L'actu du Samedi 16 Janvier

L'actu du Samedi 16 Janvier

Voir aussi... L'actu du Vendredi 15 Janvier // OL - Metz : L'Avant Match

Memphis Depay reste, Barcelone abandonne

Foot01.com

Memphis Depay va bien finir la saison 2020-2021 avec l'Olympique Lyonnais. Le FC Barcelone a pris une décision officielle en plein mercato d'hiver.

Après le départ de Moussa Dembélé à l’Atlético Madrid, un transfert compensé par la signature d’Islam Slimani, l’Olympique Lyonnais risque de passer une fin de mercato relativement tranquille, sauf un ou deux prêts pour des joueurs sur lesquels Rudi Garcia ne compte pas. Car l’entraîneur de l’OL a eu gain de cause, il va pouvoir conserver son effectif afin de disputer une deuxième partie de saison qui s’annonce palpitante pour le club de Jean-Michel Aulas, actuel leader du championnat de Ligue 1. Le seul dossier qui inquiétait le technicien rhodanien concernant Memphis Depay, l’attaquant néerlandais entamant les six derniers mois de son contrat avec Lyon, ce qui laissait la place à un possible départ en échange d’un beau chèque du FC Barcelone, Ronald Koeman ne masquant pas son intérêt pour Memphis Depay. Oui mais voilà, la crise est la crise, et le Barça est lourdement impacté.

Alors que les élections à la présidence du FC Barcelone ont été repoussées d’un mois en raison du rebond de l’épidémie en Espagne, les candidats ont convenu avec l’actuel dirigeant intérimaire du club catalan qu’il ne fallait surtout pas recruter moyennant finance des renforts lors de ce mercato d’hiver. Prenant l’exemple d’Eric Garcia, choix numéro 1 du Barça, il y a eu un consensus général pour que l’affaire ne se concrétise pas en janvier, alors que Manchester City s’attendait à une offre rapide. Memphis Depay est également concernant par cette décision barcelonaise de ne pas débourser le moindre centime d’euro pour un transfert, l’attaquant étant susceptible de signer totalement libre dans six mois. Une décision qui a été entérinée et annoncée officiellement par les candidats à la présidence du FC Barcelone. L’Olympique Lyonnais va donc pouvoir jouer le titre avec l’ensemble de ses atouts, et notamment un Memphis Depay à son meilleur niveau actuellement.

 


 

Zidane voudrait tenter un coup incroyable avec Depay !

Le10sport.com

A la recherche d’un attaquant pour pallier la blessure de Rodrygo et combler le départ de Luka Jovic, le Real Madrid pourrait tenter de recruter Memphis Depay cet hiver.

Sauf énorme retournement de situation, Memphis Depay ne devrait pas porter le maillot de l’OL la saison prochaine. Proche d’un départ lors du dernier mercato estival, l’attaquant néerlandais voit son contrat expirer en juin prochain et ne devrait pas prolonger son bail. Le joueur pourrait rejoindre le FC Barcelone, qui le suit depuis de longs mois. Toutefois, Memphis Depay ne devrait pas quitter l’OL lors de ce mercato hivernal et devrait finir la saison en Ligue 1 comme l’avait indiqué il y a quelques jours Jean-Michel Aulas :  « Memphis, je pense qu'il peut apporter à l'OL une dimension que tout le monde souhaite avoir. J'ai été le premier à dire qu'il ne partirait pas à Barcelone, personne ne m'a écouté à l'époque du mercato. [...] Il va rester (jusqu'à la fin de la saison), bien sûr. » L'avenir de l'ancien mancunien semblait scellé, mais c’était sans compter sur la presse espagnole qui évoque ce samedi un possible départ en janvier.


Depay dans le viseur du Real Madrid ?


Selon les informations d’OK Diario, le Real Madrid explorerait l’idée de recruter cet hiver un attaquant capable de remplacer Luka Jovic, mais aussi de combler la blessure de Rodrygo. En grande difficulté financière, le club de Zinédine Zidane rechercherait une opportunité sur le marché et aurait jeté son dévolu sur Memphis Depay, en fin de contrat avec l’OL à la fin de la saison. Reste à savoir si le Real Madrid formulera une offre pour le joueur néerlandais. Toutefois, il y a très peu de chances que Jean-Michel Aulas revienne sur sa décision et décide de se séparer de Depay cet hiver.

 


 

Slimani, Rothen ne comprend pas

Maxifoof.fr

Pour compenser le prêt avec option d’achat de Moussa Dembélé à l’Atletico Madrid, l’Olympique Lyonnais a enregistré la signature de l’attaquant Islam Slimani (32 ans). Un choix incompréhensible pour Jérôme Rothen, qui estime que le profil de l’Algérien ne correspond pas au style de jeu des Gones.

