L'actu du Samedi 14 Novembre

L'actu du Samedi 14 Novembre

Caqueret prend exemple sur Iniesta

Maxifoot.fr

Révélation de l’Olympique Lyonnais la saison dernière, Maxence Caqueret (20 ans, 7 matchs en L1 cette saison) se distingue notamment par son altruisme sur le terrain. Rien d’étonnant lorsque l’on apprend que le milieu s’inspire d’un certain Andrés Iniesta (36 ans), ancien maître à jouer du FC Barcelone.

"J'ai toujours été dans cette optique de faire jouer mes coéquipiers, de faire passer le collectif avant l'individualité depuis que je suis petit, a confié le Gone à Canal+ Sport. Cela m'a aidé dans ma progression et jusqu'à aujourd'hui. J'ai toujours un modèle dans le monde du foot, qui est Iniesta. C'est un joueur qui m'a toujours marqué par son intelligence et sa façon de jouer. C'est une personne qui parait très calme et qui fait briller les coéquipiers par ses passes, par tout ce qu'il fait. C'est vraiment un joueur qui m'a marqué et que j'ai aimé regarder jouer."

Etant donné son profil, le Lyonnais ne pouvait pas trouver meilleur modèle.

 


 

Sélection : l'entrée gagnante de Paquetá face au Venezuela

OL.fr

Dans la nuit de vendredi à samedi se jouait un match important de l'autre côté de l'Atlantique entre le Brésil et le Venezuela dans le cadre des éliminatoires sud-américains pour le Mondial 2022.

Retour réussi pour Lucas Paqueta ! D'abord sélectionné en U23, rappelé ensuite par Tite suite à un forfait et enfin laissé sur le banc au coup d'envoi, le milieu de terrain lyonnais a tout de même trouvé les moyens de se mettre en évidence durant cette nuit de vendredi à samedi pour sa première depuis près d'un an. Alors que le Brésil éprouvait de grandes difficultés devant le bloc bas du Venezuela, le sélectionneur brésilien a lancé Lucas Paqueta à la pause. Coaching gagnant puisque ce dernier a apporté de l'imagination, des idées à son équipe à l'image du décalage parfait en une seule touche sur le seul but de cette rencontre comptant pour les éliminatoires à la Coupe du Monde 2022. Pas de première cependant pour son coéquipier en club, Bruno Guimaraes, qui n'est pas entré en jeu mais qui aura une nouvelle occasion de s'exprimer mardi face à l'Uruguay.
 
La réaction de Lucas Paqueta au micro de CBF TV

"J'ai pu faire mon travail. J'ai essayé de respecter ce que le coach m'a demandé. L'important était d'atteindre l'objectif, qui était la victoire. On a joué face à une équipe recroquevillée. Nous avons cherché des solutions. Nous avons bien analysé le match à la pause et nous avons trouvé davantage d'espaces ensuite."

MERCREDI 11 NOVEMBRE
20H45 - Pays-Bas x Espagne 1-1 (Memphis) / Amical
20H45 - Portugal x Andorre 7-0 (Anthony Lopes) / Amical
20H45 - Belgique x Suisse 2-1 (Jason Denayer) / Amical
21H10 - France x Finlande 0-2 (Léo Dubois) / Amical

JEUDI 12 NOVEMBRE
20H00 - Côte-d’Ivoire x Madagascar 2-1 (Maxwel Cornet, Sinaly Diomandé) / Eliminatoires CAN 2022
17H00 : Cameroun x Mozambique 4-1 (Karl Toko Ekambi) / Eliminatoires CAN 2022
20H00 : Algérie x Zimbabwe 3-1 (Djamel Benlamri x Tino Kadewere) / Eliminatoires CAN 2022
20H45 : Liechtenstein x France Espoirs 0-5 (Maxence Caqueret) / Qualif EURO Espoirs 2021

