L'actu du Dimanche 10 Janvier

L'actu du Dimanche 10 Janvier

Voir aussi... L'actu du Samedi 9 Janvier // Rennes 2-2 OL : L'After

Dembélé tout proche de l'Atlético de Madrid

Lequipe.fr

Selon les médias espagnols, l'Olympique Lyonnais et l'Atlético de Madrid sont tombés d'accord pour un prêt avec option d'achat de Moussa Dembélé, qui pourrait rejoindre la capitale espagnole en début de semaine.

Selon les deux quotidiens sportifs madrilènes, AS et Marca, l'OL et l'Atlético de Madrid sont tombés d'accord pour un prêt avec option d'achat de l'attaquant français de Lyon Moussa Dembélé, qui pourrait rejoindre la capitale espagnole lundi ou mardi, selon la météo sur place. Depuis vendredi, l'Espagne a été frappée par la tempête Filomena, qui a provoqué de fortes chutes de neige à Madrid et qui a notamment entraîné le report de la rencontre Atlético de Madrid-Athletic Bilbao, samedi.

L'option d'achat, non automatique, liée au prêt de Moussa Dembélé (24 ans) s'élèverait à 33 M€ selon Marca, 35 M€ selon AS. Samedi soir, après le nul de l'OL à Rennes (2-2), Juninho, le directeur sportif de l'OL, avait reconnu l'existence de négociations au sujet de son attaquant avec l'Atlético.

Pour le remplacer, comme indiqué par L'Équipe le 7 janvier, l'OL pourrait recruter l'ancien Monégasque Islam Slimani (32 ans), sous contrat avec Leicester jusqu'en juin prochain.

 


 

Ce qui coince avec Islam Slimani

Footmercato.net

Comme nous vous le révélions ces derniers jours, Islam Slimani est emballé à l'idée de rejoindre l'Olympique Lyonnais, alors que le départ de Moussa Dembélé vers l'Atlético de Madrid se précise. Selon nos informations, les discussions sont toujours en cours entre le clan Slimani et le club rhodanien. Elles portent principalement sur les conditions autour de la durée du contrat.

L'OL propose un contrat de 6 mois avec un an de contrat automatique en plus si l'Atlético lève bien l'option d'achat future de Dembélé, quand Slimani souhaite directement 18 mois de contrat. Les deux parties sont donc d'accord sur la durée, mais pas sur la forme... À noter qu'en cas d'accord avec les Gones, le joueur de 32 ans devrait arriver librement en provenance de Leicester.

 


 

Aulas dédie « ce titre » à Gérard Houllier

Foot01.com

Lyon étant officiellement champion d'automne, Jean-Michel Aulas a tenu à saluer la mémoire de Gérard Houllier.

Bien évidemment ce n'est pas réellement un titre qui compte, mais l'OL a tout de même réussi l'exploit de finir en tête la première moitié de Championnat après un début de saison raté et de décrocher le titre honorifique de Champion d'automne 2020-2021. Au moment où les sourires sont revenues dans la capitale des Gaules grâce aux footballeurs lyonnais, Jean-Michel Aulas a tenu rendre hommage à Gérard Houllier, son conseiller personnel et ancien coach de l'Olympique Lyonnais récemment décédé. Via Twitter, Jean-Michel Aulas a salué la mémoire de ce dernier et a également tenu à envoyer un message de soutien aux supporters de l'OL. « Bravo à notre équipe pour ce titre de champion d’Automne que nous dédions à notre ami Gérard Houiller ? avec une pensée spéciale pour tous nos supporters privés de stade et de contact avec toute l’équipe @Juninhope08 @RudiGarcia @Memphis », a lancé un président de Lyon forcément heureux.

 


 

"On voulait être champion d’automne", se réjouit Garcia

RMC.fr
 
Champion d’automne d’une Ligue 1 au calendrier chamboulé, Rudi Garcia s’est félicité de l’attitude de ses joueurs, qui ont arraché le match nul à Rennes (2-2) lors de la 19e journée. Mais l’entraîneur lyonnais ne veut pas parler de titre final et reste fixé sur son objectif: le podium.

Grâce à Memphis Depay et Jason Denayer, l’OL a refait son retard en trois minutes à Rennes (2-2) pour conserver les commandes du championnat, un point devant le PSG.

"C’est un titre honorifique mais on voulait être champion d’automne et continuer notre série d’invincibilité (18 matchs en Ligue 1). On était venus pour gagner, comme au Parc des Princes (1-0), mais j’avais dit aux gars que si on n’en avait pas la possibilité, il fallait au moins revenir avec un match nul", s’est félicité le coach de l’OL.


