L'actu du Jeudi 7 Janvier

L'actu du Jeudi 7 Janvier

Voir aussi... L'actu du Mercredi 6 Janvier // OL 3-2 Lens : L'After

Pour Rudi Garcia, l'OL a évité «le match piège»

Lequipe.fr

L'entraîneur lyonnais s'attendait à souffrir contre Lens et préfère retenir l'excellente opération de son équipe en dépit d'une dernière demi-heure compliquée.

« Que retenez-vous de cette soirée et de ce match un peu fou?
On avait tout à perdre, on était premier, on jouait à domicile, tout le monde nous voyait gagner. Mais je craignais cette soirée, il y avait tout du match piège. On a vu en deuxième période qu'il était difficile pour les joueurs d'être à 100%, ils ont voyagé, il y eu le décalage horaire. A l'image de Paqueta qui a été époustouflant puis a souffert. Mais voilà, on a fait une excellente opération au classement car les autres équipes ont lâché des points, probablement aussi à cause de la condition physique. On continue notre bonne série et je félicite les joueurs pour cela.

Avez-vous d'autres explications que le coup de barre physique à votre dernière demi-heure délicate ?
Déjà, quand on prend deux lucarnes, on peut aussi féliciter l'adversaire, même sur la première (Sotoca), on a été un peu naïfs ; on doit fermer le bon pied du joueur qui est face à soi (le droit de Sotoca) et c'est pour cela que j'encourage mes joueurs à connaitre leur adversaire direct. Lens a un immense atout, celui de ne jamais lâcher, mais si on m'avait dit qu'on gagnerait 3-2 ce soir, j'aurais signé des deux mains. Lens vit sur les erreurs de l'adversaire mais il sait aussi les provoquer. On avait quatre joueurs absents (Marcelo, Toko-Ekambi, Dembélé, Guimaraes) et cela ne s'est pas vu dans le jeu. On avait un baby banc de touche. J'ai aimé la rentrée de Maxence Caqueret. Il ne faudrait pas perdre trop de joueurs. J'espère qu'on n'a pas perdu Dubois trop de temps car le mollet c'est toujours pernicieux. On va récupérer Marcelo, peut-être Karl (Toko-Ekambi). Il faut continuer à gagner et si les autres font ces contre-performances, on pourra rester devant. Il faudra garder la tête après le déplacement à Rennes, une équipe qui a joué la Ligue des Champions.

A 3-0, il y a une eu une panne d'électricité de votre équipe, non?
Une panne, oui, pendant dix minutes, mais ne cherchez pas à me faire dire des choses négatives je n'en ai pas à dire, ce soir. Je n'ai que du positif à dire. Et on se porte mieux au classement après le match qu'avant.»

 


 

Paqueta et Memphis dans l'équipe type de la journée

L'Equipe

 


 

Vidéo : Zoom sur Paqueta contre Lens

Twitter

 


 

Memphis Depay maintient le suspense pour son avenir

Footmercato.net

Auteur d'un doublé lors de OL-Lens mercredi soir (3-2), Memphis Depay a encore été décisif alors que son contrat se termine en juin prochain. Avec un avenir incertain, le Néerlandais a encore été interrogé sur le sujet mais ce dernier préfère se concentrer sur le ballon rond.

Après quelques jours de vacances, la Ligue 1 a effectué son grand retour ce mercredi soir avec la 18e journée. Pour l'occasion, l'Olympique Lyonnais recevait le RC Lens et au Groupama Stadium, les Gones ont conforté leur place de leader avec une nouvelle victoire (3-2). Un match durant lequel Memphis Depay a inscrit un doublé, dont un but sur penalty. Le capitaine du club rhodanien est donc toujours aussi important mais les supporters tremblent. En fin de contrat en juin prochain, l'ancien joueur de Manchester United peut déjà discuter avec n'importe quel club.

L'été dernier, le FC Barcelone avait tenté de le ramener en Catalogne, en vain. Mais récemment, Mundo Deportivo expliquait que ce transfert était toujours d'actualité, même si les Blaugranas ne semblaient pas très pressés. Alors forcément, après la victoire de l'OL, Memphis Depay a eu le droit à une question sur son avenir. Et l'international néerlandais a répondu, tout sourire : «je suis concentré sur ce que je fais ici. Je ne veux pas encore faire de déclaration parce que je me sens bien ici. Je ne veux pas faire de langue de bois.»