SAMEDI 14 NOVEMBRE
1H30 : Brésil x Venezuela 1-0 (Bruno Guimarães, Lucas Paquetá) / Eliminatoires Coupe du Monde 2022
20H00 : Egypte x Togo (Malcolm Barcola) / Eliminatoires CAN 2022
20H45 : Portugal x France (Anthony Lopes x Léo Dubois) / UEFA Nations League
 
DIMANCHE 15 NOVEMBRE
18H00 : Pays-Bas x Bosnie-Herzégovine (Memphis) / UEFA Nations League
20H45 : Belgique x Angleterre (Jason Denayer) / UEFA Nations League

LUNDI 16 NOVEMBRE
14H00 : Zimbabwe x Algérie (Tino Kadewere x Djamel Benlamri) / Eliminatoires CAN 2022
17H00 : Mozambique x Cameroun (Karl Toko Ekambi) / Eliminatoires CAN 2022
21H00 : France Espoirs x Suisse (Maxence Caqueret) / Qualifications EURO Espoirs 2021
 
MARDI 17 NOVEMBRE
14H00 : Madagascar x Côte-d’Ivoire (Maxwel Cornet, Sinaly Diomande) / Eliminatoires CAN 2022
17H00 : Togo x Egypte (Malcolm Barcola) / Eliminatoires CAN 2022
20H45 : Croatie x Portugal (Anthony Lopes) / UEFA Nations League
20H45 : France x Suède (Léo Dubois) / UEFA Nations League
 
MERCREDI 18 NOVEMBRE
00H00 : Uruguay x Brésil (Bruno Guimarães, Lucas Paquetá) / Eliminatoires Coupe du Monde 2022
20H45 : Pologne x Pays-Bas (Memphis) / UEFA Nations League
20H45 : Belgique x Danemark (Jason Denayer) / UEFA Nations League

 


 

Aulas mis KO avec son Spotify du football

Foot01.com

Le président de l'Olympique Lyonnais se demande si l'heure de lancer un service du genre Spotify pour le football. Mais son idée se heurte à la réalité et Jean-Michel Aulas n'échappe pas aux critiques.

Les déboires de la Ligue de Football Professionnel avec Mediapro incitent les dirigeants des clubs de Ligue 1 à une réflexion profonde sur l’avenir des droits TV. Alors que tout le monde pensait que l’escalade des prix serait sans fin, le retour sur terre est brutal au moment où pour la première fois ces droits dépassaient 1 milliard d’euros par saison. Ayant horreur du vide, Jean-Michel Aulas a rapidement imaginé que le football à la télévision pourrait se « consommer » selon le modèle mis en place par Spotify ou Deezer pour la musique. Sur le papier, l’idée est bonne, mais elle se heurte à la réalité économique sur laquelle le président de l’Olympique Lyonnais a construit les fondations de son club. Pour Pierre Maes, ancien dirigeant de Canal+ Belgique et spécialiste des droits du foot, Jean-Michel Aulas a voulu prendre la main dans cette histoire, mais de manière totalement démagogique.

Evoquant ce Spotify version football sur le site Olympique-et-Lyonnais.com, Pierre Maes n’est pas tendre avec le patron de l’OL. « Je suis très surpris des sorties de Jean-Michel Aulas. On dirait un politicien qui vient avec un discours complètement démago. Forcément qu’un Spotify du football, tout le monde aime ça. Mais pour lui, cela impliquerait beaucoup moins de revenus liés à la télévision pour son club. C’est bien, mais je ne comprends pas. C’est utopique et je ne crois pas que ses collègues et que la Ligue soient ravis de ses déclarations (…) Pour arriver à ça, il faudra que les revenus des clubs soient divisés par 10, au moins, car cela inclurait une baisse considérable des droits TV. A moyen terme, évidement c’est possible, sans doute plutôt à long terme. Aujourd’hui, c’est juste une manière de se rendre sympathique auprès du public », explique Pierre Maes, qui ne croit pas une seconde que le dirigeant lyonnais ira au bout de son idée.

