L'actu du Samedi 2 Janvier

L'actu du Samedi 2 Janvier

Voir aussi... L'actu du Vendredi 1er Janvier // Notes des joueurs 20-21

"Tu es ici chez toi", le joli message d'Aulas pour Depay

RMC.fr

Jean-Michel Aulas a salué ce samedi l'implication de Memphis Depay à Lyon. Le président de l'OL en a profité pour lui faire une demande concernant le mercato.

C'est l'un des joueurs les plus demandés de la Ligue 1 et pourtant, Memphis Depay est toujours à Lyon. Jean-Michel Aulas a tenu à le remercier de sa fidélité chez les Gones dans un message partagé ce samedi sur les réseaux sociaux.

"Merci Memphis pour tout ce que tu réalises comme footballeur avec notre OL, a lancé le président rhodanien en réponse à un passage de son jouer devant la presse mi-décembre. Tu es ici chez toi."


Aulas: "Un homme d'exception qui montre l'exemple"


Libre en juin prochain, l'international néerlandais suscite de nombreuses convoitises en Europe et peut désormais signer un pré-contrat avec le club de son choix.

Priorité de Ronald Koeman au Barça, Memphis Depay plairait également à la Juventus, disposée à se positionner dès le mercato hivernal. Mais Jean-Michel Aulas semble avoir une autre idée en tête pour le capitaine de l'OL.

"Tu es aussi un homme d’exception qui montre l’exemple, l’ambition, s'est encore enthousiasmé le dirigeant lyonnais. Tu restes tant que tu le souhaites!"


Aulas espère retenir Memphis


Une belle déclaration à destination de Memphis Depay. Toujours aussi déterminant dans les résultats de son équipe, le Batave a déjà inscrit huit buts et délivré quatre offrandes cette saison en Ligue 1 sous la direction de Rudi Garcia. Dans son sillage, l'OL est provisoirement leader du championnat après la 17e journée.

Le nouveau message de Jean-Michel Aulas pour le Néerlandais semble confirmer ses propos tenus en novembre sur RMC. Le patron de Lyon espérait y convaincre Memphis Depay de finir la saison en France et de qualifier l'OL pour l'Europe.

 


 

Garcia a convaincu Depay de rester jusqu'en juin

Butfootballclub.fr

Selon toute vraisemblance, Memphis Depay devrait honorer son contrat avec l'OL jusqu'à son terme et ne rejoindre le FC Barcelone (ou un autre club) qu'en juin.

Depuis hier, Memphis Depay peut négocier avec n'importe quel club en vue de la saison prochaine. Ce dont le Néerlandais ne se privera pas. Mais alors qu'il était question que l'OL le vende cet hiver pour récupérer un peu d'argent, l'ancien de MU devrait finalement rester jusqu'en juin. Cela grâce à Rudi Garcia qui, en faisant des Gones les leaders de la L1 à la trêve, a donné envie à son joueur de demeurer lyonnais jusqu'au terme de la saison pour se mêler à la lutte pour le titre.


Sensible à l'idée de jouer le titre avec l'OL


« Depay, qui peut s’engager où il le souhaite à partir d’aujourd’hui pour la saison prochaine, est forcément sensible à l’opportunité de jouer le titre en France brassard au bras, pour la dernière de ses quatre saisons à Lyon, peut-on lire dans L'Equipe. Ronald Koeman désire toujours attirer son compatriote cet hiver, mais le Barça n’a toujours pas d’argent et, depuis la blessure de Moussa Dembélé, opéré d’une fracture du bras et qui en a encore pour quelques semaines de convalescence, l’OL est de toute façon beaucoup moins enclin à ouvrir la porte pour Depay. »

« Dans l’improbable hypothèse où il le ferait, le club rhodanien a une solution de remplacement en magasin, ou plutôt à Leicester, en la personne d’Islam Slimani. Le contact est maintenu avec l’entourage de l’international algérien (32 ans, 26 sélections, 12 buts), qui peut se libérer de ses six derniers mois de contrat avec le club anglais. Mais l’ex-Monégasque a également d’autres courtisans et l’OL n’en est pas encore à chercher un remplaçant à Depay, qu’il compte bien voir rester. »

 


 

Vidéo : L'OL de retour à l'entraînement

OL via Twitter

 


 

Manchester City - OL élu match de l'année 2020

OL.fr

Le quart de finale de Ligue des Champions entre City et l’Olympique Lyonnais a été (largement) élu match de l’année 2020.

