L'actu du Mercredi 18 Novembre

L'actu du Mercredi 18 Novembre

Voir aussi... Notes des joueurs 20-21 // L'actu du Mardi 17 Novembre

Sélections : Grande première pour Bruno Guimarães

OL.fr

Parmi les 5 lyonnais concernés par une rencontre internationale, Bruno Guimarães a eu l'honneur de connaître sa première sélection avec le Brésil.

Enfin ! Après avoir été appelé sans avoir l'opportunité de rentrer en jeu, Bruno Guimarães a cette fois pu fouler la pelouse avec le maillot de la Seleção pour la première fois de sa carrière. Tite a fait appel à lui, ainsi qu'à Lucas Paquetá, rentré au même moment, dans les dernière minutes de la rencontre alors que leurs coéquipiers menaient déjà 2-0 contre l'Uruguay. Avec cette 4ème victoire en autant de rencontre, le Brésil point logiquement en tête du groupe de la Zone Amérique du Sud pour la qualification à la prochaine Coupe du Monde.

La soirée a été plus compliquée pour Malcolm Barcola, une nouvelle fois titulaire dans les buts togolais. Les Eperviers se sont à nouveau inclinés contre l'Egypte 3-1 et ne comptent qu'un point après 4 rencontres dans ces éliminatoires pour la CAN.

Enfin, retour en Europe : après avoir validé son billet pour le Final 4 lors du dernier match, la France a achevé sa phase de groupe de la Ligue des nations invaincue à la faveur d'une nouvelle victoire, 4-2 contre la Suède. Une victoire à laquelle n'a pas participé Léo Dubois, resté sur le banc toute la rencontre. Même situation pour Anthony Lopes, le Portugal est allé s'imposé 3-2 sur le difficile terrain de la Croatie mais le gardien lyonnais n'est pas entré en jeu.

 
DIMANCHE 15 NOVEMBRE
18H00 : Pays-Bas x Bosnie-Herzégovine 3-1 (Memphis) / UEFA Nations League
20H45 : Belgique x Angleterre 2-0 (Jason Denayer) / UEFA Nations League
 
LUNDI 16 NOVEMBRE
14H00 : Zimbabwe x Algérie (2-2) (Tino Kadewere x Djamel Benlamri) / Eliminatoires CAN 2022
17H00 : Mozambique x Cameroun (0-2) (Karl Toko Ekambi) / Eliminatoires CAN 2022
21H00 : France Espoirs x Suisse (3-1) (Maxence Caqueret) / Qualifications EURO Espoirs 2021
 
MARDI 17 NOVEMBRE
14H00 : Madagascar x Côte-d’Ivoire (1-1) (Maxwel Cornet, Sinaly Diomande) / Eliminatoires CAN 2022
17H00 : Togo x Egypte (1-3) (Malcolm Barcola) / Eliminatoires CAN 2022
20H45 : Croatie x Portugal (2-3) (Anthony Lopes) / UEFA Nations League
20H45 : France x Suède (4-2) (Léo Dubois) / UEFA Nations League
 
MERCREDI 18 NOVEMBRE
00H00 : Uruguay x Brésil (0-2) (Bruno Guimarães, Lucas Paquetá) / Eliminatoires Coupe du Monde 2022
20H45 : Pologne x Pays-Bas (Memphis) / UEFA Nations League
20H45 : Belgique x Danemark (Jason Denayer) / UEFA Nations League

 


 

Depay... Cette énorme révélation sur le mercato hivernal du Barça

Le10sport.com

Après les échecs du mercato estival, le FC Barcelone fait de Memphis Depay et Eric Garcia les priorités du prochain mercato hivernal pour venir renforcer l'effectif de Ronald Koeman. Toutefois, la situation financière des Blaugrana ne se serait pas améliorée, et l'arrivée des deux cibles de l'ancien sélectionneur des Pays-Bas serait plus que jamais compromise.

Dans une situation financière particulièrement précaire depuis plusieurs mois, le FC Barcelone cherche de nombreuses solutions pour équilibrer ses comptes. Le prochain mercato hivernal pourrait être riche en départ, alors que de nombreux indésirables ne sont pas partis cet été. Martin Braithwaite notamment pourrait faire ses valises dans les prochaines semaines, un an après son arrivée, alors que trois clubs de Premier League seraient intéressés par son profil. De même pour Junior Firpo, qui n'entrerait pas dans les plans de Ronald Koeman et pourrait prendre la direction de l'Inter Milan. Toutefois, ces départs ne pourraient pas suffire pour permettre au FC Barcelone de s'attacher les services de Memphis Depay et Eric Garcia...


