L'actu du Samedi 30 Janvier

L'actu du Samedi 30 Janvier

Voir aussi... L'actu du Vendredi 29 Janvier // OL 2-1 Bordeaux : L'After

Quand la NASA réagit au but de Léo Dubois sur Twitter

90min.com

L'OL a eu besoin d'un miracle pour s'imposer face aux Girondins de Bordeaux. Grâce à un superbe but de Léo Dubois dans les derniers instants du match, le club rhodanien s'en est tiré avec une précieuse victoire (2-1). Une soirée assez surprenante, où la NASA a répondu à un tweet de l'OL !

Dans la foulée, le compte Twitter rhodanien envoie un petit message à la NASA. Et l'agence gouvernementale américaine n'a pas manqué de répondre au club tricolore :

 


 

Marcelo : "Dubois, c'est Cafu !"

Maxifoot.fr

Auteur d'un superbe but dans un angle fermé contre Bordeaux (2-1), vendredi en Ligue 1, Léo Dubois (26 ans, 21 matchs et 2 buts en L1 cette saison) est dans une belle forme. Le latéral droit de l'Olympique Lyonnais a d'ailleurs été comparé à une légende du football par son partenaire en défense centrale, Marcelo (33 ans, 20 matchs et 2 buts en L1 cette saison).

"Je pense qu'il l'a fait exprès, hein ! Une frappe à la Roberto Carlos ? Cafu ! Tout le monde l'appelle Cafu maintenant ! C'était un but magnifique et qui nous donne la victoire en plus", s'est félicité le Brésilien à l'issue de la partie.

 


 

Juninho met tout le monde au pas à Lyon

Footradio.com

Même s’il n’est pas le principal acteur de la très bonne saison de l’Olympique Lyonnais, Juninho est loin d’être étranger dans la bonne dynamique actuelle.

Ce 30 janvier 2021, Juninho fête ses 46 ans. Et le moins que l’on puisse dire c’est que le directeur sportif de l’OL va passer une bonne journée. Puisque son club est leader provisoire de la Ligue 1 depuis sa victoire au forceps contre Bordeaux vendredi soir (2-1). Ce succès acquis à la 92e minute de jeu sur une frappe supersonique de Dubois porte un peu la patte Juninho. Car même si Rudi Garcia gère son groupe au quotidien, le dirigeant brésilien a réussi à remettre son OL dans le bon état d’esprit. Une sacrée réussite, surtout si l’on ajoute les jolis coups sur le mercato, comme avec Bruno Guimaraes. De quoi convaincre Gaël Berger.


« Le patron, c’est Juninho »


« L’OL a placé Juninho dans le costume du grand patron du sportif. C’était nécessaire. Les grands clubs ont tous un directeur sportif. L’anomalie lyonnaise a fini par être réparé. Juninho est arrivé dans une ambiance assez délétère. Ici, c’est un peu Dieu sur Terre. Donc dans un premier temps, ça a permis de calmer la grogne des supporters. Ensuite, il a eu une vraie patte sur le club. Il n’est pas là juste pour faire bien. Juni a une vraie vision, il met en place ses idées. Force est de constater que ça fonctionne. Le plus gros succès de Juninho ? Entre ses relations et le sportif pur, je dirais presque que c’est tout ce qu’il y a autour du club, tout ce qu’il a pu apaiser. Le sportif va mieux grâce à ça. La saison est particulière. Mais c’est lui qui détermine la vision de l’OL. Tout le monde suit, malgré quelques tensions. Le patron, c’est Juninho. Et c’est lui qui va prendre les grandes décisions sur le long terme », a lancé, sur Winamax, le journaliste de Radio Scoop, qui pense que Juninho va par exemple choisir le prochain entraîneur de l’OL, avec l’accord du président Aulas bien sûr.

 


 

Inquiétude à Lyon pour Jason Denayer après Bordeaux

Foot-sur7.fr

L’ OL s’est offert un précieux succès au Groupama Stadium vendredi contre les Girondins de Bordeaux (2-1). Le seul point noir de la soirée a été la sortie sur blessure de Jason Denayer.

L’Olympique lyonnais n’a pas manqué son retour dans son antre. Défait par Metz lors de sa dernière sortie à domicile, l’ OL a dominé les Girondins de Bordeaux vendredi au Groupama Stadium (2-1). Des buts de Karl Toko Ekambi (32e) et de Léo Dubois (90e+2) ont offert les trois points à Lyon. Grâce à ce succès, le club rhodanien reprend provisoirement la première place du championnat. La sortie sur blessure de Jason Denayer constitue la mauvaise nouvelle côté lyonnais. Le défenseur central belge a laissé ses coéquipiers avant la demi-heure de jeu. Il a été touché à la cuisse droite alors qu’il disputait un ballon avec Samuel Kalu, buteur pour le FCGB à la 55e minute. Le Belge a été remplacé à la 21e minute par le jeune Sinaly Diomandé.


