L'actu du Vendredi 8 Janvier

L'actu du Vendredi 8 Janvier

Voir aussi... L'actu du Jeudi 7 Janvier // OL 3-2 Lens : L'After

Dembélé vers un prêt à l'Atlético, Slimani pour le remplacer à l'OL ?

Lequipe.fr

L'Atlético de Madrid, qui vient de résilier le contrat de Diego Costa, a adressé ce jeudi une offre à l'OL pour se faire prêter l'attaquant français Moussa Dembélé.

Blessé au bras gauche à l'entraînement avant la trêve et opéré d'une fracture, Moussa Dembélé a repris jeudi l'entraînement individuel. Mais la situation s'agite pour lui en coulisses : remplaçant depuis le début de la saison, l'attaquant français de 24 ans, meilleur buteur de l'OL sur les deux dernières saisons, trouve le temps long et attise les convoitises.

Outre une approche récente de West Ham, qui vient de vendre Sébastien Haller à l'Ajax, il fait l'objet depuis quelques jours d'un intérêt appuyé de l'Atlético de Madrid, qui a résilié le contrat de son avant-centre Diego Costa. Dembélé est intéressé par cette opportunité et souhaite rejoindre les Colchoneros.


Garcia et Juninho ne s'opposeront pas à son départ


Ces derniers ont adressé ce jeudi, selon des sources espagnoles proches de l'Atlético, une offre de prêt jusqu'à la fin de saison assortie d'une option d'achat dont le montant n'a pas filtré. Les dirigeants des deux clubs sont actuellement en train de négocier : l'entraîneur de l'OL Rudi Garcia et le directeur sportif Juninho ne s'opposeront pas à la volonté du joueur, mais si l'attaquant part, il devra absolument être remplacé.

Le nom le mieux placé sur les tablettes du club rhodanien est celui d'Islam Slimani. Comme nous l'écrivions le 2 janvier, le contact est maintenu avec l'international algérien (32 ans, 26 sélections, 12 buts), déjà contacté l'été dernier lorsque grossissait l'hypothèse d'un transfert de Memphis Depay vers le FC Barcelone. L'ex-Monégasque, qui ne joue pas à Leicester, peut se libérer de ses six derniers mois de contrat avec le club anglais et l'intérêt de l'OL ne le laisse pas insensible.

 


 

Jean Lucas vers un prêt à Brest

Lequipe.fr

Le milieu de terrain brésilien de l'OL Jean Lucas voulait être prêté dans un club de Ligue 1. Il devrait l'être en début de semaine prochaine à Brest, jusqu'à la fin de la saison.

Info L'Équipe Son trop maigre temps de jeu l'avait poussé, cet hiver, à demander à être prêté et prioritairement en Ligue 1, ainsi que l'a révélé L'Équipe le 18 décembre 2020. Jean Lucas avait d'ailleurs été autorisé par son directeur sportif, Juninho, à faire l'impasse sur le dernier match de l'OL avant la trêve, face à Nantes (3-0) le 23 décembre, afin de discuter de son avenir avec son entourage au Brésil. Plusieurs clubs de Ligue 1, dont Nîmes et Nantes, s'étaient positionnés sur l'aubaine d'accueillir en prêt et pour six mois un joueur acheté 7 millions d'euros au Flamengo à l'été 2019. Mais c'est Brest, à qui le joueur de 22 ans a toujours donné la priorité, qui va vraisemblablement emporter la mise. Le milieu de terrain relayeur, toujours très performant aux entraînements à Lyon, souffrait d'une concurrence exacerbée dans son secteur de jeu (Paqueta, Bruno Guimaraes, Thiago Mendes, Caqueret, Aouar).

Ces derniers jours, il avait discuté en français, une langue qu'il parle déjà couramment, avec Raymond Domenech et Olivier Dall'Oglio, les entraîneurs nantais et brestois. Le projet de jeu du club finistérien, 10e de Ligue 1, l'a visiblement davantage séduit. Les Bretons devraient prendre en charge une bonne partie du salaire du joueur, sous contrat jusqu'en 2024 à l'OL et prêté sans option d'achat. Jean Lucas, qui pourrait être du déplacement lyonnais à Rennes demain, devrait ensuite être présenté en début de semaine prochaine à Brest. Il aura l'opportunité d'y montrer sa valeur en Championnat, afin de revenir à Lyon à l'été 2021 pour s'y imposer, ce qui demeure son objectif.

