L'actu du Jeudi 14 Janvier

L'actu du Jeudi 14 Janvier

Voir aussi... L'actu du Mercredi 13 Janvier // Le Tableau Mercat'OL

Le point mercato de Juninho

Footmercato.net

Ce mercredi, l’Olympique Lyonnais a signé deux opérations mercato. Moussa Dembélé a été porté à l’Atlético de Madrid et Islam Slimani a débarqué dans la capitale des gaules pur le remplacer. Faut-il s’attendre à d’autres mouvements de la part des Gones ? Interrogé à ce sujet, le directeur sportif des Gones, Juninho, a donné sa réponse, avant de revenir sur le dossier Jean Lucas.

« A part Islam, on n’avait pas trop envie de bouger. Le groupe répond très bien. Jean (Lucas), c’est une demande de Rudi (Garcia) qui a préféré qu’il soit prêté. Ce n’était pas prévu non plus. Il a fait seulement 5 matches titulaire. Ce n’est pas juste de juger Jean. Si vous me dites : « est-ce que vous pouvez juger Jean ? », je dirais non. On ne l’a jamais vu dans de bonnes conditions. Ce n’est pas facile pour l’entraîneur. Ça a bien tourné au milieu, c’était plus difficile pour lui. Après un an et demi, il pouvait faire plus. Partir à Brest, c’était son choix. Il y avait d’autres équipes. Brest fait plaisir à voir jouer. Jean a besoin de grandir. J’espère qu’il va réussir à jouer à Brest et revenir jouer avec nous », a-t-il confié en conférence de presse.

 


 

Aulas tacle la Ligue sur l'échec Mediapro et répond à Canal+ sur les droits TV

RMC.fr

En conférence de presse ce mercredi, Jean-Michel Aulas s'est exprimé sur la question des droits TV. Le président de l'OL a tendu la main à Canal+, qui réclame un nouvel appel d'offres pour les matchs de Ligue 1, et fait part de sa "confiance" envers beIN Sports.

Il s’attendait forcément à ces questions. En conférence de presse ce mercredi pour présenter la nouvelle recrue de l’OL, l’avant-centre algérien Islam Slimani, arrivé libre en provenance de Leicester, Jean-Michel Aulas a été interrogé sur les droits TV et l’inquiétude des clubs français.

Déjà privés de précieux revenus en raison de la crise sanitaire et de l’absence de public dans les stades, ils assistent depuis quelques semaines au fiasco du groupe Mediapro, qui s’est désengagé alors qu’il devait diffuser la majorité des matchs de Ligue 1 et de Ligue 2, et désormais au coup de pression de Canal+, qui réclame un nouvel appel d’offres.


Le mea culpa d'Aulas envers Canal+


"On essaie de s'adapter à la situation. Elle est doublement difficile en France. L’an dernier, on a fait au niveau de la Ligue les pires erreurs en arrêtant le championnat contrairement à tous les autres grands championnats. On a choisi Mediapro alors qu'on aurait dû prendre un certain nombre de garanties supplémentaires. Tous les clubs se retrouvent dans une situation difficile", a déclaré le président lyonnais.

Il a ensuite été relancé sur les déclarations de Maxime Saada. Dans un entretien au Figaro, le président du directoire de Canal+ a annoncé que la chaîne cryptée comptait restituer à la LFP ses droits TV sur la Ligue 1 (deux rencontres), demandant un nouvel appel d'offres pour l’ensemble des matchs.

"Le jour où on a négocié avec Mediapro et la Ligue, j’ai eu une malheureuse formule en disant que c’était un jour béni pour le foot français, mais ce n'était pas dirigé contre Canal. Canal a été le diffuseur historique le plus important pour le foot français, il y a des relations historiques avec eux. Mais j’ai bien senti qu’il y avait une frustration de la part de Canal. Est-ce qu'ils avaient raison trop tôt? C’est vrai que Mediapro n'a pas réussi à tenir ses engagements. C'est vrai aussi que le monde entier a été bouleversé par la pandémie", a-t-il ajouté. Avant de comparer la Ligue 1 à la Serie A.


