L'actu du Dimanche 21 Février

L'actu du Dimanche 21 Février

Voir aussi... L'actu du Samedi 20 Février // Brest 2-3 OL : L'After

Vidéo : Zoom sur Paqueta et Guimaraes contre Brest

Twitter

 


 

L’OL volontaire pour une démarche expérimentale du public dans les stades

OL.fr

En visite à Lyon ce week-end, la ministre des Sports, Roxana Maracineanu a rencontré Jean-Michel Aulas, Gaëtan Muller (LDLC ASVEL) et Yann Roubert (LOU). À cette occasion le président de l’OL a proposé de mettre à disposition le Groupama Stadium dans le cadre d’une expérimentation scientifique du public dans les stades. Jean-Michel Aulas s’est exprimé en marge de cette rencontre.


Jean-Michel Aulas


« À l’issue de réflexions scientifiques, on a proposé de voir comment on pouvait anticiper ces réouvertures d’enceintes sportives avec une étude de traçabilité très précise des personnes. La population dans le stade serait identifiée et composée de manière diversifiée. On pourrait ensuite la suivre par rapport à l'évolution du virus. C’est une étude scientifique. On a beaucoup travaillé avec des clubs européens. On a regardé ce qu’il se faisait aussi en NBA aux États-Unis. On veut apporter notre collaboration scientifique, expérimentale aux travaux que souhaite initialiser la ministre des Sports. Le projet est de fournir de l’information, de la data qui servira le moment venu à préparer la réouverture d’un certain nombre d’enceintes sportives et culturelles. Il y aurait un échantillonnage extrêmement précis avec tous les types de population et des modèles différents dans la répartition des personnes dans le stade. On les suivra pour mieux connaitre ce qu’il se passe dans un stade en matière de propagation du virus. On ne le sait pas vraiment pour le moment. C’est une contribution que nous faisons, qui n'a pas de valeur commerciale, elle a pour but aussi de répondre à l'aspiration psychologique et morale des Français qui ont envie de revenir à des événements sportifs ou culturels. Nous sommes prêts. Nous avons fourni les documents à l'ensemble des participants aujourd’hui. Le ministère des Sports va coordonner tout ça. »

« Nous sommes venus recueillir aujourd'hui un travail qui a déjà été initié ici à Lyon. On est très contents de repartir avec un dossier sous les bras pour pouvoir le porter en cellule interministérielle. Elle va l'étudier mardi » a pour sa part annoncé Roxana Maracineanu. Les équipes de l’Olympique Lyonnais vont poursuivre leur travail avec l’ensemble des acteurs concernés pour faciliter les futures démarches expérimentales qui pourront aideront à retrouver du public dans les stades, mais aussi lieux culturels dès que la situation le permettra.

 


 

Pierre Ménès n’est pas rassuré par Lyon

Footradio.com

En attendant les résultats dominicaux du LOSC et du PSG, l’Olympique Lyonnais est leader de la Ligue 1, depuis sa victoire contre Brest vendredi (3-2).

Une semaine après son revers contre Montpellier, le deuxième de l’année 2021, le club rhodanien a répondu aux attentes. En termes de résultats du moins, puisque l’OL est revenu de Brest avec les trois points de la victoire. Mais dans le contenu, l’équipe de Rudi Garcia a encore affiché une trop grande inconstance. Puisqu’après avoir mené 3-0 à la mi-temps, Lyon s’est fait peur en ne gagnant que 3-2. Un match qui permet toutefois à l’OL de reprendre provisoirement le fauteuil de leader de la L1 avec un point d’avance sur le PSG. Ce qui suffit au bonheur des Gones, comme l’explique Pierre Ménès.


« Au niveau de la prestation, ce n’est pas très rassurant »


« Cette 26e journée a commencé vendredi avec un excellent Brest-Lyon, qui marquait mon retour au commentaire avec plaisir. Le déroulé de la partie a été pour le moins étonnant. L’OL menait 3-0 à la mi-temps, grâce à beaucoup de réalisme et aux grosses erreurs bretonnes, au premier rang desquelles le crochet invraisemblable de Cibois devant Paqueta, totalement inconséquent pour un gardien qui jouait son troisième match en Ligue 1 et à qui Dall’Oglio avait demandé d’arrêter ce genre de fantaisie. Une triple circonstance aggravante dont ont profité les Lyonnais, qui étaient au courant de la propension du portier brestois à réaliser des crochets devant les attaquants adverses. Sa relance vers Hérelle qui donne ensuite un ballon difficile à Lasne qui le perd sous le pressing de Mendes n’est pas heureuse non plus, quant au penalty concédé sur Depay, il est totalement inutile puisque le Néerlandais s’était totalement excentré sur son long crochet. Plombé par ces erreurs, Brest était très mal en point et je m’attendais à une deuxième période bien moins enlevée ou à une chevauchée tranquille et solitaire des Rhodaniens. Il n’en a rien été parce que cette équipe finistérienne est épatante. Épatante de courage, d’enthousiasme, de verticalité, d’envie de jouer… Les Brestois ont d’abord réduit le score d’un joli but de la tête signé Chardonnet avant que Cardona ne ramène son équipe à 2-3. La fin de match a été plus que pénible pour des Lyonnais qui ont été obligés de se battre pour conserver ces trois points importants. Au niveau de la prestation, ce n’est pas très rassurant. Mais avant les matchs de dimanche, les Gones sont premiers et cela avait l’air de suffire à leur bonheur », a lancé le journaliste de Canal+, qui sait que ce type de victoires comptera en fin de saison dans la course au titre. Mais si Lyon veut lutter jusqu’au bout avec Lille et Paris, il faudra quand même une amélioration dans le jeu…