 


 

Le feuilleton Memphis Depay serait réglé

Le10sport.com

Alors que l’avenir de Memphis Depay était toujours incertain du côté de l'OL cet hiver, il serait finalement réglé. Le joueur de 26 ans ne devrait pas bouger lors de ce mercato, mais plutôt à l'été, lorsqu’il sera libre de tout contrat.

Décidément, le feuilleton Memphis Depay est plein de rebondissements. Plusieurs rumeurs l’envoyaient ailleurs qu’à l’OL dès cet hiver. Le FC Barcelone se faisait le plus pressant pour s’attacher les services du joueur des Gones. Mais l’attaquant néerlandais ne devrait finalement pas faire ses valises en janvier. Longtemps perturbé par les tractations concernant son avenir au sein du club lyonnais, Memphis Depay aurait tranché. Le joueur de 26 ans devrait partir dès cet été, puisqu’il n’a jamais répondu favorablement aux propositions de prolongation de son club malgré les efforts de Jean-Michel Aulas.


Une grosse prime à la signature dans la balance


Selon les informations de l’Equipe, Memphis Depay verrait d’un meilleur œil l’idée de s’engager libre où il le souhaite à la fin de son contrat le 1er juillet. Une grosse prime à la signature à la clé le séduirait plus qu’un possible départ dès cet hiver à 6 mois de la fin de son bail. D’autant plus que le FC Barcelone n’aurait toujours pas les moyens de payer une indemnité de transfert. L'avenir de Memphis Depay serait donc scellé. À Juninho, le directeur sportif de l’OL, de se mettre au travail assez rapidement pour trouver le successeur du numéro 10 néerlandais dans 6 mois.

 


 

CdF : Châteauroux ou Ajaccio en 32es

Maxifoot.fr

En raison de la crise sanitaire liée au Covid-19, la Coupe de France va se dérouler dans un format inédit. Ainsi, les clubs amateurs et professionnels seront séparés dans un premier temps, avant de se retrouver à partir de 16es de finale. Et ce jeudi, le tirage au sort a eu lieu concernant les deux tours organisés pour les formations de Ligue 1 et Ligue 2 : une première phase entre les 20 équipes de deuxième division, puis une seconde incluant les 20 écuries de L1 et les dix qualifiés de L2.

Parmi les matchs entre les clubs de l'élite lors des 32es de finale (9-10 février), on notera notamment les duels entre Dijon et Lille, Angers et Rennes, Nîmes et Nice, Strasbourg et Montpellier puis Nantes et Lens.

Tirage des 32es (entre clubs professionnels) :

Dunkerque ou Amiens - FC Metz
Reims - Valenciennes ou Chambly
Dijon - Lille
Bordeaux - Toulouse ou Niort
Brest - Pau ou Rodez
Angers - Rennes
Clermont ou Grenoble - Monaco
OL - Châteauroux ou AC Ajaccio
Nîmes - Nice
Strasbourg - Montpellier
Nancy ou Sochaux - Saint-Etienne
Troyes ou Auxerre - Marseille
Lorient - Le Havre ou Paris FC
Guingamp ou Caen - Paris Saint-Germain
Nantes - Lens

 


 

Dubois va bien, Toko Ekambi sur le retour

Lequipe.fr

Léo Dubois ne souffrirait pas d'une lésion au mollet gauche douloureux qui l'avait conduit à sortir contre Lens mercredi (3-2, en Ligue 1). Le latéral droit de l'OL devrait revenir vite. Karl Toko Ekambi s'est, lui, entraîné.

Léo Dubois, sorti contre Lens (3-2, en Ligue 1) mercredi en raison d'une douleur à un mollet s'est visiblement arrêté à temps. À première vue, le latéral international français ne souffrirait pas d'une lésion. Même s'il n'est pas certain d'être présent samedi à Rennes - sa place pourrait être prise par De Sciglio à droite -, il devrait revenir assez vite dans le groupe.

