L'actu du Dimanche 27 Décembre

L'actu du Dimanche 27 Décembre

Voir aussi... L'actu du Samedi 26 Décembre // Notes des joueurs 20-21

Benlamri veut plus de temps de jeu avec Garcia

Sport.fr

Recruté par l’Olympique Lyonnais cet été, Djamel Benlamri est très loin d’être un titulaire indiscutable. Il n’a joué que 47 minutes depuis son arrivée chez les Gones. une situation qui frustre le défenseur de 31 ans.

Interrogé sur son manque de temps de jeu dans un direct sur Instagram, l’international algérien y a répondu à cœur ouvert.

« Frustré ? Si je dis non, je te mentirais », a-t-il déclaré. Avant de conclure : « je vais bientôt avoir ma chance à l’OL et je suis certain que je vais pouvoir la saisir, je ne doute pas de mes capacités. Je reçois des messages blessants, parfois, par les supporters algériens, mais il faut nous soutenir nous les joueurs pour le bien de l’EN. Je joue dans une équipe qui est leader du championnat et les places sont chères. »

Djamel Benlamri doit cravacher dur pour avoir sa place dans le 11 de départ. Puisque depuis quelques semaines, Rudi Garcia a déjà son équipe-type qui est d’ailleurs leader de la Ligue 1 après 17 journées.

 


 

Et si le Barça ne voulait plus de Depay?

RMC.fr

Priorité de Ronald Koeman lors du dernier mercato, Memphis Depay n’avait pas signé au FC Barcelone, qui comptait revenir à la charge cet hiver. Finalement, le club catalan pourrait bien ne plus avoir de place à offrir au Lyonnais dans le secteur offensif, à en croire le journal espagnol Sport.

Invité mardi dernier de Top of the Foot sur RMC, Rudi Garcia avait donné rendez-vous en janvier pour aborder plus en profondeur la question de l’avenir de Memphis Depay, en fin de contrat au terme de la saison. On sait que l’attaquant de l’Olympique Lyonnais était dans les tablettes du FC Barcelone lors du mercato estival, et de son entraîneur Ronald Koeman afin de compenser numériquement le départ de Luis Suarez.

Depay n’a finalement pas signé en Catalogne, où la marge de manœuvre concernant les salaires est mince, et la question de son avenir dans le Rhône lui ai posée à chacune de ses interventions devant les médias. Si la possibilité d’une nouvelle tentative barcelonaise pour enrôler le capitaine lyonnais est régulièrement évoquée, une nouvelle donnée de taille pourrait bien venir changer la donne: le Barça ne serait plus si chaud que ça à l’idée d’accueillir le Néerlandais.


Priorité à la défense


Plusieurs éléments seraient à prendre en compte dans ce revirement de situation, selon le quotidien catalan Sport. L’émergence de Pedri, les bonnes performances régulières de Martin Braithwaite, le retour progressif d’Ousmane Dembélé et l’évolution positive de la blessure d’Ansu Fati amèneraient les dirigeants barcelonais à douter de la place que pourrait prendre Memphis Depay dans un secteur offensif fourni.

L’objectif prioritaire du Barça se situerait plutôt en défense centrale, tandis que l’arrière-garde catalane est en souffrance depuis le début de la saison. Eric Garcia, le jeune central de Manchester City (19 ans), pourrait débarquer rapidement selon les médias espagnols. Si Barcelone parvient à sortir les liquidités nécessaires pour le transfert de l’Espagnol, il en manquerait de toute façon pour enrôler Depay. Seul le départ de l’un des éléments offensifs actuels, permettant de renflouer un peu les caisses, pourrait enclencher ce jeu de chaises musicales.

 


 

Arsenal : Julian Brandt plutôt qu'Houssem Aouar ?

Footmercato.net

Après une période difficile, Arsenal a retrouvé des couleurs en battant assez largement Chelsea en championnat (3-1). En quête de renouveau et de régularité, les Gunners utiliseront certainement le marché des transferts pour se renforcer. Et ce ne sont pas les pistes qui manquent, avec parmi elles, celle menant à Houssem Aouar.

Déjà courtisé cet été, le Lyonnais faisait office de priorité. Mais la situation aurait évolué selon The Athletic. Ainsi, certains dirigeants auraient émis quelques réserves à l'idée de le recruter et préféreraient voir un joueur comme Julian Brandt débarquer. L'Allemand, qui peine à se faire une place cette saison à Dortmund, serait bel et bien dans le radar des pensionnaires de l'Emirates Stadium.