"Vu le style que Rudi Garcia a mis en place, avec deux attaquants rapides sur les côtés et un faux 9 comme Depay, où joue Slimani là-dedans ? Si Kadewere est blessé, tu fais jouer Slimani à sa place ? Ce n'est pas possible, a imaginé l’ancien Parisien sur RMC. Depay ne va pas beaucoup souffler, ils ne jouent que le championnat."

"Si tu anticipes des blessures et que tu t'appelles Lyon, il y a aussi une autre politique en place, a conseillé le consultant en référence aux jeunes. C'est pour ça que je ne comprends pas le recrutement de Slimani comme celui de Benlamri. Si jamais l'un des trois se blesse devant, tu ne peux pas incorporer Cherki ? Il est nul ? Dans ce cas, qu'il nous le dise."

Malgré le profil différent de Slimani, le coach lyonnais sait déjà ce qu'apportera sa recrue.

 


 

Slimani, un risque pour le vestiaire ? La réponse sera sur le terrain

Footradio.com

Pour compenser le départ de Moussa Dembélé à l’Atlético Madrid, l’Olympique Lyonnais a décidé de faire venir Islam Slimani.

Cette semaine, le club rhodanien a proposé un joli chassé-croisé à la pointe de son attaque. Puisque dans la foulée du départ de Moussa Dembélé en Liga, où il a été prêté avec une option d’achat de 35 millions d’euros, l’OL a recruté Islam Slimani. Libéré de son contrat à Leicester, l’international algérien a signé un bail d’un an et demi à Lyon. Qualifié pour le match contre Metz dimanche, mais pas encore à 100 % de ses moyens physiques, l’attaquant de 32 ans pourrait être un très bon coup pour les Gones. C’est en tout cas l’avis de Mickaël Madar.


« S’il t’apporte sur le terrain, je m’en fous de son caractère ! »


« Slimani ? Quand il était à Monaco, il a disparu des radars. Et on se demandait pourquoi, alors que son entente avec Ben Yedder était exceptionnelle. Son caractère ? À partir du moment où un joueur a un caractère un peu différent des autres, on le met dans une case… Mais s’il t’apporte sur le terrain, je m’en fous de son caractère ! Et ce qu’il fait en dehors du terrain, je m’en fous aussi, s’il est bon. Après, s’il n’est pas bon, l’entraîneur doit agir. À Monaco, quand il jouait, il était très bon et très complémentaire avec Ben Yedder. Si son comportement ne plaisait pas à Moreno après, et que ça l’empêchait de le mettre sur le terrain, je ne sais pas… », a confié, dans le Late Football Club, le consultant de Canal+, qui espère revoir le vrai Slimani à Lyon. S’il veut bousculer le trio offensif en place, composé de Depay, Toko Ekambi et Kadewere, Slimani n’aura de toute façon pas le choix.

 


 

Un autre cador italien fonce sur Memphis Depay

Foot-sur7.fr

Libre à la fin de la saison, Memphis Depay voit la liste de ses prétendants s’allonger. Aux dernières nouvelles, le capitaine de l’Olympique lyonnais intéresse un cador du championnat italien.

Arrivé à Lyon en janvier 2017, Memphis Depay va quitter le club rhodanien cet été. Malgré les multiples approches de Jean-Michel Aulas, l’attaquant néerlandais a refusé de prolonger son contrat avec l’Olympique lyonnais. Sauf énorme revirement, le départ de Depay de l’OL ne devrait pas survenir cet hiver. Le capitaine lyonnais est engagé à mener ses troupes vers un premier titre depuis 13 ans. Avec ses 11 buts et 5 passes décisives, l’ancien mancunien n’est pas étranger aux performances de Lyon. Les Gones occupent actuellement le fauteuil de leader du championnat. Au vu de ses performances, le Néerlandais voit la liste de ses courtisans s’allonger. Blasting News rapporte cette fois un intérêt de l’Inter Milan pour le joueur de 26 ans.


Futur remplaçant de Martinez à Milan ?


Selon le média italien, le profil de Memphis Depay plaît à Antonio Conte. Le coach des Nerazzurri le verrait comme le successeur de Lautaro Martinez. L’attaquant argentin est également courtisé par plusieurs clubs à l’étranger. Si elle est parvenue à conserver Martinez l’été dernier, la direction intériste serait disposée à le lâcher au prochain mercato. Le média en ligne souligne qu’une future association avec Romelu Lukaku, son ami, devrait plaire à Depay. Toutefois, la même source indique que les émoluments du Néerlandais constitueraient un obstacle dans ce dossier. L’attaquant batave réclamerait un salaire annuel de 5 millions d’euros (hors bonus).

 


 

Fem. : OL - Reims : 2021 parfaitement lancée ! (3-0)

OL.fr

L'OL s'est imposé 3 à 0 face au Stade de Reims à l'occasion de la 12ème journée de D1 Arkema. Après une première période sans grosses occasions, les Lyonnaises ont accéléré pour trouver la faille à trois reprises dans une solide défense rémoise.
 
