L'actu du Dimanche 14 Février

L'actu du Dimanche 14 Février

Voir aussi... L'actu du Samedi 13 Février // OL 1-2 Montpellier : L'After

Memphis : « ce match sera difficile à digérer car il est frustrant »

Sport.fr

Ce samedi, à l’occasion de la 25e journée de Ligue 1, l’OL a abandonné de précieux points dans la course au titre en s’inclinant à domicile contre Montpellier. Une défaite difficile à encaisser pour Memphis Depay.

Après une belle dynamique positive, les Lyonnais ont marqué un coup d’arrêt en Ligue 1. Battus à la maison par Montpellier (2-1), les hommes de Rudi Garcia ont peut-être dit adieu au titre. Pour Memphis, cet échec s’explique par un manque criant de réalisme de la part de l’équipe. « On a très bien commencé mais on a manqué d’efficacité. On doit marquer sur la première occasion. On ne peut s’en prendre qu’à nous-mêmes. On a lâché des points. Ce match sera difficile à digérer car il est frustrant. On a montré qu’on ne lâche rien. Il faudra s’appuyer là-dessus pour la suite. On va continuer de se battre ensemble »

 


 

Une soirée "sans" pour Garcia

Maxifoot.fr

Trop peu efficace, l'Olympique Lyonnais a chuté contre Montpellier (1-2), samedi en Ligue 1. Forcément déçu, l'entraîneur rhodanien, Rudi Garcia, a déploré le manque de réussite de son équipe.

"On a très bien démarré la rencontre, on peut mettre deux buts sur les trente premières secondes. On a ensuite eu un trou d'air, certainement dû au fait que Montpellier a mis plus d'impact et confisqué le ballon. C'était une soirée sans. Sans réussite, a expliqué le coach lyonnais en conférence de presse. Est-ce que Montpellier a eu plus de détermination que nous ? Pas dans les chiffres, mais dans le réalisme et le fait d'être plutôt cynique sur la finition et dans les zones de vérité. On n'a pas été performants et efficaces."

Le rebond est attendu contre Brest, vendredi prochain.

 


 

Delort trolle encore Juninho

Maxifoot.fr

"Ici, c'est comme ça, ça balance devant, il n'y a pas beaucoup de football". Battu à Montpellier (1-2) en septembre au match aller, le directeur sportif de l’Olympique Lyonnais, Juninho, y était allé de sa pique au sujet du style de jeu pratiqué par les hommes de Michel Der Zakarian. A l’issue du nouveau succès du MHSC (2-1), dans le Rhône cette fois, samedi dans le cadre de la 25e journée de Ligue 1, l’attaquant héraultais, Andy Delort (29 ans, 20 matchs et 9 buts en L1 cette saison), n’a pas pu s’empêcher de répondre au dirigeant.

"+3 points et sans balancer. Dormez bien", a glissé sur Twitter l’international algérien, passeur décisif pour Téji Savanier sur l’ouverture du score. Réputé pour son franc-parler, le Montpelliérain avait déjà piqué les Lyonnais à l’issue du match aller. Et il est vrai que le MHSC a affiché un visage globalement séduisant au Groupama Stadium.

 


 

Marcelo blessé, Garcia espère "que ce n'est pas méchant"

RMC.fr

Battu ce samedi par Montpellier (1-2) lors de la 25e journée de Ligue 1, l'OL a également perdu l'un de ses cadres: Marcelo. Le Brésilien est sorti suite à une blessure à la cheville gauche. Une tuile alors que Rudi Garcia venait à peine de récupérer Jason Denayer en défense.

À peine de retour au complet, la défense centrale de l'OL vient de perdre un nouveau cadre samedi contre Montpellier (1-2). Titulaire aux côtés de Sinaly Diomandé, Marcelo s'est blessé à la cheville gauche et a dû céder sa place dès la 26e minute du duel contre les Héraultais. Le Brésilien a été remplacé par Djamel Benlamri.

"Espérons que ce ne soit pas méchant (pour Marcelo), a souhaité Rudi Garcia en conférence de presse, avant de saluer l'entrée de l'international algérien. Djamel avait joué il y a trois jours, (il) était dans le rythme, il est bien rentré. On avait une charnière un peu new-look, qui a tenu son rang en seconde période, on ne perd pas à cause de ça en tout cas".

