L'actu du Dimanche 21 Mars

L'actu du Dimanche 21 Mars

Voir aussi... L'actu du Vendredi 19 Mars // OL - PSG : L'Avant Match

Toko-Ekambi prévient les concurrents

Maxifoot.fr

En clôture de la 30e journée de Ligue 1 ce dimanche (21h sur Canal +), l'Olympique Lyonnais va recevoir le Paris Saint-Germain. Avant ce match important dans la course au titre, l'attaquant des Gones Karl Toko-Ekambi (28 ans, 26 matchs et 12 buts en L1 cette saison) a envoyé un message aux concurrents de l'OL, actuellement 3e au classement.

"Le choc de dimanche ? Ça reste le Paris Saint-Germain, la plus grosse écurie du championnat avec de très gros joueurs devant, donc ça va être difficile. On va se donner à fond, on les a battu à l'aller donc on va faire le maximum. Ça ne sera pas forcément le tournant de la saison, mais un plein d'énergie si on gagne ce match. L'équipe la mieux armée pour le titre ? Je vais dire Lille (leader avec trois points de plus, ndlr) car ils sont en avance pour l'instant. Mais il faut qu'ils fassent attention, on arrive", a lancé le Camerounais pour l'émission Téléfoot.

 


 

Aouar forfait pour le choc

RMC.fr

À cause d'une alerte musculaire, Houssem Aouar ne participera pas au choc OL-PSG prévu dimanche soir en conclusion de la 30e journée de la Ligue 1.

C'est une absence de dernière minute. L'OL ne pourra pas compter sur Houssem Aouar, dimanche pour le choc de la 30e journée de Ligue 1 face au Paris Saint-Germain (21h00). Le milieu de terrain ne figure pas dans le groupe qui a été retenu par Rudi Garcia. Le club a simplement fait savoir que le joueur souffrait d'une alerte musculaire, sans donner plus de détails sur la nature de la blessure.

Convoqué avec les Bleuets pour la phase de poules de l'Euro Espoirs prévue durant la trêve internationale à venir, Houssem Aouar n'avait plus manqué de match depuis la victoire 5-0 dans le derby contre l'AS Saint-Étienne (le 24 janvier). Il avait ainsi pris part aux dix dernières rencontres de son équipe.

L'OL n'aura donc que quatre milieux pour cette rencontre: Bruno Guimarães, Maxence Caqueret, Lucas Paqueta et Thiago Mendes. Pour le reste, aucun absent ou aucune suspension n'est à déplorer au sein de l'effectif lyonnais.


Le groupe de l'OL

Gardiens: Lopes, Pollersbeck.
Défenseurs: Bard, Cornet, Benlamri, Denayer, Diomandé, Marcelo, De Sciglio, Dubois, Gusto.
Milieux: Guimarães, Caqueret, Paqueta, Mendes.
Attaquants: Cherki, Kadewere, Depay, Slimani, Toko Ekambi.

 


 

La banderole cinglante des supporters lyonnais

RMC.fr

A la veille du choc de la 30e journée de Ligue 1 entre l'OL et le PSG, les Bad Gones ont déployé à Lyon une banderole pour s'en prendre au club de la capitale et son propriétaire qatari.

Huis clos oblige, les supporters lyonnais ne pourront pas se rendre au Groupama Stadium, dimanche (21h), pour encourager leur équipe face au PSG, en clôture de la 30e journée de Ligue 1. A la veille de ce choc, certains ont tenu à faire passer un message en déployant une banderole sur la place Bellecour, située dans le deuxième arrondissement de Lyon. Une banderole revendiquée par les Bad Gones 1987. Avec un message adressé au PSG et Qatar Sport Investments, son propriétaire depuis 2011: "Corruption, argent sale, esclavage moderne… Bienvenue chez les Qataris !"


Une référence aux accusations visant le Qatar


Faut-il y voir un détournement de la banderole "Pédophiles, chômeurs, consanguins : bienvenue chez les Ch'tis", brandie au Stade de France par des supporters parisiens lors de la finale de la Coupe de la Ligue 2008 entre Paris et Lens? Avec leur banderole, les supporters lyonnais font en tout cas référence aux accusations visant le Qatar concernant les chantiers de la Coupe du monde 2022.

