L'actu du Mercredi 20 Janvier

L'actu du Mercredi 20 Janvier

Voir aussi... L'actu du Mardi 19 Janvier // OL 0-1 Metz : L'After

Juninho : « Anthony est quelqu'un de fort mentalement mais je le sens parfois affecté »

OL.fr

Le directeur sportif de l’OL, Juninho, a fait le point à quelques jours du derby, notamment au sujet d'Anthony Lopes.

« Juni, on est entré dans une semaine importante juste avant le derby. Comment sentez-vous l’équipe et les joueurs avant ce rendez-vous si important ?

C’est toujours particulier. Les derbys restent des matches à part pour tous les Lyonnais. On a déjà hâte d’y être mais il faudra bien préparer ce rendez-vous. Dimanche, on a laissé échapper les 3 points et cette défaite est en quelque sorte une piqûre de rappel pour tout le groupe. On était sur une série d’invincibilité incroyable et les joueurs ont montré de très belles choses lors des derniers matches. Mais dans le football tout va très vite et il faut sans cesse se remettre en question. Face à Metz, on a manqué une belle occasion mais je reste persuadé que cette contre-performance peut nous servir pour la suite de la saison.
 
Le but messin, en toute fin de match, fait mal…

Oui c’est certain. On aurait pu sauver le point du match nul même si, comme toujours, on cherche à gagner tous nos matches. Mais très honnêtement, il n’a rien d’alarmant. Je regrette effectivement ce but encaissé en toute fin de match d’autant qu’à mon sens, Anthony ne se comporte pas comme il en a l’habitude.
 
Vous pensez que les récentes critiques jouent contre lui ?

Oui, Anthony est quelqu’un de fort mentalement mais je le sens parfois affecté. Ça peut être pesant pour lui. Ce n’est pas la première fois qu’on s’attaque à lui et cela continue d’ailleurs. Anthony a toujours assumé ses fautes mais actuellement, il n’y a pas de débats sur ses sorties. Aucun joueur n’est insensible aux critiques. Je connais très bien Anthony, cela ne correspond pas à la réalité du joueur et de l’homme. Nous faisons tout au club pour qu’il ne soit pas perturbé. Nous le soutenons tous mais je pense que cela peut influer sur ses performances mais aussi sur les décisions arbitrales. »

 


 

Lyon en finale pour Montiel, l’espoir est permis

Foot01.com

Soucieux d’anticiper le retour de prêt de Mattia De Sciglio à la Juventus Turin, l’OL s’intéresse grandement à Gonzalo Montiel.

L’objectif de l’Olympique Lyonnais est de boucler la venue du latéral droit de River Plate dans l’optique de cet été afin de compenser le retour de prêt de Mattia De Sciglio à la Juventus Turin. De toute évidence, le profil de l’Argentin de 24 ans a tout pour plaire au directeur sportif rhodanien Juninho. Il faudra toutefois rudement batailler pour obtenir le renfort de Gonzalo Montiel, libre de tout contrat dans six mois. Et pour cause, le média Olé estime que Lyon est en finale avec l’AS Roma dans ce dossier qui ne devrait pas aboutir dès le mercato hivernal.

Il est en effet très probable que Gonzalo Montiel termine la saison à River Plate, avant de filer gratuitement dans son prochain club. Trois scénarios sont envisageables selon le média argentin : un départ pour l’AS Roma, une signature à l’Olympique Lyonnais… ou une prolongation surprise à River Plate. Si le troisième scénario était le bon, cela ne signifierait pas pour autant que Gonzalo Montiel va poursuivre sa carrière au sein du club argentin, car il est possible que le défenseur prolonge avant d’être vendu, afin que son club de cœur bénéficie d’un transfert, même à faible indemnité. Quoi qu’il en soit, Lyon maintient le contact avec l’entourage du club dans le but de rafler la mise. Avec 110 matchs toutes compétitions confondues (13 passes décisives) depuis ses débuts chez les jeunes de River Plate, Gonzalo Montiel, un latéral au profil très offensif, a déjà acquis une belle expérience en dépit de son âge relativement jeune. Reste maintenant à voir dans quel club il décidera de découvrir l’Europe.