Face à Montpellier, Marcelo disputait son 23e match de Ligue 1 sur 25 possibles, tous comme titulaire. Il avait seulement été suspendu pour le derby contre Saint-Étienne en novembre (2-1) et la victoire contre Lens (3-2), le 6 janvier.


Denayer de retour


Cueilli à froid par une tête de Téji Savanier (20e), l'OL avait réussi à revenir grâce à Lucas Paqueta (45e+1). Mais Elye Wahi a profité d'une sortie hasardeuse d'Anthony Lopes pour offrir la victoire aux Héraultais (66e), au terme d'une "soirée sans" côté Lyonnais selon Rudi Garcia.

Lyon perd Marcelo au moment où Rudi Garcia a enfin récupéré Jason Denayer. Le défenseur central belge est revenu dans le groupe ce week-end après deux semaines d'absence et une blessure à la cuisse droite.

Face à Montpellier, il n'a pas quitté le banc mais l'ex-joueur de Manchester City revient à point nommé pour le sprint final de Ligue 1 alors que Sinaly Diomandé vient d'enchaîner quatre titularisations consécutives.

 


 

Lopes, Memphis… Pierre Ménès nomme les points faibles

Footradio.com

Samedi soir, l’Olympique Lyonnais a tristement chuté sur sa pelouse du Groupama Stadium contre le Montpellier Hérault (1-2)…

Après une première partie de saison presque parfaite, le club rhodanien connaît un début d’année 2021 plus difficile. Si l’équipe de Rudi Garcia avait récemment réussi à enchaîner quatre victoires de suite, elle a perdu pour la deuxième fois en un mois contre le MHSC samedi. Une défaite qui peut faire très mal dans la course au titre, si Lille venait à gagner son match contre Brest ce dimanche après-midi. En tout cas, pour Pierre Ménès, ce revers lyonnais n’est pas anodin et il montre que l’OL est vraiment dépendant de Memphis Depay.


« C’est Memphis qui fait l’OL sur le plan offensif »


« On a assisté à un bon Lyon-Montpellier. Avec donc cette stat assez folle : l’OL a perdu trois matchs cette saison, dont deux contre la Paillade. Autant le match aller à la Mosson était tiré par les cheveux, autant ce succès au Groupama Stadium est plus probant pour l’équipe de Der Zakarian. Couper les ailes des Lyonnais les a empêchés de développer leur jeu, tout comme le match raté de Memphis le jour de son anniversaire. Je défends cette thèse depuis des semaines : c’est Memphis qui fait l’OL sur le plan offensif. Et quand il n’est pas bien, Kadewere et Toko-Ekambi baissent clairement de niveau. Les Montpelliérains ont ouvert le score sur une jolie tête de Savanier à la réception d’un centre de l’extérieur de Delort, Lyon a répliqué juste avant la pause par Paqueta, qui a bien repris une tête d’Aouar repoussée par Omlin. Quand tu te fais remonter au score à ce moment-là du match, en général tu te dis que la seconde mi-temps va être plus compliquée. Sauf que les Lyonnais ont manqué de créativité au milieu. Paqueta puis Guimaraes et Aouar n’ont pas été performants et le trio devant n’était pas dans un bon jour. Et sur un coup-franc héraultais, Lopes a de façon incompréhensible, repoussé la frappe non cadrée de Savanier sur Dubois puis sur Wahi, qui n’a plus eu qu’à pousser le ballon au fond pour inscrire son troisième but de la saison. C’est un terrible coup d’arrêt pour l’OL dans la course au titre, puisque Paris repasse devant, que Lille pourrait s’envoler en cas de victoire face à Brest et que Monaco pourrait revenir à un point en cas de succès face à Lorient. Il est évident que ce championnat se jouera en grande partie sur les nombreuses confrontations directes entre les quatre prétendants, mais aussi sur les points que le quatuor va laisser en route, comme le PSG l’a fait à Lorient. Ce week-end, le premier à fauter, c’est Lyon », a lancé le journaliste de Canal+, qui sait que Lyon aura besoin d’un grand buteur et d’un grand gardien pour gagner un huitième titre de champion de France. Sans ça, l’OL ne pourra viser que le podium…

 


 

Vidéo : L'entrée de Guimaraes contre Montpellier

Twitter

 


 

Toko Ekambi out, Jonatan MacHardy vote Slimani

Footradio.com

Suite à la défaite contre Montpellier samedi en Ligue 1 (1-2), Rudi Garcia pourrait bien changer ses plans du côté de l’Olympique Lyonnais.

