L'actu du Vendredi 16 Octobre

L'actu du Vendredi 16 Octobre

Voir aussi... L'actu du Jeudi 15 Octobre // Sondage : le 4-4-2 losange plébiscité

Memphis : « Très fier d’être un joueur de l’OL et d’en être le capitaine »

OL.fr

Une période de mercato difficile

« Je suis très fier d’être un joueur de l’OL et d’en être le capitaine. Je pense que de nombreuses choses ont été mal comprises. On lit beaucoup de choses fausses dans la presse durant cette période de mercato. Je suis là, des clubs ont été intéressés et se sont rapprochés de l’OL mais cela ne s’est pas fait. Ce n’était pas un mercato habituel pour tout le monde, il a été bien plus long que la normale. On s’est adapté mais c’était étrange et cela ne m’a pas aidé personnellement. Depuis le début de la saison, j’ai joué trois matches en tant que titulaire et j’ai été trois fois sur le banc. C’est maintenant du passé, j’insiste sur le moment présent. J’aimerais qu’on parle plus de l’équipe car on ne doit pas oublier ce qui a été fait la saison passée en Champions League. Il y a eu quelques départs depuis mais de nombreux joueurs sont restés. On sait que pendant le mercato beaucoup de personnes parlent énormément. Je suis resté silencieux car c’était la meilleure manière de rester concentré. Je veux parler de l’équipe. »
 
La tête à l’OL

« A l’image de ma blessure, j’ai une philosophie de vie et je pense que la vie est déjà écrite. Je ne peux pas décider de l’avenir, seul Dieu peut le faire. Je suis heureux tout simplement. J’ai retrouvé une forme de paix depuis la fin du mercato. Les gens s’inquiètent de savoir si je serais investi mais oui je le serai. Je l’ai prouvé lors des trois matches avec la sélection des Pays-Bas. La vie continue et je rebondis à chaque fois. Le fait que des clubs s’intéressent à moi me fait avancer. Je pense que je peux être un grand joueur et un meilleur joueur à l’OL. »
 
Les ambitions du club

« On a recruté de bons joueurs. J’ai vu la plupart d’entre eux aujourd’hui, je leur ai souhaité la bienvenue. J’ai vu les qualités de Lucas Paqueta. C’est une très bonne chose pour l’équipe. Il faut se rappeler que cette équipe a joué une 1/2 finale de Champions League. Il faut montrer qu’on a encore progressé et qu’on a faim d’autres choses. J’aime jouer pour les foules, être boosté par le stade. Les supporters me manquent. On sait maintenant ce que c’est de jouer sans public et c’est horrible de le faire sans eux. Il faut se motiver au sein de l’équipe. J’ai confiance en elle même si le début de saison a été mauvais. On va rebondir. »
 
Le début de saison

« Il y a une chose évidente, on n’a pas marqué assez de but. On doit retrouver de l’efficacité avant tout. On travaille dur pour cela. Il faut retrouver le chemin du but et le jeu sera plus fluide. C’est dommage d’avoir fait ce début de saison. L’équipe doit rester soudée pour se reprendre. Ce n’est plus une excuse d’être une équipe jeune. Même les joueurs de 20-21 ans doivent avoir leur rôle. Il faut construire le reste de la saison dès dimanche. »
 
Ton niveau actuel

« Je me sens vraiment très bien. J’ai joué deux fois 90 minutes avec les Pays-Bas. Je suis à 100% physiquement. A moi de retrouver mon niveau par rapport à cela. J’ai eu très peu de temps de jeu sur les derniers matches de l’OL mais je m’entraine dur. Les matches avec la sélection m’ont permis de retrouver le rythme. »
 
Une équipe bourrée de talents

« On a de nombreux joueurs talentueux. Je suis content qu’Aouar soit resté, c’est un joueur extraordinaire. C’est un plaisir de voir Rayan grandir. Il est très talentueux pour son âge. Il continue de progresser. On a une capacité à marquer des buts. Dembélé est un buteur. Collectivement, on est une bonne équipe. Nous avons une bonne équipe. Nous le savons et à nous de le montrer. »
 
