L'actu du Mercredi 10 Février

L'actu du Mercredi 10 Février

Voir aussi... L'actu du Mardi 9 Février // OL 5-1 Ajaccio : L'After

La grande première réussie d'Islam Slimani

Footmercato.net

Pour sa première titularisation depuis son arrivée à l'Olympique Lyonnais, Islam Slimani s'est distingué avec un but et deux passes décisives.

Il n'avait pas envie de laisser passer l'occasion de briller. Titularisé pour la première fois depuis son arrivée à l'Olympique Lyonnais cet hiver, Islam Slimani (32 ans) a montré son plus beau visage face à l'AC Ajaccio (5-1, 32e de finale de Coupe de France). L'Algérien, entré en jeu à 5 reprises jusqu'ici en Ligue 1, s'est démené comme un beau diable et s'est montré particulièrement décisif contre l'écurie corse.

Buteur sur un centre de Mattia De Sciglio et passeur décisif pour Memphis Depay et Rayan Cherki, le Fennec a logiquement été élu homme du match par Le Progrès et Le Dauphiné Libéré, qui lui ont attribué un 8/10 et ont souligné son envie et son entente avec ses partenaires d'attaque. «Je me sens bien physiquement, je commence à connaître les joueurs, les déplacements, c’est bien pour moi et pour l’équipe», expliquait-il au micro d'Eurosport à la pause. Houssem Aouar, interrogé à l'issue de la partie, confirme.


Garcia et le vestiaire conquis


« Islam nous apporte beaucoup de confiance, parce qu’il en a énormément en lui », a confié l'international tricolore (1 cape). Rudi Garcia, lui aussi, a apprécié. «Son entente avec Memphis a été bonne. Ce sont deux joueurs qui aiment décrocher et il ne fallait surtout pas qu’ils viennent en même temps. Ils ont été très complémentaires devant», a jugé le technicien lyonnais.

Une bonne nouvelle pour lui, qui sait qu'il pourra s'appuyer sur ce nouveau système à deux attaquants en cas de besoin d'ici la fin de la saison. « On sait qu’Islam est un garçon qui bonifie le joueur qui évolue à côté de lui. En changeant de système, ça m’a permis d’essayer autre chose », a-t-il conclu. Assurément, Islam Slimani a marqué des points.

 


 

Diomandé explose, son prix grimpe en flèche !

Foot01.com

Titulaire au cours des derniers matchs en raison de la blessure à la cuisse de Jason Denayer, le jeune et prometteur Sinaly Diomandé bluffe tout le monde à Lyon.

Véritable talisman de l’Olympique Lyonnais, le défenseur de 19 ans n’a jamais connu la défaite avec les Gones. Invaincu durant les 20 matchs qu’il a eu l’occasion de disputer, il s’impose au fil des semaines comme un joueur de plus en plus important de l’effectif de Rudi Garcia. Titulaire face à l’AC Ajaccio en Coupe de France mardi soir (5-1), il a encore réalisé un match impeccable. Et tandis qu’il a prolongé en faveur de l’OL il y a une dizaine de jours jusqu’en juin 2025, sa valeur marchande a totalement explosé. Selon le journal L’Equipe, Sinaly Diomandé vaut déjà 30 fois le prix déboursé par Lyon pour le recruter en provenance du Guidars FC (Mali) en 2019, à savoir 500.000 euros.

« Diomandé s'est tellement bien intégré qu'il a déjà vu sa valeur sur le marché être multipliée par trente, au moins (16,5 M€), et cette inflation n'est pas encore terminée. Suivi par plusieurs grands clubs européens, il a été verrouillé par l'OL il y a dix jours, avec une prolongation de contrat de deux ans, jusqu'en 2025. Son cas était l'un des enjeux des discussions en interne, cet été : alors que Rudi Garcia espérait le recrutement d'un défenseur central, le directeur sportif Juninho, lui, freinait des quatre fers, convaincu de l'énorme potentiel de Diomandé » écrit le journaliste Hugo Guillemet, pour qui l’Olympique Lyonnais réalisera sans aucun doute une énorme plus-value au moment du futur transfert de Sinaly Diomandé. Gageons pour l’OL que son départ interviendra le plus tard possible, l’Ivoirien ayant clairement les qualités pour devenir le successeur de Marcelo et de Jason Denayer dans la capitale des Gaules.