Selon une enquête publiée en février par le journal britannique The Guardian, au moins 6.500 travailleurs immigrés sont décédés au Qatar depuis l'attribution en 2010 du Mondial à l'émirat. Ces dernières semaines, l'hypothèse d'un boycott de l'événement par certaines nations est revenu sur la table. Plusieurs clubs norvégiens ont notamment encouragé leur Fédération locale à boycotter l'événement en cas de qualification.

Concernant OL-PSG, les deux équipes sont actuellement à égalité de points, avec trois unités de retard sur le leader lillois, qui accueillera Nîmes dimanche après-midi (17h05). Les Gones restent sur un nul à Reims (1-1), alors que les Parisiens ont écrasé le Losc (3-0) cette semaine en huitième de finale de la Coupe de France.

 


 

Buveur, fêtard...Thiago Mendes a souffert

Foot01.com

Thiago Mendes a été la cible de critiques assassines du côté des supporters lyonnais, l'ancien Lillois étant attaqué sur son hygiène de vie. Les choses se sont calmées, mais il ne digère pas.

La carrière lyonnaise de Thiago Mendes n’a pas été un long fleuve tranquille depuis qu’il a rejoint la capitale des Gaules en provenance de Lille lors du marché des transferts en juillet 2019. Payant des prestations peu convaincantes, le milieu défensif brésilien de 29 ans a été attaqué sur sa vie nocturne à Lyon, certains supporters étant persuadés que Thiago Mendes et son épouse, laquelle est très présente sur les réseaux sociaux, étaient plus efficaces dans les établissements de nuit que sur les terrains de football concernant le joueur de l’OL. Une réputation qui a tendu la relation avec Thiago Mendes et les virages du Groupama Stadium, au point que son départ a été envisagé afin de ne pas laisser la situation devenir hors de contrôle. Mais le temps a fait son oeuvre, et le retour de Thiago Mendes a son meilleur niveau a calmé les choses et évité un départ précoce de celui qui a encore deux ans de contrat avec le club de Jean-Michel Aulas.


Mendes n'a pas oublié les mensonges des fans de Lyon


Avant OL-PSG, Thiago Mendes est revenu sur cet affrontement très brutal avec les supporters lyonnais, une séquence que le joueur brésilien n’a pas du tout oublié. Au point de reconnaître que tout cela lui avait tout de même mis un sacré coup au moral. « Les supporters ont le droit et la liberté de s’exprimer, quand ils ne sont pas satisfaits. Et c’est à nous d’inverser cela en travaillant, en leur montrant qu’on est prêt à se battre. Ils disaient que j’allais en discothèque, dans des bars, et que je buvais. Jamais ils ne verront ça, car ce n’est pas vrai. Ils étaient dans le mensonge, mais depuis, beaucoup de supporters ont demandé pardon, et ont fait marche arrière sur leurs propos quand ils ont vu ce que j’apportais sur le terrain, et qui était vraiment Thiago Mendes. Si j’en ai souffert ? Oui, beaucoup », confie, dans Le Progrès, le milieu défensif de l’Olympique Lyonnais, qui a tout pardonné mais n’a rien oublié.

 


 

Thiago Mendes sera sans pitié avec Neymar

Foot01.com

En décembre dernier, lors du match aller à Paris, Thiago Mendes avait collé un gros tacle à Neymar, provoquant la sortie de son compatriote et une énorme polémique. Pas de quoi lui faire peur.

Le 13 décembre 2020, le match PSG-OL avait enflammé les réseaux sociaux, et pas uniquement parce que Lyon avait battu Paris au Parc des Princes. C’est en effet l’expulsion de Thiago Mendes, auteur d’un geste très viril sur Neymar, qui avait provoqué une énorme polémique, la star du Paris Saint-Germain quittant ses coéquipiers dans un sale état sur une civière. Même si la blessure de Neymar étant moins grave qu’on l’avait pensé dans un premier temps, ce dernier avait tout de même raté cinq matchs suite à ce tacle de son compatriote. Thiago Mendes avait pris la foudre après son geste, et même s’il avait présenté ses excuses via les réseaux sociaux, le joueur brésilien de l’Olympique Lyonnais n’avait pas échappé à des menaces de mort et autres insultes venues de Twitter. Ce dimanche soir, Neymar sera (encore) de retour de blessure, et il pourrait donc de nouveau croiser la route de Thiago Mendes. Pour ce dernier, aucun problème, bien au contraire.


