L'actu du Lundi 8 Mars

L'actu du Lundi 8 Mars

Voir aussi... L'actu du Dimanche 7 Mars // OL 5-2 Sochaux : L'After

Andersen à Lyon ou ailleurs, c’est le flou total

Foot01.com

Le 5 octobre 2020, l’Olympique Lyonnais actait le prêt sans option d’achat de Joachim Andersen à Fulham, promu en Premier League.

De toute évidence, l’international danois de 24 ans n’entrait pas dans les plans de Rudi Garcia. Sur ce coup-là, l’entraîneur de l’OL n’a pas vraiment eu le nez creux. Et pour cause, l’ancien défenseur central de la Sampdoria de Gênes s’est très vite imposé comme un taulier de Scott Parker à Fulham au point de porter régulièrement le brassard de capitaine. Utilisé à 22 reprises en Premier League cette saison, Joachim Andersen a de nouveau livré une prestation aboutie face au Liverpool de Mohamed Salah dimanche après-midi à Anfield lors du succès des Cottagers (0-1) grâce à un but de l’ancien joueur de l’Olympique de Marseille, Mario Lemina.

Le 30 juin prochain, Joachim Andersen effectuera son grand retour à l’OL, avec une valeur marchande intéressante et un statut totalement différent de celui qui était le sien en octobre 2020. Mais pour l’heure, impossible de savoir ce que Juninho et Jean-Michel Aulas feront de l’ancien taulier de la Samp dans la mesure où, selon les informations du journaliste Julien Huët, le futur entraîneur de l’OL sera l’un des principaux décideurs dans ce dossier. « Joachim Andersen nommé au titre de joueur du mois de février en Premier League. Fulham ne bénéficie pas d’option d’achat et le Danois est sous contrat avec l’OL jusqu’en 2024. Son avenir dépendra en partie du coach de l’OL à partir de la saison pro » a publié le journaliste, pour qui le flou est encore épais autour de la situation de Joachim Andersen. De son côté, le Danois reste focus sur l’objectif maintien de Fulham, actuel 18e de Premier League à égalité avec Brighton, 17e.

 


 

Un mince espoir de conserver Depay ?

Sport.fr

En fin de contrat en juin prochain, l’attaquant de l’Olympique Lyonnais Memphis Depay devrait quitter le club même si Jean-Michel Aulas garde un espoir dans ce dossier.

« C’est la fin d’une aventure pour cette année, c’est un joueur de grand talent, de classe mondiale. J’ai toujours souhaité qu’il reste mais nos propositions n’ont pas été retenues. On lui a laissé à chaque fois exprimer ses ambitions, ses valeurs. On l’a aidé pour aller à Barcelone, mais ce n’était pas possible sur le plan économique. Jusqu’au bout, on croit qu’il va renouveler pour la saison prochaine. Pour l’instant, c’est une chose pas possible, mais pourquoi pas ? », a indiqué le président de l’OL dans Le Progrès.

 


 

Memphis peut quitter le club, Ménès a déjà trouvé son digne héritier

Sport.fr

Capitaine de l’Olympique Lyonnais, Memphis Depay arrive en fin de contrat en juin prochain. S’il sera libre à cette période-là, le Néerlandais pourra partir l’esprit tranquille. Pour Pierre Ménès, l’OL a déjà son successeur.

Le journaliste de Canal voit bien Rayan Cherki prendre le relais de Memphis et pense que la pépite rhodanienne à toutes les qualités pour devenir le prochain crack de l’Olympique Lyonnais. « Cherki, c’est quoi son poste ? Il a joué ailier parce que c’est là qu’il y a de la place, mais je ne suis pas sûr que ce soit son meilleur poste. Je pense que le poste où il pourrait le plus s’épanouir, c’est à la place de Memphis Depay. Donc évidemment, c’est un petit peu compliqué. Mais il n’a que 17 ans, il n’y a pas le feu pour Cherki actuellement », a lâché le journaliste de Canal+, qui estime donc que l’OL n’aura pas à chercher un remplaçant à Memphis Depay l’été prochain. Samedi lors du match de Coupe de France, le joueur de 17 ans a inscrit un doublé contre le FC Sochaux.

 


 

Ce Benzema de retour à Lyon ? Il annonce du pur régal

Footradio.com

Ce dimanche face à l’Atlético, Karim Benzema a une nouvelle fois régalé les fans de football. Le Français aura permis à son équipe de repartir avec un point inespéré.

