L'actu du Lundi 1er Février

L'actu du Lundi 1er Février

Voir aussi... L'actu du Dimanche 31 Janvier // OL 2-1 Bordeaux : L'After

L'OL repousse une offre de Liverpool pour Marcelo

The Sun via Twitter

 


 

Youssouf Koné prêté à Hatayspor (Turquie)

Telefoot via Twitter

 


 

Denayer seul joueur de l'OL forfait à Dijon

Lequipe.fr

Le capitaine de l'Olympique Lyonnais Jason Denayer a déclaré forfait pour le déplacement à Dijon, mercredi en Ligue 1.

L'Olympique Lyonnais se déplacera sans son capitaine à Dijon mercredi (21 heures), rencontre de la 23e journée de Ligue 1. Le défenseur international belge Jason Denayer (25 ans, 20 sélections) avait cédé sa place sur blessure vendredi contre Bordeaux (2-1) dès la 26e minute de jeu. Il s'est blessé à la cuisse droite alors qu'il disputait un ballon à Samuel Kalu.

« Jason Denayer est forfait, je ne connais pas la durée de son indisponibilité, a déclaré lundi en conférence de presse Rudi Garcia, l'entraîneur de l'OL. Il a besoin d'examens complémentaires. Quand il marche, il semble aller mieux. Sinon tout le monde est disponible. »

 


 

Garcia : « Être concentré pour faire respecter la hiérarchie »

OL.fr

Le coach lyonnais, Rudi Garcia, s'est présenté en conférence de presse à deux jours du déplacement à Dijon pour le compte de la 23ème journée de Ligue 1. Ce moment est à revivre en intégralité sur OLPlay.

Point santé

« Jason Denayer est forfait. Il y a besoin d’examens supplémentaires pour connaître la durée de son indisponibilité. Il va mieux aujourd’hui quand il marche. Tout le monde est disponible sinon… Lucas Paqueta va bien. Il a pris une grosse contusion contre Bordeaux. On l’a ménagé. Il a travaillé normalement aujourd’hui. Il est à 100%. Djamel Benlamri est aussi de retour dans le groupe. »
 
3 matches en 6 jours

« Les matches vont arriver vite, d’où l’importance d’aller bien physiquement et d’avoir du monde. Tout le monde doit être concerné, c’est le plus important. On ne se concentre que sur Dijon. On joue l’avant-dernier. Cela peut être un match très difficile. On doit être très concentré et on doit ajouter un troisième succès d’affilée pour continuer à être dans les trois. Ce sera difficile. Dijon a perdu à Lille mais a fait une très bonne seconde période et aurait pu mériter un point… La défaite de Paris à Lorient donne de bons exemples. On devra être à notre meilleur niveau pour prendre trois points. Prendre les matches les uns après les autres n’est pas de la langue de bois. C’est le prochain match qui compte et c’est vrai. Ce n’est pas utile de tirer des plans sur les comètes pour les suivants. J’espère que mon groupe est à l’abri d’une déconcentration. Il y a aussi un adversaire en face, on joue des équipes qui ont de la qualité. »
 
A l’extérieur à huis clos

« Les points pris à l’extérieur sont plus nombreux. Il y a moins de pression du public sur les équipes adverses ou sur les arbitres. Nous sommes que des hommes et cela joue forcément. On préférerait jouer avec des supporters. »
 
L’équipe de Dijon

« C’est une équipe solide. Je serai très content de revenir individuellement à Dijon. Je connais encore pas mal de personnes. Il n’y a pas de sentiment à faire sur le terrain, on veut faire respecter la hiérarchie… Sur la fraicheur physique, on devrait être mieux logiquement. »

L’influence des entrants contre Bordeaux

« C’est très important. Les entrants nous ont apporté du dynamisme, de la fraîcheur. Cela peut peser sur l’adversaire. »
 
Léo Dubois

« C’est un latéral moderne, qui a une science du placement et du jeu combiné. Ce n‘est pas pour rien qu’il est international. Il a un très bon pied, il est précis. Il marque des buts magnifiques comme à Lorient. Il avait été un peu ennuyé par des pépins physiques et ce n’est plus le cas. Il travaille très bien et il est au top de sa forme. C’est un des leaders du groupe. Il est intelligent et collectif. C’est précieux d’avoir des joueurs comme cela. »
 
Des buts sur les coups de pied arrêtés

« On a des statistiques internes. On savait qu’on était parmi les équipes bien placées pour les tirs suite aux coups de pied arrêtés. On devait être plus performant dans les frappes et plus précis dans les tentatives. Il faut continuer. On a vu que cela peut nous permettre de gagner des points… On met beaucoup de buts depuis le début de l’année. »
 