« Le club doit baisser les salaires de 30M€, ou ils ne viendront pas »


Invité de l'émission OnzeTV3, Oriol Domenech s'est exprimé sur le mercato hivernal du FC Barcelone. Le journaliste espagnol s'est montré catégorique sur les arrivées d'Eric Garcia et de Memphis Depay, qui serait à l'heure actuelle inenvisageable en raison de la santé financière du club culé : « Quiconque dépasse la limite de salaire ne peut pas recruter de nouveaux joueurs, à moins que le recrutement ne représente un quart de l'épargne. Laissons les gens se sortir de la tête que Depay et Eric viendront en hiver. Le club doit baisser les salaires de 30M€, ou ils ne viendront pas » a ainsi affirmé Oriol Domenech. Ronald Koeman pourrait ainsi être contraint de revoir ses plans dans les semaines à venir...

 


 

Aouar sur le départ ? Un nouveau prix fixé !

Football365.fr

La presse italienne fait état d'une nouvelle offensive programmée de la Juventus en janvier prochain pour le jeune milieu offensif de l'Olympique Lyonnais.

La situation d’Houssem Aouar a fait couler beaucoup d’encre lors de la dernière période de transferts. Jusque dans les ultimes heures du mercato, l’international français aurait pu s’engager avec l’un de ses nombreux courtisans. Il avait trouvé un accord avec Arsenal, et était également courtisé par la Juventus, le Real Madrid et le Paris Saint-Germain. L’une de ces quatre écuries aurait l’intention de revenir à la charge en janvier prochain.


Aouar « toujours en tête de la shortlist » de la Juve


Selon les informations de Sky Italia, la Juventus souhaiterait formuler une nouvelle offre lors du mercato d’hiver pour s’attacher les services du milieu offensif. Le très fiable Gianluca Di Marzio précise ainsi qu’Aouar figure toujours « en tête de la shortlist du directeur sportif Fabio Paratici ». Ce dernier devra trouver un terrain d’entente avec l’OL, qui ne serait pas prêt à laisser filer son leader technique pour une indemnité de transfert inférieure à 50 millions d’euros. Pour rappel, Houssem Aouar est lié contractuellement à son club formateur jusqu’en juin 2023. Sky Italia ajoute enfin que le polyvalent attaquant Federico Bernardeschi pourrait être inclus dans l’opération pour faire baisser la note.

 


 

3,8 ME par an, Lyon négocie avec Bernardeschi

Foot01.com

Cet été, les contacts ont été nombreux entre l’Olympique Lyonnais et la Juventus Turin durant le mercato. Le nom de Federico Bernardeschi revient avec insistance.

Et pour cause, la Vieille Dame souhaitait s’attacher les services d’Houssem Aouar, très courtisé durant la période estivale. Également ciblé par Arsenal, le PSG et le Real Madrid, le meneur de jeu de l’OL est finalement resté au sein de son club formateur, Jean-Michel Aulas n’ayant pas reçu de proposition à la hauteur de ses exigences. En parallèle des discussions au sujet d’Houssem Aouar, l’Olympique Lyonnais avait entamé des négociations avec la Juventus Turin au sujet de Federico Bernardeschi. Et pour cause, un transfert d’Aouar était en partie conditionné au prêt de l’international italien de 27 ans dans la capitale des Gaules.

Bien que l’opération du mercato estival ait capoté, l’OL est toujours intéressé par l’attaquant de la Juventus Turin, comme indiqué par le compte twitter italien @MomblanOfficial. A en croire cette source, des négociations sont même en cours entre le joueur et l’Olympique Lyonnais. Les Gones, au même titre que l’AC Milan, proposerait à Federico Bernardeschi un salaire annuel estimé à 3,8 ME. Il est par ailleurs précisé que pour l’instant, la Juventus Turin n’a négocié un potentiel transfert de son joueur avec aucun club et que les discussions en sont donc à la première étape. Reste maintenant à voir si l’Olympique Lyonnais parviendra à trouver un accord définitif avec le joueur, avant de potentiellement entamer des négociations avec la Juventus Turin. Très apprécié en Italie pour sa vitesse et son état d’esprit, Federico Bernardeschi est toutefois un joueur peu efficace, ce qui pose un problème au vu de son poste. Cela n’empêche pas l’Olympique Lyonnais de foncer sur lui dans l’optique du prochain mercato…

 


 

Govou voit l’OL sur le podium d’une Ligue 1 « très faible »

Football.fr

Dans un début de saison mitigé, L’OL a l’ambition de viser le podium lors de son déplacement à Angers pour le compte de la 11e journée de Ligue 1. Pour Sydney Govou, la formation de Rudi Garcia peut y parvenir au regard du faible niveau du championnat.

