L'actu du Dimanche 4 Octobre

L'actu du Dimanche 4 Octobre

Voir aussi... L'actu du Samedi 3 Octobre // OL - OM : L'Avant Match

De Sciglio (Juventus) va être prêté à l'OL

Calciomercato via Twitter

A la recherche d'une doublure à Léo Dubois, l'OL va enregistrer le prêt sans option d'achat de Mattia De Sciglio, en provenance de la Juventus. L'international italien de 27 ans estimé à 7,5M€ (Transfermarkt) peut aussi jouer latéral gauche, de quoi fournir des solutions supplémentaires à Rudi Garcia.





 

Kadewere prêté pour attirer Slimani ?

Maxifoot.fr

Malgré la décision de conserver Houssem Aouar et Memphis Depay, l’Olympique Lyonnais envisage encore de renforcer son secteur offensif. Il faut dire que les Gones ont manqué d’inspiration depuis le début de la saison en Ligue 1. C’est pourquoi le club rhodanien se verrait bien recruter Islam Slimani (32 ans), toujours à l’écart depuis son retour de prêt à Leicester City, rappelle Foot Mercato.

L’ancien Monégasque ne sera donc pas retenu. Mais avant de lancer les discussions, l’OL voudrait faire de la place à l’attaquant algérien en prêtant sa recrue hivernale Tino Kadewere (24 ans, 4 apparitions en L1 cette saison). L’international zimbabwéen, peu utilisé par Rudi Garcia, aurait été proposé à Dijon. A noter que West Bromwich Albion s'intéresserait également à Slimani.

 


 

Pellistri s'éloigne de l'OL et file vers l'Angleterre

Topmercato.com

Alors que sa signature semblait très proche, comme l'avait indiqué le directeur sportif de l'OL, Juninho, Facundo Pellistri semble dorénavant se diriger vers une autre destination. Groupama Stadium El Observador révèle que Manchester United est entré dans la danse, et a offert à Peñarol le montant de la clause libératoire de Facundo Pellistri, soit 8,5 millions d'euros. Un montant supérieur à l'offre lyonnaise (4,5 millions d'euros, plus 40% de plus-value à la revente) que les dirigeants uruguayens ne peuvent pas refuser, malgré la volonté de Peñarol de conserver le jeune ailier jusqu'en janvier (date de la fin de la saison).

Facundo Pellistri, 18 ans, devrait s'envoler pour l'Angleterre ce dimanche, et parapher son bail avec Manchester United avant la fermeture du mercato, ce lundi. Ce transfert, s'il se confirme, serait le plus cher de l'histoire du championnat uruguayen.

 


 

Depay se voyait déjà au Barça...

Maxifoot.fr

Comme prévu, le président de l’Olympique Lyonnais Jean-Michel Aulas a annoncé samedi que le milieu de terrain Houssem Aouar (22 ans, 3 matchs en L1 cette saison) et l’attaquant Memphis Depay (26 ans, 5 matchs et 4 buts en L1 cette saison) allaient rester chez les Gones lors de ce mercato d’été (voir ici). Si le Français a facilement accepté cette décision, le Néerlandais n’a pas eu la même réaction... Selon les informations du quotidien L’Equipe ce dimanche, l’ancien Mancunien a eu du mal à digérer ce dénouement alors qu’il dispose d’un accord contractuel avec le FC Barcelone.

Mais limités financièrement, les Blaugrana n’ont pas reçu le feu vert de la Liga pour passer à l’offensive sur ce dossier. Un coup dur pour Depay, qui s’imaginait déjà sous les ordres de l’entraîneur Ronald Koeman en Catalogne. Reste à savoir comment le capitaine de l’OL va réagir sur le terrain. Réponse attendue ce dimanche (21h) face à l’Olympique de Marseille en Ligue 1.

 


 

Lopes évoque la rivalité OL-OM

Football.fr

A la veille du choc de la 6e journée de Ligue 1 entre l’OL et l’OM, Anthony Lopes s’est épanché la rivalité entre les deux Olympiques.

Après un succès inaugural, l’Olympique Lyonnais est retombé dans ses travers de la saison passée, enchainant quatre matches de rang sans victoire. Une réaction des Rhodaniens est donc attendue ce dimanche (21 heures), à l’occasion de l’Olympico opposant l’OL et l’OM. De son côté, la formation phocéenne ne va guère mieux, incapable de décrocher les trois points lors de ses trois dernières sorties.

C’est pourquoi, comme c’est le cas maintenant depuis plusieurs années, on peut s’attendre à une confrontation tendue, engagée et intense. Dans les colonnes du journal L’Equipe, Anthony Lopes est justement revenu sur cette animosité qui émaille cette affiche du championnat: «Parce que c’est une rivalité, « l’Olympico », les deux Olympiques. Et puis il y a plein de choses qui sont arrivées par le passé, dont j’ai fait partie, parfois», a témoigné le portier lyonnais.


«Seule la victoire compte»


«C’est engagé, ça joue au ballon, et seule la victoire compte», a-t-il ajouté, lançant gentiment les hostilités. Reste que pour le gardien de but portugais, le derby face à l’AS Saint-Etienne n’a pas d’égal en termes de rivalité: «Numéro un, Saint-Etienne ; deux, Marseille ; trois, le PSG.»

 


 

OL-OM: fin de mercato, attaques revanchardes, compos probables... les clés du match

RMC.fr

L'OL accueille l'OM ce dimanche lors du choc de la sixième journée de Ligue 1 (21h). Après un début de championnat poussif, les deux prétendants au podium espèrent enfin lancer leur saison dans un match à fort enjeu.


Pour qui le centième ?