 


 

L'OL va donner le nom de Gérard Houllier à son centre d'entraînement

RMC.fr

Après la victoire 5-1 de l'OL en Coupe de France contre l'AC Ajaccio, ce mardi soir, le président Jean-Michel Aulas a annoncé sur Eurosport que le centre d'entraînement du club allait être rebaptisé du nom de Gérard Houllier. Un mémorial lui sera aussi consacré et un match sera organisé face à Liverpool.

Près de deux mois après sa disparition, un triple hommage va être rendu par l'Olympique Lyonnais à Gérard Houllier. Jean-Michel Aulas a révélé ce mardi soir que le centre d'entraînement du club allait être rebaptisé du nom de son ancien entraîneur de légende, mort le 14 décembre 2020 à l'âge de 73 ans. Le président a également annoncé, après la victoire 5-1 de son équipe contre l'AC Ajaccio en 32es de finale de Coupe de France, la création d'un mémorial pour ce "grand monsieur du football".

"Nous aurons un mémorial qui sera sur la plateforme, de manière à se souvenir que ce grand homme nous a fait gagner beaucoup de choses et nous a apporté beaucoup de conseils, partout", a déclaré, très ému, Jean-Michel Aulas au micro d'Eurosport, où l'ancien sélectionneur des Bleus était consultant lors des rendez-vous de Coupe de France.


Un trophée face à Liverpool


Le président lyonnais a aussi annoncé la tenue d'un match entre l'OL et Liverpool, où Gérard Houllier était grandement respecté pour ses titres remportés en Coupe UEFA, FA Cup et Coupe de la Ligue anglaise. "Nous sommes en train de formaliser tout cet événement, a précisé Jean-Michel Aulas. Mais on aura la possibilité de réaliser ce trophée, et faire en sorte qu'on puisse se souvenir dans les années qui viennent que Gérard a été formidable à Lyon, mais aussi à Liverpool et Paris. Ce qui dénote sa très grande compétence."

"Il a été admiré partout où il est passé, a aussi souligné Jean-Michel Aulas à propos de Gérard Houllier. C'est quelqu'un qui a gagné sur tous les terrains, y compris en Angleterre et à Liverpool. (...) Cet homme fantastique était devenu un ami, au-delà de l'homme de football extraordinaire. (...) Il était disponible à tout moment. Avec une grande efficacité, une grande gentillesse. C'était quelqu'un de très bienveillant." Une intervention qu'il a conclu ainsi: "Dans le football, souvent, on ne mémorise pas assez les grands hommes et les grands moments".

 


 

Canal+ révolutionne déjà la programmation des matches de L1 !

Butfootballclub.fr

Par le biais d’un communiqué, la LFP a fait savoir que Canal+ avait demandé le changement du choc de Ligue 1 du samedi soir.

Canal+ n’a pas traîné. Par le biais d’un communiqué, la LFP a fait savoir que la chaîne cryptée avait demandé le changement du choc de Ligue 1 du samedi soir. Ce dernier passera de 21h à 13h dans un souci de meilleure exposition à l’international. On peut imaginer que le marché chinois est visé, lui qui a déjà fait déplacer une affiche du dimanche à 13h cette saison.

 


 

La nouvelle formule de la Ligue des Champions pour 2024

Lequipe.fr

 


 

OM-OL le dimanche 28 février à 21h sur Canal+

Foot01.com

Programme de la 27e journée de Ligue 1

Vendredi 26 février 2021 à 21h00 sur Canal+ Sport
Stade Rennais FC – OGC Nice

Samedi 27 février 2021 à 13h00 sur Canal+ Sport
FC Girondins de Bordeaux – FC Metz

Samedi 27 février 2021 à 17h00 sur Canal+
Dijon FCO – Paris Saint-Germain

Dimanche 28 février 2021 à 13h00 sur Canal+ Sport
AS Monaco FC – Stade Brestois 29

Dimanche 28 février 2021 à 15h00 en multiplex sur Canal+ Sport et en intégralité sur Multisports
Angers SCO – RC Lens
FC Lorient – AS Saint-Étienne
Nîmes Olympique – FC Nantes
Stade de Reims – Montpellier Hérault SC

Dimanche 28 février 2021 à 17h00 sur Canal+ Sport
LOSC Lille – RC Strasbourg Alsace

Dimanche 28 février 2021 à 21h00 sur Canal+
Olympique de Marseille – Olympique Lyonnais

 

 

Brest - OL le 19/02 à 19h

 

 

 


 

Cherki et Slimani c’est le feu à Lyon

Foot01.com

Mardi soir, Rudi Garcia avait logiquement procédé à une large revue d’effectif à l’occasion de la réception de l’AC Ajaccio en Coupe de France (5-1).