Depuis plusieurs mois, l’entraîneur des Gones ne change pas trop son équipe-type. Surtout en attaque, où le trio Kadewere – Memphis Depay – Toko Ekambi est indiscutable. Mais si les trois attaquants ont fait le bonheur de l’OL en première partie de saison, le Zimbabwéen et le Camerounais s’essoufflent un peu ces derniers temps. Plus aussi décisifs qu’auparavant, autour d’un Memphis toujours important, Kadewere et Toko Ekambi ont loupé de grosses occasions contre le MHSC. Autant dire que leurs places sont désormais remises en question à Lyon. Surtout qu’Islam Slimani est en train de monter en puissance. Buteur et double passeur en Coupe de France contre Ajaccio mercredi, l’international algérien a fait une nouvelle entrée intéressante en L1 samedi. Et pour Jonatan MacHardy, le joueur de 32 ans va rapidement récupérer une place de titulaire chez les Gones.


« Lyon va jouer avec Depay en numéro 10, derrière Slimani et Cherki »


« Je ne comprends toujours pas pourquoi Slimani n’est pas titulaire à l’OL. En plus, Lyon joue dans un schéma qui est fait pour lui. Il peut jouer à deux attaquants avec Memphis Depay. Il pourrait prendre la place de Toko Ekambi. Mais la logique, le sens du jeu, c’est que Slimani devienne, à terme, titulaire dans cette équipe. Il a un Toko Ekambi et un Kadewere dans chaque jambe ! Je pense que d’ici à la fin de la saison, Lyon va jouer avec Depay en numéro 10, derrière Slimani et Cherki. Les deux sont très complémentaires dans un duo offensif avec Memphis », a lâché, dans l’After Foot, le consultant de RMC, qui sait que Slimani revient petit à petit à son meilleur niveau après une première partie de saison blanche à Leicester.

 


 

Slimani, la seule bonne nouvelle pour Lyon ?

Foot01.com

Entré en seconde période contre Montpellier, Islam Slimani a montré qu'il revenait à son meilleur niveau et qu'il ne manquait pas de motivation.

Rudi Garcia ayant logiquement fait confiance à son trio habituel composé de Kadewere, Toko Ekambi et Memphis Depay pour tenter de dynamiter la défense de Montpellier, il a fallu attendre la 72e minute du match entre l’OL et le MHSC pour voir Islam Slimani entrer en jeu à la place d’Houssem Aouar. Et c’est une évidence, l’international algérien avait les crocs, multipliant les courses, les appels et ne masquant pas sa rage lorsqu’il a échoué à trouver la cible dans les ultimes minutes. Arrivé lors du mercato d’hiver à Lyon, l’ancien attaquant de Leicester semble désormais en mesure de tenir mieux qu’un rôle de remplaçant de luxe. Et selon Le Progrès, l’heure d’Islam Slimani est peut-être arrivée du côte de l’Olympique Lyonnais, Rudi Garcia reconnaissant samedi soir après le match que « la concurrence est là » lorsqu’il a été interrogé sur ce sujet.

Pour le quotidien régional, il est évident que Slimani a marqué des points contre Montpellier, ce qui n’a pas été le cas de Lyon et de certains de ses coéquipiers. « Jamais titulaire en Ligue 1 avec l’Olympique Lyonnais, et apparu à 6 reprises, il a validé une chance de plus de trouver une place dans le onze de départ. Karl Toko Ekambi et Tino Kadewere ont bâclé leurs copies devant Montpellier. Alors Islam Slimani sera peut-être celui permettant à l’OL ne pas rester en rade de Brest vendredi soir. L’homme a rebattu les cartes (...)Memphis et Slimani, déjà vues contre Ajaccio, vont sans doute dans le bon sens. Dans un rôle de véritable avant-centre, ce que n’est pas Memphis, Islam Slimani fut très près de faire craquer l’arrière-garde montpelliéraine. Il y a chez cet élément une réelle détermination. Sa chance devrait arriver », annonce Christian Lasnier au sujet de l’attaquant international algérien, qui court toujours derrière sa première réalisation en Ligue 1 sous le maillot de l’Olympique Lyonnais. Le week-end prochain en Bretagne ?

 

Voir aussi... L'actu du Samedi 13 Février // OL 1-2 Montpellier : L'After

 

Viv

@centpourcentol

Votre webmaster depuis 2007, Gone passionné de l'OL !