Sans compétition européenne, l’Olympique Lyonnais s’est donné comme l’objectif de viser le podium en fin de saison. 5e avec 17 points, l’équipe lyonnaise n’est pas distancée par rapport au podium mais doit enchaîner les performances pour s’assurer une place pour la prochaine Ligue des Champions.

A Angers, dimanche après-midi lors de la 11e journée de Ligue1, la victoire est donc fortement conseillée. D’autant que l’une des anciennes gloires du club, Sydney Govou, a mis en quelque sorte une forme de pression sur le club.


« Paris a de l’oseille »


« J’étais critique au départ mais je pense qu’ils vont s’en sortir parce que le championnat est très faible, estime l’ex-attaquant dans une une interview à OL TV Fans. Lille est la meilleure équipe de France. Paris a de l’oseille. Rennes a fait un bon recrutement mais ils vont en pâtir… avec la Ligue des Champions. »


« Et il y a Lyon derrière avec des bons joueurs, poursuit Sydney Govou. Je pense qu’on finira dans les trois premiers. Lyon est une équipe européenne.»

 


 

Canal + et BeinSports au pouvoir, Aulas signe la pétition

Foot01.com

Tandis que Mediapro refuse de payer le montant de ses droits télévisuels à la LFP, plusieurs présidents de Ligue 1 réclament le retour des diffuseurs historiques.

Mardi soir, Jean-Pierre Caillot (Reims) et Waldemar Kita (Nantes) ont appelé le retour au premier plan des diffuseurs historiques de la Ligue 1. « Ce n'est pas à l'État de compenser un contrat commercial. Par contre, le président de la République a évidemment beaucoup de pouvoir et d'aura. Et s'il nous permet de nous rapprocher de nos diffuseurs historiques... » a notamment lancé le président champenois, qui a participé à une réunion de travail avec Emmanuel Macron et une vingtaine d’acteurs du sport amateur et professionnel, mardi en visioconférence.

Via son compte Twitter, Jean-Michel Aulas s’est également rangé derrière l’avis de Jean-Pierre Caillot. Pour le président de l’Olympique Lyonnais, le come-back au tout premier plan de Canal + serait une merveilleuse nouvelle. Mais « JMA » n’oublie pas non plus BeInSports, qui ne diffuse plus aucun match de Ligue 1 cette saison, mais qui s’est avéré être un diffuseur fiable les années précédentes avec un service de qualité et surtout, un paiement en règle envers la Ligue de Football Professionnel. « Ce serait bien aussi que BeIn accompagne notre diffuseur historique et pourquoi pas d’autres (FREE) ? » a publié Jean-Michel Aulas, pour qui il est évident que les lignes doivent bouger et que la situation actuelle ne peut pas durer. Car Mediapro, qui doit verser plus de 800 ME par an football français, a refusé de payer sa traite du mois d’octobre et devrait de nouveau esquiver le paiement du mois de décembre. Ce qui place automatiquement les clubs en alerte rouge financièrement, malgré les aides de l’Etat.

 


 

Le dossier Slimani pourrait capoter à cause de... l'OL !

Butfootballclub.fr

Selon Nabil Djellit, de France Football, l'OL pourrait essayer de recruter Islam Slimani lors du prochain Mercato, alors que l'Algérien est pisté par l'ASSE.

15e de L1, l'ASSE reste sur une très vilaine série de 6 défaites en L1 avant de se déplacer à Brest samedi soir. Une série inquiétante, forcément. Si Claude Puel devra composer avec son effectif actuel jusqu'au mois de janvier, il envisage selon L'Equipe de se renforcer en attaque et c'est vers Islam Slimani que le Castrais envisagerait de se tourner.