Comme souvent cette saison, les choix du technicien rhodanien se sont avérés payants. Face aux Corses, Rudi Garcia avait notamment pris la décision d’aligner Rayan Cherki et Islam Slimani d’entrée de jeu, eux qui ne bénéficient pas d’un grand temps de jeu en Ligue 1. L’ancien attaquant de l’AS Monaco et la jeune pépite de l’Olympique Lyonnais ont parfaitement rendu à Rudi Garcia la confiance qu’il plaçait en eux en brillant sur la pelouse du Groupama Stadium. Buteurs, les deux hommes ont totalement comblé leur entraîneur.

« Slimani ? Bien, bonne entente avec Memphis. On sait que ces deux-là aiment décrocher, venir au ballon. Il ne fallait pas qu’ils le fassent en même temps. Ils ont été très complémentaires devant. Avec Maxwel Cornet, ça a bien tourné. Maxwel s’est vite engouffré dans les espaces qu’ont laissé les deux attaquants dans l’axe. Avec sa vitesse, ça a été intéressant. Et c’est comme ça qu’il a marqué. De toute façon, il suffit de connaitre le parcours d’Islam pour savoir que c’est un garçon qui bonifie le joueur qui joue à côté de lui » a jugé Rudi Garcia au sujet de l’attaquant algérien, avant de s’attarder sur le cas Rayan Cherki. « Il a fait un bon match. J’espérais qu’il marquerait. Et il l’a fait. Il a très bien travaillé défensivement. Dans notre 4-4-2, il était important que lui et Maxwel Cornet aident défensivement les deux milieux axiaux. Il l’a bien fait. C’est une bonne progression aujourd’hui pour Rayan. Il a pris du temps de jeu. Lui et les autres seront beaucoup plus en rythme quand je ferai appel à eux par la suite ». Deux performances abouties qui donneront des maux de tête à Rudi Garcia pour la suite des événements en Ligue 1.

 


 

Le nouveau contrat de Rudi Garcia est déjà prêt

Sport.fr

Le coach Lyonnais est très bien parti pour obtenir une prolongation de contrat à la fin de la saison.

Dans un long entretien diffusé cette semaine sur RMC Sport, Jean-Michel Aulas a évoqué l’avenir de son entraîneur Rudi Garcia. Auteur de grosses performances depuis son arrivée sur le banc de l’OL, le technicien semble avoir l’entière confiance de son président. En attendant, il doit rester focalisé sur les résultats en championnat, alors que Lyon est toujours placé deuxième de Ligue 1, avec deux points de retard sur le LOSC.

« Aujourd’hui la question ne se pose pas. On a discuté longuement avec Rudi. On a prévu de se voir au moment où on pourrait prendre les décisions. Juni participera aussi à notre réflexion », a ainsi expliqué Jean-Michel Aulas. « Mais évidemment, ce qu’il fait en ce moment milite en sa faveur. Aujourd’hui la décision, d’une part, n’est pas prise. De deux, en superstitieux que je suis, je ne voudrais pas qu’elle nous porte préjudice. Soyons sereins. Juni sera aussi l’un des acteurs de la décision. Mais ce que fait Rudi est très bien. »

 


 

10 ME, départ surprise et immédiat pour Thiago Mendes

Foot01.com

Bien installé à l’OL désormais, Thiago Mendes est tenté par l’idée de rejoindre immédiatement le Shandong Luneng.

Au début du mois, le marché des transferts a fermé ses portes et Rudi Garcia a poussé un gros ouf de soulagement, tant l’entraineur de l’OL se méfie de cette période. Mais ce n’est jamais vraiment fini, et les clubs chinois ont encore jusqu’à la fin du mois de février pour faire venir de nouveaux joueurs. Et cette donne concerne l’Olympique Lyonnais puisque le média brésilien O Globo annonce que le club rhodanien a reçu une offre de 10 ME pour le recrutement immédiat de Thiago Mendes. Le milieu de terrain trouve enfin son rythme à l’OL cette saison, et est devenu un pion important du dispositif devant la défense. Si Rudi Garcia a l’avantage d’avoir du choix à ce poste, Lyon n’est pas tenté par l’idée de laisser partir l’ancien lillois, recruté en 2019 pour 25 ME tout de même.

