L'actu du Lundi 19 Octobre

L'actu du Lundi 19 Octobre

Voir aussi... L'actu du Samedi 17 Octobre // Strasbourg 2-3 OL : L'After

Lopes et Memphis dans l'équipe type de la journée

L'Equipe via Twitter




 

Vidéo : zoom sur Paqueta contre Strasbourg

Twitter




 

Pierre Ménès adoube Depay, le héros de Lyon

Foot01.com

Dans une petite forme avant la trêve internationale, l’Olympique Lyonnais a parfaitement négocié son déplacement à Strasbourg ce dimanche après-midi.

Malgré le réveil des Alsaciens en seconde mi-temps, l’OL est parvenu à conserver son avance et s’est imposé (3-2) à La Meinau. Une bonne nouvelle pour la formation de Rudi Garcia, qui a enfin retrouvé la victoire en Ligue 1. Durant cette rencontre, l’ancien coach de l’OM a pu s’appuyer sur un très grand Memphis Depay. Certes, l’international néerlandais n’a pas marqué. Mais à Strasbourg, le joueur courtisé par le FC Barcelone était en très grande forme puisqu’il a distribué trois passes décisives en une mi-temps. De quoi réjouir et emballer Pierre Ménès, plutôt séduit par la prestation des Lyonnais face au Racing.

« Strasbourg peut gagner des matchs à condition de jouer l’attaque. En même temps c’était le meilleur match de l’OL cette saison avec le grand retour de Depay (3 passes décisives) » a publié le chroniqueur de Canal Plus via son compte Twitter. Une manière d’encourager les joueurs du Racing Club de Strasbourg et de féliciter ceux de l’Olympique Lyonnais, et plus particulièrement le capitaine néerlandais des Gones. Bien que déçu par son transfert avorté au FC Barcelone au mois de septembre, l’ancien attaquant de Manchester United est apparu très concerné à l’occasion de ce match de la septième journée de Ligue 1. Exemplaire dans son comportement, l’attaquant de l’OL s’est remis en scelle sportivement avec une performance aboutie. De bonne augure pour Rudi Garcia, qui aura impérativement besoin d’un grand Memphis Depay afin d’atteindre ses objectifs en Ligue 1 cette saison. Pour rappel, Jean-Michel Aulas a récemment répété que l’Olympique Lyonnais devait se qualifier pour la prochaine édition de la Ligue des Champions à l’issue de la saison…


Ménès balance sur la victoire de Lyon


Les hommes de Rudi Garcia, hyper réalistes en première mi-temps, se sont tout de même faits peur après le repos. Mais malgré une défense loin d’être souveraine dans les ultimes instants de la partie, l’OL est reparti d’Alsace avec les trois points en poche. Une victoire davantage acquise grâce à la faiblesse tactique de l’adversaire que grâce au talent des partenaires de Memphis Depay selon Pierre Ménès. Sur son blog, le journaliste de Canal Plus a notamment pointé du doigt le suicide tactique de Thierry Laurey, à côté de la plaque au niveau de sa composition d’équipe dimanche après-midi.

« Strasbourg-Lyon a offert un bon spectacle. Côté alsacien, il a aussi commencé par un suicide tactique de Laurey avec cette compo à 8 joueurs à vocation défensive et un pressing très haut. Ce qui a donné ce résultat absurde d’une équipe ultra-défensive à domicile qui se fait contrer deux fois dans les 30 premières minutes. À la mi-temps, Lyon menait même 3-0 avec trois passes décisives de Memphis, qui semble revenir à un très bon niveau. Comme un aveu d’impuissance ou d’erreur, Laurey a fait rentrer Diallo à la place d’un latéral avant même la mi-temps. L’ancien Messin a aussitôt réduit le score puis Aholou a ramené le Racing à un but de l’OL avant l’heure de jeu, avec une équipe qui mettait beaucoup plus d’allant dans son jeu. Est-ce que ce sont les joueurs qui se sont pris en main ? Est-ce le changement tactique offensif qui a permis d’ouvrir des brèches ? Toujours est-il que depuis 18 mois, je serine qu’à chaque fois que Strasbourg commence un match avec une seule pointe, il le perd systématiquement. Pour Lyon, la première mi-temps a été très bonne, la seconde beaucoup plus pénible. Maintenant vu le début de saison des Gones, ils s’en contenteront largement » a commenté Pierre Ménès, particulièrement emballé par cette rencontre mais pour qui la victoire de l’Olympique Lyonnais a grandement été facilitée par le sabordage tactique de Thierry Laurey à l’occasion de ce match à La Meinau.