Résumé et enseignements

Quelque chose pouvait se jouer ce vendredi en début de soirée. Alors que le statut de leader du PSG était en grand danger avec la réception de la séduisante équipe de Bordeaux, l’OL lançait son année 2021 au même moment en accueillant le Stade Reims, en difficulté à une 9ème place. L’équipe de Jean-Luc Vasseur, qui avait décidé de donner sa chance à Malard en pointe, savait qu’il pouvait avoir un coup à jouer et prenait tout de suite les choses en mains. Excepté trois frappes lointaines en première période, pas grand-chose à se mettre sous la dent. Il était difficile de créer du danger dans une défense bien en place, malgré une accélération dans les cinq dernières minutes de la première période.

La solution venait une nouvelle fois de sa capitaine. Renard, sur corner, trouvait du pied droit le chemin des filets pour le 300ème but des Lyonnaises au Groupama OL Training Center. Bis repetita, cette fois-ci de la tête pour son septième but de la saison déjà ! Plus tranchantes qu’en première période, les Lyonnaises se procuraient davantage d’occasions et étaient toujours aussi efficaces sur les coups de pied arrêtés. Le troisième but d’ en fin de match le prouvait une dernière fois ce vendredi soir. L’OL a fait le travail de son côté mais le PSG s’est imposé sur la plus petite des marges face à Bordeaux. Prochain rendez-vous dans une semaine tout pile avec un déplacement chez le Paris FC.

 
Feuille de match

Au Groupama OL Training Center de Décines.

D1 (J12) : OL - Stade de Reims 3-0 (0-0)

Arbitre : Emeline Rochebiliere. Spectateurs : huis clos.

Buts : Renard (48', 64'), Henry (90+1') pour l'OL.

Avertissement : Philippe (29') à Reims.

OL : Bouhaddi - Carpenter, Buchanan, Renard (cap.), Karchaoui - Henry, Marozsan, Kumagai (Parris, 65') - Cascarino (Gunnarsdottir, 75'), Malard (Le Sommer, 65'), Majri. Entr : Jean-Luc Vasseur.

Reims : Tullis-Joyce (cap.) - Kravets, Awona, Deslandes, Philippe - Joly, Ouchene (Rapp, 62'), David, Romanenko, Bussy (Gomes, 76'), Herrera. Entr : Amandine Miquel.

 


 

Al-Khelaïfi sollicité afin de contrecarrer le plan de Canal+ pour l'après-Mediapro !

Butfootballclub.fr

La LFP a programmé un rendez-vous avec les dirigeants de beIN Sports pour connaître leurs intentions sur les droits TV de Ligue 1... Avec l'espoir que la chaine qatarie reste solidaire des clubs.

Nouvel épisode dans le bras fer opposant la LFP et Canal+ sur les droits TV de Ligue 1 rendus par Mediapro. Comme nous vous l'indiquions hier, Canal va participer au nouvel appel d'offres décidé jeudi dernier par la Ligue et souhaite rendre son lot afin de le renégocier. Une demande à laquelle Vincent Labrune a accusé une fin de non-recevoir pour l'instant, se cachant derrière le fait que les matches du samedi soir et du dimanche après-midi étaient des sous-licences beIN Sports.

D'après Le Figaro, c'est donc à beIN Sports de trancher pour ce coûteux dossier à 330 M€ et la chaîne qatarie va aller dans le sens de Canal+ en rendant les droits TV. Une demande imposée par le contrat d'exclusivité liant les deux diffuseurs et pour lequel la chaîne cryptée paie 200 M€ par an. Pour l'heure, comme le rapporte Le Parisien, beIN ne s'est pas encore plié à la demande de Canal+ et la LFP espère toujours retourner le problème.


La LFP veut encore convaincre beIN Sports de changer d'avis


D'après le quotidien francilien, les dirigeants de la Ligue ont planifié une rencontre dans les prochains jours avec Nasser Al-Khelaïfi et Youssef Al-Obaidly, les patrons de BeIN, pour évoquer les droits de la Ligue 1. Objectif : s'enquérir de la situation du média créé en 2012 par QSI et savoir si celui-ci sera en mesure de suivre ou non Canal+. Reste un gros souci pour la LFP et Vincent Labrune : contrairement à Canal+, l'instance n'a aucun moyen de faire pression sur beIN pour retourner le dossier.

Si beIN Sports venait, comme Mediapro, à rendre ses droits, le football français ne tiendrait plus que sur les seuls droits mobiles vendus à Free pour 50 M€. Une misère par rapport au contrat signé en 2018 et qui était censé rapporter plus de 1,1 milliard d'euros sur les divers lots. Un moyen de pression suffisamment énorme pour Canal+ face à des clubs totalement à l'agonie...

 


 

Vidéo : Les supporters lyonnais lancent le derby

Twitter

 


 

Vidéo : Le bizutage de Slimani

Insta Rayan Cherki via Twitter

 

 

 

Voir aussi... L'actu du Vendredi 15 Janvier // OL - Metz : L'Avant Match

 

 

Last modified on samedi, 16 janvier 2021 20:56