L’affaire financière n’est pas excellente, mais la rentrée d’argent est évidemment tentante à l’heure où les caisses de tous les clubs de Ligue 1 se vident. Du côté de Thiago Mendes, on est plutôt tenté à l’idée de changer d’air et de rejoindre le Shandong Luneng, qui lui offrirait un salaire sérieusement revu à la hausse par rapport à ce qu’il touche à Lyon. Selon O Globo, si tout le monde se met d’accord, le milieu de terrain signera sans problème en Chine. A 28 ans, Thiago Mendes est donc pour le moment en position d’attente, sachant que Juninho et le représentant du joueur, Paulo Pitombeira, attendent une possible offre augmentée pour statuer définitivement dans ce dossier.

 


 

Prolongation d’Amandine Henry à l’OL jusqu’en 2023

OL.fr

L’Olympique Lyonnais est heureux d’informer de la prolongation de contrat de sa milieu de terrain internationale française Amandine Henry, pour deux saisons supplémentaires, soit jusqu’au 30 juin 2023, plus une année en option.

Figure de l’Olympique Lyonnais, Amandine Henry a débuté en septembre dernier sa 13ème saison avec le club, après avoir disputé plus de 450 matches dans sa carrière dont 293 avec l’OL (66 buts) et 93 avec l’Equipe de France.

Vainqueur à six reprises de la Women’s Champions League, la milieu de terrain internationale, âgée de 31 ans, a également remporté 12 championnats de France, 7 Coupes de France et 1 Trophée des Championnes avec l’OL, mais aussi un titre de championne des Etats-Unis (NWSL) avec les Thorns de Portland en 2017.

L’Olympique Lyonnais se réjouit de la prolongation d’Amandine Henry, élue récemment dans l'équipe-type de l'année 2020 par l'UEFA en compagnie de 5 autres lyonnaises, et qui intervient après celles d’Ada Hegerberg et de Griedge Mbock jusqu’en 2024.

La réaction d’Amandine Henry

« Je suis très heureuse de prolonger avec l’OL. Au fil des années, Lyon est devenue en quelque sorte ma deuxième ville de naissance ! J’ai encore envie de gagner des titres ici et de transmettre mon expérience aux plus jeunes afin que le club reste tout en haut. »

 


 

Duluc déjà fan du supersub Slimani

Footradio.com

L’Olympique Lyonnais a étrillé Ajaccio (5-1) ce mardi soir en Coupe de France. Les Gones continuent sur leur belle lancée du moment.

L’OL affrontait Ajaccio ce mardi soir en 32èmes de finale de la Coupe de France. Pour cette rencontre, Rudi Garcia avait décidé de remanier un peu ses troupes afin de laisser du temps de jeu à quelques joueurs remplaçants qui pourraient jouer un rôle important dans les prochaines semaines. Islam Slimani était notamment titulaire. L’international algérien aura réalisé une belle performance et sa relation avec Memphis Depay a de quoi rendre confiants certains observateurs. Ce n’est pas Vincent Duluc qui dira le contraire.


“Garcia peut avoir des remplaçants qui font la différence et quand on joue le titre, c’est quelque chose d’essentiel”


Sur le plateau de La Chaîne L’Equipe, le journaliste a donné son avis sur le sujet. “Collectivement, il y avait un vrai enjeu. Depuis le début de la saison, les attaquants remplaçants combinés, entre Dembélé, Slimani, Cherki et Cornet, c’était un but à eux-quatre. Cela change un peu la paysage. De voir Slimani avoir de la qualité, du volume et de la grinta veut dire qu’il peut y avoir une autre organisation possible. Garcia peut avoir des remplaçants qui font la différence et quand on joue le titre, c’est quelque chose d’essentiel”, a notamment indiqué Vincent Duluc, agréablement surpris par le rendement de l’OL ce mardi soir face à Ajaccio.

 

 

 

Voir aussi... L'actu du Mardi 9 Février // OL 5-1 Ajaccio : L'After

 

 

Last modified on mercredi, 10 février 2021 21:24