L'actu du Mercredi 17 Mars

L'actu du Mercredi 17 Mars

Voir aussi... L'actu du Mardi 16 Mars // Reims 1-1 OL : L'After

Le plan de la Juventus pour transférer Aouar

Foot-sur7.fr

Houssem Aouar dispose d’un bon de sortie de l’ OL depuis l’été dernier. Mais compte tenu de la crise de covid-19, les offres de ses courtisans, notamment la Juventus, n’avaient pas convaincu Jean-Michel Aulas. Alors que le prochain mercato estival approche, le club turinois aurait déjà un plan pour revenir à la charge.

Houssem Aouar (22 ans) fait partie des joueurs de l’ OL placés sur le marché. En Angleterre, Liverpool, Manchester City, Arsenal et Everton souhaitent l’attirer. En Espagne, le FC Barcelone était intéressé par son profil, un temps. Il y a aussi le Real Madrid de Zinedine Zidane qui est toujours sur les rangs pour le meneur de jeu de l’Olympique Lyonnais. Sans oublier la Juventus qui ne lâche pas le joueur formé par le club rhodanien. En effet, le club turinois a tenté en vain de recruter Houssem Aouar l’été dernier, tout comme les Gunners. Jean-Michel Aulas avait trouvé leurs propositions insuffisantes. « Si Nicolas Pépé en a coûté ce prix-là (80 M€, ndlr), Houssem, qui est international, vaut plus que 30 millions », avait-il indiqué après avoir repoussé les offres du club de Premier League. Rappelons qu’Arsenal a recruté l’ailier ivoirien au LOSC, en août 2019.


Douglas Costa inclus dans le transfert du N°8 des Lyonnais ?


Éconduits une première fois, les Bianconeri se préparent pour une nouvelle offensive. D’après les informations du quotidien sportif transalpin Tuttosport, il aurait prévu d’inclure plusieurs joueurs, dont le Brésilien Douglas Costa, dans la transaction, afin de faire baisser le montant de 50 M€ réclamés par le président de l’ OL pour le N°8 lyonnais. Prêté au Bayern Munich sans option d’achat, le Brésilien de 30 ans joue peu. Il compte 11 apparitions en Bundesliga, pour 3 titularisations et 314 minutes de jeu cumulées avec le club bavarois. Sa valeur est estimée à 12 M€. La Juve devra donc faire un effort financier, pour espérer atteindre le montant exigé par Jean-Michel Aulas.

 


 

PSG, Barça, Juventus... Memphis Depay aurait tranché

Le10sport.com

En fin de contrat avec l’Olympique Lyonnais, Memphis Depay aurait l’intention de changer d’air.

C’est une situation assez étrange. Capitaine et joueur majeur de l’Olympique Lyonnais, Memphis Depay se retrouve à seulement quelques mois de la fin de son contrat. Une prolongation n’a jamais vraiment semblé possible, surtout avec les différentes déclarations du Néerlandais. Après l’échec de l’été dernier, Ronald Koeman souhaiterait toujours l’attirer au FC Barcelone. En France, Leonardo aurait flairé le bon coup pour le Paris Saint-Germain, mais un autre client de taille s’est avancé. Selon Il Corriere dello Sport, la Juventus apprécierait en effet le profil de Depay et souhaiterait donc tenter sa chance.


Depay voudrait le Barça et rien d’autre


Tuttosport confirme cette piste ce mardi, expliquant d’ailleurs qu’une arrivée de Memphis Depay à la Juventus ne serait aucunement liée au départ ou non de Cristiano Ronaldo. Toutefois, le quotidien italien explique que ce serait peine perdue pour les Bianconeri. Depay aurait en effet les idées claires et après la fin de son contrat à l’OL il souhaiterait rejoindre Ronald Koeman au FC Barcelone.

 


 

Quand Bennacer voulait absolument signer à Lyon

Onzemondial.com

Lors d’une conférence de presse, le président d'Empoli, Fabrizio Corsi, s'est entretenu avec les médias italiens. Il a parlé de son ancien joueur actuellement au Milan AC, Ismaël Bennacer.