1- Manchester City - OL, 78%

Après avoir brillamment validé sa qualification dans le Piémont, les Lyonnais s’envolent à Lisbonne pour disputer le Final 8 et retrouve une vieille connaissance : Manchester City. Invaincus face aux hommes de Pep Guardiola, lors de la double confrontation de la saison précédente (une victoire à l’Etihad Stadium et un match nul à domicile). Maxwel Cornet, bête noire attitrée des Citizens remet le couvert et ouvre le score à la 24 ème minute d’un tir parfaitement placé après une sortie hasardeuse d’Ederson. Malgré l’égalisation de De Bruyne en deuxième mi-temps, l’OL ne perd pas espoir. Et à 10 minutes du terme, Moussa Dembélé devient le héros de la soirée, il inscrit d’abord le but du 2-1, puis celui du break et l’OL se qualifie en demi-finale de la Ligue des Champions pour la deuxième fois de son histoire.

2- OL - Juventus, 15%

Match aller du huitième de finale de Ligue des Champions, l’OL retrouve un adversaire qui l’avait déjà mis en difficulté quelques années auparavant en Ligue Europa et aussi en poules de Champions League. Mais cette fois-ci, bien que loin d’être favori, Lyon tient sa revanche. Au terme d’une rencontre qu’ils n’ont pas forcément dominé, les Lyonnais s’imposent 1-0 au Groupama Stadium grâce à un but de Lucas Tousart. Un match qui sera le point de départ d’une incroyable épopée européenne, mais aussi la grande première de Bruno Guimaraes aux yeux de l’Europe. Une première plus que réussie et saluée par tous les supporters et les observateurs.
 
3- PSG - OL, 5%

Après une belle remontée au classement dans ce championnat 2020-2021, l’OL se déplace au Parc des Princes pour y affronter le leader. Mais ce PSG là semble moins dominant que les années précédentes et l’OL peut frapper un grand coup en s’imposant dans la capitale. Dans le sillage de Lucas Paquetà impeccable ce soir-là, les Lyonnais réalisent un grand match sur tous les plans et dominent des Parisiens sans solutions. Tino Kadewere, bien servi par Toko Ekambi profite d’une erreur de la défense pour ouvrir le score. Un léger avantage que les Gones défendent toute la rencontre avec réussite. Grâce à cette victoire les hommes de Rudi Garcia dépassent leurs adversaires du soir, avec la place de leader en ligne de mire.

4- OL - ASSE, 2%

27ème journée de Ligue 1, dans un Groupama Stadium plein, et une semaine avant l’arrêt définitif du championnat, l’OL prend sa revancher sur son ennemi juré après avoir perdu le match aller. Peu avant la demi-heure de jeu Martin Terrier obtient un bon coup-franc, tout près de la surface stéphanoise, le Français se charge de le tirer et dépose le ballon sur la tête de Moussa Dembélé qui dévie suffisamment sa trajectoire pour qu’il finisse au fon des filets. Les Lyonnais continuent à dominer et poussent pour inscrire le but du break, ils l’inscrivent d’ailleurs, par deux fois, mais il sera refusé à chaque fois… Finalement, dans les toutes dernières secondes obtiennent un pénalty à la suite d’une main dans la surface de réparation. Moussa Dembélé prend sa chance et tente la panenka… qu’il transforme, et se mue à nouveau en bourreau des Verts, après son coup de tête vainqueur la saison précédente.

 


 

Montiel à Lyon, Jonatan MacHardy valide à 100 %

Footradio.com

En quête de jolis coups sur le marché des transferts, l’Olympique Lyonnais cherche notamment à recruter des joueurs en fin de contrat en 2021.

Alors que la crise du Covid-19 se poursuit, le club rhodanien veut se renforcer de manière intelligente et peu coûteuse. Pour cela, le marché des joueurs en fin de contrat est plutôt un bon compromis. Et c’est sûrement pour cette raison que Juninho a jeté son dévolu sur Gonzalo Montiel, selon TyC Sports. En fin de contrat en juin prochain du côté de River Plate, son club formateur, le joueur de 23 ans a envie de découvrir le football européen. Intéressé par le projet lyonnais, le latéral droit pourrait donc devenir le concurrent de Léo Dubois la saison prochaine, surtout que Mattia De Sciglio n’est que prêté sans option d’achat par la Juventus. Cette idée de recruter Montiel pour l’été prochain est en tout cas validée par Jonatan MacHardy.