Une position de dauphin

« Il faut n’être plus que trois dans la course au podium. Ce n’est pas encore le cas. Monaco est encore là. C’est trop tôt pour se prononcer. Paris reste l’équipe avec le potentiel le plus important. Le classement dit que le grand favori est Lille. On verra si cela change. Il y a beaucoup de choses qui peuvent encore changer... Le facteur réussite qu’on n’a pas eu en début de saison est là. On est l’équipe qui a le plus tiré sur les montants. »
 
Sinaly Diomande

« C’est le défenseur central de l’avenir de l’OL. Il est très bien rentré contre l’OL. Il est sur l’action des deux buts. Il est encore tout jeune. Il apprend de ses entrées en jeu. Il en impose sur le plan des duels, il est déterminé. Il doit continuer à se développer. Il peut jouer aux quatre postes de derrière et même dans le milieu de terrain. Il doit parfaire sa culture tactique. »

 


 

De Sciglio : « On peut toujours s'améliorer »

OL.fr

A deux jours du déplacement à Dijon, Mattia De Sciglio s'est présenté face aux journalistes. L'intégralité de la conférence de presse est à retrouver sur OLTV et OLPlay.

La défaite du PSG

« Il n’y pas de matches faciles, le match du PSG l’a montré, et nous le savions. On doit faire en sorte de rester concentré. C’est une bonne nouvelle, mais Lille a gagné aussi, on parle moins d’eux, mais ils sont en train de montrer que c’est une équipe très forte. »
 
Son poste de prédilection

« Je me sens très bien, je suis en train de trouver mon rythme et c’est très important. Peu importe si je joue à droite ou à gauche, le plus important c’est de jouer. Je suis à la disposition du coach, je joue là où il a besoin de moi. A droite c’est ma position naturelle, mais je peux jouer à gauche sans problèmes. Je suis content, mais comme je le dis souvent, on peut toujours s’améliorer et je pense que le fait de continuer à jouer peut m’aider à trouver cette confiance pour être encore meilleur. »
 
Sur Léo Dubois

« Léo c’est un très bon joueur pour nous, un des leaders. J’aime sa détermination, sa mentalité, il est très important pour l’équipe. »
 
La victoire à la dernière minute

« Ces victoires sont le plus belles, parce que c’était un match difficile, contre une équipe solide qui défendait bien. Notre détermination nous a permis de gagner ce match et finalement de gagner une place au classement. »
 
Sur Dijon

« On doit rester concentré sur nous, ne pas penser que les matches seront faciles. Dijon a pris un seulement un but contre Lille, le leader. On doit aller sur le terrain avec la même détermination qu’à Saint-Etienne et contre Bordeaux. »
 
Sur la différence avec le championnat italien

« En Italie il y a plus de tactique. Ici j’ai trouvé un football plus dynamique, plus offensif et c’est quelque chose que j’aime beaucoup. »
 
Son futur

« Je suis concentré sur le présent, je veux faire des bons matches ici jusqu’à la fin du championnat, j’espère être appelé pour le championnat d’Europe et après on verra. Ça ne me dérangerait pas de rester à Lyon. »

 


 

Aouar à Barcelone, un deal dans 6 mois ?

Foot01.com

L’été dernier, Houssem Aouar était tout proche de quitter l’Olympique Lyonnais pour rejoindre la Juventus Turin.

Un accord avait été trouvé entre les dirigeants lyonnais et ceux de la Juventus Turin avec un transfert à hauteur de 50 ME en plus du prêt de Federico Bernadeschi. L’opération ne s’était toutefois pas conclue en raison du refus de l’international italien de rejoindre l’OL. Sauf grande surprise, la Juve tentera de nouveau de recruter Houssem Aouar cet été. Mais de toute évidence, les Bianconeri ne seront pas seuls sur le dossier du joueur formé dans la capitale des Gaules, régulièrement observé par le Real Madrid ou encore Manchester City. A en croire les informations obtenues par Fichajes.net, un autre cador européen pourrait s’inviter dans la danse à la surprise générale.

Cet invité surprise n’est autre que le FC Barcelone. Il faut dire que le profil du Lyonnais convient parfaitement à l’ADN du club catalan, qui a toujours fait la part belle aux joueurs techniques au milieu de terrain. L’information est toutefois à prendre avec des pincettes, dans la mesure où de nombreuses incertitudes planent sur l’avenir du Barça. Premièrement, l’identité du futur président est encore inconnue, les élections présidentielles ayant été reportées de janvier à mars. De plus, le vice-champion d’Espagne en titre est endetté comme jamais. Avant de pouvoir rêver de la signature d’Houssem Aouar, le FC Barcelone sera donc dans l’obligation de vendre des joueurs bankables tels que Philippe Coutinho, Antoine Griezmann ou encore Samuel Umtiti et Ousmane Dembélé. Quoi qu’il en soit, cela fait toujours un prétendant de plus pour Houssem Aouar, ce qui est susceptible de permettre à Lyon de faire grimper les enchères.