Aulas a "confiance" en beIN Sports


"Il y a de très grands clubs en France, comme l’Italie, qui a peut-être en moyenne des clubs moins puissants. L’Italie vient d’accepter une offre de valorisation d'un financier à hauteur de 14 milliards d’euros. Ils ont valorisé à une valeur très élevée le championnat italien en période de pandémie. La France a de très grands clubs comme le PSG et Lyon, qui étaient dans les quatre meilleures équipes en Ligue des champions (la saison dernière). On ne peut pas dire que le championnat français s'est dévalorisé. Il y a peut-être eu une erreur des dirigeants et dans ce cas ils seront poursuivis. Il faut qu'on trouve des solutions avec Canal et tous ceux qui aiment le foot français pour que les droits TV retrouvent leur valeur intrinsèque", a poursuivi Aulas.

Il s’est entretenu à ce sujet mardi avec Vincent Labrune, le président de la LFP. "Je sais que des solutions vont arriver. On a fait des demandes à l’UEFA pour avoir plus de qualifiés en Ligue des champions. On n’a pas fait pour ne pas être bien traités par les diffuseurs français. J’ai aussi une confiance absolue en beIN Sports et Nasser Al-Khelaïfi (Canal+ compte rendre le lot 3 que beIN Sports lui a sous-licencié après l’appel d’offres conclu en 2018, ndlr). Merci à tous ceux qui vont nous aider, y compris Canal", a-t-il conclu.

 


 

Vidéo : L'arrivée de Slimani à Lyon

OL via Youtube/Twitter








 


 

Hamza Rafia, formé à l'OL, qualifie la Juventus

Lequipe.fr

Hamza Rafia, milieu de 21 ans qui a quitté l'OL pour la Juve en 2019, a inscrit le but de la qualification pour les Turinois (3-2) durant la prolongation contre le Genoa.

La Juventus Turin, où l'entraîneur Andrea Pirlo avait procédé à un large turn-over, a eu besoin de la prolongation pour éliminer le Genoa mercredi, en huitième de finale de la Coupe d'Italie. C'est Hamza Rafia, international tunisien de 21 ans, formé à l'Olympique Lyonnais, qui a donné la victoire à la Juve en marquant à la 10e minute (3-2). Parti de l'OL en 2019, le milieu offensif disputait son premier match avec les pros de l'équipe turinoise.

Auparavant le jeune Suédois Dejan Kulusevski (2e) et Alvaro Morata (23e) avaient bien lancé la Vieille Dame, pourtant rejointe avec des buts des Génois Czyborra (28e) et Melegoni (74e) qui l'ont contrainte à une prolongation.

 


 

Cet ancien Lyonnais cartonne au Milan AC

Foot01.com

Parti en fin de contrat l’été dernier, Pierre Kalulu commence à percer loin de l’Olympique Lyonnais. Le défenseur polyvalent du Milan AC réalise des performances intéressantes en Italie, où la presse le considère comme un talent très prometteur.

Avant le mois de décembre, Pierre Kalulu (20 ans) n’avait pas disputé le moindre match avec l’équipe première du Milan AC. Autant dire qu’à ce moment de la saison, le latéral droit ou défenseur central pouvait commencer à s’interroger sur son choix. Rappelons que le joueur formé à l’Olympique Lyonnais avait décidé de partir en fin de contrat l’été dernier, alors que ses dirigeants souhaitaient le conserver. Du coup, en constatant les difficultés du néo-Milanais, Jean-Michel Aulas ne s’était pas gêné pour lui glisser un tacle en septembre dernier. « Le directeur sportif du Milan AC, Paolo Maldini (…) me disait qu'il n'allait probablement pas réussir. Il est parti trop vite alors qu'on avait fait des propositions », avait lâché le président du club rhodanien, sans s’attendre à un revirement de situation.

En effet, Kalulu a depuis enchaîné quelques rencontres avec l’actuel leader de Serie A. Dont le match de Coupe d’Italie remporté aux tirs au but contre le Torino (0-0, 5-4 t.a.b.) mardi. Une nouvelle performance qui a définitivement séduit la presse italienne. A commencer par Calciomercato qui évoque « un jeune arrivé sur la pointe des pieds devenu une ressource extraordinaire pour le solide groupe rossonero. » Et le média ne s’est pas arrêté là. « Pierre Kalulu est plus qu'une simple promesse, ont commenté nos confrères. Après huit match en tant que rossonero, nous en sommes arrivés à cette conclusion. (...) L'arrivée de ce joueur né en 2000 peut devenir un coup énorme pour Milan. » Et une terrible déception pour les Lyonnais.