Rudi Garcia : «je ne suis pas inquiet»


«Mais si le coach continue de me sortir quand je marque deux buts, alors peut-être que je dois bientôt partir (rires). Je l'ai déjà dit, je suis heureux ici. On a une grande équipe, j'aime beaucoup le président, on verra ce qu'il se passe. Mais le président et moi savons ce qu'il s'est passé lors des 4 dernières saisons. Continuons et profitons de ma présence ici pour le moment. Et peut-être à la fin de la saison. Concentrons nous sur le match de samedi. (...) C'est tout ce que j'ai à dire», a poursuivi Memphis Depay au micro de Canal +. Malgré tout, avec cette situation, l'OL n'est pas serein à 100%. Mais de son côté, Rudi Garcia a martelé le même message qu'en conférence de presse.

«Je pense qu'il n'y a pas de sujet. C'est ce que je disais en conférence de presse avant le match. Autant il y avait des raisons d'être inquiet cet été, autant il n'y en a plus en hiver. On a une équipe de Lyon qui est première au classement et puis si on a atteint ce classement-là, c'est grâce à l'effectif dans son entièreté qui travaille bien. Donc à part les joueurs qui ne sont jamais dans le groupe et la possibilité pour Jean Lucas d'être prêté, on est d'accord en interne pour qu'il n'y ait pas de départ. Il n'y a pas de raison pour qu'on ne continue pas avec ce groupe-là. Je ne suis pas inquiet», a déclaré le coach lyonnais. Suffisant pour mettre fin aux rumeurs ? Pas si sûr.

 


 

Stats : La meilleure série d'invincibilité depuis 2005

LFP.fr

 


 

L'Atletico pense à Dembélé !

Maxifoot.fr

Alors que les dirigeants de l’Olympique Lyonnais ne cessent de répéter qu’aucun départ majeur n’est prévu cet hiver, l’Atletico Madrid pourrait tout chambouler ! A la recherche d’un successeur à Diego Costa, qui a résilié son contrat, les Colchoneros ont en effet coché le nom de l’attaquant de l’OL, Moussa Dembélé (24 ans, 16 apparitions et 1 but en L1 cette saison), révèle France Football. L’idée d’un prêt de 6 mois avec une option d’achat de l’ordre de 35 millions d’euros en fin de saison est évoquée.

Alors que le natif de Pontoise, actuellement convalescent après s’être cassé le bras, est maintenant cantonné à un rôle de remplaçant dans le Rhône, cette possibilité pourrait pousser Jean-Michel Aulas à la réflexion. Au cas où, le directeur sportif Juninho a récemment réactivé la piste Islam Slimani (voir ici), dans l’impasse à six mois de la fin de son contrat à Leicester, confirme FF.

 


 

Ménès : Le grand sourire de Lyon

Canalplus.com

L’info de la soirée, c’est que Lyon est leader avec trois points d’avance sur Paris et Lille. Lyon a aligné un 15e match consécutif sans défaite en battant Lens, avec ses habituels trois buts inscrits. L’OL a ouvert le score par Memphis, a doublé la mise sur un CSC de Fortes puis a enfoncé le clou sur un penalty de Memphis consécutif à une faute de Leca sur Cornet. À 3-0, le match semblait plié mais, fidèles à leur identité de jeu, les Lensois n’ont rien lâché et ont continué à jouer. Bien leur en a pris car les Sang et Or ont réduit le score sur deux frappes fantastiques signées Sotoca et Doucouré. Un match dans lequel Paqueta a une nouvelle fois brillé. Abattage défensif, technique très sûre et sens du jeu, le Brésilien est le facteur X de cette équipe rhodanienne qui joue bien au foot, ne joue pas de Coupe d’Europe et s’affirme, à mi-saison, comme un vrai prétendant au titre.

 


 

Vidéo : L'entrainement du jour

OL via Twitter

 

 


 

West Ham veut Moussa Dembélé pour remplacer Haller

RMC.fr

Moussa Dembélé est ciblé par West Ham, qui cherche à remplacer son attaquant ivoirien Sébastien Haller parti à l'Ajax. Mais à l'OL, Rudi Garcia a tout récemment déclaré qu'il ne s'attendait pas à des transferts sortants cet hiver.