Le Real Madrid peut remercier Karim Benzema. L’attaquant français a en effet permis à son équipe d’égaliser face à l’Atlético en toute fin de match. L’ancien Lyonnais démontre qu’il porte encore une fois son équipe malgré ses 33 printemps. La saison prochaine, KB9 n’est pas encore certain de continuer l’aventure au Real Madrid. Certaines rumeurs l’envoient notamment du côté de l’Olympique Lyonnais. Un retour dans le Rhône qui ferait rêver Walid Acherchour.


“Si ce Benzema-là revient vraiment dans notre L1 à la fin de saison alors qu’il pourrait jouer encore 2 ans facile au Real Madrid, on va se régaler”


Sur son compte Twitter, le consultant a donné son avis sur le sujet. “Si ce Benzema-là revient vraiment dans notre L1 à la fin de saison alors qu’il pourrait jouer encore 2 ans facile au Real Madrid, on va se régaler. Il nous ferait un magnifique cadeau. Je tombe dans rien du tout, je dis juste que si c’est le cas ce serait complètement dingue vu son niveau encore pour jouer au très haut niveau”, a notamment indiqué Walid Acherchour, qui sait malgré tout que cette opération est encore loin d’être faite. Malgré tout, les périodes de mercato amènent toujours leurs lots de surprises.

 


 

Pas de coup fourré de Genesio à l’OL ?

Butfootballclub.fr

Selon toute vraisemblance, Bruno Genesio ne sera pas tenté de débaucher qui que ce soit dans le staff de l’OL, qu’il connaît pourtant eu égard à son long passé chez les Gones.

Bruno Genesio est attendu au tournant. Mercredi, le nouvel entraîneur du Stade Rennais dirigera son premier match sur le banc breton contre l’OM en match en retard de la 22e journée de Ligue 1 (19h).

En attendant, l’ancien entraîneur de l’OL donnera sa première conférence de presse d’avant-match avec peut-être des premiers indices sur sa composition d’équipe. Un premier doute a été levé sur ses intentions concernant son staff.

« A priori, Bruno Genesio prend personne du staff de l'OL », a récemment indiqué sur Twitter David Barbet, chroniqueur de La Une et bien renseigné sur le club rhodanien. Si cette information se confirme, cela devrait laisser Rudi Garcia plus tranquille dans la course au titre.

 


 

Maxence Caqueret, jeune et ambitieux

OL.fr

Pour sa deuxième saison dans le groupe professionnel et Maxence Caqueret poursuit sa progression sans faire de bruit, et ce, malgré une concurrence plus forte que jamais dans l’entrejeu lyonnais.

Il vient de fêter ses 21 ans il y a quelques semaines, pourtant sa maturité sur le terrain pourrait faire croire qu’il a déjà plusieurs années chez les professionnels dans les jambes. Révélé au grand public lors du Final 8 de la Champions League où il a illuminé le milieu de terrain aux côtés d’Aouar et de Bruno Guimaraes, Maxence Caqueret a pourtant dû, presque, repartir de zéro cette année. Avec le retour en forme de Thiago Mendes et l’arrivée de Lucas Paqueta, les cartes ont été redistribuées. Pourtant le Gone ne s’est pas laissé impressionner. Il a d’ailleurs été titularisé lors des premières rencontres du championnat. Stoppé dans son élan après avoir contracté la Covid en début de saison, le natif de Vénissieux a alors mis un peu de temps à se remettre pleinement de ce virus, mais il a toujours gardé ses objectifs en vue et placé l’intérêt collectif au-dessus du sien. S’il ne cache pas qu’il aimerait jouer tous les matches, il sait aussi que la concurrence est le moteur de cette équipe et pousse tout le monde à être le meilleur possible.

Avec 21 matches disputés cette saison, dont 12 en tant que titulaire, il a déjà dépassé son total de la saison passée et il devrait encore l’améliorer un petit peu d’ici la fin de cet exercice. Malgré l’absence de coupe d’Europe et par conséquent, un turnover, moins poussé que lorsque que le club est amené à disputer plus de 50 matches dans la saison, le numéro 25, grâce à ses qualités et son mental s’est fait sa place dans le groupe. Parmi ses faits d’armes, ses deux titularisations lors des derbies, des matches qui lui tiennent particulièrement à cœur, lui qui fût capitaine dans les différentes catégories d’âge au centre de formation.