Quant à Karl Toko Ekambi, touché par le Covid-19 et absent contre Lens, il s'est entraîné jeudi et il devrait donc être présent lors du déplacement à Rennes samedi, même si de nouveaux résultats de tests sont attendus aujourd'hui au club. Moussa Dembélé, qui a subi une fracture de l'avant-bras avant la trêve, a, lui, recommencé à courir avec le préparateur physique.

 

 

 


 

Petit compare Paqueta à Bruno Fernandes

RMC.fr

Auteur d'une très belle prestation ce mercredi soir face à Lens (3-2), Lucas Paqueta s'est très bien intégré à l'OL. Interrogé au sujet du Brésilien dans Top of the Foot, Emmanuel Petit a déclaré que le milieu de terrain "donne l'impression d'être là depuis des années".

Irréprochable depuis son arrivée de l’AC Milan l’été dernier, Lucas Paqueta (23 ans) a livré une prestation brillante mercredi, lors de la victoire de l'OL face à Lens (3-2). Dans Top of the Foot, Emmanuel Petit est revenu sur les performances admirables du Brésilien: "A l’OL, il y a des joueurs dans chaque ligne de l’effectif lyonnais qui peuvent rivaliser avec le PSG. Depuis son arrivée, Paqueta, me fait penser à Bruno Fernandes à Manchester United. On a l’impression qu’il est là depuis des années. C’est le patron du milieu de terrain."


"Quand il est là, ça gagne tout le temps"


Grâce à son intégration express à Lyon, Paqueta est dans l’une de ses meilleures formes de sa carrière. Le champion du monde 1998 loue ses qualités sur le terrain. "Je le trouve agressif, déterminé et juste, résume Emmanuel Petit. C’est un joueur qui joue essentiellement vers l’avant également. a l’heure actuelle, je ne vois pas beaucoup de points négatifs. Quand il est là, ça gagne tout le temps."

Une impression qui rejoint celle des coéquipiers de Lucas Paqueta, à l'instar de Thiago Mendes. "C’est un excellent joueur qui nous montre aujourd’hui toutes ses qualités, s'est réjoui son compatriote et compère du milieu de terrain en conférence d'après-match. Il les avait déjà montrées à Milan mais ici, il joue son meilleur football. J’espère qu’il va pouvoir continuer comme ça. On s’entend bien au milieu de terrain, on se complète bien et j’espère que ça va continuer.

 


 

L'OL fait encore la Une de L'Equipe

L'Equipe via Twitter

 

 


 

Garcia veut toujours Luiz Gustavo à Lyon !

Foot01.com

Il y a quelques mois, le nom de Luiz Gustavo était massivement associé à l’Olympique Lyonnais en période de mercato.

Excellent lors de la saison 2017-2018 à Marseille, l’international brésilien avait flambé sous les ordres d’un certain Rudi Garcia en Provence. Véritable moteur de l’OM finaliste de l’Europa League, le Brésilien avait cependant énormément baissé de pied lors de sa deuxième saison, à tel point que l’actuel entraîneur de l’Olympique Lyonnais l’avait redescendu en défense centrale… avant de le placer sur le banc des remplaçants lors de la seconde partie de la saison 2018-2019. A l’époque, Luiz Gustavo l’avait eu mauvaise à l’encontre de Rudi Garcia, lui reprochant son repositionnement en défense centrale et le jugeant responsable de sa méforme persistante.