 


 

Coupe de France : l'OL affrontera Ajaccio en 32es

Twitter

 


 

La lettre de Jean-Michel Aulas aux supporters

OL.fr

"Chers amis, chères supportrices, chers supporters,

En ces premiers jours de 2021, je souhaite vous adresser tous mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année. Elle porte en elle l’espoir d’un renouveau après ces derniers mois qui ont été particulièrement éprouvants pour nous tous. Nous avons perdu des proches, des amis qui nous manqueront comme Gérard Houllier pour qui j’ai une pensée toute particulière : nous lui devons tant.

Nous avons été éloignés les uns des autres, oubliant parfois le plaisir de partager, de simplement nous prendre dans les bras et rire ensemble sans porter de masque. Vous nous avez manqué au stade. Sans vos encouragements, votre présence, votre joie, cette enceinte n’a pas la même saveur.

Mais vous qui êtes à nos côtés parfois depuis plusieurs décennies, vous savez que le propre de l’Olympique Lyonnais c’est de toujours avancer, d’être résolument tourné vers l’avenir, de toujours essayer de jouer le haut niveau du classement pour nos deux équipes professionnelles, de briller en coupe d’Europe et de préparer le futur avec notre Academy.

Tous ces moments qui nous attendent, tous ces jalons que nous posons, tous ces liens qui nous unissent, nous allons à nouveau pouvoir les vivre ensemble. Notre modèle reste résilient, et c’est grâce à cette même résilience que nous pourrons vous accueillir le plus rapidement possible dès que la situation le permettra.

Nous sommes impatients de vous retrouver à nos côtés pour supporter nos équipes d’une seule et même voix. Nos équipes ont eu à cœur de gagner pour vous ces derniers mois. En 2021, à nouveau ensemble, nous gagnerons avec vous.

À très bientôt.

Jean-Michel Aulas"

 


 

Juninho prévient avant le derby

Maxifoot.fr

Après la défaite face à Metz (0-1) en Ligue 1, l'Olympique Lyonnais va tenter de réagir lors du déplacement sur la pelouse de l'AS Saint-Etienne dimanche en clôture de la 21e journée. Avant ce derby, le directeur sportif des Gones Junhino a envoyé un message à ses joueurs.

"C’est toujours particulier. Les derbys restent des matchs à part pour tous les Lyonnais. On a déjà hâte d’y être mais il faudra bien préparer ce rendez-vous. Dimanche, on a laissé échapper les 3 points et cette défaite est en quelque sorte une piqûre de rappel pour tout le groupe. On était sur une série d’invincibilité incroyable et les joueurs ont montré de très belles choses lors des derniers matchs. Mais dans le football tout va très vite et il faut sans cesse se remettre en question", a prévenu le dirigeant brésilien sur le site officiel de l'OL.

Pour rappel, Lyon occupe la 3e place du classement avec un point de retard sur le leader, le Paris Saint-Germain.

 


 

Vidéo : L'entrainement du jour

OL via Twitter

 


 

Le derby reporté, Aulas serait un seigneur

Foot01.com

Décimé par le Covid-19, Saint-Etienne a demandé le report du derby prévu dimanche soir contre l’Olympique Lyonnais.

Les Verts avaient effectué la même démarche avant le déplacement à Strasbourg en raison de dix cas de Covid chez les joueurs et plusieurs cas positifs au sein du staff de Claude Puel. La requête de l’ASSE avait été refusée dans la mesure où les Verts ne comptaient pas plus de dix joueurs contaminés par la maladie. Vraisemblablement, et c’est tant mieux, Saint-Etienne n’aura pas plus de joueurs professionnels positifs au Covid-19 le week-end prochain. La rencontre face à Lyon devrait donc se tenir malgré la demande de report… à moins que l’OL ne pousse également pour annuler le match ? Cela est quasiment impossible à première vue.

Mais Jean-Michel Aulas pourrait ressortir grand seigneur de cette opération de communication selon l'animateur de RMC, Vincent Moscato. « Si c’est un seigneur, Aulas accepte le report. En disant : sur la qualité des rencontres, je veux que la Ligue 1 ne soit pas un truc bafoué avec une équipe au fond du sceau. En plus, il enverrait quel message Aulas en tant que capitaine de l’industrie L1 ? S’il fait ça, ce serait un seigneur Aulas. Il a de l’éducation, il prône l’équité sportive, je pense qu’il va le faire » a lâché l’animateur du Super Moscato Show dans des propos rapportés par FootRadio.com. Reste que ce scénario version bisounours de la Ligue 1 n’a quasiment aucune chance de voir le jour, l’OL n’ayant absolument aucun intérêt à ajouter un match en retard dans son calendrier, que ce soit face à Saint-Etienne ou un autre adversaire. Sauf tremblement de terre ou rebond de l’épidémie de Covid dans le vestiaire des Verts, le derby le plus chaude de France aura bien lieu dimanche à 21 heures.

