L'actu du Vendredi 22 Janvier

L'actu du Vendredi 22 Janvier

Une offre de 7-8M€ de l'OL à venir pour Montiel

Twitter

Selon plusieurs médias argentins et l'entourage du joueur, une offre de 7 à 8M€ va être transmise par l'OL au club de River Plate qui réclamerait 10 à 11M€.

Rappelons que Gonzalo Montiel, latéral droit de 24 ans, sera en fin de contrat en juin prochain et que plusieurs clubs dont West Ham et l'AS Rome sont aussi intéressés par le profil de l'argentin.

Dans leurs tweets, nous pouvons lire : « L’entourage de Gonzalo Montiel confirme qu’une offre officielle devrait arriver de Lyon. Lyon va avancer sur Montiel dans les prochaines heures. »

Reste à savoir si l'OL souhaiterait une opération cet hiver ou un accord pour l'été prochain.


 

 


 

Caqueret : « Un derby ça se gagne »

Actufoot.fr

Sur le site officiel de l'Olympique Lyonnais, Maxence Caqueret a donné une interview deux jours avant le derby contre Saint Etienne. Le jeune milieu de terrain évoque ce match si particulier ainsi que son meilleur souvenir contre les Verts dans les catégories jeunes.

« Je me rappelle de pratiquement tous mes derbys. C’est toujours un match particulier et pouvoir en jouer avec le pros c’est forcément très beau. Ce n’est pas forcément la meilleure équipe qui gagne. Il faut mettre plus de combativité, plus d’intensité. On a envie de montrer qu’un derby ça ne se joue pas, ça se gagne » se souvient l’élégant milieu de terrain originaire de Vénissieux.


Son meilleur souvenir ? Une victoire 4-0


« Mon meilleur souvenir lors d’un derby ? Une victoire 4-0 en U17. J’avais mis un but et une passe décisive. C’est pas tous les jours qu’on gagne 4-0 contre Saint-Etienne. »

 


 

Garcia : « Être à la hauteur des couleurs qu’on porte »

OL.fr

Deux jours avant le derby à Saint-Etienne, le coach lyonnais Rudi Garcia s'est présenté devant les journalistes pour répondre à leurs questions. L'intégralité de la conférence de presse est à retrouver sur OLPlay.

Point santé

« Houssem Aoaur et Maxwel Cornet sont incertains pour des alertes musculaires. On en saura plus bientôt. »
 
Le derby

« Il se présente comme tous les autres. Il y a beaucoup d’attente sur ce match. On déplore qu’il n’y ait pas les supporters. Ce n’est pas la même chose. Mais cela ne change pas le fait qu’on veut les trois points. On a qu’une envie, c’est reprendre notre marche en avant. Il n’y a pas de favori dans un derby. On fera tout pour s’imposer… Passer devant pour le bilan historique est toujours bien. Jouons ce derby à fond comme on doit le faire. »
 
Les absences côté Verts

« On s’est préparés pour jouer dimanche. Il faut rester concentré. On ne fait pas le règlement, il est pareil pour tout le monde. Je ne suis pas là pour parler de ça… Je préfèrerais qu’ils aient tous leurs joueurs à disposition, qu’ils aient toutes leurs forces. Peu importe les équipes alignées, ce sera un match disputé et difficile à remporter. Selon moi, il n’y a pas d’équipe affaiblie. L’histoire l’a montré. Un derby, c’est beaucoup d’envie, de motivation. Chacun peut bien figurer. On avait souffert à l’aller. Le retour arrive vite. On s’attend à une équipe déterminée. Ils auront des joueurs du cru. On en aura aussi. Le derby est beaucoup plus ressenti par les joueurs formés au club. Des fois, cela peut faire déjouer. Nos jeunes sont tous issus du cru. »
 
Jouer sans Lucas Paqueta

« Cela peut influer sur le système de jeu. On verra si on a Aouar ou pas. Il ne faut pas réduire les bonnes performances à l’arrivée de Paqueta même s’il amène autre chose à l’équipe avec son pied gauche, sa technique, sa combativité... Il faudra trouver d’autres solutions. Mais j’ai entièrement confiance en le joueur qui le remplacera. »