Mendes ne freinera pas face à Neymar


S’exprimant dans Le Progrès avant ce possible come-back de Neymar sur sa route, l’ancien Lillois prévient qu’il n’a pas du tout l’intention de prendre des précautions spéciales si l’attaquant du Paris Saint-Germain se retrouve face à lui. « Mettre le frein ? Jamais ! Je donnerai tout de moi-même. Je porte le maillot lyonnais, je jouerai comme un vrai lyonnais. Je ferai tout pour ramener la victoire… », prévient clairement Thiago Mendes, dont les faits et gestes seront étudiés de près lors de cet affrontement Lyon-PSG. Il n'est toutefois pas encore certain que Mauricio Pochettino lancer Neymar dans le grand bain, l'entraîneur argentin reconnaissant en conférence de presse à la veille du match qu'il hésitait encore.  

 


 

Lyon au niveau du PSG, Sidney Govou est confiant

Footradio.com

L’Olympique Lyonnais reçoit le Paris Saint-Germain ce dimanche soir au Groupama Stadium. Le club rhodanien pourrait faire un grand coup dans la course au titre en cas de succès face au club de la capitale.

L’OL jouera une partie de sa saison contre le Paris Saint-Germain ce dimanche soir. Les Gones ont de grosses ambitions cette saison en Ligue 1 et souhaitent frapper un grand coup contre des Franciliens pas toujours très réguliers. Surtout que l’Olympique Lyonnais sera au complet, à part Houssem Aouar, pour défier les champions de France en titre. Pour certains observateurs, les Rhodaniens ont les armes pour faire tomber le club de la capitale. Ce n’est pas Sidney Govou qui dira le contraire.


“Si Lyon veut encore garder à l’esprit de devenir champion,il doit absolument gagner”


Lors d’un entretien accordé au Progrès, le consultant a donné son avis sur ce match à venir. “On sait que l’OL répond souvent présent dans les grandes occasions. Et s’il y a une équipe contre laquelle Paris perd régulièrement depuis l’ère qatarie, 5 fois, c’est bien l’OL. Si Lyon veut encore garder à l’esprit de devenir champion, il doit absolument gagner”, a notamment indiqué Sidney Govou, qui pense donc que l’OL pourrait bien faire un gros coup contre le club de la capitale ce dimanche soir. Réponse dans les prochaines heures pour les hommes de Rudi Garcia, souvent séduisants dans les grands matchs.

 


 

Depay aurait choisi son futur club

Topmercato.com

Annoncé dans le viseur du Paris Saint-Germain, l’attaquant de l’Olympique Lyonnais Memphis Depay aurait visiblement une nette préférence pour son avenir.

Memphis Depay Sauf énorme rebondissement, le buteur néerlandais devrait changer d’air lors du prochain mercato estival et sans doute s’envoler pour un nouveau championnat. Jean-Michel Aulas est revenu plusieurs fois à la charge pour lui faire signer une prolongation, mais Depay quittera probablement le Rhône à l’issue de son contrat actuel en juin prochain. Son statut de jouer libre attire forcément de nombreux clubs mais un prétendant se détache nettement si l’on en croit la presse espagnole.

Le Mundo Deportivo fait en effet le point ce dimanche sur ce dossier et affirme que le joueur de l’Olympique Lyonnais a confié à son entourage qu’il souhaitait rejoindre le FC Barcelone cet été. Ronald Koeman a multiplié les appels du pied pour Depay ces derniers mois, ce qui n’avait pas manqué d’agacer Rudi Garcia. L’international néerlandais avait été approché par les dirigeants blaugrana l’été dernier et cet même cet hiver selon plusieurs sources, mais le club français n’a jamais été ouvert à un départ de son capitaine. La Juventus Turin s’était également positionnée sur ce dossier, mais s’est mise en retrait depuis quelques mois.

 


 

Les 5 raisons pour l'OL de croire à l'exploit face au PSG

90min.com

Ce dimanche, Lyon reçoit Paris pour le choc de la 30ème journée de Ligue 1. Les Lyonnais, troisièmes du championnat, ont quelques bonnes raisons de croire à la victoire face à l'ogre parisien.


1. Lyon en réussite face aux gros du championnat

Cette saison, L'OL a toujours réalisé de bonnes prestations face aux gros du championnat. En effet, ils l'ont emporté 4-1 face à Monaco à domicile, accroché 1-1 à Lille et gagné 1-0 au Parc des Princes, à l'aller.

Ils sont capables une nouvelle fois de l'emporter face aux Parisiens pour continuer de poursuivre leur rêve de remporter un huitième titre de champion de France.