 


 

Paqueta élu joueur n°1 en 2020-2021 à Lyon

Foot01.com

Recruté à l'AC Milan pour 20ME, Lucas Paqueta a été clairement la révélation de cette première moitié de saison en Ligue 1 du côté de l'Olympique Lyonnais.

A ceux qui s’étaient demandé si Jean-Michel Aulas et Juninho n’avaient pas disjoncté en lâchant 20ME à leurs homologues milanais, la réponse est désormais connue, les deux décideurs de l’Olympique Lyonnais ont vu juste. Car c’est une évidence, le milieu de terrain brésilien est incontestablement la révélation de cette première moitié de saison de Ligue 1, au point même de pouvoir prétendre au titre de meilleur joueur du championnat. Alors, quand la rédaction du Progrès réalise son classement des meilleurs joueurs de Lyon en 2020-2021 il n’y a guère de suspense. Comme chaque année, le média régional compile les notes données aux joueurs de Rudi Garcia, et après 17 matchs, Lucas Paqueta est le numéro 1 avec une note moyenne de 6,62 en 11 matchs avec en plus une statistique incroyable, l’ancien milanais n’a jamais perdu sous le maillot de l’OL.


Paqueta devant Lopes et Mendes à Lyon


Derrière Lucas Paqueta, on trouve l’indéboulonnable Anthony Lopes, qui a une note moyenne de 6, et le podium est complété par l’autre grosse surprise de cette première moitié de saison du côté de l’Olympique Lyonnais, à savoir Thiago Mendes, qui obtient 5,87. A la dérive la saison passée, au point même que son départ semblait inéluctable, l’ancien lillois a retrouvé toutes ses qualités au sein de l’effectif de l’OL, ce qui a aussi contribué à la place de leader occupée par le club de la capitale des Gaules à la fin de cette incroyable année 2020. En bas du classement on trouve Diomandé (5,25), Cornet (4,85) et Dembélé (3,33), sachant que Le Progrès ne classe que les joueurs ayant participé à au moins 4 matchs avec 45 minutes de jeu minimum.

 


 

Cherki élu Gone de l'année 2020

OL.fr

Rayan Cherki a été élu Gone de l’année 2020, à l’issue du sondage paru samedi sur le compte Twitter officiel de l’OL. Il succède à Maxence Caqueret.

1 - Rayan Cherki

Apparu dans le groupe lyonnais pour la première fois en 2019, c’est en 2020 que le natif de Lyon se révèle au grand jour. Quelques jours après la nouvelle année il inscrit son premier but avec son club formateur contre Bourg-en-Bresse en 32 ème de finale de Coupe de France, il récidivera quelques semaines plus tard, à nouveau en Coupe de France, contre Nantes. A 16 ans il devient le plus jeune joueur de l’OL à inscrire un doublé en match officiel et délivre aussi 2 passes décisives lors de ce match. Il sera également l’un des hommes forts du beau parcours des jeunes lyonnais en Youth League, notamment lors du huitième de finale contre l’Atalanta où il signe le but égalisateur au bout du temps additionnel, avant d’inscrire son pénalty lors de la séance de tirs au but remporté par l’OL. Désormais pleinement intégré dans le groupe pro, Rayan Cherki a déjà affiché une palette technique très largement au-dessus de la moyenne et laissé entrevoir de très belles promesses pour le futur.
 
2 - Sinaly Diomandé

Diomandé rejoint l’Olympique Lyonnais en 2019, pour sa première saison il intègre l’équipe réserve et dispute la Youth League. A l’été 2020 il est convoqué par Rudi Garcia dans le groupe qui s’envolera pour Lisbonne disputer le Final 8 de Champions League. C’est finalement à l’occasion de la troisième journée de Ligue 1 qu’il dispute ses premières minutes. Petit à petit il s’installe dans la rotation lyonnaise, il est notamment titularisé lors des chocs contre Monaco, Lille, ou encore Saint-Etienne. Impressionnant de maturité à un poste où l’erreur n’est pas permise, l’Ivoirien a aussi profité de son bon début de saison 2020 pour connaître ses premières sélections avec Les Éléphants. Capable de jouer latéral ou en défense central, Diomandé affiche à 19 ans un niveau de jeu très prometteur.
 
3 - Melvin Bard

A l’OL depuis ses 16 ans, Melvin Bard dispute son premier match pro en fin d’année 2019. Latéral gauche attitré de la réserve, il dispute lui aussi la Youth League avec Diomandé et Cherki avant d’être convoqué pour le Final 8. Malgré la concurrence à son poste, Bard se montre à son avantage dès qu’il en a l’occasion. Sa première sélection chez les Espoirs en septembre est venue récompenser les efforts qu’il a fourni jusqu’ici.