« Montiel, c’est un vrai coup à faire »


« Un joueur libre à prendre en 2021 pour l’OL ? Gonzalo Montiel ! Apparemment, Lyon est sur lui. Il a tout gagné avec River Plate. C’est un super latéral droit. Il a de grosses qualités, il a notamment fait une grosse finale de Copa Libertadores contre Boca. C’est une bonne idée pour Lyon. Il est en fin de contrat en juin. Montiel, c’est un vrai coup à faire. Il vient de très loin, il a un salaire accessible. C’est un super joueur à faire venir en Ligue 1 », a lancé le consultant de RMC, qui sait que Juninho discute avec Matias Sabbag, le nouvel agent de Montiel. Après le Brésilien Guimaraes, les Gones pourraient donc réaliser un autre joli coup en Amérique du Sud.

 


 

Un prêt de Jean Lucas, voici le seul mouvement du mercato lyonnais

Sport.fr

Le mercato de l’Olympique Lyonnais s’annonce très calme selon Edward Jay, correspondant de la radio RMC à Lyon.

« Le mercato de l’OL ? Jean Lucas va changer d’air. Il est déjà au Brésil. Il va être prêté. Ensuite, il y a toujours les mêmes problématiques que l’été dernier. Memphis Depay et Aouar peuvent partir. Pour le reste, ça ne bougera pas dans un sens comme dans l’autre. Je pense qu’Aouar va rester jusqu’en juin. Après, Memphis est tellement insondable. Il est à Lyon, il sera libre en 2021. Si Lyon est en tête après le dernier match de l’année 2020 mercredi, il y aura de belles perspectives », a indiqué le correspondant de RMC à Lyon.

Avant de poursuivre : « Peut-être que Memphis restera pour s’éclater avec cette équipe, qui dégage quelque chose. Le Barça ? En ce moment, ils ne paient plus les salaires… À Lyon, son salaire sera payé. Des arrivées ? Je ne vois pas. L’effectif est bien fourni, les postes sont doublés. Peut-être que l’OL refera un coup à la Kadewere, en recrutant un joueur en janvier avant de l’accueillir l’été prochain. Mais le groupe est équilibré. Et l’avenir, c’est plutôt les jeunes de la formation. Malo Gusto a signé un contrat pro la semaine dernière. Diomandé est là. Bard aussi. Malgré la crise, il n’y aura pas beaucoup de changements à Lyon d’ici au mois de juin. »

 


 

L'OM sur Laborde, Lyon en stand-by

Maxifoot.fr

En quête d'un attaquant pour concurrencer Dario Benedetto sur ce mercato d'hiver, l'Olympique de Marseille ne limite pas ses recherches au Napolitain Arkadiusz Milik. Ce samedi, le journal La Provence révèle que le directeur du football phocéen, Pablo Longoria, explore également une piste en Ligue 1, lui qui a pris des renseignements sur le Montpelliérain Gaëtan Laborde (26 ans, 17 matchs et 6 buts et 6 passes décisives en L1 cette saison), auteur d'une belle première partie de saison.

Ce dossier s'annonce tout de même compliqué puisque le MHSC réclame pas moins de 15 millions d'euros pour l'ancien Bordelais et l'OM doit se frotter à la concurrence d'écuries étrangères comme West Ham, le Bayer Leverkusen, l'Eintracht Francfort, ou encore Wolverhampton. S'il parvient à réaliser quelques ventes, l'Olympique Lyonnais, où l'entraîneur Rudi Garcia l'apprécie énormément, pourrait également passer à l'action.

Avec un budget estimé entre 8 et 10 M€, l'OM ne part évidemment pas favori dans ce dossier mais compte sur l'inventivité de Longoria pour tenter de faire baisser l'addition.

 


 

Slimani gratuit, tout change pour Memphis Depay !

Foot01.com

Suite à un dernier mercato pénible, l’Olympique Lyonnais se prépare à être plus tranquille lors du marché des transferts de ce mois de janvier.