"Notre objectif: être dans les trois premiers"


Malmenés par le Stade Rennais, les partenaires de Memphis Depay n’ont plus perdu en Ligue 1 depuis la première journée, à Montpellier (1-2). Mais l’ex-entraîneur du LOSC refuse de parler de titre final pour l'instant.

"On a failli ne pas être champion d’automne. Le championnat, c’est un vrai marathon. 19 journées, c’est encore long mais on a démontré qu’on devait être capable de remplir notre objectif, être dans les trois premiers et se qualifier pour la Ligue des champions. C’est pour ça que c’est bien de ne pas perdre chez le quatrième", a tempéré Garcia.

Si la place sur le podium est rapidement verrouillée, les Lyonnais tenteront jouer les trouble-fêtes dans la lutte pour le titre: "On verra bien où on est placé et si on peut y ajouter du bonus", a glissé Garcia.

Lyon recevra Metz dimanche prochain et devra sans doute faire sans Moussa Dembélé. Juninho a confirmé samedi soir sur la chaîne Téléfoot que l’attaquant français voulait quitter le Rhône pour l’Atlético de Madrid. Il pourrait être remplacé par l’Algérien Islam Slimani.

 


 

Memphis Depay c'est le Roi Lyon, Pierre Ménès s'incline

Foot01.com

Grâce à un Memphis Depay éblouissant, l'Olympique Lyonnais a ramené un nul (2-2) de Rennes alors que l'affaire était mal engagée. Pierre Ménès savoure.

Lucas Paqueta semblait physiquement dans le dur samedi soir contre Rennes, et cela s’est longtemps ressenti dans la performance collective de l’Olympique Lyonnais. Mais quand l’ancien joueur de l’AC Milan va moins bien, Rudi Garcia peut compter sur Memphis Depay. Même si on ne sait pas si l’attaquant néerlandais sera toujours à l’OL après la fin du mercato hivernal, le joueur convoité par le FC Barcelone tient la baraque quand il le faut, et c’était le cas au Roazhon Park. Alors que son équipe était malmenée, Memphis Depay a renversé la tendance à lui tout seul en marquant un superbe but et une passe décisive pour l’égalisation de Denayer. Pour Pierre Ménès, il est clair qu’avec un tel Memphis Depay, le club de Jean-Michel Aulas peut rêver plus grand.


Memphis Depay, le facteur X de Lyon


« Pendant soixante-dix minutes, les Bretons ont dominé les débats (…) À ce moment-là, l’OL semblait très mal embarqué, d’autant qu’après une longue série de matchs séduisants, les hommes de Garcia se montraient décevants, maladroits techniquement et surtout peu motivés, ce qui sera peut-être un motif de questionnement avant d’être une véritable inquiétude pour les prochains matchs. Mais comme souvent, c’est une inspiration géniale de Memphis qui a relancé la machine, avec un enchaînement contrôle poitrine-volée du droit au ras du poteau. Le Néerlandais est vraiment le facteur X de cette équipe et l’a démontré trois minutes plus tard avec un centre vicieux pour la tête de Denayer qui a profité d’une très mauvaise sortie de Salin pour égaliser. Lyon est donc champion d’automne avec 40 points et une seule défaite, une performance de choix »
, constate Pierre Ménès, qui n’est pas le seul à penser que Memphis Depay peut faire basculer la saison de l’Olympique Lyonnais vers un incroyable exploit en Ligue 1.

 


 

Avec Cherki et Caqueret, ça change tout

Footradio.com

Lors du match nul de l’Olympique Lyonnais à Rennes samedi (2-2), Rayan Cherki et Maxence Caqueret ont sûrement marqué des points dans l’esprit de Rudi Garcia.

Pendant plus d’une heure, le club rhodanien a complètement été à côté de ses pompes sur la pelouse de Rennes. Mené à 0-2 et dominé, l’OL a pourtant réussi à renverser la vapeur en toute fin de rencontre. Grâce à un Memphis Depay des grands soirs, l’international néerlandais marquant un but puis délivrant un caviar sur la tête de Denayer pour le but égalisateur. Mais si Lyon est revenu au score pour conserver sa première place, c’est aussi grâce aux entrées en jeu de Rayan Cherki et de Maxence Caqueret. En remplaçant Kadewere et Paqueta à la 67e minute, les jeunes ont effectivement insufflé une nouvelle dynamique à l’équipe lyonnaise, selon Bilel Ghazi.