Anthony Lopes

« On a besoin de le laisser tranquille. Cela commence à bien faire. Il y a des règlements de compte personnels en ce moment. Il fait son job et il le fait bien. Ce sont des faux débats, il faut bien remplir les semaines. Il aurait pu venir en conférence vous voir mais à cause de ses bêtises médiatiques, on a préféré le laisser tranquille. Il faut rester serein, sur le terrain et sur le jeu. Il n’y a que cela qui compte. »
 
Le soutien des supporters

« C’est bien qu’ils se rassemblent avant le match. Il l’avait fait lors du match aller. Cela nous booste. On fait tout pour être à la hauteur des couleurs qu’on porte. »
 
Le manque d’efficacité offensive contre Metz

« On a reproduit les situations lors desquelles ont n’avait pas cadré. Il faut remettre du positif dans les têtes. »

 


 

Kadewere : « Le derby pour rendre fier tout le monde »

OL.fr

Héros du match aller, Tino Kadewere était présent lors du point presse ce vendredi à 48 heures du déplacement à Geoffroy-Guichard. L'intégralité de la conférence est à retrouver sur sur OLPlay.

Le derby

« On sait qu’il y a une égalité parfaite dans le bilan des derbies. Il faut gagner pour passer devant eux. C’est un élément à prendre en considération parmi d’autres. On veut rentrer dans l’histoire et rendre fier tout le monde... Ce sera un match difficile. On doit gagner pour les supporters car ils ne seront pas là. On doit le faire pour eux. Je veux aussi ouvrir mon compteur de buts en 2021. Je peux vous assurer que je n’ai pas perdu ma confiance. J’ai du temps de jeu. Je ne me laisse pas déconcentrer. Les buts viendront naturellement. »

Ton doublé au match aller

« Cela m’a donné beaucoup de confiance. Ça a boosté ma compréhension et mon sentiment d’appartenance au club. Je savais que c’était un match très important pour le club et les supporters. J’avais compris qu’il fallait être à 100% pour ce match. Les gens me parlaient tout le temps du derby. Ce match était constamment dans ma tête et c’est pour cela que j’en ai rêvé. »
 
Ton adaptation

« Je joue pour un très bon club et auprès d’excellents coéquipiers. Je reçois beaucoup de soutien des joueurs et des supporters alors que je n’avais joué devant eux. Ils m’encouragent constamment. Les messages que je reçois me donnent de la confiance et de l’énergie pour continuer à tout donner. Il y a un excellent staff, notamment le coach. Ils m’aident beaucoup. C’est la raison principale de ma réussite pour le moment. »
 
Des axes d’amélioration

« Je peux encore faire mieux. Je m’habitue à ma nouvelle position sur le terrain. Cela se passe bien. Je fais tout ce qu’il faut pour m’adapter au plus vite. La communication est importante sur le terrain. Cela m’aide à mieux jouer. On a eu quelques difficultés sur les derniers matches mais on travaille. Je dois faire encore plus offensivement et défensivement. »
 
La défaite contre Metz

« Le match a été difficile à digérer. Revenir avec aucun point a été compliqué. On s’est tout de suite reconcentrés sur le derby. On s’est beaucoup encouragés entre nous. On sait que la saison est longue. Il faut rester positif et toujours s’encourager... La manque d’efficacité peut arriver. La solution est de travailler plus. On l’a fait pour casser cette spirale. Cela ne doit pas nous affecter car c’est le meilleur moyen de ne plus avancer. »
 
L’absence de Lucas Paqueta

« C’est un joueur très intelligent, un très bon joueur avec et sans le ballon. Il apporte une grande aide. Il va manquer à l’équipe dimanche.  Il y a d’autres joueurs qui peuvent le remplacer comme Guimaraes et Caqueret qui peuvent aider l’équipe. On a beaucoup de joueurs qui peuvent nous permettre de s’adapter ».

 

 


 

Valbuena : "Les supporters m'avaient fait retirer mon t-shirt vert"

RMC via Twitter

 


 

Superligue européenne: droits TV, nombre de clubs, de nouveaux détails sur le projet

RMC.fr

L'agence de presse américaine AP donne de nouveaux détails, financiers notamment, sur le projet de Superligue européenne qui est porté par de grands clubs.

Si l'UEFA et la FIFA ont pour la première fois fermement mis en garde les joueurs et les clubs qui participeraient à l'hypothétique Superligue européenne, ce projet porté par les plus grands clubs du continent semble suffisamment avancé pour des détails fuitent régulièrement dans la presse. Ainsi, de nouvelles informations, principalement économiques, ont été dévoilées jeudi par l'agence de presse américaine Associated Press.