 


 

Riolo taille l’OL et l’OM en L1, ça pique

Footradio.com

Grâce à sa brillante victoire dans le Derby du Nord contre Lens dimanche soir au Stade Pierre Mauroy (4-0), le Lille OSC s’est emparé du fauteuil de leader de la Ligue 1.

Une place que l’équipe de Christophe Galtier a bien mérité après sept journées de championnat. Invaincu depuis le début de la saison, avec cinq victoires et deux nuls à Lille et Rennes (1-1), deux autres candidats au podium, le LOSC s’installe presque comme un candidat au titre. Premiers avec deux points d’avance sur le PSG et le SRFC, l’OM étant à cinq longueurs et l’OL à sept, les Dogues ont un vrai coup à jouer en cette saison 2020-2021. C’est en tout cas l’avis de Daniel Riolo.


« Ils sont au-dessus de l’OM, l’OL ou Rennes »


« Je ne sais pas si Lille pourra rivaliser avec le PSG pour le titre, je ne sais pas s’ils peuvent rester dans les clous en termes de points, mais le favori numéro un pour la deuxième place, c’est Lille ! Ils sont au-dessus de l’OM, l’OL ou Rennes en termes d’effectif, de jeu, d’animation sur le terrain. C’est plus homogène que Lyon et Marseille, c’est meilleur derrière, ils ont un meilleur gardien, le milieu est bien, sur les côtés aussi. Au niveau du jeu collectif, c’est du haut niveau, même si devant, ils gâchent un peu les opportunités… Je ne vois pas dans une autre équipe en France une telle volonté d’aller de l’avant, de jouer rapidement les transitions, de faire le geste juste. Ça va vite, c’est frais, c’est déterminé, c’est généreux. Lille me plaît depuis pas mal de temps, mais là, c’est vraiment costaud »
, a confié, dans l’After Foot, le journaliste de RMC, qui sait toutefois que le LOSC perdra sûrement des précieux points en route à cause des matchs d’Europa League les jeudis.

 


 

Dembele et Toko Ekambi, les pires différentiels de xGoals en L1

Twitter

 


 

La Juve toujours sur Aouar, mission 2021

Foot01.com

Malgré la fermeture récente du mercato, la Juventus n’abandonne pas la piste menant à Houssem Aouar. La Vieille Dame veut réaliser ce transfert l’été prochain. Le président de l'OL, Jean-Michel Aulas, est fixé.

Longtemps annoncé sur le départ cet été, Houssem Aouar (22 ans) a décidé de rester une saison supplémentaire dans son club formateur. Le numéro 8 veut continuer à apporter son aide à une équipe qui est enlisée dans les mauvais résultats et doit rebondir. Ce choix repousse ainsi l’échéance d’un départ à l’été prochain, au cours duquel les cadors européens seront, sauf retournement de situation, toujours séduits à l’idée d’attirer l’international français dans leurs filets. Intéressée par le profil du milieu de terrain, la Juventus restera attentive à sa situation comme l’explique TuttoMercatoWeb.

Le directeur sportif de la Vieille Dame, Fabio Paratici, travaille déjà sur le dossier en interne. Pour parvenir à recruter le joueur tricolore, ce dernier s’appuiera sur les bonnes relations qu’entretient l’état-major de la Juve avec le président du club lyonnais, Jean-Michel Aulas, qui en février plaçait la formation turinoise en tête de liste pour accueillir Aouar. « Je n’en ai jamais parlé à Agnelli, mais je sais qu’il y a eu des contacts entre nos dirigeants. J’aimerais voir Aouar à la Juventus à l’avenir. Un jour ou l’autre, je ferais un beau transfert avec mon ami Andrea Agnelli », annonçait-il. Le club italien pourrait également utiliser Mattia De Sciglio, prêté à l'OL cette saison, pour faire baisser le montant de la transaction. Si JMA est toujours sur la même longueur d’ondes concernant Aouar, le champion d’Italie peut espérer un dénouement positif du dossier, et offrir ainsi à son entraîneur Andrea Pirlo un renfort de taille dans l’entrejeu.

 


 

Terrier revient sur son transfert à Rennes !

Le10sport.com

Transféré à Rennes en provenance de l'OL en début de mercato, Martin Terrier (23 ans) a expliqué comment les négociations entre les deux clubs avaient eu lieu.