2. Paris est décimé par les absences

Pour cette rencontre, Mauricio Pochettino devra se passer de plusieurs joueurs important de son effectif puisque Mauro Icardi, Thilo Kehrer Juan Bernat et Pablo Sarabia ne seront pas de la partie face aux Lyonnais.

C'est donc l'occasion où jamais pour les hommes de Rudi Garcia de tout donner pour remporter ces trois points précieux dans la course au titre.

Même si Neymar effectue son retour dans le groupe parisien, sa condition physique laisse planer le doute côté parisien et le Brésilien ne sera certainement pas à 100% de ses moyens.


3. Paris n'y arrive pas face aux équipes du top 4

Cette saison est une année sans face aux équipes du Top 4 pour le PSG qui n'a remporté aucun de ses quatre derniers matchs face à un concurrent direct pour le titre (1n, 3d). Un bilan préoccupant qui vient s'ajouter aux sept défaites du club parisien en 29 rencontres de championnat.

Mais les Lyonnais ne devront tout de même pas sous-estimer les pensionnaires du Camp des Loges qui réussissent plutôt bien au Groupama Stadium depuis ces deux dernières années ayant notamment gagné 5-1 en Demi-finale de Coupe de France le 4 mars 2020 et 1-0 en septembre 2019.


4. Un rendez-vous pour Memphis Depay

Avec un bilan de 14 buts et 9 passes décisives en 29 matchs de championnat, Memphis Depay ne s'est jamais senti aussi bien à l'OL.

Propulsé au rang de capitaine depuis l'arrivée de Rudi Garcia sur les bords du Rhône, l'international batave a de plus en plus de responsabilités sur le terrain et cela semble l'épanouir à tel point qu'il s'est exprimé à ce sujet en conférence d'avant-match de vendredi :

"Honnêtement, je pense que si Rudi Garcia avait été là avant, j'aurais pu faire encore mieux, il m' adonné beaucoup de responsabilités, tellement de confiance. Cela m'a permis de m'ouvrir et m'a donné envie de me battre", a déclaré le capitaine des Gones.

Nul doute que l'ancien mancunien voudra briller face au club de la capitale, comme il l'a déjà fait par le passé, pour améliorer encore un peu plus ses statistiques.


5. L'OL marque beaucoup de buts

Cette saison, l'OL ne concède que très peu de buts à domicile (0,86 en moyenne) ce qui en fait la troisième défense du championnat avec 26 buts encaissés. Mieux encore, les Lyonnais possèdent l'une des meilleures attaques de Ligue 1 avec 57 buts inscrits.

Les défenseurs parisiens devront donc rester sur leur garde car les attaquants lyonnais entendent bien entretenir leurs statistiques en trouvant de nouveau le chemin des filets ce dimanche.

 


 

De Sciglio était tout proche du PSG

Maxifoot.fr

Ce dimanche, l'Olympique Lyonnais reçoit le Paris Saint-Germain en clôture de la 30e journée de Ligue 1 dans un choc décisif pour la course au titre. Attendu remplaçant, le latéral polyvalent des Gones Mattia De Sciglio (28 ans, 21 apparitions en L1 avec Lyon cette saison), prêté par la Juventus Turin, aurait pu disputer ce match avec les Parisiens. En effet, lors du mercato d'hiver 2020, l'Italien a été vraiment tout proche du PSG.

"J’étais vraiment sur le point de signer à Paris à cette période-là. Mais au dernier moment, le transfert n’a pas abouti, sur décision de la Juve. Je suis finalement à l’OL et je suis très content ainsi", a fait savoir De Sciglio pour le média 20 Minutes.
Pour rappel, à l'époque, on évoquait notamment un échange avec le latéral gauche francilien Layvin Kurzawa.

 


 

Les U16 de l'OL battent l'équipe féminine et provoquent les moqueries sur les réseaux

90min.com

Les septuples vainqueurs de la Ligue des champions féminine ont été défaites lors d'un match amical contre les U16 de l'Olympique Lyonnais.

Cinq sacres consécutifs en Ligue des champions, sept au total ainsi que 14 championnats de France consécutifs et pourtant, l'Equipe première féminine de l'OL s'est inclinée (3-2) cette semaine contre les U16 du club lors d'un match amical.