 


 

Toko Ekambi meilleur buteur de L1 en 1ère mi-temps

LFP via Twitter

 


 

Le titre, Parker y croît

Maxifoot.fr

Membre du conseil d'administration d’OL Groupe, et régulièrement cité parmi les candidats pour prendre la succession de Jean-Michel Aulas à la présidence des Gones, Tony Parker s’est dit très ambitieux pour le club rhodanien. L’ancienne star du basket français croit au sacre de l’OL en fin de saison.

"Cette année, c'est bien parti (pour le titre, ndlr). J'étais au dernier match contre Bordeaux (2-1). Quand tu commences à avoir des buts comme celui de Léo Dubois, c'est que c'est bien parti, a assuré le président de l'ASVEL sur les ondes de la radio RMC dimanche. Il y a des signes comme ça, avec le PSG qui perd face à Lorient (2-3). (…) Quand ça va de ton côté, il y a des choses qui arrivent comme ça dans la saison. Ce sont de bons signaux."

Actuellement, l'OL occupe la 2e place du classement à deux points du leader, Lille.

 


 

Droits TV : Altice n'a pas répondu à l'appel d'offres de la Ligue 1 et de la Ligue 2

Lequipe.fr

Maison mère de la chaîne RMC Sport, Altice n'a pas formulé de proposition à la LFP dans le cadre de l'appel d'offres partiel des droits de la Ligue 1 et de la Ligue 2.

La liste des absents s'allonge. Selon nos informations, tout comme Canal+ et beIN Sports, le groupe Altice, propriétaire de la chaîne RMC Sport, n'a pas formulé la moindre offre à la Ligue de football professionnel (LFP) dans le cadre de l'appel d'offres partiel des droits de la Ligue 1 et de la Ligue 2. Comme révélé par L'Équipe, Jean-Michel Roussier, directeur éditorial de Téléfoot, a pour sa part répondu à la consultation en son nom propre, via sa société et non au nom de Mediapro. Il est pour l'instant le seul candidat identifié.

Pour rappel, Altice n'avait déjà pas participé à l'appel d'offres initial de mai 2018 pour ce cycle 2020-2024. Son propriétaire Patrick Drahi avait à ce moment-là jugé le timing mauvais pour son groupe, qui n'était alors pas au mieux en bourse.

Récemment, RMC Sport s'est notamment offert les droits de l'UFC pour cette année et des négociations seraient en cours avec Canal + pour une co-diffusion des affiches de la Ligue des champions sur la période 2021-2024. Un deal qui lui permettrait de poursuive la diffusion de la prestigieuse Coupe d'Europe la saison prochaine.

 


 

Droits TV de la L1: le comité de pilotage au travail, l'inquiétude monte autour des offres

RMC.fr

Après le dépôt des offres pour la réattribution des droits TV de la Ligue 1 dans la matinée, le temps est venu pour la Ligue de football professionnel (LFP) et son comité de pilotage d'étudier les propositions adressées par les potentiels acquéreurs des lots délaissés par Mediapro.

C’est une nouvelle étape dans cette journée cruciale pour le foot français. Le comité de pilotage de la LFP constitué autour du président Vincent Labrune est chargé de décacheter les enveloppes contenant les offres pour les droits TV déposées dans la matinée. Et si les clubs de Ligue 1 sont à l’affût d’une "bonne surprise", c’est bien le scénario du pire qui est en train de s’écrire après le boycott par Canal+ et beIN Sports de cet appel d’offres. La chaîne cryptée du groupe Vivendi, en conflit juridique avec la LFP sur les modalités de la procédure, n’a pas souhaité participer à cette consultation de marché lundi matin.


Philippe Piat est inquiet, Aulas pas surpris


Les membres du comité de pilotage sont arrivés au compte-goutte au siège de la LFP en milieu de journée. Le président du Collège de Ligue 1 Jean-Pierre Caillot (Reims), le président de l’OL Jean-Michel Aulas, le co-président de l’UNFP Philippe Piat, et Jacques-Henri Eyraud, le président de l’OM, sont dans les locaux de la Ligue pour étudier les offres des candidats à l’appel d’offres des droits TV. Elles sont au nombre de cinq. Si Jean-Michel Aulas ne s’est pas dit surpris par l’absence de beIN et Canal+, Philippe Piat s’est quant à lui montré plus inquiet: "D’autres candidats sont là. On peut imaginer des montages. On va voir."