Clinique dans la récupération et la transmission du ballon, il lui manque encore ce brin de réussite pour marquer ou faire des passes décisives, il compense alors cela par une activité incessante de la première à la dernière minute, et malgré un physique que certains pourraient considérer comme trop fragile pour un milieu de terrain, le Lyonnais a prouvé que son sens du placement, mais aussi son intensité n’avaient rien à envier à ses aînés.

De plus, dans une équipe avec autant de talent offensif, il n’est pas forcément aisé de se retrouver dans la zone de vérité, alors que ses partenaires du milieu, Paqueta ou Aouar sont plus souvent dans les 30 derniers mètres adverses. Malgré ce manque de réussite personnelle, le collectif lyonnais est lui bien en réussite et est l’un des plus efficaces de la Ligue 1.

Enfant du club et de la ville, Maxence Caqueret veut désormais soulever un trophée avec l’OL, après en avoir déjà touché deux du bout des doigts l’an passé, à la suite des échecs malheureux en finale de la Coupe de la Ligue puis en demi-finale de la Ligue des Champions. Pour cela, il faudra qu’il maintienne le niveau affiché depuis ses débuts. Mais la régularité et lui semble ne faire qu’un depuis maintenant quelques matches. Et alors que toutes les prochaines rencontres seront plus importantes que les précédentes, dans ce championnat plus qu’indécis, le milieu espère être au rendez-vous de ces échéances pour, déjà, réaliser son rêve à l’OL, à savoir remporter un trophée et ainsi se donner la possibilité de rêver encore plus grand pour les prochaines années.

 


 

Tirage 8es Coupe de France : où voir le tirage au sort ?

Onzemondial.com

Alors que les 16es de finale de Coupe de France touchent à leur fin, le tirage au sort des 8es de finale est prévu dès ce soir.

Après un week-end où les clubs amateurs ont enfin eu l'occasion de croiser la route des professionnels à l'occasion des 16es de finale de Coupe de France, quasiment toutes les rencontres ont rendu leur verdict.

La liste des qualifiés : Boulogne-sur-Mer, Toulouse, Rumilly Vallières, Red Star, Montpellier, Sedan, Metz, Le Puy, Saumur, OL, PSG, Angers, Châteaubriant, Lille, Canet.


Le tirage après Nice - Monaco


Le dernier qualifié sera connu à l'issue de la rencontre entre Nice et Monaco ce lundi soir. Le tirage au sort des 8es de finale de la compétition aura lieu dans la foulée du match. Retransmis sur Eurosport 2, ce tirage au sort sera effectué par l'ancien capitaine de l'ASSE Loïc Perrin. Les 8es de finale sont prévus pour le mercredi 7 avril.

 


 

L’OL se mobilise pour la journée internationale des droits des femmes

OL.fr

A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, l’Olympique Lyonnais confirme son engagement et mobilise toutes les composantes sportives du groupe, OL, OL REIGN, LDLC ASVEL & LDLC ASVEL Féminin autour d’une opération baptisée « Agissons ensemble ».

Acteurs incontournables de la promotion et du développement du sport féminin et de la parité, les clubs ont souhaité mettre en lumière 3 associations qui œuvrent dans le domaine des droits des femmes à différents niveaux : Le Mas, Filactions, Water1st.

Ce lundi 8 mars, chacune des entités sportives du groupe lance ainsi une collecte de fonds à destination de ces associations.

Pour chaque don de 10 euros, les donateurs recevront en remerciement de leur participation un t-shirt aux couleurs du club en lien avec l’association soutenue. Chaque club prendra également part à cette collecte par abondement à la cagnotte de l’association.

 


 

Laure Boulleau détecte ce qui cloche chez Rayan Cherki

Foot01.com

Auteur d’une passe décisive et d’un doublé contre Sochaux en Coupe de France samedi (5-2), Rayan Cherki épate les suiveurs de l’Olympique Lyonnais.

A seulement 17 ans, le milieu offensif de l’OL s’impose comme un potentiel titulaire aux yeux de Rudi Garcia dans le sprint final de la Ligue 1. Excellent à chacune de ses apparitions en Coupe de France, Rayan Cherki peine cependant à obtenir davantage de temps de jeu en championnat pour le moment. Titularisé à seulement trois reprises en Ligue 1 cette saison, il paie une certaine forme de suffisance selon Laure Boulleau, laquelle a invité le prodige de l’Olympique Lyonnais à ne pas se reposer sur ses qualités techniques et à travailler davantage pour définitivement convaincre Rudi Garcia de le titulariser plus souvent.