Depuis quelques heures maintenant, le mercato hivernal est officiellement ouvert en France. À Lyon, la principale interrogation tournera autour de Memphis Depay. En fin de contrat en juin prochain, l’international néerlandais est désormais libre de s’engager dans le club de son choix en vue de l’exercice 2021-2022. Si le Barça de Ronald Koeman rêve toujours de récupérer l’attaquant de 26 ans dès cet hiver, le club catalan n’a pas l’argent pour racheter les six derniers mois du contrat de Depay à Lyon. Et de toute façon, l’OL veut absolument garder son capitaine jusqu’à la fin de la saison. Une tendance que Juninho avait confirmé en décembre dernier : « Pour les joueurs cadres, on ne va pas bouger ». Autant dire que Depay va sûrement rester à Lyon jusqu’au bout, surtout avec l’opportunité de jouer le titre de champion de France en Ligue 1.

Mais si jamais le dossier Memphis venait à tourner au vinaigre dans les prochaines semaines, Rudi Garcia aurait posé une priorité sur Islam Slimani, selon L'Equipe. En contact avec la direction lyonnaise depuis l’été dernier, l'international algérien aimerait revenir en L1. Après une première partie de saison compliquée à Leicester, avec un seul match de Premier League au compteur, l’ancien Monégasque peut se libérer de son bail anglais. Ce qui représenterait une occasion en or pour l’OL, mais à 32 ans, Slimani n’a plus le temps d’attendre, et sachant que d’autres clubs français et étrangers le suivent, il devrait partir au mieux offrant d’un point de vue sportif et financier. Et ce ne sera sûrement pas à Lyon sur le très court terme, sauf si Depay fait ses valises plus vite que prévu.

 


 

Coupe de France: comment doit se dérouler la compétition cette saison

RMC.fr

Initialement, les 32e de finale de la Coupe de France devaient se disputer ce week-end du 2-3 janvier, avec l'entrée en lice des clubs de Ligue 1. Mais la compétition a été modifiée par la FFF pour s'adapter au contexte sanitaire, avec un format totalement inédit.


Une double voie pour accéder aux 16e de finale


C'est la grande nouveauté de cette édition 2020-2021 de la Coupe de France. Alors que devaient se dérouler ce week-end les 32es de finale de la compétition, avec l'entrée en lice des clubs de Ligue 1, l'évolution sanitaire a obligé la Fédération Française de Football (FFF) à s'adapter. Cette dernière a acté le 17 décembre dernier la modification du format de la Coupe de France cette année, pour mettre au point "une épreuve organisée en deux voies", comme le précise le communiqué de l'instance.

D'un côté, les clubs de Ligue 2 et de Ligue 1 s'affronteront pour 15 des 32 places disponibles en seizièmes de finale. 10 matches entre clubs de L2 auront lieu le 20 janvier pour le 8e tour de la compétition, avant les 32e de finale et l'entrée en lice effective des clubs de L1. De l'autre côté, les clubs amateurs s'affronteront dans une voie "amateure" pour obtenir les places restantes pour les seizièmes de finale. Cette décision de la FFF répond notamment aux préoccupations des clubs amateurs, dont les compétitions ont été suspendues au-delà du National.


L'incertitude existe toujours pour les clubs amateurs


La question se pose cependant de savoir quand ces équipes amateures (National 2 et en-dessous) pourront reprendre les entraînements. Car une potentielle recrudescence des cas de Covid-19 en France, qui pourrait vraisemblablement se produire selon les autorités sanitaires à la suite des fêtes de fin d'année, pourrait repousser la date de reprise des sports collectifs, comme le football pour les amateurs.

Or, ces équipes auront besoin de temps pour se remettre en forme avant de reprendre la compétition. L'incertitude existe donc toujours autour de cette édition 2020-2021 de la Coupe de France, à tel point que la FFF n'a toujours pas annoncé la date du tirage au sort du 8e tour pour la voie des clubs amateurs, alors que le tirage au sort de la "voie professionnelle" aura lieu le 7 janvier, comme l'a récemment annoncé la FFF. Si des incertitudes persistent, Noël Le Graët, président de l'instance, se veut rassurant et continue d'affirmer que la Coupe de France ira à son terme. La FFF pourrait notamment arranger le calendrier des amateurs lors de la reprise pour accélérer le passage des tours restants.


Un format favorable aux clubs amateurs ?