Cela étant, Rudi Garcia n’a jamais craché sur Luiz Gustavo, lui reconnaissant toujours un professionnalisme hors du commun et un caractère exceptionnel. Ce sont visiblement ses arguments qui poussent aujourd’hui l’entraîneur de l’Olympique Lyonnais à songer au recrutement du Brésilien de 33 ans, à en croire les informations obtenues par les médias turcs Ajansspor et Fotomac. Très fourni dans ce secteur de jeu avec Bruno Guimaraes, Thiago Mendes, Maxence Caqueret ou encore Lucas Paqueta, le coach de l’OL souhaiterait rajouter de la qualité et de l’expérience à son milieu de terrain avec l’actuel joueur de Fenerbahçe. Pour l’heure, aucune proposition chiffrée n'a été évoquée, mais l’OL devra mettre la main à la poche s’il veut réellement s’attacher les services du natif de Pindamonhangaba dans la mesure où ce dernier est sous contrat avec le Fener jusqu’en juin 2023. De son côté, Luiz Gustavo a-t-il envie de recroiser la route de Rudi Garcia, un coach avec qui l’histoire n’était plus rose lors de la seconde saison à Marseille ? Rien n’est moins sûr…

 


 

Kadewere épatant, Paqueta bluffant, bravo Garcia !

Foot01.com

Très critiqué à son arrivée à Lyon il y a plus d’un an, Rudi Garcia est en train de mettre tout le monde d’accord dans le Rhône.

Leader de la Ligue 1 avec l’OL, le technicien de 56 ans s’est démarqué en ce début de saison par sa capacité à intégrer très rapidement de nouvelles recrues, ce qui n’a pas toujours été le cas par le passé, notamment à Marseille. Les exemples les plus marquants sont évidemment ceux de Lucas Paqueta et de Tino Kadewere, qui font déjà office de tauliers et de joueurs indispensables à Lyon, six mois après leurs premiers pas au Groupama Stadium. Aux yeux de Vincent Duluc, la réussite du Brésilien et de l’ancien buteur du Havre sont très clairement à mettre au crédit de Rudi Garcia.

« Pour aller au plus simple, on distinguera, du côté des bonnes surprises, la formule et l'équilibre trouvés par Rudi Garcia après quelques mois incertains, ainsi que l'impact immédiat et considérable de Paqueta, qui enchante la L1, et de Kadewere, une révélation de subtilité et de compréhension du jeu : les deux joueurs ont, tout simplement, rendu plus fort un groupe demi-finaliste de la Ligue des champions. Pour le reste, l'OL semble plutôt s'arranger, jusque-là, des conséquences de sa culture et de son mode de fonctionnement sur l'avenir de Rudi Garcia, par exemple. De manière étrange, ou non, quand la force revient à tous les étages de ce club, c'est parfois l'entraîneur qui semble le plus remplaçable » a publié le journaliste de L’Equipe dans un édito consacré à la course au titre pour laquelle Lyon est très bien engagée même si bien sûr, rien n’est encore joué. Avant la 19e journée, les Gones comptent trois points d’avance sur Lille et le PSG.

 


 

L'OL accélère sur le dossier Islam Slimani

Footmercato.net

Alors que Moussa Dembélé fait tout pour rejoindre l'Atlético de Madrid, l'OL lui a déjà trouvé son remplaçant en la personne d'Islam Slimani. Le joueur est très intéressé à l'idée de rejoindre l'OL et des discussions sont déjà menées autour de sa venue...

Islam Slimani va-t-il signer à l'OL ? Difficile à dire, mais une chose est sûre, l'attaquant international algérien n'a jamais été aussi proche de rejoindre la cité rhodanienne. Il faut dire que l'ancien Monégasque et l'actuel leader de Ligue 1 se tournent autour depuis plusieurs mois. Dès le mois d'août dernier, Juninho, qui apprécie tout particulièrement le joueur, a déjà tenté de le faire venir entre Saône et Rhône. Mais la situation contractuelle du joueur à Leicester et l'embouteillage offensif à l'OL n'ont pas permis aux différentes parties d'aller plus loin que la simple prise d'informations.

Depuis, l'intérêt n'a jamais faibli même si le directeur sportif de l'OL avait d'autres chats à fouetter. Fin décembre, nous vous indiquions en exclusivité que Juninho n'avait pas renoncé à recruter Islam Slimani, notamment en cas de départ de Memphis Depay. Mais si l'attaquant néerlandais est parti pour rester à Lyon, ce n'est pas le cas de Moussa Dembélé en route pour l'Atlético de Madrid. L'ancien attaquant du Celtic Glasgow proche de rallier l'Espagne, l'OL doit le remplacer et s'est tourné naturellement vers Slimani.