Arrivé à Rennes cet été pour 12M€ (plus 3M€ de bonus), Martin Terrier a déjà marqué un but et délivré une passe avec son nouveau club. Pour Ouest-France et avant le début de la Ligue des Champions, ce mardi, contre Krasnodar, Terrier est revenu sur son transfert. « Déjà, l’année dernière, il y avait eu quelques contacts. Pas concrets, mais des discussions avec l’ancien président (Olivier Létang). J’avais pris la décision de rester à Lyon, après une première année au club qui s’était plutôt bien passée. J’avais fini la saison avec neuf buts, sans avoir démarré beaucoup de matches. Pour moi, il n’y avait aucune raison de changer de projet. Ensuite, la seconde saison à Lyon a été un peu plus compliquée, sur les plans collectif et personnel. Il y a eu plusieurs changements de coaches, Bruno Génésio, Sylvinho, Garcia… Il faut prouver à nouveau à chaque fois, ce n’est pas forcément facile. Il y a de la concurrence. Puis l’arrivée de Florian Maurice au Stade Rennais a accentué les contacts et ça s’est fait naturellement. Le projet du club, les discours du président et du coach m’ont plu. Donc ça s’est fait très rapidement, selon mon souhait. Je voulais venir pour commencer la préparation et pouvoir m’acclimater le plus rapidement possible. »

 


 

Lucas Paqueta, c'est déjà une excellente surprise à Lyon

Foot01.com

Titulaire dimanche contre Strasbourg, Lucas Paqueta a déjà montré de belles choses sous le maillot de l'Olympique Lyonnais. Rudi Garcia avoue avoir été épaté par son joueur.

Arrivé à l’Olympique Lyonnais le 30 septembre dernier moyennant un chèque de 20ME pour l’AC Milan, Lucas Paqueta n’a pas traîné à se faire une place dans l’effectif de Rudi Garcia puisque le joueur brésilien était titulaire dimanche à Strasbourg, ne cédant sa place à Diomandé que dans les ultimes minutes de la rencontre. Et c’est une évidence, Lucas Paqueta a fait le boulot, l’ancien joueur milanais étant par exemple noté 6 ce lundi par L’Equipe. Du côté de l’entraîneur de l’OL on ne masquait pas une grosse satisfaction de voir le milieu de terrain brésilien trouver aussi rapidement ses marques à Lyon, et surtout physiquement, Lucas Paqueta étant déjà au point.

Rudi Garcia admet qu’il a été surpris de pouvoir compter sur son renfort aussi longtemps. « Lucas Paqueta a joué côté droit, c’est un vrai joueur de ballon. Il est plus axial. Mais quand on fait un premier match et que l’on gagne c’est toujours une bonne satisfaction. Il arrive et il m’a même étonné, il est allé assez loin dans le match, je pensais qu’il coincerait un peu plus tôt », a confié, après la victoire lyonnaise à Strasbourg, l’entraîneur de l’Olympique Lyonnais, qui dispose d’un atout de plus pour réussir le challenge imposé par Jean-Michel Aulas, à savoir finir sur le podium de la Ligue 1 en fin de saison. Avec un Lucas Paqueta à son meilleur niveau, l'OL peut vraiment y croire.

 


 

La stat hallucinante de Depay

Football365.fr

Brillant face à Strasbourg avec Lyon, Memphis Depay a signé une très belle statistique.

Memphis Depay est resté à Lyon après une interminable saga, s’étirant jusqu’au dernier jour du mercato estival. En fin de bail en juin prochain, le virtuose batave, longtemps blessé la saison dernière, a montré son implication face à Strasbourg en Ligue 1 lors du week-end, signant un triplé de passes décisives. Une stat signée Opta met particulièrement en lumière son excellente performance : Depay n’est autre le joueur qui a réalisé le plus d’offrandes en Ligue 1 depuis janvier 2017, son arrivée, culminant ainsi à 35 passes décisives. Le Lyonnais devance du beau monde, à savoir le Parisien Ángel Di María (34 caviars) et le Marseillais Florian Thauvin (29 passes). L’OL doit néanmoins d’ores et déjà se préparer à vivre sans lui, le joueur néerlandais pouvant discuter avec le club de son choix dès janvier 2021, lui qui est très proche du Barça.

 

 

Voir aussi... L'actu du Samedi 17 Octobre // Strasbourg 2-3 OL : L'After

 

Last modified on lundi, 19 octobre 2020 19:02