L’avenir

« J’ai énormément de questions à ce sujet. Je ne peux pas prédire l’avenir. Des clubs sont intéressés. C’est ma 4ème saison à l’OL. Je profite de cela, c’est un plaisir pour moi. J’aime ce club même si certains en doutent. Je serai très heureux d’être là jusqu’à la fin de saison. Et si je dois partir avant, ce sera la vie. C’est du football, le capitaine n’est pas l’essentiel dans l’équipe. Jugez-moi sur les matches suivants. L’avenir est stimulant. Mon objectif est que l’OL soit en Champions League la saison prochaine et je vais tout faire pour l’aider au maximum. »
 
Les penalties

« Ça a l’air d’être facile à tirer car on est proche mais on en loupe souvent surtout si on en tire beaucoup. Je ne vous donnerai pas mon secret. Une bonne frappe et de la concentration sont importantes. Les derniers penalties que j’ai tirés ont été marqués donc c’est une bonne chose. Je n’ai pas changé ma technique. »
 
Le français

« J’ai pris des cours de français. Ça se passait plutôt bien. Vous ne savez pas si je ne parle pas français. Je parle un peu avec l’équipe. C’est une très belle langue, que j’aime beaucoup mais c’est très difficile de l’apprendre. Le hollandais et le français sont deux mondes différents. L’espagnol est plus proche. Il y a beaucoup de mots. Pour moi, c’est vraiment très difficile de le parler. Beaucoup de gens s’en plaignaient. »

 


 

Garcia : « Je suis persuadé qu’on va remonter »

OL.fr

Point santé

« Melvin Bard sera forfait. Il est revenu de la sélection avec une blessure au mollet. Il y a des incertitudes liées au Covid. On verra comment cela évolue. On espère en récupérer quelques-uns parmi Lopes, Caqueret, Dubois, Pollersbeck. On n’a pas de gardien numéro trois attitré. Malcolm Barcola est celui qui garderait le but en cas de forfait des autres. Les nouveaux seront dans le groupe, même si Djamel Benlamri et Mattia De Sciglio ne peuvent pas jouer 90 minutes. »
 
Le bilan du mercato

« Le plus important est de faire avec les forces en présence. Il faut se donner un objectif. C’est de sortir de cette 14ème place qui n’est pas digne de l’OL et revenir sur le podium… On a perdu Martin Terrier et Betrand Traoré sur le plan offensif. On n’est pas plus nombreux qu’avant. J’aime les joueurs de ballons comme Lucas Paqueta. C’est un joueur que je découvre. J’avais suivi ses bons débuts en Italie. C’est un joueur créatif, généreux, qui travaille, qui bosse pour l’équipe et qui est dans le duel. Il doit s’intégrer dans l’équipe. Je n’ai aucune inquiétude. Je peux parler en italien avec lui, c’est un vrai atout de pouvoir échanger avec lui.Mattia de Sciglio est au-dessus techniquement et dans son intelligence de jeu, cela se voit tout de suite. Djamel Benlamri est un guerrier et on le voit à l’entraînement. On en a besoin. Il faut que le groupe soit dans cet état d’esprit. Il faut aussi une faim collective pour récupérer les ballons. »
 
Le début de saison

« On ne cherche pas d’excuse. On devrait être mieux classé. C’est de notre faute, et de la mienne en premier. A part la première période de Lorient, on a été bons. Mais cela ne suffit pas. C’est à nous de montrer sur le terrain et cela commence dès dimanche. J’ai entièrement confiance en cette équipe. Je suis persuadé qu’on va remonter. Le président a raison de mettre la pression, c’est son rôle. On ne l’a pas attendu pour se la mettre. On sait qu’on n’est pas à notre place. »

Le match à Strasbourg

« Il faudra faire une série mais avant cela il faudra déjà gagner sur un terrain difficile face à une équipe en manque de points mais qui va jouer pour en prendre. Il ne faut pas perdre confiance. Le contenu et les chiffres le prouvent, ils sont bons. On manque d’efficacité, on cherche des solutions. Il faut être plus tueur devant le but. On est largement devant dans tous les critères offensifs. Mais en termes de tirs cadrés on est 17èmes. On a travaillé dans ce domaine à l’entraînement. Il faut aussi ce petit supplément d’âme pour que les poteaux deviennent rentrants et faire tourner la réussite à l’image de la VAR. C’est à nous de le faire et à personne d’autre… Strasbourg est une équipe athlétique avec un bon coach. C’est toujours difficile là-bas. On est en déficit de points. Il faut en récupérer à l’extérieur. Il faudra gérer des points particuliers du jeu de Strasbourg comme l’enthousiasme et le physique. On a les idées et on les travaille à l’entraînement. »
 
