L'actu du Dimanche 1er Novembre

L'actu du Dimanche 1er Novembre

Voir aussi... L'actu du Samedi 31 Octobre // Lille - OL : L'Avant Match

Pourquoi un succès lyonnais à Lille serait un exploit

Butfootballclub.fr

Le choc ce la 9e journée de L1 opposera le LOSC à l’OL ce dimanche en prime time (21h). Les Gones sont vraiment loin de partir favoris.

Le LOSC affiche une forme éblouissante depuis le début de la saison. Lille fait en effet partie des trois dernières équipes à ne pas avoir encore mordu la poussière dans les cinq grands championnats européens (avec l'C Milan et Sassuolo) et accueille l’OL dans la peau du favori (21h).


Galtier bête noire lilloise de l’OL


Au-delà de ces points forts, Opta rappelle que le LOSC est invaincu lors de ses sept dernières rencontres de Ligue 1 face à l’OL (4 succès, 3 nuls), soit la meilleure série de son histoire face à cet adversaire dans l’élite. Son dernier revers face à l’OL en championnat remonte au 18 novembre 2016 à domicile (0-1). Christophe Galtier n’était alors pas encore l’entraîneur des Dogues, pas plus que Gérard Lopez leur président.

 


 

Thiago Mendes est redevenu joueur de foot à Lyon

Foot01.com

Acheté pour 26,5ME à Lille lors du mercato 2019, Thiago Mendes a traversé sa première année à Lyon comme un fantôme, ses frasques supposées relayées sur les réseaux sociaux suscitant bien des polémiques.

Exit le Thiago Mendes pris à partie par des supporters de l’Olympique Lyonnais, et dont la vie privée était devenue un sujet d’embrouilles. Le milieu de terrain brésilien a retrouvé ses esprits et un an après rejoint l’OL c’est le vrai Thiago Mendes qui s’apprête à retrouver ce dimanche soir le LOSC où il avait démontré ses énormes qualités. Et forcément pour Rudi Garcia, ce retour au sommet de Thiago Mendes, lequel a retrouvé son rang et la place de titulaire qui va avec, est une excellente nouvelle. Même si le dernier marché des transferts a été un sujet brûlant pour le milieu de terrain de Lyon, il a reconnu vendredi en conférence de presse avoir beaucoup réfléchi avec son épouse à un départ, sa décision a été claire et nette, l’ancien lillois veut réussir sous le maillot de l’OL.

Et pour cela il s’en est donné les moyens, d’abord en se focalisant sur ce qu’il sait le mieux faire, à savoir jouer au football. Comme l’explique ce dimanche Le Progrès, Thiago Mendes a remis les choses en place sur et en-dehors des terrains et cela se ressent. « L’homme, souvent mis en scène sur les réseaux, était devenu, lors de sa première saison, spectateur de lui-même en somme. Mais le véritable acteur semble avoir pris le pas. Il a la tête au football et ça se voit… », explique le quotidien régional. Une bonne nouvelle pour l’Olympique Lyonnais, mais également pour Thiago Mendes qui s’était perdu la saison passée. Lille pourrait le constater ce dimanche soir à ses dépens.

 


 

Toko Ekambi a su inverser la tendance

Ouest-france.fr

Avec 4 buts en deux matches, Karl Toko Ekambi a inversé la tendance après un été compliqué, symbolisé par son poteau face au Bayern Munich, en demi-finale de la Ligue des champions.

Son tir sur le poteau contre le Bayern Munich en demi-finale de Ligue des champions avait déchaîné les supporters lyonnais. Mais Karl Toko Ekambi, avec quatre buts en deux matches, a inversé la tendance avec l’Olympique Lyonnais, devenant un titulaire surprise avant d’affronter Lille dimanche en Ligue 1 (21h00).

Outre sa tentative sur le montant face au club allemand, qui avait enflammé la Twittosphère où il avait été affublé du surnom de "Poteau Ekambi", l’ancien attaquant d’Angers et Villarreal avait aussi touché du bois à Montpellier, le 15 septembre, en début d’une rencontre perdue 2-1. Il avait aussi manqué d’ouvrir la marque en 8e de finale aller de la Ligue des Champions contre la Juventus Turin avec une reprise de la tête qui avait heurté la barre le 27 février.