Dans le cas où l'épreuve se déroulerait comme prévu, 15 clubs professionnels accèderaient aux seizièmes de finale. C'est à ce niveau de la compétition que les deux voies se croiseront, pour disputer conjointement les derniers tours de cette Coupe de France. 17 places seront donc disponibles pour les clubs amateurs. Une aubaine pour ces derniers. Car depuis le début du 21e siècle, la Coupe de France n'a jamais compté autant d'équipes amateurs en seizièmes de finale.

L'année dernière, seuls douze clubs amateurs avaient atteint les 16e de finale. Depuis 2000, le record est de 15 clubs amateurs présents en seizièmes de finale, lors de la saison 2000-2001. Pour tous ces clubs qui ne possèdent pas le statut d'équipe professionnelle, l'édition 2020-2021 de la Coupe de France offre une chance inespérée d'atteindre un stade de la compétition avancée.

Et si cette voie amateur ne permet pas à ces petits clubs de rencontrer des équipes professionnelles avant les 16e de finale, alors qu'ils peuvent les affronter dès le 8e tour habituellement, le caractère exceptionnel de cette saison atténue la déception. Car sans public, les équipes amateures ne bénéficieront de toute façon pas des recettes de billetterie importantes que représente la réception de clubs comme le PSG ou l'OM.


"Ce n'est pas à considérer comme une expérimentation"


En revanche, se posera probablement dans les semaines à venir la question de la compétitivité des clubs qui évoluent en-dessous du National. Car la troisième division française, bien que composée de clubs amateurs, continue de se dérouler. Et ses pensionnaires pourraient bien bénéficier de ces mois de compétition en plus pour prendre l'avantage sur leurs adversaires directs.

Si ce nouveau format imaginé par la FFF est imparfait - notamment en raison des incertitudes liées à la crise sanitaire -, il a le mérite de soulager les dirigeants des clubs amateurs qui pourront tout de même disputer l'épreuve malgré des circonstances très particulières. "Ce n'est pas à considérer comme une expérimentation. On n'a pas le choix à cause du coronavirus. C'est une application intelligente des calendriers. Chacun va aller à sa vitesse", témoignait ainsi Gilbert Guérin, président de l'US Avranches (National), auprès de Ouest-France, lors de l'officialisation du nouveau format.

 


 

Un joueur du FC Nantes se prononce sur la course au titre

Butfootballclub.fr

Le milieu de terrain espagnol du FC Nantes Pedro Chirivella assure que l'OL et le LOSC ont les moyens de mener la vie dure au PSG dans la quête du titre de champion de France.

Mercredi, le championnat de France reprendra ses droits avec la 18e journée. Pour le moment, l'OL et le LOSC mènent la danse avec 36 points, une longueur devant l'ogre parisien. Sur les genoux après une saison précédente s'étant terminée mi-août, sans préparation, contraint de jouer deux fois par semaine depuis quatre mois, le club de la capitale a perdu beaucoup de points en route mais demeure le favori dans la course à sa propre succession, dopage financier oblige. Mais pour Pedro Chirivella, il y aura quand même match avec ses deux outsiders.


"Ils peuvent remporter la Ligue 1 devant le PSG"


Le milieu de terrain espagnol du FC Nantes a accordé une interview au quotidien AS dans laquelle il a évoqué la course au titre : “Les adversaires les plus difficiles que j'ai rencontrés en Ligue 1 sont Lille et Lyon. Le LOSC a un 4-4-2 compact et des milieux très directs, qui récupèrent le ballon et jouent rapidement vers l'avant. Ils ont deux milieux excentrés qui fixent bien et deux attaquants très bons. Lyon possède un milieu de terrain qui fait la différence avec Aouar, Thiago Mendes ou Paqueta plus Guimaraes. C'est un milieu spectaculaire et ils font la différence en attaque. Je pense qu'ils peuvent remporter la Ligue 1 devant le PSG”.

On sent quand même que les Gones, qui ont collé un 3-0 au FCN au Groupama Stadium juste avant la trêve ont plus impressionné Chirivella que le LOSC, vainqueur 2-0 des Canaris au stade Pierre-Mauroy fin septembre.

 


Voir aussi... L'actu du Vendredi 1er Janvier // Notes des joueurs 20-21

 

 

Last modified on samedi, 02 janvier 2021 19:24