Islam Slimani très intéressé par l'OL


Le Fennec, toujours sous contrat avec Leicester jusqu'en juin 2021, n'a plus aucun avenir chez les Foxes et n'a joué que 20 minutes depuis son retour de prêt l'été dernier. Le club anglais est prêt à le laisser partir libre en cas de proposition concrète d'un club. Ce qui est le cas avec l'OL qui n'aura donc pas à débourser le moindre centime pour l'accueillir. Selon nos informations, Islam Slimani (32 ans) est emballé à l'idée de rejoindre Lyon. Rejoindre l'actuel leader de Ligue 1 serait un superbe challenge pour un joueur qui ne dispose aujourd'hui que d'offres émanant du Moyen-Orient.

L'ancien Monégasque est prêt à consentir quelques efforts pour rejoindre Lyon, mais n'entend pas venir faire du tourisme. Selon une source proche du joueur, Slimani ne veut pas venir faire une pige de 6 mois, mais souhaite au moins un contrat de 18 mois. Aux dernières nouvelles, les discussions avancent bien, mais rien n'est encore fait. Un transfert bien évidemment tributaire de l'opération Moussa Dembélé à l'Atlético....

 


 

Marcelo : « On doit garder les pieds sur terre »

OL.fr

A quelques heures du départ de l'OL à Rennes, Marcelo s'est présenté en conférence de presse. L'intégralité de la conférence est à retrouver sur OLTV et OLPlay.

Le fait d'être leader

« C’est un moment très important pour nous car on occupe la première place, ça fait du bien d’y être, j’espère qu’on va continuer avec la même mentalité et la même ambition. On doit garder les pieds sur terre car chaque match est important et le championnat est encore très long. J’espère qu’on va continuer à gagner chaque match. »
 
Sur Rennes

« C’est une équipe qui va se battre pour le titre, une équipe très forte. J’ai regardé beaucoup de matches de cette équipe et ils ont montré qu’ils pouvaient battre n’importe qui. Ces confrontations directes sont très importantes, c’est pour cela qu’on doit garder la même mentalité et la même motivation pour rentrer de Rennes avec les 3 points. »
 
L'ambiance dans le vestiaire

« L’ambiance dans le vestiaire est très bonne, tout le monde est très motivé et concentré, même aux entrainements on joue à fond. Chaque joueur travaille très bien donc il progresse et ça fait progresser toute l’équipe. Cette année est différente des autres, car on a pris conscience qu’on peut gagner les matches, même quand on est moins bien. On a davantage de confiance pour changer le sort des matches et ça c’est bien pour nous. Après la défaite contre Montpellier on a pris conscience qu’on devait jouer ensemble pour progresser, c’est qu’on a vu déjà contre Strasbourg, et c’est à ce moment-là que les choses ont commencé à jouer en notre faveur. »
 
Sa forme du moment

« Je me sens bien, avec plus d’expérience, plus de confiance. La forme de l’équipe m’aide beaucoup, je ne joue pas tout seul, quand dans l’équipe ça marche bien, ça marche bien pour moi. Avec Maxwel, Léo, Jason, Thiago au milieu etc. Tout ça m’aide beaucoup. Je suis content de me donner à 100% pour l’équipe. »
 
Sur Rudi Garcia

« Il m’a beaucoup aidé, il est très strict sur les entrainements, pendant les matches, il nous donne beaucoup de consignes, il a des tactiques différentes. Il nous a apporté beaucoup de confiance, même aux joueurs qui jouent moins, et c’est important que tous les joueurs restent concentrés pour aider tout l’équipe. »

 


 

Garcia : « Il faut qu'on soit à 100% de nos capacités»

OL.fr

A la veille du déplacement à Rennes, Rudi Garcia a répondu aux questions des journalistes. L'intégralité de la conférence de presse est à retrouver sur OLTV et OLPLay.