Après étude des offres qualitatives (mode de diffusion, de production, modèle économique etc…), le comité de pilotage va ouvrir les enveloppes quantitatives de chaque candidat. Un Conseil d’administration sera réuni pour entériner une éventuelle décision à partir de 18h. Pour rappel, la Ligue espère encore un minimum global d'environ 300 millions d'euros après ce nouvel appel d'offres. Si les offres ne correspondent pas aux attentes de la Ligue, ou s'il n'y a pas de candidat sur certains lots, des discussions de gré à gré suivront ces prochains jours et l'inquiétude reprendra de plus belle pour les clubs.


Les quatre lots de la L1 et les deux de la L2


Lot A: Il comprend un match par journée, dont les dix meilleures affiches de Ligue 1 et 28 de troisième choix. Le magazine du dimanche est également inclus.

Lot B: Il comporte sept matchs par journée. Sur une saison, il se décompose de la sorte: 38 rencontres de deuxième choix, 38 de cinquième choix, 36 de sixième choix, puis toutes les autres (152 au total). Le lot comprend aussi le magazine de présentation de la journée et le magazine du dimanche matin.

Lot C: Il concerne les trois multiplex de la saison programmés lors des 19e, 37e et 38e journées. Il comprend aussi le trophée des champion (champion de France contre vainqueur de la Coupe de France) et les matchs aller-retour de barrages entre le 18e de Ligue 1 et le vainqueur des barrages d'accession de Ligue 1.

Lot D: Ce dernier lot concerne les magazines en semaine

 


 

Tramway T7 : la desserte quotidienne Décines - OL Vallée est ouverte depuis ce matin

OL.fr

Jean-Michel Aulas, président de l’Olympique Lyonnais, Bruno Bernard, président du SYTRAL, Laurence Fautra, maire de Décines-Charpieu, Hélène Geoffroy, maire de Vaulx-en-Velin et Christophe Quiniou, maire de Meyzieu ont inauguré la 7ème ligne de tramway de l’agglomération lyonnaise.

La nouvelle ligne de tramway T7 relie « Vaulx-en-Velin La Soie » à « Décines OL Vallée » en 10 minutes, avec une fréquence de 15 min en journée.

Cette desserte quotidienne au pied du stade est ouverte depuis ce matin. Elle permet un accès rapide et facilité au Groupama Stadium, au Groupama OL Training Center, au pôle de loisirs, au pôle médical du Grand Large, au laboratoire d’analyses Unilians, au Kopster Hôtel et à l’immeuble de bureaux Les Loges.

La mise en service de la ligne de tramway T7 s’accompagne également du renfort de tramway T3.
 
Cette réalisation s’insère parfaitement dans une logique d’intermodalité grâce à sa connexion au pôle d’échanges multimodal de Vaulx-en-Velin La Soie qui accueille le métro A, le tramway T3, près de 20 lignes de bus, Rhônexpress et un parc relais de 474 places pour les voitures et 142 pour les vélos.

Empruntant en partie l’infrastructure du T3, le T7 dessert les stations intermédiaires « Décines Centre » et « Décines Grand Large », offrant ainsi près de 25% de capacité supplémentaire à l’ensemble des voyageurs de la ligne T3, sur ce tronçon commun.

Par ailleurs, afin d’accompagner l’importante fréquentation de la ligne de tramway T3, 2 nouvelles rames grande capacité viennent désormais renforcer la ligne pour offrir 20% de capacité supplémentaire sur la ligne T3 et une fréquence de 4’ en heure de pointe entre « Vaulx-en-Velin La Soie » et « Décines Grand Large ».

Jean-Michel Aulas, président de l’Olympique Lyonnais :

« Le T7 qui arrive quotidiennement à OL Vallée, est une nouvelle approche de la relation entre des salariés, des entrepreneurs et des visiteurs. C'est un modèle juste en termes d'environnement et d'employabilité vers lequel nous devons tendre dorénavant. »
 
Bruno Bernard, président du SYTRAL :

« La mise en service de T7 et le renfort de T3, répondent à la volonté du SYTRAL de développer massivement le réseau de surface avec des systèmes de mobilités performants et durables. C’est une nouvelle alternative à la voiture individuelle qui va permettre de renforcer la cohésion des territoires et affiner le maillage du réseau de transports en commun sur le territoire de l’Est lyonnais. »

 

Voir aussi... L'actu du Dimanche 31 Janvier // OL 2-1 Bordeaux : L'After

 

Last modified on lundi, 01 février 2021 18:34