 


 

La belle émotion de Lisandro Lopez, qui quitte le Racing

RMC.fr

L'annonce du départ de Lisandro Lopez, qui s'apprête à rejoindre les Etats-Unis, s'est faite dans la douleur. L'ancien buteur de l'OL a indiqué qu'il quittait pour cela le club de sa vie, le Racing. L'émotion était trop forte.

Submergé par l’émotion qui l'envahissait, Lisandro Lopez n’a pas été en mesure de contenir ses larmes. Footballeur au grand cœur, l’ancien buteur de Lyon (2009-2013), a annoncé son départ du Racing, son club formateur basé à Avellaneda, où il évoluait depuis son retour en 2016. Il a tenu une conférence de presse émouvante mardi pour saluer le "club de sa vie".

A 38 ans, Lisandro Lopez a décidé de poursuivre sa carrière et devrait prochainement s'engager avec Atlanta, club de Major League Soccer entraîné par son compatriote Gabriel Heinze. L’annonce de Licha a suscité une vive émotion au sein du club, mais également chez ses anciens coéquipiers, lesquels se sont succédé les uns après les autres pour le saluer sur les réseaux sociaux.

L’attaquant de l’Inter Lautaro Martinez (joueur du Racing entre 2015 et 2018), par exemple, a dédié quelques mots au capitaine du Racing. "Je suis reconnaissant pour chaque moment que nous avons passé ensemble, sur le terrain et en dehors. Tu es une grande personne et un grand professionnel", a écrit l’international argentin.

Le gardien international chilien Gabriel Arias, au Racing depuis 2018, a salué l'attaquant de 37 ans sur Instagram. "1er décembre 2020. Stade Maracana. Cinquième penalty. Fabri (Fabricio Dominguez) frappe. But et qualification. C’était un cri de l’âme. L'équipe qui se précipite à la recherche du buteur. Je lève les yeux et je le vois arriver, droit sur moi, les bras grands ouverts. Je garde l'image de cette étreinte et du bonheur que nos victoires t’ont apporté. Merci pour cette simplicité, capitaine. Tu vas nous manquer", a écrit le joueur sur Instagram, avec une photo rappelant leur qualification pour les quarts de finale de la Copa Libertadores, contre Flamengo. Un souvenir que Lisandro Lopez devrait emporter avec lui aux Etats-Unis.

 


 

Canal + conteste l’appel d’offres, les coulisses de la décision de la LFP

RMC.fr

Avant de lancer mardi le nouvel appel d'offres sur les droits TV de la Ligue 1 et de la Ligue 2 rendus par Mediapro, la LFP a envoyé lundi ses avocats échanger une dernière fois avec ceux de Canal+ et BeIn Sports. Tout le monde a plus ou moins campé sur ses positions. Par ailleurs, la Ligue va demander une garantie bancaire aux futurs acquéreurs.

Comme validé par le conseil d'administration réuni jeudi dernier, la Ligue de football professionnel a lancé mardi un nouvel appel d'offres pour les droits TV de la Ligue 1 et de la Ligue 2 abandonnés par Mediapro et sa chaîne Téléfoot. Mais la veille encore, les discussions se poursuivaient en coulisses.

Lundi soir, une réunion s’est ainsi tenue entre la Ligue, BeIn Sports et Canal+. Une réunion avec tous les avocats des trois parties, mais pas avec les dirigeants, à l'image du président de la LFP, Vincent Labrune.


Canal+ veut porter l'affaire devant les tribunaux


Lors de cette réunion, les avocats de la Ligue ont informé Canal et BeIn qu’ils estimaient qu’il n’y avait pas de contrainte juridique à lancer l’appel d’offres sur les lots rendus par Mediapro, et uniquement ceux-là. Face aux deux diffuseurs, les défenseurs de la LFP ont bien insisté sur le fait que la Ligue était dans son bon droit et qu’il n’y avait pas de risque juridique pour elle.