Point santé

« Léo Dubois est touché au mollet. On en saure plus toute à l’heure, on verra comment il se sent. Je n’en sais pas plus. Il y a de fortes chances qu’on ait Karl Toko Ekambi. Il faudra voir comment il se sent. Il y a le retour de Marcelo. Bruno Guimaraes est toujours absent, tout comme Moussa Dembélé et Ozkaçar. Bruno travaille au Brésil. Il faudra six semaines pour Moussa. On attendra les consignes du chirurgien et du médecin. Il court depuis deux jours. On l’a ménagé. On attendait le feu vert des médecins. Il faut partie des joueurs importants. On préfère le garder, on verra. S’il y a des joueurs qui ont des velléités de départ, il faudra les remplacer. »
 
Un choc contre Rennes

« Le Stade Rennais a joué la Champions League, c’est une équipe qui vise le podium, donc ‘est un concurrent direct. La possession n’est pas si importante que cela, c’est l’utilisation qu’on en fait. L’essentiel est de frapper dans toutes les situations. On doit être à 100% et tout donner. Cela doit décupler notre envie de vouloir garder notre position. On veut garder notre série d’invincibilité contre un concurrent direct. Il faut qu’on soit à 100% de nos capacités du moment et que cette première place décuple cette capacité à être motivé.»
 
Les craintes du coach

« On craint le battage médiatique, « les louanges affaiblissent les hommes », il faut remettre les choses en perspective. Je pense que les joueurs le savent. Il faut rester concentré, un match très difficile nous attend, on veut absolument garder notre série d’invincibilité. »
 
Les déclics de la première partie de saison

« La fin du mercato estival, le fait qu’on ait un effectif définitif, le fait de garder Memphis et Houssem Aouar, l’arrivée de Lucas Paqueta, d’avoir une attaque avec 3 vrais attaquants, le retour de Thiago Mendes, les arrivées de Benlamri et de De Sciglio etc. Tout cela fait qu’on a trouvé notre rythme de croisière qui est excellent. Les jeunes aussi qui poussent, qui ont fait de très bons matches. On a un groupe bien équilibré, qui travaille bien et qui veut continuer la belle aventure que l’on est en train de vivre. Tout le monde est très impliqué, tout le monde est important. La confiance c’est très important, un joueur qui n’est pas en confiance n’est pas le même. La confiance collective, donne aussi une cohésion d’équipe, qu’il faut garder. »
 
Sur Martin Terrier

« J’aurai souhaité qu’il reste, mais c’est un excellent joueur, il a joué la Ligue des Champions. On va le revoir avec plaisir en dehors du terrain, mais on fera tout pour l’empêcher de faire de bonnes choses contre nous. »
 
La Coupe de France

« La beauté de cette coupe est qu’elle est ouverte à tous les clubs. J’ai fait partie du monde amateur et c’était toujours une fierté de rencontre les clubs pros. Ce serait décevant de ne pas le faire. On verra comment cela se passe. »

 


 

L’OL va produire de l’électricité verte à l’OL Valley

Sport24.fr

Le club lyonnais va produire l’équivalent de la consommation de 2500 foyers en installant 50.000 m2 de panneaux solaires dans son complexe d’activité autour du stade. Précurseur dans la diversification des activités d’un club de football, Jean-Michel Aulas va encore innover dans ce domaine. Le président de l’OL a lancé un projet de production d’une partie de l’électricité nécessaire à ses besoins en déployant 50.000 m2 de panneaux solaires dans l'OL Vallée, le complexe d'installations sportives en train de naître autour de son stade.

Ce parc solaire s’étendra au total sur une surface comparable à sept terrains de football. La production atteindra 10 megwatts, soit l’équivalent de la consommation annuelle de 2500 foyers. Décarbonnée, l’énergie couvrira une partie des besoins du Groupama Stadium, de la future Arena où évoluera l’ASVEL et permettra d’économiser 164 tonnes de CO² par an.

 


 

Vidéo : L'entrainement du jour

OL via Twitter

 


 

Montiel serait bien en discussion avec l'OL

Twitter

 

 

Voir aussi... L'actu du Jeudi 7 Janvier // OL 3-2 Lens : L'After

 

 

Last modified on vendredi, 08 janvier 2021 21:01