 


 

Un ancien taulier de Ligue 1 sur les tablettes des Gones ?

Butfootballclub.fr

Bien connu de la Ligue 1 pour ses performances régulières avec Montpellier, le Tunisien Ellyes Skhiri serait sur les tablettes de l'OL.

Avec Thiago Mendes, Bruno Guimaraes, Lucas Paqueta, Houssem Aouar ou encore Maxence Caqueret, l'OL est plutôt bien pourvu dans l'entrejeu. Rudi Garcia a même accepté le départ de Jean Lucas cet hiver pour lui permettre d'obtenir du temps de jeu.

Toutefois, l'été prochain reste propice à de grandes incertitudes. Houssem Aouar, annoncé sur le départ l'été dernier, pourrait attirer des convoitises alors Bruno Guimaraes et Maxence Caqueret sont deux talents qui ont la cote. Voilà pourquoi les Gones ne se privent pas d'anticiper la quête d'éventuels renforts en cas de perte à combler.


Skhiri a fait ses preuves en Ligue 1


Et si l'on en croit les informations du média tunisien Tunisie Numérique, l'international tunisien Ellyes Skhiri serait sur les tablettes des Gones. Parti de l'été de Montpellier, où il arrivait en fin de contrat, à Cologne, Skhiri y réalise des performances solides avec un statut de titulaire.

Si cet intérêt se confirme, l'OL se tournerait donc vers une valeur sûre, dans la mesure où ses cinq saisons en professionnel à Montpellier, avec 133 rencontres disputées au total, lui valent une belle expérience de notre championnat.

 


 

Chambreur à Brest, Rudi Garcia énerve

Foot01.com

Après la victoire arrachée à Brest (2-3) vendredi en Ligue 1, l’entraîneur de l’Olympique Lyonnais Rudi Garcia a fait preuve d’une étonnante arrogance dans ses sorties médiatiques.

Malgré un triple avantage acquis à la mi-temps, l’Olympique Lyonnais a dû s’employer jusqu’à la dernière seconde pour empêcher le Stade Brestois d’égaliser. Après ça, Rudi Garcia aurait pu, ou dû se faire petit aux micros des médias. Mais à l’image de son directeur sportif Juninho, qui avait accusé Montpellier de « balancer » les ballons sur ses attaquants, l’entraîneur des Gones a osé une comparaison peu flatteuse sur la philosophie de Brest.

« Il a fallu qu'on s'accroche, qu'on bataille. Ça ressemblait à un bon vieux match anglais d'il y a 30 ou 40 ans, un beau "kick-and-rush", a lâché Garcia au micro de Canal+. Mais c'était logique parce qu'il y a du vent, parce qu'ils ont des attaquants forts de la tête et parce qu'ils avaient besoin de revenir. » Une analyse étonnante dans la mesure où Brest fait partie des équipes les plus séduisantes de Ligue 1 cette saison.


Garcia critique le stade de Brest


Mais le coach rhodanien ne s’est pas arrêté là. En conférence de presse cette fois, le technicien s’est moqué du Stade Francis-Le-Blé. « Tout est en format de poche ici, même la salle de presse, s’est-il amusé. Qui est de Brest messieurs les journalistes ? A quand un nouveau stade ici ? C'est prévu ou pas ? 2026 ? Bon, ben au moins si c'est prévu, c'est bien. Ce n'est pas officiel ? Bon, ça serait bien effectivement. » Sur les réseaux sociaux, même les supporters lyonnais ont dénoncé l’arrogance de Garcia, qui se voulait toutefois plus chambreur que méchant. A priori c'est raté.

 


 

Tirage Coupe de France : OL - Sochaux en 16es

Twitter

 

 

Voir aussi... L'actu du Samedi 20 Février // Brest 2-3 OL : L'After

 

Viv

@centpourcentol

Votre webmaster depuis 2007, Gone passionné de l'OL !