Un coup dur à venir pour Lyon ?


Blessé contre Bordeaux, Jason Denayer devrait passer des examens dans les prochaines heures. Ceux-ci permettront de déterminer la gravité de sa blessure et le cas échéant la durée de son indisponibilité. Une blessure grave de Denayer constituerait une mauvaise nouvelle pour l’ OL. Le défenseur de 25 ans est l’un des éléments essentiels du dispositif de Rudi Garcia. Cette saison, il n’a manqué que deux matchs de Lyon. Il compte un but en 19 apparitions sur la campagne en cours.

 


 

West Ham ne lâche pas un crack des Lyonnais

Foot-sur7.fr

Auteur d’un doublé lors du derby entre l'OL et l’ASSE (5-0), Marcelo Guedes a marqué des points aux yeux de Rudi Garcia, mais aussi des supporters. Alors qu’il est question des négociations pour la prolongation de son contrat, le défenseur a évoqué le sujet de son avenir et aussi l’intérêt de West Ham.

Arrivé à l'OL en juillet 2017, Marcelo Guedes est désormais un crack et un cadre du vestiaire du club rhodanien. Passé ses brouilles avec les supporters lyonnais, il est adulé maintenant entre Rhône et Saône. Encore un peu plus, depuis son doublé contre l’ASSE, le grand rival de l’Olympique Lyonnais. D’ailleurs Juninho a entamé les négociations avec les représentants de l’arrière central pour prolonger son bail expirant le 30 juin 2021, soit dans 5 mois. « J’ai une proposition de l'OL pour une prolongation de deux ans et nous négocions actuellement les termes du contrat », a-t-il confirmé dans Onefootball. « Je ne peux pas vraiment confirmer ce qui va se passer dans un futur proche, car rien n’est encore acté, que ce soit avec Lyon ou un autre club », a lâché Marcelo, dans des propos rapportés par olympique-et-lyonnais.


Le défenseur brésilien à l'écoute de West Ham


Notons que le joueur de 33 ans est courtisé par West Ham depuis l’été 2019. Et selon les bruits du marché des transferts, le club de Premier League est toujours intéressé par les services du Brésilien. Il ne confirme pas l’intérêt des Hammers, mais le N°6 de l’Olympique Lyonnais reste attentif à toutes les propositions. « Si quelque chose de concret se présente, mes agents m’en parleront et nous prendrons la meilleure décision. […] Rien n’est arrêté pour l’instant, mais si on reçoit une bonne proposition de West Ham, je prendrai ça en considération », a-t-il déclaré, car « jouer dans le meilleur championnat du monde est un rêve » pour lui. En fin de contrat, Marcelo « attend donc des retours de ses agents », tout en restant « concentré sur ce qui se passe à l'OL ».

 


 

L'OL et Rennes voulaient Kolo Muani, Kita va gagner la bataille !

Butfootballclub.fr

Eclaircie au cœur de la grisaille du FC Nantes, Randal Kolo Muani (22 ans) suscitait déjà pas mal de craintes chez les supporters des Canaris. En fin de contrat en juin 2022, l'attaquant allait-il s'entendre avec sa direction pour une prolongation ? Ces dernières semaines, cela n'en prenait pas franchement le chemin...

En effet, si le clan Kita avait formulé une offre de prolongation jusqu'en juin 2024, l'international Espoirs refusait de la signer, mécontent des conditions financières proposées. Si l'on en croit Ouest-France, le litige serait proche d'être réglé et « RKM » va étendre son bail de deux ans.


Des offres pour Kolo Muani attendues cet été


Si, dans un premier temps le FCN ne voulait pas aller au delà de 25 000€ par mois pour Kolo Muani, il semblerait qu'un élément nouveau a modifié la position des décideurs ligériens. Selon Ouest-France de nombreux clubs comme l'OL, le Stade Rennais, l'OGC Nice, le RB Leipzig, Francfort et Bruges suivaient le dossier avec attention. Les deux derniers avaient même formulé des offres de prêts.

Si Randal Kolo Muani rempile (ce qui est quand même très probable), le FC Nantes devrait encore être attaqué pour sa pépite l'été prochain. Un dossier à suivre...

 


 

Canal+ prêt à boycotter l'appel d'offres de lundi pour remplacer Mediapro ?

Butfootballclub.fr

Lundi, la LFP étudiera les offres reçues pour récupérer les lots de Mediapro. Canal+ va-t-il poursuivre son bras de fer ? Amazon va-t-il se positionner ? Réponse imminente...

On en sait un peu plus sur l'appel d'offres des droits TV de Ligue 1. Dans son édition du jour, L'Equipe en dit un peu plus sur la calendrier de la journée de lundi. Entre 10h et midi, la LFP recevra les offres pour les lots rétrocédés par Mediapro et remis sur le marché.