Comme révélé fin décembre par RMC Sport, les penseurs de la Superligue ont prévu de faire participer 20 équipes, dont 15 de façon permanente et 5 par invitations. Ce que précise AP, c'est que ces 15 clubs fondateurs se partageraient un butin de 3,5 milliards d'euros. Les six meilleures équipes bénéficieraient chacune de 350 millions d'euros.


4 milliards d'euros de droits TV?


Si de telles sommes sont évoquées, c'est parce que les organisateurs pensent pouvoir obtenir 4 milliards d'euros de droits TV par saison. Ce qui est absolument colossal, d'autant que l'UEFA récupère actuellement 3,25 milliards d'euros, pas seulement pour la Ligue des champions, mais aussi avec la Ligue Europa et la Supercoupe d'Europe.

Sur un plan plus sportif, AP croit savoir que le format de la compétition s'articulera autour de deux groupes de dix équipes. Les quatre premiers de chaque poule se qualifieraient pour le tableau final. Avec ce système, chacun des 20 clubs aurait la garantie de disputer entre 18 et 23 matchs de Superligue et donc d'obtenir les recettes qui y sont liées. Alors que la Ligue des champions ne garantit que six matchs, avec sa phase de poules, et qu'elle offre au total 13 rencontres aux finalistes (s'ils ne sont pas passés par les tours préliminaires).

En tout cas, l'UEFA et la FIFA ont donc décidé de faire front commun pour dissuader les grandes écuries de se lancer dans cette Superligue. "Tout club ou joueur impliqué dans une telle compétition se verrait par conséquent interdire de participer à toute compétition organisée par la Fifa ou les confédérations", ont écrit les instances, bien que la légalité de cette menace vis-à-vis du droit européen reste à confirmer.

 


 

Annonce de Bruno Génésio sur son avenir

Foot-sur7.fr

Désormais sans club, Bruno Génésio entend reprendre du service dans les prochains mois. L’ancien coach de l’ OL n’affiche pour le moment aucune préférence après son limogeage du Beijing Guoan.

L’aventure chinoise a pris fin pour Bruno Génésio en début du mois de janvier. Le contrat du technicien de 54 ans n’a pas été prolongé par la formation chinoise. Remercié, le technicien rhodanien se retrouve désormais libre au moment où les championnats européens entrent dans leur deuxième phase. Interrogé sur son avenir, l’ancien coach de l’ OL se verrait bien reprendre du service dans l’Hexagone et même ailleurs. « Je suis dans l’idée d’attendre un projet sportif et humain intéressant pour la saison prochaine. Je ne ferme aucune possibilité. En France ou à l’étranger », a déclaré l’ancien entraîneur lyonnais dans les colonnes du Progrès.


Génésio astreint à la patience


S’il rêve de reprendre du service, Bruno Génésio ne devrait pas le faire avant la fin de la saison. En Ligue 1, tous les postes sont pourvus. Certains clubs comme l’OGC Nice et le FC Nantes ont opéré des changements d’entraîneur avant la trêve. Autrefois menacé, Thierry Laurey poursuit sa remontée avec le RC Strasbourg. Malgré les récentes contreperformances de l’OM, André Villas-Boas a déjà indiqué qu’il ne comptait pas démissionner. Une arrivée du Lyonnais au Vélodrome serait également mal vue par les supporters marseillais. Cela ne ferait que rajouter de l’huile sur le feu au moment où les relations avec l’exécutif actuel sont délétères. À l’ OL, son ancien club, Rudi Garcia (en fin de contrat) devra attendre la fin de la saison pour savoir s’il sera prolongé ou pas.

 


 

Mercato : l'OL n'a pas de nouvelles envies

Leprogres.fr

Souvent évoquée en ce début d'année, l'arrivée du défenseur latéral argentin Gonzalo Montiel (24 ans, River Plate), n'est pourtant pas dans l'air du temps à l'OL. Selon nos informations, le club ne recherche pas d'autre joueur, après l'arrivée d'Islam Slimani. En juin prochain, ce sera une autre histoire.

La rumeur d'une nouvelle arrivée à l'OL en ce mercato d'hiver enfle es derniers jours. C'est le défenseur latéral argentin de River Plate, Gonzalo Montiel (24 ans), suivi également par des clubs italiens, qui est en effet une cible lyonnaise selon plusieurs médias.