De quoi très vite se faire tailler une mauvaise réputation de guignard, qu’il s’est chargé, depuis la dernière reprise, de faire taire par des performances abouties, avec deux doublés à Strasbourg (3-2) et contre Monaco (4-1).

Même s’il avait assuré ne pas être touché par ces attaques, Karl Toko Ekambi (28 ans), dont l’option d’achat a été levée en juin pour 11,5 millions d’euros auprès de Villarreal, avec à la clé un contrat de quatre ans, a fait preuve d’un mental d’acier pour les surmonter en se réfugiant dans le travail. Et il se voit aujourd’hui récompensé.


« Prototype de l’attaquant moderne »


"Il faut montrer à mes joueurs qu’en gagnant il est normal de continuer", a souligné l’entraîneur lyonnais Rudi Garcia vendredi en conférence de presse. En conséquence de quoi, l’international camerounais, titularisé depuis deux matches sur l’aile gauche de l’attaque de l’OL, devrait être confirmé dimanche à Lille pour le duel au sommet en clôture de la 8e journée (21h00), tout comme le onze qui a débuté face à Monaco.

"Pourvu que ça dure pour lui. Il est bien. C’est un joueur qui travaille. Il est le prototype de l’attaquant moderne, capable d’éliminer, il va très vite. Il utilise les appels en profondeur où on peut le servir. Il essaie de combiner avec les autres", décrit Garcia.

"Depuis qu’il est arrivé en janvier dernier (en prêt), c’est une satisfaction. Il avait marqué rapidement mais avec le confinement, il a manqué de réussite en touchant les poteaux et en ce début de saison mais maintenant, il est plus en réussite, c’est bien pour lui et pour nous", poursuit le technicien.


Sursaut à confirmer


Ce dernier vient d’aligner le Camerounais, natif de Paris, à deux reprises sur l’aile gauche avec sur le flanc droit Tino Kadewere. Le Zimbabwéen est comme lui une recrue du dernier mercato hivernal, arrivé seulement en juin dans l’effectif, et il est comme "KTE" un titulaire surprise pour entourer Memphis Depay en attaque.

"Tout dépend de la stratégie et du plan de jeu, de ce que l’on attend des joueurs excentrés pour attaquer. Pour moi, Tino comme Karl sont aussi des joueurs d’axe. Quand on a le ballon, ils ne sont jamais sur les côtés mais dans l’axe", détaille Rudi Garcia.

"Sur certains matches, mais pas sur tous, selon les systèmes de jeu des adversaires, ils viennent travailler sur les côtés. Mais, ni l’un ni l’autre ne doivent venir comme cinquième défenseur quand nous défendons. Ils doivent évoluer sur le côté en continuant à jouer dans l’axe, si je peux m’exprimer ainsi", lance l’entraîneur de l’OL, volontiers cryptique.

Une façon aussi de ne pas être enfermé dans une organisation offensive trop stricte à l’heure de devoir dimanche confirmer le sursaut lyonnais face à Lille, l’équipe en forme du moment.

 


 

Grande nouvelle pour l'avenir d'Aouar !

Le10sport.com

Étincelant avec l’OL, Houssem Aouar était pressenti sur le départ lors de la dernière fenêtre de mercato. Le PSG était venu aux renseignements mais n’était pas le seul. Seulement, aujourd’hui, le Lyonnais aurait moins d’adeptes.

Bien que sollicité de tous les côtés lors du dernier mercato estival, Houssem Aouar est encore un joueur de l’OL. Le PSG, Manchester City, mais surtout Arsenal et la Juventus, avaient des vues sur le milieu offensif de l’OL. À en croire les médias italiens, l'international français serait toujours l’une des priorités de la Juventus pour renforcer son entrejeu lors du mercato hivernal. Mais d’autres prétendants auraient décidé de se tourner vers d’autres joueurs pour remplacer une éventuelle arrivée de Houssem Aouar dans leur effectif.