La gestion de l’effectif

« Bruno Guimararaes est suspendu pour un carton jaune qu’il a pris la saison passée. Je ne trouve pas le bon sens là-dedans. Dans cette période de covid, est-ce qu’il ne serait pas intelligent que les suspensions soient reportées pour garder des équipes compétitives ? Il faut adapter les règles. »

Memphis

« J’ai discuté avec beaucoup de joueurs sollicités car j’avais des matches à jouer. Tous m’ont assuré qu’ils étaient à 100% avec le club et capables de tout donner. J’en étais sûr mais ce sont des situations qui perturbent. C’est bien que ce soit le capitaine qui soit venu en conférence. Je n’ai aucun doute sur le fait que les joueurs qui sont là n’auront pas l’esprit perturbé par ce mercato qui a été trop long. »
 
Le retour du huis clos

« J’espère ne pas dire qu’on s’y habitue. On est des professionnels. On doit faire abstraction de cette situation. On a montré à Lisbonne qu’on était capables de bien le gérer. Mais j’ai hâte de retrouver le Groupama Stadium plein comme face à la Juventus ou dans le derby. On a envie de retrouver ça. Le plus important est que le show continue même si ce n’est pas la même chose. »

 


 

Anthony Lopes bientôt fixé, Julian Pollersbeck à part

Lequipe.fr

Ce vendredi matin, le gardien portugais, isolé depuis une semaine, a subi un nouveau test, tandis que le numéro 2 allemand était à l'entraînement de l'OL mais il s'est contenté de courir.

Confronté à une panne de gardien pendant la trêve internationale, l'Olympique Lyonnais va peut-être trouver une solution d'ici à son déplacement à Strasbourg, dimanche (13 heures). Ce vendredi matin, deux portiers étaient présents à l'entraînement collectif : Malcolm Barcola, le numéro 3, et Florent Duparchy, habituel remplaçant en réserve.


Dubois, Marcelo, De Sciglio et Benlamri présents


Mais le titulaire Anthony Lopes, positif au Covid-19 vendredi dernier et absent ce vendredi, a passé dans la matinée un nouveau test, dont le résultat sera connu dans la journée. En cas de résultat négatif, l'international portugais pourrait donc reprendre et postuler à une place dans le groupe. De son côté, Julian Pollersbeck, le suppléant de Lopes, dont l'état suscitait le doute récemment, était au Groupama OL Training Center. Et donc pas à l'isolement. L'Allemand s'est entraîné à part et est allé courir.

Par ailleurs, Léo Dubois, qui a repris jeudi après-midi, était bien là. Tout comme Marcelo, touché à une épaule face à Marseille (1-1) lors de l'ultime journée, et les dernières recrues Mattia De Sciglio et Djamel Benlamri. En revanche, Maxence Caqueret, testé positif avec les Espoirs, et Melvin Bard, toujours gêné à un mollet, ne sont pas encore revenus avec le groupe.

 


 

Depay en approche, le Barça va sacrifier son numéro 9 !

Foot01.com

Tout proche de s’engager avec le FC Barcelone au début du mois de septembre, Memphis Depay a de bonnes chances de rejoindre la Catalogne à Noël.

Et pour cause, le capitaine de l’Olympique Lyonnais est toujours la priorité absolue de Ronald Koeman au Camp Nou. La preuve, l’international néerlandais s’affiche ce vendredi à la Une du quotidien Sport, qui indique que Memphis Depay est plus proche que jamais d’une signature à Barcelone au mois de janvier. Le média croit savoir que l’accord trouvé cet été entre l’ancien attaquant de Manchester United et le vice-champion d’Espagne tient toujours, et que le joueur est toujours déterminé à l’idée de rejoindre les Blaugrana. De son côté, l’Olympique Lyonnais ne s’opposera pas au transfert de sa star et sautera sur l’occasion de récupérer une indemnité de transfert, même faible, à six mois de la fin du contrat de Memphis Depay.