Un effet domino se prépare-t-il? Le transfert de Sébastien Haller, parti de West Ham pour l'Ajax, pourrait bien avoir des conséquences sur l'Olympique Lyonnais. Selon les informations de RMC Sport, l'actuel 10e de Premier League veut tenter de recruter Moussa Dembélé pour remplacer l'international ivoirien.

Désormais derrière Tino Kadewere et Karl Toko Ekambi dans la hiérarchie des attaquants de l'Olympique Lyonnais, Moussa Dembélé est souvent annoncé sur le départ ces derniers temps. Mais Rudi Garcia a clairement fait savoir mercredi soir, après la victoire 3-2 contre le RC Lens en Ligue 1, qu'aucun transfert sortant définitif n'était envisagé au cours de ce mercato d'hiver.


"Pas de raison pour qu'on ne continue pas avec ce groupe"


"À part les joueurs qui ne sont jamais dans le groupe, et la possibilité certainement pour Jean Lucas d'être prêté, on est d'accord en interne pour qu'il n'y ait pas de départ. Parce qu'il n'y a pas de raison pour qu'on ne continue pas avec ce groupe", a déclaré l'entraîneur lyonnais au micro de Canal+.

Recruté par l'OL en 2018, en provenance du Celtic FC pour 22 millions d'euros, l'avant-centre de 24 ans est sous contrat jusqu'en 2023. Il n'a marqué qu'un but cette saison en championnat.

 


 

Jean Lucas vers un prêt à Brest

Lequipe.fr

Le milieu de terrain brésilien de l'OL Jean Lucas voulait être prêté dans un club de Ligue 1. Il devrait l'être en début de semaine prochaine à Brest, jusqu'à la fin de la saison.

Info L'Équipe Son trop maigre temps de jeu l'avait poussé, cet hiver, à demander à être prêté et prioritairement en Ligue 1, ainsi que l'a révélé L'Équipe le 18 décembre 2020. Jean Lucas avait d'ailleurs été autorisé par son directeur sportif, Juninho, à faire l'impasse sur le dernier match de l'OL avant la trêve, face à Nantes (3-0) le 23 décembre, afin de discuter de son avenir avec son entourage au Brésil. Plusieurs clubs de Ligue 1, dont Nîmes et Nantes, s'étaient positionnés sur l'aubaine d'accueillir en prêt et pour six mois un joueur acheté 7 millions d'euros au Flamengo à l'été 2019. Mais c'est Brest, à qui le joueur de 22 ans a toujours donné la priorité, qui va vraisemblablement emporter la mise. Le milieu de terrain relayeur, toujours très performant aux entraînements à Lyon, souffrait d'une concurrence exacerbée dans son secteur de jeu (Paqueta, Bruno Guimaraes, Thiago Mendes, Caqueret, Aouar).

Ces derniers jours, il avait discuté en français, une langue qu'il parle déjà couramment, avec Raymond Domenech et Olivier Dall'Oglio, les entraîneurs nantais et brestois. Le projet de jeu du club finistérien, 10e de Ligue 1, l'a visiblement davantage séduit. Les Bretons devraient prendre en charge une bonne partie du salaire du joueur, sous contrat jusqu'en 2024 à l'OL et prêté sans option d'achat. Jean Lucas, qui pourrait être du déplacement lyonnais à Rennes demain, devrait ensuite être présenté en début de semaine prochaine à Brest. Il aura l'opportunité d'y montrer sa valeur en Championnat, afin de revenir à Lyon à l'été 2021 pour s'y imposer, ce qui demeure son objectif.

 


 

CDF : l'OL connaît son adversaire des 32èmes de finale

OL.fr

Le tirage au sort des 32èmes de finale de la Coupe de France a désigné le vainqueur du match entre Châteauroux et Ajaccio comme adversaire de l'OL. La rencontre aura lieu le 9 ou 10 février prochain.

 

 

Voir aussi... L'actu du Mercredi 6 Janvier // OL 3-2 Lens : L'After

 

Viv

@centpourcentol

Votre webmaster depuis 2007, Gone passionné de l'OL !