Dans la foulée et pendant quatre heures, un comité de pilotage exceptionnel composé de cinq membres (Jean-Pierre Caillot, Christian Leca, Philippe Piat, Jean-Michel Aulas et Jacques-Henri Eyraud) analysera les offres reçues. A 18 heures, ces propositions seront ensuite présentées au conseil d'administration de la LFP.


Tout semble reposer sur Amazon


Si l'organisation est rodée, pas sûr qu'elle n'aboutisse à du concret dès le 1er février pour une réorganisation de la diffusion à compter du week-end suivant. Canal+, qui a assigné la Ligue devant le tribunal de commerce de Paris et sera auditionné le 19 février, pourrait décider de ne pas participer à cette première consultation.

Sans offre de la chaîne cryptée, d'autres pourraient-ils s'immiscer dans la course ? D'après L'Equipe, l'hypothèse d'une offre d'Amazon sur le lot A (l'affiche du dimanche soir) prend corps. La carte des GAFAM, travaillée au corps par Vincent Labrune, doit se dévoiler (ou non) lundi...

 


 

Dubois offre un maillot spécial au Marseillais Benoit Paire

RMC.fr

Auteur d’une frappe aussi improbable qu’efficace et décisive dans le temps additionnel vendredi face aux Girondins de Bordeaux (2-1), l’arrière droit de l’OL Léo Dubois a offert un maillot au flocage un peu particulier à Benoît Paire. Le tennisman français, qui prépare actuellement de l’Open d’Australie à Melbourne, est un supporter de... l'OM.

Non, ce n’était pas de le chance. Vendredi soir, Léo Dubois fut le héros et le sauveur de l’OL contre Bordeaux (2-1) grâce à son but inscrit dans le temps additionnel sur une frappe incroyable, dans un angle hyper fermé. Chambré avec humour par la NASA, l’international français a indiqué après la rencontre que ce petit bijou n’était pas un coup de chance. "J’ai voulu tirer fort, cadrer. L’angle était restreint. C’est bien pour moi et surtout pour l’équipe", a déclaré le joueur de 26 ans sur OLTV.


Paire: "Tu me fais rêver"


La chance, Benoît Paire aime bien quand c’est en sa faveur. Dans le cas inverse, fidèle à sa réputation, le tennisman français peut parfois s’énerver. Et dans ce genre de situation, la chance devient "la chatteeee", comme on a pu l’entendre crier sur un court dans une vidéo devenue virale. Rarement buteur (8 buts en 187 matchs de Ligue 1), Léo Dubois n’a pas manqué l’occasion de faire un petit cadeau à ce supporter de.... l'OM.



 


 

Lyon champion ? MacHardy sent l'odeur du titre

Foot01.com

En arrachant la victoire contre Bordeaux, l'Olympique Lyonnais a repris son rythme de croisière en Ligue 1. Et si le titre était au bout de cette saison 2020-2021 ?

Une semaine après leur triomphe dans le derby contre l’AS Saint-Etienne à Geoffroy-Guichard, les joueurs lyonnais savaient qu’ils devaient s’imposer contre Bordeaux pour confirmer qu’ils étaient réellement des prétendants au titre de champion de France. Et face à une formation girondine en net regain de forme, Anthony Lopes et ses coéquipiers ont bataillé ferme et ont finalement arraché la victoire et les trois points dans les ultimes secondes du match, grâce à un but génial ou chanceux de Léo Dubois. Pour certains, cela s’apparente peut-être à ce que l’on appelle la chance du champion. Ce n’est pas loin d’être l’avis de Jonatan MacHardy, qui ne crie pas victoire trop vite pour l’Olympique Lyonnais, on est encore loin de la fin du championnat de Ligue 1, mais qui voit quand même quelques signes positifs pour l’OL.

Sur RMC, le consultant a fait part de son sentiment au lendemain de ce précieux succès qui permet à Lyon de se repositionner en haut de la Ligue 1. « La victoire lyonnaise contre Bordeaux c’est une victoire de prétendant au titre, je ne vais pas aller jusqu’à dire une victoire de champion, mais Lyon n’a pas forcément bien joué, Lyon s’en est remis à ses individualités et au final ça fait trois points. On ne va pas dire que c’est mérité, mais ces trois points-là vont peser lourd dans la course au titre », a reconnu Jonatan MacHardy, qui a un feeling très positif pour le club de Jean-Michel Aulas, et cela même si pour pas mal d'observateurs du football le Paris Saint-Germain est forcément toujours le grandissime favori cette saison. A Rudi Garcia et ses joueurs de réussir ce qui serait un énorme exploit.

 

 

Voir aussi... L'actu du Vendredi 29 Janvier // OL 2-1 Bordeaux : L'After

 

Last modified on samedi, 30 janvier 2021 20:28