des difficultés de Nice, l’ancien attaquant de l’OL a inscrit 16 buts et délivré 7 passes décisives toutes compétitions confondues, de quoi laisser d’énormes regrets aux supporters ainsi qu’aux dirigeants de l’Olympique Lyonnais. Dans les mois à venir, Jean-Michel Aulas pourrait toutefois se consoler grâce à un pourcentage à la revente négocié au moment du départ d’Amine Gouiri vers Nice. Lors du futur transfert du joueur, l’OL percevra 15 % du montant global du deal. Et cela pourrait s’avérer être très fructueux au vu de la cote du joueur à travers l’Europe, selon 90 Min.

Le média croit savoir que l’AS Roma a été particulièrement interloquée par les prestations remarquables d’Amine Gouiri depuis le début de la saison. Le club de la Louve cherche un buteur susceptible de prendre la succession d’Edin Dzeko, toujours performant mais vieillissant. Le directeur général romain Tiago Pinto suit attentivement les progrès d’Amine Gouiri et ne s’interdit pas d’entrer en négociations avec l’OGC Nice dès cet été afin de négocier un éventuel transfert. A priori, il faudra sans doute patienter une saison de plus avant de voir Gouiri quitter la Ligue 1, mais son départ pourrait rapporter un joli petit pactole à Lyon. Une situation qui n’est pas sans rappeler celle d’un certain Nabil Fekir, qui a rejoint le Bétis Séville et qui fera le bonheur de l’Olympique Lyonnais quand il changera de club. Cela tombe bien, l’international tricolore est dans le viseur de plusieurs clubs italiens et espagnols et un départ pourrait intervenir cet été…

 


 

Dembélé rassurant après son malaise à un entraînement de l'Atlético

Lequipe.fr

Victime d'un malaise à l'entraînement de l'Atlético de Madrid mardi, le Français Moussa Dembélé, prêté par l'OL, s'est voulu rassurant dans un message publié ce vendredi sur ses réseaux sociaux.

« De retour ! Plus de peur que de mal. Merci pour vos messages chaleureux et votre attention. » Par ces mots, postés sur ses réseaux sociaux, Moussa Dembélé a tenu à rassurer ses fans, trois jours après son malaise survenu à un entraînement de l'Atlético de Madrid. L'attaquant français, prêté par l'OL, a participé à la séance du jour.

 


 

Depay au Barça, Domenech prédit un flop à la Griezmann

Footradio.com

Quelques mois après son transfert avorté, Memphis Depay est de nouveau annoncé proche du FC Barcelone. Mais pour Raymond Domenech, l’attaquant de l’Olympique Lyonnais commettrait une erreur en rejoignant les Catalans.

Le président Jean-Michel Aulas a beau espérer jusqu’au dernier moment, a priori, Memphis Depay devrait quitter l’Olympique Lyonnais cet été. Le Néerlandais n’a pas prévu de prolonger son contrat qui expire en juin prochain. D’autant qu’après l’échec de son transfert au FC Barcelone l’été dernier, le club catalan lui tendrait de nouveau les bras. Ce serait l’occasion pour lui de retrouver un cador européen et son ancien sélectionneur Ronald Koeman qui le connaît bien. Un paramètre pourtant insuffisant selon Raymond Domenech, qui conseille à l’attaquant de rejoindre les Blaugrana seulement si Lionel Messi décidait de partir. La raison ?


Depay et Messi incompatibles ?


« Pour ne pas qu’il lui arrive la même chose que Griezmann, a expliqué le chroniqueur de La Chaîne L’Equipe. Des joueurs comme ça, qui ont besoin du ballon, dans une position qui va ressembler à celle de Messi, ils ont du mal à prendre la place. Là c’est Depay qui veut venir, il ne dit pas “non” au dernier moment (comme Griezmann en 2018), donc il sera peut-être accepté plus facilement. Mais dans le jeu, je trouve que ce n’est pas l’idéal, ce n’est pas complémentaire. »

« Le Barça ferait mieux de trouver un avant-centre du style Suarez, quelqu’un pour finir les action, a conseillé l’ancien coach du FC Nantes. Ils ont une équipe de construction avec des joueurs de ballon mais ils ont besoin d’un réel attaquant. Rajouter quelqu’un qui va s’ajouter à la construction, je reste sceptique. » Pour rappel, le Barça rêverait de s’offrir Erling Haaland qui correspond davantage à ses besoins, mais dont le prix est largement supérieur.

 


 

L1 : la programmation TV de la 33e journée

Footmercato.net

La Ligue de Football Professionnel (LFP) vient d'officialiser la programmation TV de la 33e journée de Ligue 1 Uber Eats. L'étau se resserre sur le championnat de France. D'ici au 16 avril, entame de la 33e journée, avec un LOSC-Montpellier (Canal + Sport) en guise de mise en bouche, nul doute qu'il devrait se passer beaucoup de choses. Doublés par le PSG, les Dogues seront-ils toujours en position de dauphin ?

Le samedi 17 avril, à 17h, l'OM tentera de reprendre sa marche vers l'Europe, avec la réception de Lorient, promu qui lutte pour le maintien (Canal +). Le lendemain, le PSG recevra l'AS Saint-Etienne à l'horaire inhabituel de 13h00 (C+ Sport), avant que Monaco ne se déplace à Bordeaux (17h05, C+ Sport) et que l'OL ne clôture la journée par un déplacement à Nantes (21h, Canal +).


La programmation TV de la 33e journée de Ligue 1


Vendredi 16 avril 2021 à 21h00 sur Canal+ Sport

LOSC Lille – Montpellier Hérault SC

Samedi 17 avril 2021 à 13h00 sur Canal+ Sport

Angers SCO – Stade Rennais FC

Samedi 17 avril 2021 à 17h00 sur Canal+

Olympique de Marseille – FC Lorient

Dimanche 18 avril 2021 à 13h00 sur Canal+ Sport

Paris Saint-Germain – AS Saint-Étienne

Dimanche 18 avril 2021 à 15h00 en multiplex sur Canal+ Sport et en intégralité sur Multisports

Stade Brestois 29 – RC Lens
Dijon FCO – OGC Nice
Nîmes Olympique – RC Strasbourg Alsace
Stade de Reims – FC Metz

Dimanche 18 avril 2021 à 17h05 sur Canal+ Sport

FC Girondins de Bordeaux – AS Monaco

Dimanche 18 avril 2021 à 21h00 sur Canal+

FC Nantes – Olympique Lyonnais

 

 

Voir aussi... L'actu du Jeudi 25 Mars // Les Notes des joueurs 20-21

 

 

Last modified on vendredi, 26 mars 2021 18:57