 


 

Barcelone ne veut pas de Memphis Depay, un résultat terrible

Foot01.com

Annoncé comme très proche du FC Barcelone, et désireux lui aussi de signer au Barça, Memphis Depay risque d'être surpris par l'accueil des supporters catalans.

Ronald Koeman a fait de Memphis Depay sa priorité au mercato d’hiver et du côté de l’attaquant néerlandais, qui sera en fin de contrat avec Lyon en juin 2021, on est désormais prêt à partir, quitte à baisser son salaire pour rejoindre le Barça. Même si Jean-Michel Aulas tente de bluffer afin de tirer le maximum de la vente de l’ancien mancunien, il semble évident que le président de l’Olympique Lyonnais ne refusera pas une offre barcelonaise. Le deal semble donc envisageable pour envoyer Memphis Depay à Barcelone. Mais ce samedi, le Mundo Deportivo révèle les résultats d’un sondage réalisé auprès des Socios du Barça, et cela ne va pas franchement rassurer le joueur néerlandais sur sa capacité à devenir un des chouchous du Camp Nou.

Interrogé sur l’intérêt de recruter Memphis Depay comme numéro 9, les supporters catalans ont répondu à 67,3% que ce n’était pas du tout une bonne idée pour le FC Barcelone. « C’est entendu, le joueur de l’OL est talentueux, mais il est peu probable qu’il puisse s’installer au cœur de l’attaque », constate Javier Gascon, journaliste du quotidien sportif barcelonais. Et plutôt que Memphis Depay, le cœur des fans du Barça penche très clairement en faveur de Lautaro Martinez, ils sont 54,5% à souhaiter sa venue, l’attaquant international argentin de l’Inter, dont le nom a souvent circulé du côté des Ramblas. Reste que si le joueur de l'Olympique Lyonnais sera libre en fin de saison, Lautaro Martinez est lié jusqu'en 2023 avec le club milanais, et sa valeur est estimée à 70ME, ce qui n'est pas du tout le même tarif. De quoi forcément inciter les dirigeants du Barça à pencher plus du côté de Memphis Depay pour de simples raisons budgétaires, que cela plaise, ou pas, aux supporters en cette période électorale.

 


 

Lopes allait tout défoncer à Lyon, Lloris le savait

Foot01.com

Mis au repos face à la Finlande, Hugo Lloris a réussi à marquer des points malgré son absence.

En effet, Steve Mandanda n’a pas été impérial sur les deux buts encaissés, et la défense français manquait clairement de repères. Il s’agira de montrer un autre visage ce samedi au stade de la Luz pour le match décisif de Ligue des Nations face au Portugal de Cristiano Ronaldo… et de Anthony Lopes. Le portier de l’OL ne laisse en effet pas indifférent celui qui fut son prédécesseur dans les cages lyonnaise. En conférence de presse, Hugo Lloris a ainsi expliqué qu’il admirait le gardien qu’était devenu Anthony Lopes, qu’il a vu arriver du centre de formation alors qu’il était encore très loin d’être le portier incontournable des cages rhodaniennes.

« J'ai beaucoup d'admiration pour l'homme et le gardien. Je l'ai vu arriver en professionnel à Lyon. Il a contribué aux très bons résultat de l'OL l'an dernier. Il a fait des très bons matches en Ligue des Champions. On est toujours en contact. On essaie de s'appeler une ou deux fois par an. Je suis avec attention son parcours », a livré Hugo Lloris, qui a lui fait le choix de partir de l’OL quand les choses allaient moins bien, rejoignant Tottenham en 2012. Une décision qui a permis à Lopes de devenir la doublure de Rémy Vercoutre, puis de s’imposer à Lyon. Pas vraiment surprenant pour l'international français, qui a confié qu'il savait que Lopes avait les moyens de s'imposer à ce poste, avec un style de voltigeur que Lloris admire.




Last modified on samedi, 14 novembre 2020 19:55