Lorsque le sujet Ismaël Bennacer est arrivé sur la table, Fabrizio Corsi a été franc. Le président d’Empoli, qui a eu le joueur algérien sous ses ordres de 2017 à 2019, a livré quelques révélations : « On avait un accord avec la Fiorentina et je voulais qu'il signe en Florence, mais lui il voulait absolument retourner en France pour signer avec Lyon. Le club était en négociations très avancées avec lui. »

Le milieu de terrain algérien a finalement été convaincu par son ex-président. En 2019, Ismaël Bennacer devient ainsi un joueur du Milan AC. Fabrizio Corsi a expliqué avoir insisté pour que le footballeur reste en Serie A : « Dans sa tête il voulait rejoindre Lyon mais j'ai finalement réussi à le faire changer d'avis. Je lui ai dit que s'il ne signait pas à l'AC Milan,  j'allais le retenir et il allait rester jouer avec nous en Serie A. Ça a finalement marché ! »

 


 

Da Silva positif au Covid, manquera la France U18

Twitter

 


 

Vidéo : L'entrainement du jour

OL via Twitter

 


 

Turpin arbitre OL-PSG, c'est le clash

Foot01.com

En désignant Clément Turpin pour arbitrer le match vedette entre Lyon et le PSG, dimanche prochain au Groupama Stadium, les autorités ont déclenché une polémique.

Clément Turpin, arbitre français numéro 1, va diriger le choc OL-PSG de dimanche, et en décidant cela la Ligue de Football Professionnel a ouvert la voie à une bataille rangée sur les réseaux sociaux. Car à chaque fois que cet arbitre est désigné pour tenir le sifflet d’un match de l’Olympique Lyonnais, les supporters adverses rappellent les origines de  Clément Turpin, lequel est né à Oullins, ville située à 7km de Lyon et a eu sa première licence de (jeune) footballeur dans un club de la région lyonnaise. Bref, nombreux sont ceux qui voient dans le meilleur arbitre tricolore un fan de l’OL à qui on aurait confié un sifflet. Le Progrès, aux premières loges avant ce Lyon-Paris qui peut être décisif pour le titre de champion de France, rappelle qu’il y a quelques années, le père de Clément Turpin avait balayé cette rumeur. « Il faut bien naître quelque part, mais nous sommes ensuite partis nous installer en Bourgogne, à Montceau-les-Mines, lorsqu’il avait 7 ans Il est Bourguignon depuis longtemps et non pas rhônalpin. Je crois du reste que le président Aulas n’a pas tiré beaucoup d’avantages du fait que Clément est né dans la région lyonnaise », faisait remarquer Turpin Sr.


Un OL-PSG focalise la colère parisienne


Il n’empêche, les critiques sont sourdes à ces arguments, un match focalisant l’attention, celui du 3 février 2019 lorsque Lyon avait battu le PSG 2 à 1, la première défaite de Paris en Ligue 1 cette saison-là. Un penalty avait été accordé à l’OL suite à une faute de Thiago Silva sur Moussa Dembélé, tandis qu’en fin de match Nabil Fekir avait pris un avertissement après avoir découpé Leandro Paredes. De quoi justifier ces suspicions contre Clément Turpin, lequel est régulièrement attaqué sur ces origines lyonnaises même quand il arbitre une autre équipe que l'OL, régulièrement des supporters de l'OM ou de l'ASSE voient derrière l'arbitre français numéro 1 un suppôt de Jean-Michel Aulas. Malgré cette polémique essentiellement virtuelle, Clément Turpin sera bien présent dimanche au Groupama Stadium pour un match qui s'annonce bouillant entre Lyon et Paris, à lui de faire le job afin de faire taire ces critiques récurrentes.

 


 

Garcia, un vrai avantage pour Lyon dans le sprint final

Footradio.com

Depuis que les résultats de l’Olympique Lyonnais sont moins bons, à savoir depuis le début de l’année 2021, Rudi Garcia prend une vague de critiques.

Arrivé chez les Gones en 2019 pour rattraper le temps perdu avec Sylvinho, Rudi Garcia a plutôt rempli les objectifs fixés par Jean-Michel Aulas. Car après avoir atteint le dernier carré de la Ligue des Champions en 2020, l’entraîneur français a replacé l’OL dans une course au titre, ce qui n’était plus arrivé depuis longtemps à Lyon. Troisième du championnat avec trois points de retard sur le LOSC, mais à égalité avec le PSG, le Lyon de Garcia réalise de belles choses. Et pourtant, l’ancien coach de l’OM reçoit des attaques chaque week-end, surtout quand l’OL ne gagne pas, comme cela a été le cas le week-end dernier à Reims (1-1). Des critiques pas vraiment justifiées pour Mohamed Bouhafsi.