Lyon s'était déjà intéressé à Slimani cet été


Mais la tâche s'annonce compliquée. Slimani, en fin de contrat au mois de juin, est en rupture de banc depuis son retour de Monaco mais à 32 ans, le Fennec jouit d'un très gros salaire (380 000 € mensuels). Et l'attaquant, qui avait inscrit 9 buts et délivré 8 passes décisives sur le Rocher, garde une belle côte en France. Dans l'émission L'Equipe d'Estelle, hier, le journaliste Nabil Djellit, proche du joueur, a rappelé que Lille, Marseille et Lyon s'étaient intéressés à lui cet été. Et que Lyon pourrait bien revenir à la charge cet hiver. « En cas de départ, je pense que Lyon peut rouvrir le dossier », a glissé le journaliste de France Football. Un dossier qui pourrait dépendre du départ de Memphis Depay à Barcelone, ou de celui de Moussa Dembele.

 


 

Angers-OL maintenu dimanche

Footmercato.net

Alors que l’Olympique de Marseille s’est montré très agacé après l’officialisation du report du match OM - Nice, initialement prévu samedi soir à 21h, il a pendant quelque temps été question de le remplacer par Angers-Lyon, prévu quant à lui à 17h, ce dimanche. Chose qui ne se fera finalement pas.

L’Équipe nous apprend ce mercredi que la rencontre se jouera bien dimanche après-midi, Canal+ n’ayant pas sollicité les deux clubs concernés. De plus, l’OL aurait formellement refusé d’avancer son déplacement, voulant profiter d’un temps de récupération conséquent. Il n’y aura donc pas de rencontre de L1 samedi soir sur Canal+.

 


 

Angers - OL : Amaury Delerue désigné

OL.fr

L'arbitre de 43 a été désigné par la LFP pour arbitrer la rencontre de la 11ème journée de Ligue 1 Uber Eats entre Angers et l'OL.

Amaury Delerue, presque 300 matches officiels au compteur, officiera lors d'Angers - OL. Cette saison il a déjà supervisé un match des Lyonnais à l'occasion du nul concédé sur la pelouse de Nîmes en septembre (0-0), en revanche il n'a pas encore arbitré les Angevins. En 4 matches dirigés cette saison, il a distribué 23 cartons jaunes et un carton rouge.

 


 

Nice - OL fixé au samedi 19/12 à 21h

OL via Twitter

 


 

Giroud, l’option d’un retour en L1 prend du poids

Butfootballclub.fr

Olivier Giroud (34 ans) envisage un départ de Chelsea au mercato hivernal. En L1, l’OM, l’OL et les Girondins de Bordeaux auraient des raisons d’y croire.

Olivier Giroud ne perd jamais le Nord. Raillé pour son passage à vide avec les Bleus, l’attaquant de 34 ans a inscrit un doublé contre la Suède mardi en Ligue des Nations (4-2). Téléfoot avait fait savoir avant le début de la rencontre que l’intéressé envisageait très sérieusement de quitter Chelsea au mercato hivernal eu égard à son temps de jeu famélique. En L1, trois clubs seraient toujours à l’affût : l’OM, l’OL et les Girondins de Bordeaux. En Italie, l’Inter Milan surveille aussi sa situation de près après avoir déjà tenté de l’enrôler en janvier 2020. Néanmoins, l’option d’u retour en L1 pourrait cette fois-ci séduire Giroud.

« C’est une question d’entretien. Ce n’est pas mieux de rester à Chelsea et ne pas jouer. Un entrainement ne remplace pas les matches, a expliqué Jérôme Rothen au micro de RMC Sport. Qu’il joue à Marseille, Lyon, ou Bordeaux, même s’il galère, il aura au moins le rythme de la compétition. La meilleure des choses pour se maintenir d’un point de vue physique et même mental, c’est de faire de la compétition. S’il fait des concessions, il peut revenir en Ligue 1, oui. Franchement, il en a gagné de l’oseille… Après, ça dépend ce qu’il veut faire… Il ne s’agit pas de partir dans un autre club capable de lui payer le salaire qu’il a aujourd’hui, en n’étant même pas sûr de jouer… Il faut qu’il aille dans un club où il est sûr de jouer. Pour moi, la Ligue 1 peut lui amener ça ».

 

 

Voir aussi... Notes des joueurs 20-21 // L'actu du Mardi 17 Novembre

 

Last modified on mercredi, 18 novembre 2020 16:56