Cherki à la recherche d'un déclic mental ?


« Je pense que Cherki a les qualités pour gratter un peu plus de temps de jeu en Ligue 1. C’est vraiment un surdoué de sa génération. Je me rappelle son premier match contre Nantes en Coupe de France, il avait été éblouissant. On sent qu’il a besoin d’un apprentissage sur le travail et le haut niveau. Il a eu quelques chances en Ligue 1 et c’était très moyen. Il a tellement de qualités que je pense que parfois, il se repose dessus et c’est pour cela que les entraîneurs ont du mal à lui donner un temps de jeu plus conséquent. Moi, j’aimerais bien le voir plus souvent car il est incroyable, il dribble, il peut marquer et faire des passes exceptionnelles mais j’ai l’impression que les coachs recherchent chez lui ce déclic mental »
a lancé la consultante de Canal +, pour qui Rayan Cherki a tout ce qu’il faut dans les pieds, mais pas encore dans la tête, pour devenir un taulier de l’Olympique Lyonnais.

 


 

L'OL annonce un accord inédit avec ses joueurs

Footmercato.net

Crise sanitaire oblige, tous les clubs de football se sont retrouvés pris dans une crise financière. Entre des problèmes de droits TV (notamment en France) et des stades vides, le manque à gagner est énorme. Depuis des mois, les estimations des pertes pour certains grands d’Europe font d’ailleurs froid dans le dos. En coulisses, chaque club s’active donc pour tenter de limiter la casse.

Et bien souvent, ça passe par des baisses de salaire. Mais à l’Olympique Lyonnais, c’est un accord inédit qui vient d’être officialisé. Les Gones ont ainsi réussi à convaincre leurs joueurs et leurs joueuses d’investir une partie de leur salaire dans les actions d’OL groupe.

Le communiqué :

Face à la crise, OL Groupe met en place une mesure novatrice pour ses groupes professionnels. Compte tenu des circonstances économiques très graves qui touchent l'ensemble du football français :  

- à la suite de l'arrêt par l'Etat et/ou la LFP des compétitions L1/L2 au cours de l'exercice 19/20,  
- et de la décision, toujours par l'Etat, de laisser l'industrie du sport dans l'incertitude sur la fin des matches à huis clos, pénalisant encore plus les clubs propriétaires de leur stade comme l'OL,

l'Olympique Lyonnais informe avoir proposé une mesure novatrice permettant à l'ensemble des acteurs sportifs (joueurs, joueuses, staffs, encadrement) d'investir au côté de tous les actionnaires dans le projet d'OL Groupe.De nombreuses réunions ont été organisées ces trois dernières semaines et la direction générale de l'OL a trouvé un accord avec une partie des acteurs de ses groupes professionnels, aussi bien féminin que masculin, qui aboutit, comme cela leur avait été proposé, à une conversion en actions d'OL Groupe d'une partie de leur rémunération, représentant entre 5 et 25 % du salaire, et ce à partir du mois de février et pouvant aller jusqu'au mois de juin 2021. L'Olympique Lyonnais est satisfait d'avoir trouvé un accord avec les acteurs sportifs et tient à remercier particulièrement tous ceux qui spontanément ont accepté ce principe, qui, à ce jour, représentent déjà 50 % des effectifs démontrant ainsi un élan collectif et l'excellent état d'esprit qui règne au sein du club. L'équipe féminine et un certain nombre d'entre eux avaient déjà participé à la réduction des salaires pendant le premier confinement. Le Conseil d'Administration d'OL Groupe tient à remercier particulièrement les joueuses, joueurs et staff des deux équipes d'avoir participé à l'opération mise en place qui n'aura pas d'effet dilutif significatif et espère une adhésion encore plus importante, voire systématique, de la part de ses effectifs professionnels dans les jours et les semaines à venir.

 


 

Vidéo : L'entrainement du jour

OL via Twitter

 


 

Memphis nommé pour le trophée UNFP du mois

LFP

 

 

Voir aussi... L'actu du Dimanche 7 Mars // OL 5-2 Sochaux : L'After

 

Last modified on lundi, 08 mars 2021 21:14