Arsenal ne serait plus sur les rangs


À en croire les informations du journaliste Fabrizio Romano, Houssem Aouar ne serait plus la priorité de Mikel Arteta pour le prochain mercato. Un temps évoquée comme la piste la plus chaude, Arsenal aurait finalement décidé de se rabattre sur un plan B, laissant ainsi plus de chance à ses rivaux dans ce dossier. Les Gunners ont déjà recruté Thomas Partey au milieu et auraient maintenant fait de Dominik Szoboszlai leur cible priorittaire. Le Hongrois de 20 ans fait forte impression avec le RB Salzbourg en ce début de saison.

 


 

Kalulu, bientôt prêté par le Milan AC ?

Calciomercato via Twitter

 


 

Zidane pousse Mariano à Lyon pour Aouar

Foot01.com

Le Real Madrid souhaite recruter Houssem Aouar. Pour y parvenir, le champion d’Espagne est prêt à sacrifier Mariano Diaz, qui s’était sublimé à Lyon lors de la saison 2017-2018.

Houssem Aouar (22 ans) sera l’un des joueurs lyonnais les plus courtisés au prochain mercato estival. C’était déjà le cas cet été mais le numéro 8 de l’OL a préféré rester dans son club formateur pour l’aider à retrouver le sommet du football français mais surtout la Coupe d’Europe. Arsenal était le candidat le plus sérieux pour le recruter mais les Gunners ont finalement opté pour Thomas Partey. La Juventus et le Real, eux, restent en embuscade. Il y a quelques semaines, Zinedine Zidane faisait l’éloge du milieu de terrain. Bien décidé à rafler la mise, le technicien français a réfléchi à un moyen d'arriver à ses fins. Pour ce faire, ZZ souhaite mettre en place un échange avec un indésirable de la Casa Blanca.

Selon Todo Fichajes, l’entraîneur du Real propose Mariano Diaz aux dirigeants lyonnais pour les convaincre de lui céder l’international français. L’attaquant dominicain rappelle de très bons souvenirs à l’OL puisque dans les rangs du club lors de la saison 2017/2018, il a impressionné avec 21 buts inscrits en 45 matches. Cependant, les deux joueurs n’ont pas la même valeur marchande. Jean-Michel Aulas attend au moins 50 ME pour laisser partir sa pépite. En plus de céder Mariano, estimé à 30 ME, le Real Madrid pourrait donc être amené verser 20 ME au club rhodanien. Ce cheminement pourrait profiter à l’attaquant du Real laissé de côté par Zinedine Zidane.

 


 

Le Guen voit Kadewere s'imposer

Maxifoot.fr

Marqué par le décès de son frère en août dernier, Tino Kadewere (24 ans, 7 matchs et 1 but en L1 cette saison) a connu une adaptation plus difficile à l’Olympique Lyonnais. Mais l’attaquant zimbabwéen se montre à son avantage depuis quelques rencontres, sous le regard attentif de Paul Le Guen, son ancien entraîneur au Havre qui lui promet un statut de titulaire chez les Gones.

"C'est un joueur intelligent, qui s'adapte, a décrit le technicien contacté par L’Equipe. J'estime avoir eu le privilège de l'entraîner. Plus il va évoluer avec des gars de haut niveau, plus il va progresser. Je ne doute pas qu'il s'impose dans cette équipe. Il comprend le jeu et il est capable de sacrifices sur un côté pour s'imposer."

Avant le choc de Ligue 1 face à Lille ce dimanche (21h), Kadewere est de nouveau annoncé dans le onze de Rudi Garcia.

 


 

Aulas a une bonne raison de miser sur Galtier pour remplacer Garcia

Butfootballclub.fr

Si Jean-Michel Aulas aimerait miser sur Christophe Galtier pour remplacer Rudi Garcia à l’OL en fin de saison, c’est grâce notamment à un football devenu très offensif.

Si la situation sportive de l'OL s'est améliorée ces dernières semaines avec les succès à Strasbourg (3-2) et l'AS Monaco (4-1), le cas Rudi Garcia suscite toujours le débat. Le coach lyonnais a beaucoup de détracteurs et ses résultats ne plaident pas forcément pour lui.