 


 

L'OL gagne plus de points huis clos cette saison que la saison dernière

L'Equipe via Twitter



 


 

Prolongation, coup de pression pour Rudi Garcia

Foot-sur7.fr

Arrivé à l’Olympique lyonnais la saison dernière, il ne reste que six mois de contrat à Rudi Garcia. Satisfait du travail abattu par le coach de Lyon, Denis Balbir estime que le technicien mérite une prolongation.

Après une première année tronquée par le coronavirus, Rudi Garcia est parti sur de meilleures bases avec l’OL. L’Olympique lyonnais réalise d’ailleurs un début de saison canon. À la trêve, le club rhodanien est co-leader de Ligue 1 à égalité de points avec le LOSC. Lyon n’avait plus terminé en tête du championnat en hiver depuis 2008. C’est dire la prouesse réalisée par le successeur de Sylvinho. Les Gones n’ont concédé qu’une seule défaite en 17 rencontres. Pour le reste, Lyon compte 11 victoires et 6 matchs nuls. De quoi faire taire les détracteurs de Garcia. Le technicien a longtemps été critiqué par une frange de supporters pour son passif marseillais. Mais avec ses résultats, il met tout le monde d’accord. Le seul bémol concerne son avenir avec Lyon.


Denis Balbir prend la défense de Garcia


Recruté en cours de saison dernière, le contrat de Rudi Garcia expire dans six mois. Rien ne semble indiquer qu’il sera prolongé avant le terme de la saison. Jean-Michel Aulas et Juninho préfèrent ne pas s’emballer avant de lui offrir une prolongation. Pour Denis Balbir, le board lyonnais a déjà fait le bon choix en recrutant l’ancien coach de l’OM. « Le Lyon de cette année tient la route. Rudi Garcia tient la barre. Je suis content pour lui. Je me suis toujours insurgé contre ceux qui critiquaient Garcia sur son niveau en tant qu’entraîneur », a d’abord lâché le journaliste cité par Top Mercato. Il estime en outre que le coach lyonnais est aussi « capable de s’adapter et d’adapter ses joueurs à son plan de jeu ». « On l’a vu avec Bouna Sarr à l’OM et Maxwel Cornet à l’OL. Bravo pour ce qu’il démontre à Lyon », a-t-il conclu. Reste à savoir si cela suffira pour faire changer d’avis au board lyonnais.

 


 

Elisez la révélation de l'année 2020

OL.fr

A l’approche de la fin de cette année 2020 si spéciale, les médias de l’OL vous proposent d’élire la révélation lyonnaise de l’année 2020. Pour cela il suffit de vous rendre sur le compte Twitter officiel de l’Olympique Lyonnais et de faire votre choix parmi Bruno Guimarães, Lucas Paqueta et Tino Kadewere. Les résultats seront connus ce lundi 28 décembre sur OL.fr et tous les réseaux sociaux du club.





 

Les galères de Lucas Paqueta au Milan AC ressurgissent

Butfootballclub.fr

Lucas Paqueta, le milieu de terrain de l'OL, revit après un passage très compliqué du côté du Milan AC. Un changement qui lui a fait du bien.

Cela fait partie à coup sûr des très bonnes pioches du Mercato estival. Lucas Paqueta, arrivé contre 20 millions d'euros à l'OL, a retrouvé le niveau qui en faisait une des très belles promesses du football brésilien.

Avec Thiago Mendes et Houssem Aouar, Lucas Paqueta forme un trio très performant qui est une des bases de la première place actuelle des Gones. L'époque de son passage galère du côté du Milan AC semble donc révolue. Pour son plus grand plaisir.

Dans une interview accordée à Il Posticipo et relayée par Forza Milan, l'ancien défenseur milanais Serginho, proche du milieu lyonnais, revient sur cette période compliqué. « Paqueta s'est épanoui très jeune au Brésil. Le 4-3-3 qui se déroule en Amérique du Sud est complètement différent de ce qui se pratique en Italie et il a souffert pour cette raison. Je l'ai suivi, je suis allé à San Siro avant que la pandémie n'éclate. Je l'ai vu lutter un peu dans le travail défensif. S'installer dans un autre pays ne signifie pas seulement changer le type de football, mais aussi de culture: il faut être ouvert à un nouveau style de vie. Paquetá a peut-être eu du mal avec cela. Quand tu ne te sens pas bien, même les choses ne tournent pas autour du terrain. » A Lyon, visiblement, les choses sont mieux engagées.

 

 

Voir aussi... L'actu du Samedi 26 Décembre // Notes des joueurs 20-21

 

Last modified on dimanche, 27 décembre 2020 16:22