Considérée comme la meilleure équipe du monde, la formation féminine rhodanienne s'était déjà inclinée sur le score fleuve de 7-0 contre les jeunes pépites du centre de formation lyonnais en janvier dernier.

La nouvelle déconvenue des Lyonnaise a fait fortement réagir sur les réseaux sociaux, certains Twittos s'interrogeant notamment sur l'écart de niveau entre le football féminin et le football masculin.

 


 

Très bonne nouvelle pour un défenseur central

Foot-sur7.fr

Tout comme Memphis Depay, Marcelo Guedes est en fin de contrat à l’ OL. Concentrés sur la course pour le titre de champion de France, ils n'oublient pas la question de leur avenir. Le défenseur central brésilien a annoncé une bonne nouvelle concernant son avenir.

Marcelo Guedes ne va pas quitter l’ OL à l’issue de la saison. En fin de contrat avec l'Olympique Lyonnais à la fin de cette saison, il devrait poursuivre l'aventure au club rhodanien. La direction du club Lyonnais lui a fait une proposition pour prolonger son contrat, offre qu'il va accepter. Le défenseur et Juninho se dirigent donc tout droit vers la signature d’un nouveau contrat. Dans ses propos confiés au quotidien sportif L’Équipe, l’arrière central a annoncé la couleur en disant : « On discute et on évoque une prolongation. J’espère que cette semaine ou la semaine prochaine, ce sera finalisé ».


Juninho convaincu par le défenseur de 33 ans


Marcelo Guedes a rejoint l’Olympique Lyonnais en juillet 2017, en provenance du Besiktas, en Turquie. Le footballeur s’était engagé pour quatre saisons avec l'OL. Mais lors de son séjour chez les Gones, il a marqué des points importants qui en font un joueur incontournable. Évidemment, ses performances ont poussé son compatriote Juninho (Directeur sportif de Lyon) à lui renouveler sa confiance au sein de l’équipe de Rudi Garcia. L’arrière central compte 155 matches toutes compétitions confondues sous le maillot de l'Olympique Lyonnais pour 7 buts et 2 passes décisives. Cette saison, il a disputé 26 matchs et a été titulaire autant de fois en 29 journées de Ligue 1.


Une autre carrière en vue pour le Brésilien


Interrogé sur son projet à la fin de sa carrière, Marcelo n'a pas prévu de reconversion dans le monde du football. Il ne restera pas non plus à Lyon. « Je n'ai pas encore décidé, mais je pense m'installer à Miami. C'est top pour l'école des enfants, c'est à 7 heures du Brésil. Ou peut aller au Portugal. Ça fait sept ans que je fais un programme pour ma vie d'après. J'ai mes options financières, je pense aux lieux où je vais habiter et ensuite, je choisirai. Je poursuis mes études et j'espère étudier après ma carrière, toujours dans la finance », a-t-il indiqué.

 


 

Genesio répond aux critiques de Memphis

Foot-sur7.fr

Nouvel entraîneur du Stade Rennais, Bruno Genesio s'est vu assigné au redressement d'un club breton en totale perte de confiance. En trois matchs, la formation du Lyonnais montre de beaux signes de progrès mais n'en reste pas moins critiqué, à l'image d'un Memphis Depay sec sur son ancien coach, qui n'a pas manqué de lui répondre.

Nommé sur le banc du Stade Rennais au début du mois, Bruno Genesio avait pour mission et dessein de redonner de l'allant à une équipe qui restait sur sept équipes sans victoire en Ligue 1. Une nomination critiquée mais qui commence, pour l'instant, à porter ses fruits car après une défaite inaugurale face à l'OM, les coéquipiers de Clément Grenier ont enfin relevé la tête contre Strasbourg la semaine dernière (1-0) avant de confirmer leurs progrès hier face à Metz, un concurrent direct pour la cinquième place (1-3). Eliminé par Angers en Coupe de France et cet hiver en Champions League, accrocher cette cinquième place synonyme d'accession en Europa League reste donc l'objectif de la fin de saison rennaise. Le nouvel homme fort de Rennes sera donc jugé à la fin de saison, et aura sûrement à coeur de faire taire les critiques sur sa nomination et son bilan maigre avec l'OL.