L’OL sauvé par Cherki, Caqueret et… Grenier


« L’entrée de Rayan Cherki a fait autant de bien à l’OL que la sortie de Grenier a fait du mal à Rennes. Lyon a retrouvé de l’inspiration et du tranchant dans son animation offensive avec la première quand Rennes a grandement perdu en maîtrise en raison de la seconde. Lyon a aussi retrouvé des idées et de la justesse au milieu avec l’entrée de Maxence Caqueret. Dans un sens comme dans l’autre, des changements qui ont pesé sur le déroulement des 25 dernières minutes », a tweeté le suiveur de l’OL, qui sait que Rudi Garcia pourra compter sur ses jeunes talents pour jouer le titre de champion de France jusqu’au bout, avec un groupe qualitatif et quantitatif.

 


 

Les 9 fois où le champion d'automne n'a pas terminé champion au 21e siècle

90mon.com

Une fois sur deux seulement dans l'histoire du championnat de France, le champion d'automne a été sacré à l'issue de la saison. Focus sur ces 9 équipes qui n'ont pas concrétisé leurs espoirs de titre malgré leur statut de leader à la trêve hivernale.


1. Girondins de Bordeaux - 2000/2001

Après un faux départ (aucune victoire lors des 5 premières journées), les Girondins enchaînent avec 11 matchs sans défaites et sont sacrés champions d'automne à la trêve hivernale.

Usés par l'enchaînement des matchs en coupes nationales et de l'UEFA, les hommes d'Elie Baup termineront finalement 4e alors que Nantes remportera son 8e titre de champion de France.


2. RC Lens - 2001/2002

Au sortir d'une saison 2000-2001 où Lens a échappé au maintien de 3 petits points seulement, l'objectif est la reconstruction pour le club de Gervais Martel qui ne se doute pas encore qu'il sera en tête du championnat à la trêve hivernale avec deux points d'avance sur Lyon.

L'épopée durera un moment jusqu'au dernier match de la saison qui oppose le leader et son dauphin. Ce dernier l'emportera 3-1 et sera sacré champion de France pour la première fois de son histoire.


3. Olympique de Marseille - 2002/2003

En une victoire contre Sedan (2-1) lors de la dernière journée de la phase aller en 2002, l'OM passe de la cinquième à la première place au classement.

Les espoirs apportés par ce titre de champion d'automne inattendu ne se concrétiseront malheureusement pas pour les Olympiens qui termineront troisième à trois points de Lyon et deux du dauphin monégasque.


4. AS Monaco - 2003-2004

En 2004, l'ASM subit la double peine. En plus d'avoir échoué en finale de la Ligue des champions contre Porto, les hommes de Didier Deschamps laissent leur place de leader à l'Olympique Lyonnais dans la dernière partie du championnat après avoir été fait la course en tête pendant 25 journées. Les Monégasques termineront même 3e à l'issue de la saison, le PSG lui subtilisant la 2e place.


5. Olympique Lyonnais - 2008/2009

Septuple champion de France en puissance, l'OL de Claude Puel semble bien parti pour enchaîner avec un huitième titre consécutif, leader du classement après la phase aller avec "seulement" 38 points à l'issue de la phase aller.

Engagé sur plusieurs tableaux, les Lyonnais peinent physiquement en deuxième partie de championnat et après une série de 4 matchs sans victoire et sans but marqués en fin de saison, Lyon se retrouve 3e derrière Bordeaux et Marseille.


6. Girondins de Bordeaux - 2009/2010

Galvanisés par le titre acquis lors de leur précédente saison, les Girondins entament la suivante sur les chapeaux de roue et sont sacrés champions d'automne avec 43 points.

Pourtant, en chute libre à partir du mois d'avril, Bordeaux dégringolera à la 6e place et verra Marseille sacré champion en 2010.


7. Paris Saint-Germain - 2011-2012

Pour sa première saison sous l'ère QSI, le PSG tombe sur un os. Pourtant premiers à la trêve hivernale avec 3 points d'avance sur Montpellier, les dirigeants parisiens se séparent d'Antoine Kombouaré au profit de Carlo Ancelotti qui terminera finalement 3 points derrière les héraultais en fin de saison.


8. Olympique de Marseille - 2014/2015

En 2014, l'OM découvre les effets de la folie Bielsa. Les premiers positifs puisque grâce à un jeu léché et offensif, les Olympiens affichent 3 points d'avance à la trêve sur le PSG de Laurent Blanc.

Les seconds négatifs. Les joueurs subissent le contre-coup de l'intensité exigée par Marcelo Bielsa et Lyon prend la tête du classement dès le 11 janvier alors que l'OM s'écroule peu à peu pour terminer 4e à l'issue de la saison derrière le PSG et l'OL.