Autre donnée à prendre en compte, Garcia arrive en fin de contrat l'été prochain et la question de son remplacement, s'il n'est pas reconduit, se pose donc déjà. La Voix du Nord a expliqué ce vendredi que la la priorité lyonnaise serait claire pour un éventuel remplacement : Christophe Galtier. D'après la publication nordiste, l'OL fait les yeux doux à Galtier « depuis quelques semaines », alors que la situation du coach du LOSC n'est pas totalement claire non plus.


Galtier a établi un record offensif en octobre


Même s'il se plaît à Lille, quelques éléments pourraient le pousser à la réflexion, mais pas avant l'été prochain. Du côté de l’OL, une qualité pourrait avoir convaincu Jean-Michel Aulas de miser sur lui : son football offensif, denrée très prisée à Lyon. En octobre, le LOSC a ainsi tourné à une moyenne de 2,8 buts par match, ce qui constitue un record pour le Marseillais sur un mois depuis son arrivée à Lille en janvier 2018. Le mois d’octobre 2020 devance ainsi celui d’avril 2019 (2,75 buts par match).

 


 

Les salaires des joueurs lyonnais cette saison 2020-21

Sportune.fr

L’année 2020 ne restera pas la meilleur dans l’histoire de l’Olympique Lyonnais. Entre la crise et ses effets négatifs sur le club coté en bourse, et l’absence de coupe d’Europe, cette saison, il doit tarder au club lyonnais, de tourner la page fin décembre. Ça lui laisse le temps de s’ouvrir de meilleures perspectives que celles, notamment financières, du dernier exercice conclu sur un déficit net de 36,5 millions d’euros. Quand la masse salariale, elle, ne diminue pas.

Elle était, avant le mercato de l’été au 30 juin dernier, de 132,5 millions d’euros, en augmentation légère de 1% sur l’année précédente. Au sommet du vestiaire, la hiérarchie n’a pas changé, Memphis Depay reste le mieux payé, à près de 420 000 euros bruts mensuels, sans les primes. Mais l’attaquant néerlandais est dans sa dernière saison contractuelle, il n’est pas certain qu’il l’achève sous le maillot des Gones. Le gardien Anthony Lopes (4,32 millions la saison) le seconde, devant Houssem Aouar et la recrue de l’été, le milieu offensif brésilien, Lucas Paqueta.


Un salaire moyen proche des 2 M€ la saison à l’OL


Le salaire moyen des joueurs de l’OL cette saison 2020-21, avoine les 150 000 à 200 000 euros bruts mensuels, comme l’équivalence de plusieurs joueurs parmi lesquels, Léo Dubois, Thiago Mendes ou Maxwell Cornet. Découvrez les estimations des principaux cadres de Rudi Garcia, dans le tableau complet en page suivante. Le coach de l’équipe gagne près de 3 millions bruts, la saison. 2021 sera meilleure pour l’Olympique Lyonnais, les indicateurs financiers le disent, charge au technicien en place et à ses hommes, de redresser également le niveau sportif.

Les salaires des joueurs de l’Olympique Lyonnais en 2020-21

 

Joueur Salaire estimé en 2020-21 Echéance du contrat
Memphis Depay 5M€ 2021
Anthony Lopes 4,32 M€ 2023
Mattia De Sciglio 3,9 M€ 2021
Houssem Aouar 3,6 M€ 2023
Moussa Dembélé 3,6 M€ 2023
Lucas Paqueta 3,48 M€ 2025
Jason Denayer 3,24 M€ 2022
Marcelo 3 M€ 2021
Leo Dubois 2,64 M€ 2024
Bruno Guimaraes 2,4 M€ 2024
Maxwell Cornet 2,22 M€ 2023
Thiago Mendes 2,16 M€ 2023
Karl Toko Ekambi 1,2 M€ 2024

 

 


Voir aussi... L'actu du Samedi 31 Octobre // Lille - OL : L'Avant Match

 

Last modified on lundi, 02 novembre 2020 01:10