Il estime avoir faire progresser Memphis


Entre Rhône et Saône, il s'agit d'un doux euphémisme que de dire qu'il n'aura pas fait l'unanimité tant chez les supporters que chez ses joueurs, étant la cible de nombreux détracteurs. Parmi ceux-là figure Memphis Depay. Ayant passé deux ans et demi sous les ordres du technicien de 54 ans, l'ailier néerlandais a affirmé, en conférence de presse, lui préférer Rudi Garcia et sa manière de communiquer avec son groupe. Un vilain tacle auquel a répondu avec flegme Bruno Genesio à l'issue du match face à Metz : "Pas grand-chose si ce n’est que je crois que c’est avec moi qu’il a signé sa meilleure saison en terme de statistiques. Même si celle-ci n’est pas terminée. Cela veut dire quelque part peut-être que l’avoir mis de temps en temps remplaçant lui a servi. Cela lui sert aujourd’hui, a-t-il abondé. A la fois pour être le très bon joueur qu’il est aujourd’hui mais aussi peut-être en tant que meilleur coéquipier. Je vois effectivement qu’il prend plus de responsabilités et que, dans l’état d’esprit, c’est l’un des leaders de l’équipe. Je me dis que j’ai certainement eu une influence sur son comportement d’équipier. " Des déclarations qui devraient mettre un terme à ce léger contentieux.

 


 

Confidence du vestiaire, Lyon risque gros

Foot01.com

L'Olympique Lyonnais a souvent posé des problèmes au PSG, mais du côté parisien on veut faire mal aux ambitions de l'OL ce dimanche et calmer ainsi le club de Jean-Michel Aulas.

S’il y a bien un club qui a donné des migraines aux entraîneurs et aux joueurs du Paris Saint-Germain, c’est l’Olympique Lyonnais (5 victoires, 3 nuls et 11 défaites depuis le rachat par le Qatar). Même si l’OL a déjà pris des claques face au PSG, il a également parfois fait tomber le club de la capitale lorsqu’on l’attendait le moins. Cela a notamment été le cas en décembre dernier, lorsque la formation de Rudi Garcia est venue gagner au Parc des Princes grâce à un but de Tino Kadewere. Alors, avant de se rendre ce dimanche au Groupama Stadium pour y défier Lyon, dans un match à l’enjeu sportif colossal puisque le vaincu risque de dire adieu au titre, les joueurs du PSG ont fait monter la motivation d’un cran. Sur RTL, Philippe Sanfourche a expliqué qu’en interne, Neymar, Kylian Mbappé et les autres sont déterminés à éjecter l’Olympique Lyonnais de la course à Hexagoal.


Le PSG remonté contre Lyon


Un véritable sentiment de revanche habite l’équipe de Mauricio Pochettino, l’OL étant trop souvent dans les pattes du Paris Saint-Germain. « Les joueurs du PSG ont besoin de se rassurer dans le jeu, d’emmagasiner de la confiance et de collectionner des victoires. Et puis, ils n’acceptent pas l’idée de perdre deux fois de suite contre l’OL. Dans le vestiaire, dans l’esprit des Parisiens depuis quelques années, si effectivement il y a toujours cette rivalité historique avec l’OM, pour les joueurs, sur le terrain, le rival, c’est l’OL. C’est contre Lyon qu’ils se sont cassés les dents à de nombreuses reprises, et cela même les saisons où le PSG a été champion. Ils ont perdu l’aller au Parc des Princes et je peux vous dire qu’ils sont remontés comme des coucous pour aller gagner à Lyon », a confié le chef de la rubrique football de RTL. Au moins, les joueurs de l’Olympique Lyonnais sont prévenus.

 


 

L'OL active son nouveau dispositif LED virtuelles au Groupama Stadium

OL.fr

A l’occasion du match OL / PSG ce dimanche soir, le Groupama Stadium va activer son tout nouveau dispositif de LED virtuelles.

Grâce à cette technologie innovante, les messages diffusés autour du terrain pourront s’afficher dans la langue des spectateurs à travers le monde entier ou être ciblés précisément en fonction des publics.

Cette activation permet ainsi aux annonceurs d’améliorer leur communication en adaptant leurs contenus aux spectateurs des pays diffuseurs de la rencontre tout en répondant aux spécificités régionales, culturelles ou commerciales.

Cette nouvelle avancée technologique déployée au Groupama Stadium conforte l’Olympique Lyonnais dans sa position d’acteur majeur du sport et du divertissement en offrant une expérience unique à ses annonceurs, qui valorise leur exposition et accroit leur potentiel à l’international. Grâce au dispositif de LED virtuelles, le football confirme son statut de sport mondial capable de traverser les frontières et de s’adapter aux nouveaux usages.