9. OGC Nice - 2016/2017

Auteur d'un bon début de saison sous les ordres de Lucien Favre, les Niçois ne résistent pas à l'explosion de l'AS Monaco de Kylian Mbappé qui dévaste tout sur son passage en terminant la saison avec 95 points et 107 buts inscrits.

 


 

OL, PSG, LOSC, la Ligue 1 tient son podium

Footradio.com

Alors que la Ligue 1 vient de boucler sa phase aller avec le joli multiplex de la 19e journée samedi soir, l’OL, le PSG et le LOSC se sont détachés dans la course au titre.

Ce championnat de France va rester passionnant jusqu’au bout. Si la lutte pour le maintien s’annonce tendue, que dire de la course au podium ? Pour la première fois depuis bien longtemps, Paris ne bascule pas en tête à la mi-saison. Deuxième à une unité de Lyon, et devant Lille à la différence de buts, le PSG reste le favori logique de cette L1. Mais l’OL et le LOSC joueront le coup à fond, surtout que les Gones n’auront pas de Coupes d’Europe à jouer en 2021, au contraire des Dogues. En tout cas, le podium est clairement en train de se dévoiler, puisque le quatrième monégasque a déjà six points de retard sur le Top 3. Et même si l’OM pourrait revenir à un pas des chevilles de Lille en cas de succès dans ses matchs en retard, Jonathan MacHardy pense que le titre se jouera entre l’OL, le PSG et le LOSC.


« L’OL, le PSG et le LOSC sont les trois meilleures équipes du championnat »


« Après 19 journées, on a une tête qui se dessine. J’ai l’impression que Lyon, Paris et Lille seront les trois qui finiront devant en fin de saison. Pas juste parce qu’il y a un petit écart comptable entre Lille et Monaco, et sachant que Marseille a des matchs en retard. Mais parce que l’OL, le PSG et le LOSC sont les trois meilleures équipes du championnat, en termes d’effectifs, de densité sur le banc, d’individualités… J’espère que le titre se jouera jusque dans les derniers instants avec ces trois équipes-là. Avoir trois équipes qui joueraient le titre jusqu’au bout, ça fait un petit moment que l’on n’a pas eu ça, et ce serait bien pour la L1 »
, a lâché, dans l’After Foot, le consultant de RMC, qui pense donc que le foot français tient ses qualifiés pour la prochaine Ligue des Champions avec Lyon, Paris et Lille.

 


 

Pochettino prépare une réunion au sommet et débarque sur un attaquant pisté en L1 par l’OL !

Butfootballclub.fr

Mauricio Pochettino, à peine arrivé sur le banc du PSG, entend marcher sur les plates-bandes de Juninho et Bruno Cheyrou à l’OL sur ce mercato hivernal.

Mauricio Pochettino n’a pas perdu de temps. Une semaine après avoir débarqué sur le banc du PSG, le technicien argentin entend déjà marcher sur les plates-bandes de Juninho à l’OL. Selon Foot Mercato, la piste Romain Faivre aurait en effet été confirmée après sa prestation d’hiver soir au Parc des Princes (0-3).

FM rappelle que le profil du milieu offensif gaucher du Stade Brestois (22 ans) plaît depuis plusieurs mois au sein du PSG mais aussi à d’autres puissants clubs européens comme Manchester United et le Séville FC.


L'OL est déjà intéressé par Faivre


« Pour le moment, Faivre n'est l'objet d'aucune offre concrète de la part des courtisans et nul doute que le SB29 fera tout pour tirer un joli chèque, poursuivent nos confrères. Rien ne dit qu'il ne voudra pas passer par une étape intermédiaire avant de franchir un gros cap et rejoindre une écurie qui joue fréquemment les premiers rôles en Europe. » C’est en ce sens qu’une étape à l’OL serait une option.


La priorité va bien à la prolongation de Neymar


En parallèle de ce dossier, Téléfoot assure qu’une première réunion est déjà programmée entre le coach du PSG et ses dirigeants après le Trophées des Champions. Premier dossier : une première offre devrait intervenir dans les prochains jours pour prolonger Neymar car il s’agit de la priorité absolue de Leonardo.

 


 

Des stats qui font plaisir pour l'OL

LFP via Twitter

 


 

3 lyonnais dans l'équipe type de la mi-saison

L'Equipe via Twitter

 

Voir aussi... L'actu du Samedi 9 Janvier // Rennes 2-2 OL : L'After

 

Last modified on dimanche, 10 janvier 2021 20:12