De source argentine, on annonce même imminente une offre de l'OL comprise entre 7 et 8 millions d'euros pour faire pencher la balance, pour ce joueur en fin de contrat en juin, mais qui devrait prolonger son contrat, afin que son club ne le laisse pas partir libre.


Pas d'offre de l'OL pour Gonzalo Montiel à l'horizon


Si l'OL a bien été intéressé, et a analysé les prestations de ce défenseur, il n'a pas décidé d'entrer dans de nouvelles couteuses négociations, selon nos informations. Un transfert suivi d'un prêt à son ancien club jusqu'en mai, qui est parfois une opportunité à ne pas manquer, ne serait pas non plus à l'ordre du jour. Plus globalement, aucun joueur ne semble attendu à Lyon d'ici fin janvier.

La piste d'un renfort au poste de défenseur latéral droit, entre autres profils recherchés, est néanmoins à l'étude pour la saison prochaine, car l'Italien Mattia De Sciglio, prêté par la Juventus sans option d'achat, devrait retourner en Italie en juin.

Au rayon des départs en prêts, rien de neuf à ce jour concernant le défenseur turc Cenk Ozkaçar et le milieu brésilien Camilo. Les deux jeunes joueurs participent aux séances avec le groupe pro durant la semaine, mais attendent une opportunité pour obtenir enfin du temps de jeu.

 


 

Paris FC - OL : Quel régal ! (0-5)

OL.fr

L’OL s'est imposé 5 à 0 sur la pelouse du Paris FC pour le compte de la 13ème journée de D1 Arkema. Tout de suite conquérantes, les Lyonnais n'ont laissé aucun espoir à leur adversaire du jour. Elles ont fait le spectacle avec cinq magnifiques buts et prennent provisoirement la trêve en attendant le match du PSG à Guingamp.
 
Résumé et enseignements

Les Lyonnaises repartent à la chasse PSG. En ouvrant le bal de cette 13ème journée de la D1 Arkema sur le terrain du Paris FC, les joueuses de Jean-Luc Vasseur avaient l’occasion de reprendre provisoirement les commandes et ainsi mettre la pression sur le leader parisien avant son déplacement à Guingamp samedi. D’entrée, elles montraient qu’elles ne voulaient pas laisser passer cette opportunité. Une dizaine de minutes de jeu seulement et Marozsan puis Parris avaient déjà trouvé le chemin des filets. Une semaine après sa victoire face à Reims, l’équipe de Renard avait décidé de faire le spectacle, à l’image du retourné acrobatique de Majri. Trois gestes pour trois très beaux buts dans le jeu, la première période avait été parfaitement réussie !

Les Lyonnaises dominaient un peu moins les débats mais se procuraient toujours autant d’occasions franches… l’efficacité en moins. Déjà buteuse, Parris butait à trois reprises sur la gardienne parisienne. Mais l’Anglaise n’abdiquait pas et s’offrait un joli doublé. Le spectacle continuait avec un autre bijou, celui de Renard. Une capitaine qui sera suspendue pour la prochaine échéance à cause à un nouvel avertissement. Grâce à cette performance séduisante, l'OL prend provisoirement la tête avec deux points d'avance sur le PSG qui se déplace ce samedi à Guingamp.
 
Feuille de match

Au Stade Robert Bobin à Bondoufle.

D1 (J13) : Paris Football Club - OL 0-5 (0-3)

Arbitre : Romy Fournier. Spectateurs : huis clos.

Buts: Marozsan (7'), Parris (11', 65'), Majri (33'), Renard (73') pour l'OL.

Avertissements : Savin (18'), Thiney (54'), Binate (90') au Paris FC. Malard (68'), Renard (81') à l'OL.

Paris FC : Nnadozie - Soyer, Ould Hocine, Riehl, Savin - Jean-Fraçois (Corboz, 57'), Thiney (cap.), Sow - Matéo, Sallstrom (Binate, 60'), Catala (Laplacette, 86'). Entr : Sandrine Soubeyrand.

OL : Bouhaddi - Carpenter, Buchanan, Renard (cap.), Bacha - Henry, Marozsan (Karchaoui, 71'), Gunnarsdottir - Le Sommer, Parris (Malard, 66'), Majri (Cascarino, 66'). Entr : Jean-Luc Vasseur.

 

 

 

Last modified on vendredi, 22 janvier 2021 20:35