 


 

Garcia est un cador, l’hommage XXL d’une légende

Foot01.com

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la légende de Chelsea (279 matchs disputés chez les Blues) a gardé un excellent souvenir de l’actuel entraîneur de l’Olympique Lyonnais. Dans une interview accordée à Canal +, Joe Cole a effectivement rendu un vibrant hommage à Rudi Garcia. Pour l’ex-milieu de terrain de la sélection anglaise (56 sélections), il ne fait aucun doute que le technicien français, également passé par l’AS Roma ou encore Marseille, est l’un des tous meilleurs entraîneurs européens tactiquement. Rien à voir avec ce que Joe Cole a eu l’occasion de voir en Premier League selon lui…

Joe Cole sous le charme

« J’ai adoré ma saison à Lille, j’aime la culture, j’aime les Lillois. J’ai adoré Rudi Garcia, j’ai beaucoup appris tactiquement avec lui. J’ai beaucoup appris sur la manière de mettre en place une équipe offensivement plutôt que défensivement. En Angleterre, on règle d’abord les problèmes défensifs en espérant un exploit des attaquants. Garcia me disait des choses comme « si tu décroches assez bas, tu toucheras plus de ballons ». De petites choses que j’aurais dû savoir, on aurait dû me l’enseigner » a confié Joe Cole, très élogieux envers Rudi Garcia, avant de conclure.

« Quand je jouais n°8, je devais aller chercher le ballon dans la zone de l’arrière gauche et le latéral gauche devait dédoubler et faire l’appel en profondeur. De cette manière, je touchais plus de ballons. Rudi Garcia disait souvent : « Je veux que mes meilleurs joueurs touchent le ballon dans toutes les zones du terrain ». Il était vraiment bon. Tactiquement, vous étiez largement devant les Anglais ». De jolis compliments qui ne manqueront pas de faire réagir en France, où Rudi Garcia divise supporters et observateurs depuis son passage à Marseille et tandis que son arrivée à Lyon avait suscité de gros doutes.

 


 

Aulas accepte de baisser le prix d'Aouar

Foot01.com

L’été dernier, Jean-Michel Aulas exigeait au minimum 60 ME pour céder Houssem Aouar, notamment courtisé par la Juventus Turin.

En incluant Federico Bernardeschi dans la transaction, la Juventus Turin était tout proche de s’offrir Houssem Aouar l’été dernier. Finalement, le deal n’a pas été conclu et Houssem Aouar est resté à l’Olympique Lyonnais. La dernière saison au sein de son club formateur pour l’international tricolore ? C’est plus que jamais la tendance, alors que l’irrégularité d’Houssem Aouar irrite une partie des supporters. De toute évidence, Jean-Michel Aulas et Juninho écouteront les offres qui leur seront soumises pour Houssem Aouar, dont le profil plaît aux cadors européens. La Juventus Turin est intéressée, au même titre que Manchester City, Liverpool  ou encore le Paris Saint-Germain. Mais quel prix faudra-t-il payer cet été pour s’offrir Aouar ? Tuttosport s’est penché sur la question.

A en croire le média italien, Jean-Michel Aulas a accepté de baisser ses exigences dans le dossier Houssem Aouar. Après avoir longtemps réclamé la coquette somme de 60 ME, le président de l’Olympique Lyonnais a réduit son tarif à 40 ME. Un prix logique qui tient compte de l’échéance du contrat d’Houssem Aouar ainsi que de la crise du coronavirus. Par ailleurs, le média transalpin croit savoir que la Juventus Turin aimerait profiter de la présence de Matta De Sciglio à Lyon pour faire baisser la facture du transfert d’Houssem Aouar. L’idée est clairement de convaincre l’OL de conserver l’international italien de manière définitive et de prendre ce mouvement en compte au moment de négocier le prix d’Houssem Aouar. Loin d’être un titulaire indiscutable cette saison, De Sciglio est un joueur tout de même apprécié par Rudi Garcia. Mais le technicien français n’étant pas certain d’être le coach de l’OL la saison prochaine, difficile d’envisager dès maintenant un transfert définitif de Mattia De Sciglio dans la capitale des Gaules.

 


 

OL-PSG : Les supporters au rendez-vous

Twitter

 

 

Voir aussi... L'actu du Vendredi 19 Mars // OL - PSG : L'Avant Match

 

Last modified on dimanche, 21 mars 2021 19:43