 

Jean Lucas : "J'étais déçu de ne pas pouvoir plus jouer"

Telefoot

 


 

Le numéro de maillot d'Islam Slimani est connu

Footmercato.net

L'OL a été au coeur de la valse des attaquants cet hiver. Hier, les pensionnaires du Groupama Stadium ont annoncé le départ de Moussa Dembélé, sous la forme d'un prêt, à l'Atlético de Madrid. Dans le même temps, les Lyonnais ont enregistré l'arrivée d'Islam Slimani jusqu'en 2022.

Présenté hier à la presse, l'international algérien n'a pas caché sa joie de rejoindre les Gones. Il a avoué avoir hâte de mouiller le maillot. Une tunique qu'il devrait endosser très rapidement, lui qui portera d'ailleurs le numéro 20 comme vient de l'annoncer le club.

 


 

Atlético de Madrid : les premiers mots de Moussa Dembélé

Footmercato.net

Pour les médias officiels de l'Atlético de Madrid, Moussa Dembélé a fait les présentations et affiché ses ambitions.

L'Atlético de Madrid tient son nouvel attaquant. Les Colchoneros cherchaient un nouveau n° 9 depuis la résiliation du contrat de Diego Costa (32 ans) et ils ont finalement trouvé leur bonheur en la personne de Moussa Dembélé (24 ans). L'attaquant français a débarqué sous la forme d'un prêt payant (1,5 M€) avec option d'achat (33,5 M€) en provenance de l'Olympique Lyonnais ces dernières heures. Pour les médias officiels de son nouveau club, le buteur a accordé ses premières impressions.

«C'est un grand défi pour moi. C'est un grand club, connu dans le monde entier. C'est un grand pas pour moi. Je suis enchanté et je suis impatient de démarrer», a-t-il lâché, pressé de travailler avec son nouvel entraîneur, Diego Simeone. «C'est le meilleur ou l'un des meilleurs entraîneurs du monde. C'est bon pour moi d'être ici et de travailler avec lui. J'espère que nous pourrons faire de grandes choses ensemble. C'est un entraîneur fantastique, je n'ai que de bonnes choses à dire sur lui, parce qu'il le démontre sur le terrain depuis des années».


Profession buteur


Actuellement de retour de blessure, l'ancien Parisien, impressionné par le Wanda Metropolitano et les installations madrilènes, a demandé du temps pour parfaire son adaptation, lui qui ne maîtrise pas l'espagnol. «Quand tu arrives dans un nouveau pays et que tu ne parles pas la langue, c'est toujours compliqué au début. Je ferai tout mon possible pour apprendre le castillan le plus rapidement possible», a-t-il expliqué avant de se présenter au public rojiblanco qui ne le connaît peut-être encore pas très bien.

«Je suis un buteur et j'aime marquer. C'est mon travail. J'aime prendre la profondeur, recevoir le ballon et marquer des buts. Je suis un joueur physique, mais aussi technique. (...) Plus jeune, mon joueur favori était Fernando Torres, alors je suis heureux d'être ici. J'espère que nous ferons de grandes choses ensemble. Allez l'Atléti», a-t-il conclu. Moussa Dembélé compte bien aider l'Atlético de Luis Suarez, João Félix & co, actuel leader de Liga, à décrocher le titre en fin de saison... et plus si affinités.




Commission de discipline : Paqueta manquera bien le derby

LFP.fr

Un match ferme suite à un troisième avertissement dans une période incluant 10 rencontres de compétition officielle (Ligue 1 Uber Eats, Coupe de France, Trophée des Champions) ou par révocation du sursis. La sanction prend effet à partir de mardi 19 janvier 2021 à 0h00.

Benjamin BOURIGEAUD (Stade Rennais FC)
Yannick CAHUZAC (RC Lens)
Moreto CASSAMA (Stade de Reims)
Jordan FERRI (Montpellier Hérault SC)
Alvaro GONZALEZ (Olympique de Marseille)
Lucas PAQUETA (Olympique Lyonnais)
XEKA (LOSC Lille)


 

 

Voir aussi... L'actu du Mercredi 13 Janvier // Le Tableau Mercat'OL

 

 

Viv

@centpourcentol

Votre webmaster depuis 2007, Gone passionné de l'OL !