Un ultime détail reste toutefois à régler afin de boucler cette opération au mois de janvier. Le média croit savoir que le FC Barcelone doit se séparer d’un seul et unique joueur afin d’être certain de voir ce transfert validé par la Ligue de football espagnole. Le nom d’Ousmane Dembélé a beaucoup circulé cet été. Mais selon les informations de la presse espagnole, c’est un autre attaquant qui pourrait faire ses valises afin de laisser sa place à Memphis Depay, à savoir Martin Braithwaite, lequel a pourtant récupéré le n°9 de Luis Suarez durant l’été, après le départ de l’Uruguayen pour l’Atlético de Madrid. Reste maintenant à voir si le FC Barcelone parviendra à trouver une porte de sortie à l’ancien attaquant de Toulouse afin d’alléger sa masse salariale, et immédiatement réinvestir sur Memphis Depay, dont le profil fait l’unanimité en Catalogne.

 


 

Lyon refuse de brader Aouar, la Juventus sort le champagne

Foot01.com

Annoncé aux quatre coins de l’Europe lors du dernier mercato estival, Houssem Aouar a finalement décidé de rester une saison de plus à l’Olympique Lyonnais.

Formé au sein du club rhodanien depuis qu’il est tout petit, Houssem Aouar a été tout proche du grand départ en fin de marché des transferts. Pisté par le Paris Saint-Germain, la Juventus ou le Real Madrid, l'international français a bien failli finir sa course à Arsenal. Mais malgré une offre d’environ 40 millions d’euros des Gunners, le joueur de 22 ans n’a pas bougé. Déjà parce que Jean-Michel Aulas espérait une bien meilleure offre pour lâcher sa pépite. Mais aussi parce qu’Aouar voulait rejoindre un club qualifié pour la Ligue des Champions. Ce faux départ en Premier League a en tout cas fait des heureux, et surtout du côté de Turin.

En effet, selon 90min, Fabio Paratici a accueilli le non-transfert d’Aouar avec plaisir à la Juventus. Décisif lors de la victoire de l’OL contre la Vieille Dame lors de la dernière édition de la Ligue des Champions, le Gone reste une priorité de la Juve. Mais à cause de la crise du Covid-19 et des recrutements onéreux de Dejan Kulusevski ou d’Arthur, le club italien n’avait pas les moyens d’acheter le Tricolore. Mais en 2021, Paratici retentera forcément sa chance avec un nouveau plan, celui de « ramener Aouar à Turin ». Pour cela, et même si le Lyonnais ne jouera pas de Coupe d’Europe cette saison, le coordinateur technique du club piémontais devra dépenser au moins 50 millions d’euros. La condition sine qua non pour sortir Aouar de l’OL.

 


 

Pourquoi Aouar n’a pas signé à Arsenal

Le10sport.com

Selon certains médias anglais, Houssem Aouar n’aurait jamais été proche de signer à Arsenal. En effet d’après Goal, si les Gunners ont bien transmis une offre à l’Olympique Lyonnais, elle a été repoussée par le club gone et ils ne seraient pas ensuite revenus à la charge. Qu’en est-il exactement ?

Selon nos informations, Mikel Arteta avait coché deux noms en tête de liste pour le renfort espéré au milieu de terrain : Houssem Aouar et Thomas Partey, le joueur de l’Atletico de Madrid. Le club londonien a discuté pour ces deux dossiers de front. Comme révélé à l’époque par le10sport.com, Arsenal a transmis une offre à l’OL qui a été effectivement refusée. Les Gunners ont bien continué la discussion dans l’optique d’aboutir à un accord, mais avec une feuille de route très claire visant à ne surtout pas « surpayer » le joueur en se laissant entraîner dans une logique de surenchère. En clair, Arsenal s’était fixé un prix plafond, dont le montant n’a pas filtré, et à partir du moment où l’OL a maintenu des exigences supérieures, les Gunners ont mis le dossier entre parenthèse pour finalement boucler le transfert de Thomas Partey.

 


 

Andersen blessé avec Fulham

Twitter

 

 

 

Voir aussi... L'actu du Jeudi 15 Octobre // Sondage : le 4-4-2 losange plébiscité 

 

Last modified on vendredi, 16 octobre 2020 17:22