« Garcia est un atout pour la fin de saison de l’OL »


« On reproche beaucoup de choses à Garcia. Mais il a fait de bonnes choses quand même cette saison, que ce soit avec Kadewere, Marcelo… Il y a quelques semaines, l’OL jouait vraiment pas mal. Là, c’est un peu plus compliqué, mais comme Lille aussi. Pour moi, Garcia est un atout pour la fin de saison de l’OL. Il a connu le haut niveau, il va savoir gérer le sprint final. En 2018, à l’OM, il avait réussi à gérer une fin de saison pas simple. Ok, ça s’est mal fini à Marseille. Mais à Rome, il avait fait de bonnes choses aussi. À Lyon, tout le monde sait que c’est sa dernière saison. Si l’OL finit troisième, ce ne sera pas une catastrophe. Une rupture, ça se passe toujours mal. À Lyon aussi, depuis dix ans, comme avec Genesio. Peut-être que s’il alignait Melvin Bard, ça irait beaucoup mieux pour lui à Lyon. Mais en revanche, pour gérer une fin de saison difficile, il sera là », a détaillé le journaliste de RMC, qui sait que Garcia jouera gros dimanche prochain lors du choc contre le PSG au Groupama Stadium.

 


 

L'élève Rayan Cherki reçoit son carnet de notes

Foot01.com

Excellent face à Sochaux en Coupe de France il y a une semaine et demie, Rayan Cherki était titulaire pour le match de Ligue 1 entre l’OL et Reims vendredi (1-1).

Aligné dans le couloir droit de l’attaque lyonnaise en lieu et place de Tino Kadewere, Rayan Cherki n’a pas brillé. Remplacée dès la mi-temps par Rudi Garcia, la pépite du centre de formation de l’OL a raté tout ce qu’il a entrepris. Du haut de ses 17 ans, Rayan Cherki va devoir progresser s’il veut s’installer durablement dans la peau d’un titulaire à l’Olympique Lyonnais. Mais ce match raté n’est pas véritablement une surprise aux yeux de Jean-François Gomez, lequel a estimé sur le site du Progrès que Rayan Cherki était encore un peu trop tendre pour s’imposer comme un titulaire indiscutable dans un club de la dimension de l’OL.


Encore trop tendre pour la Ligue 1 ?


« Cherki, on l'a vu très bon en Coupe de France. Le championnat, c'est un peu plus compliqué, le niveau est un peu plus élevé. Avec en face des joueurs pas toujours tendres... C'est un petit peu plus dur pour lui. On le fait jouer à un poste qui n’est pas vraiment le sien. Il doit déjà être capable de travailler en tant que joueur de côté. On veut leur inculquer le goût de l’effort, de travailler défensivement. C’est un peu ce qui manque encore à Cherki. On sait tous qu’il a du talent, qu’il peut effacer n’importe quel joueur sur un coup de patte. Mais on attend aussi autre chose. Il est encore jeune, il faut qu’il apprenne. Il est un petit peu juste encore pour être régulier en Ligue 1, mais ça viendra » a livré le journaliste du Progrès, convaincu que Rayan Cherki est promis à un bel avenir mais qu’il faudra du temps pour que le milieu offensif des Gones donne la pleine mesure de son talent en championnat.

 


 

Carton jaune retiré pour Memphis

LFP.fr

DEMANDE DE RETRAIT DE CARTON L1

29ème journée de Ligue 1 Uber Eats : Stade de Reims – Olympique Lyonnais du 12 mars 2021

Demande de retrait du carton jaune infligé à Memphis DEPAY, joueur de l’Olympique Lyonnais

Après visionnage des images et rapport de l’arbitre, la Commission de Discipline décide de retirer le carton jaune.

 


 

Le Sommer prolonge son contrat

OL.fr

 

 

Voir aussi... L'actu du Mardi 16 Mars // Reims 1-1 OL : L'After

 

Last modified on mercredi, 17 mars 2021 19:09