Face à ce discours, et selon plusieurs indiscrétions, Canal+ a maintenu son intention de vouloir porter cette affaire devant les tribunaux alors que BeIn Sports a demandé quelques jours de réflexion, les droits pour les rencontres de samedi 21h et dimanche 17h appartenant bien à la chaîne qatarie et non pas à Canal+ qui bénéficie de la sous-licence.


La Ligue va demander une garantie bancaire


A l’issue de cette réunion, la LFP a donc décidé de lancer l’appel d’offres uniquement sur les droits de Mediapro. Pour l’instant, l'instance dirigeante du football professionnel en France n’a reçu aucun document juridique ou plainte de la part de BeIn ou de Canal.

Selon nos informations, pour la première fois, la LFP a par ailleurs décidé d’introduire une demande de garantie bancaire dans le nouvel appel d'offres, afin d’éviter un nouveau fiasco après le désengagement de Mediapro. Le nouveau diffuseur devra aussi apporter un document provenant d’un actionnaire qui apportera des garanties sur la solvabilité de son groupe.

 


 

Droits TV : Lancement de consultation par la LFP

LFP.fr
 
La Ligue de Football Professionnel a lancé ce mardi 19 janvier 2021 deux consultations de marché relatives aux droits d’exploitation audiovisuelle des championnats de Ligue 1 Uber Eats d’une part et de Ligue 2 BKT d’autre part.

Ces consultations portent sur l’exploitation des droits initialement attribués à Mediapro pour le reste de la saison 2020/2021 (à compter du 5 février 2021) ainsi que pour les saisons 2021/2022, 2022/2023 et 2023/2024.

La consultation relative à la Ligue 1 Uber Eats comprend 4 lots* :

•  Lot A : 1 match par journée de championnat dont 10 matches de choix 1 (Top 10, matchs du dimanche soir) et 28 matches de choix 3 avec le grand magazine du dimanche et le magazine bilan.

•  Lot B : 7 matches par journée de championnat dont 38 matches de choix 2, 38 matches de choix 5, 36 matches de choix 6 et 152 matches de choix 7 à 10 avec le magazine de présentation de la journée et le magazine du dimanche matin.

•  Lot C : Les 3 multiplex des 19e, 37e et 38e journées de championnat, les 2 matches de barrage et le Trophée des Champions.

•  Lot D : les magazines en semaine.

La consultation relative à la Ligue 2 BKT comprend 2 lots* :

•  Lot A : 8 matches par journée de championnat, les 2 journées multiplex des 37e et 38e journées de championnat avec le magazine tour des stades et le magazine du dimanche matin.

•  Lot B : les magazines en semaine.

 


 

Stats : Les 4 ans de Memphis à l'OL

Opta

 


 

Damaris Egurrola rejoint l'Olympique Lyonnais

OL.fr

L’Olympique Lyonnais informe de l’arrivée de la milieu de terrain internationale espagnole, Damaris Egurrola, en provenance d’Everton, pour une durée de 3 ans et demi soit jusqu’au 30 juin 2024 .

Née en 1999, Damaris Egurrola a été formée en Espagne, à l’Athletic Bilbao. Trois ans après son intégration au centre de formation, elle débute à l’âge de 16 ans avec l’équipe première et remporte le titre de champion d’Espagne (2016). Après avoir disputé 113 matches (5 buts) en cinq saisons avec Bilbao, Damaris rejoint Everton et l’Angleterre durant l’été 2020 où elle aura disputé 6 matches de Women’s Super League.

A 21 ans, la milieu de terrain défensive compte également 1 sélection avec l’équipe nationale espagnole qu’elle a dignement représenté dans les catégories de jeunes. Finaliste de la Coupe du Monde U20 en 2018, elle a surtout remporté l’Euro U19 un an plus tôt, inscrivant l’un des trois buts de l’Espagne lors la finale remportée face à l’Equipe de France (3-2).

Après la signature de l’internationale américaine Catarina Macario, 21 ans également, l’arrivée de Damaris Egurrola conforte ainsi les grandes ambitions de l’Olympique Lyonnais sur la scène nationale et européenne.

 

 

Voir aussi... L'actu du Mardi 19 Janvier // OL 0-1 Metz : L'After

 

 

Last modified on mercredi, 20 janvier 2021 19:32