Lyonnais comme Marseillais tenteront de faire basculer ce centième duel entre les Olympiques en championnat. Battu l’an passé au Vélodrome (2-1), l'OL tentera de confirmer sa suprématie avec une 35e victoire. Du côté de l’OM, on voudra décrocher un 28e succès. Privé de stade en raison de la situation sanitaire, les supporters des deux équipes espèrent éviter le 39e match nul de l’histoire de cette rivalité en Ligue 1.


Marseille dans le dur depuis Paris


L’OM n’a plus gagné depuis son succès arraché au Parc des Princes (1-0). Une victoire suivie de trois matchs ratés au Vélodrome contre Saint-Etienne (0-2), Lille (1-1) et Metz (1-1). Sans des égalisations arrachées en fin de rencontre contre les Dogues et les Grenats, l’équipe d’André Villas-Boas aurait même pu aborder ce voyage à Lyon avec trois défaites.

Seulement dixièmes de Ligue 1, les Phocéens pourraient être doublés par les Gones, onzièmes du classement. Principal motif d’espoir, Marseille reste sur deux victoires en déplacement cette saison. Une réalité qui contraste avec ses soucis à domicile.


Lyon doit digérer son épopée européenne


Demi-finaliste de la récente Ligue des champions, l'OL a un peu subi le contrecoup de son épopée européenne. Après une victoire face à Dijon (4-1), le club rhodanien a enchaîné les mauvais résultats. La défaite à Montpellier (2-1), et plus encore les nuls décevants contre Bordeaux (0-0) et Lorient (1-1), ont relancé les doutes sur l’avenir de Rudi Garcia. Une situation qui a poussé Jean-Michel Aulas à monter au créneau pour défendre l’entraîneur de l’OL cette semaine.

Du côté des joueurs lyonnais, on a conscience d’être déjà au pied du mur. Face à la presse, Léo Dubois l’a clairement fait savoir: "Nous, on a une obligation de résultat. On est tous motivés, on a tous bossé cette semaine pour ce match on est conscient que ce ne sera pas simple."


Depay et Aouar seront là malgré un mercato agité


Autre point capital qui pourrait faire basculer ce choc entre les deux olympiques, la présence de Memphis Depay et Houssem Aouar sur le terrain. Désireux de rejoindre Ronald Koeman à Barcelone, l’attaquant néerlandais a finalement été retenu par Lyon. Rudi Garcia va devoir trouver les mots pour motiver son habituel capitaine après ce transfert avorté. Souvent brillant dans les grands rendez-vous de la Ligue 1, Memphis Depay a une chance de montrer qu’il reste pleinement concentré sur le projet de l’OL.

Autre prétendant au départ, Houssem Aouar sera lui aussi de la partie. Le maître à jouer de l’équipe lyonnaise aura à cœur de s’illustrer balle au pied. Après les éloges de Leonardo et surtout de Zinedine Zidane à son attention, le milieu offensif de 22 ans pourrait encore être le leader technique d’un groupe rhodanien qui a eu du mal à produire du beau jeu ces dernières semaines. Et qui sait? Pour lui comme pour Depay, Jean-Michel Aulas se montrera peut-être plus enclin à le laisser filer à l’étranger après une nouvelle démonstration de leur talent.


Benedetto et Dembélé attendent le déclic


André Villas-Boas devrait choisir de renouveler sa confiance aux titulaires habituels, malgré les récentes contre-performances de son équipe. Le technicien portugais ne veut pas encore sanctionner ses joueurs mais pourrait le faire en cas de nouvel échec contre l’OL. Dans l’œil du cyclone, Dario Benedetto est attendu au tournant. Injustement privé d’un but contre le PSG, l’Argentin est toujours à la recherche de son premier but de la saison en championnat.

L’arrivée d’un nouveau concurrent avec le jeune Luis Henrique (18 ans), déjà dans le groupe pour cet Olympico, vient encore fragiliser la position de "Pipa". Le buteur de 30 ans va devoir justifier son statut de titulaire et enfin faire trembler les filets.

Dans les rangs de l’OL, Moussa Dembélé connaît également une période compliquée. Muet depuis son doublé contre Manchester City (3-1) au Final 8 de Ligue des champions, l’ex-international espoirs est à la peine en Ligue 1. Après avoir tapé dans l’œil de la Premier League grâce à ses 24 buts toutes compétitions confondues en 2019-2020, le buteur de 24 ans n’y arrive plus. La rencontre face au rival marseillais pourrait enfin lui offrir l’occasion de lancer sa campagne. Cet OL-OM, c’est aussi un duel à distance entre deux attaquants dans le dur.


La compo probable de l’OL:

Lopes - Dubois, Denayer, Marcelo, Cornet (ou Bard) - B.Guimaraes, Caqueret, Aouar - Toko-Ekambi, Dembélé, Depay

La compo probable de l’OM:

Mandanda - Sakai, Alvaro, Caleta-Car, Amavi - Rongier, Kamara, Sanson - Thauvin, Benedetto, Payet

 


 

Vidéo : "Pas très organisés", la parodie de Bande Organisée à la sauce Gones

Youtube

 


 

L'OL attend Mattia De Sciglio... et Djamel Benlamri ?

Lequipe.fr

Les Lyonnais devraient accueillir le latéral de la Juventus en prêt et peut-être le défenseur central algérien si Andersen, courtisé par Fulham, trouve un point de chute.

Après s'être fait des noeuds au cerveau pour tenter de vendre quelques têtes d'affiche, qui vont finalement probablement rester à l'OL cette saison, les dirigeants lyonnais cherchent à mieux structurer leur défense en cet avant-dernier jour de mercato, et cela, avec la contrainte de ne pas y laisser 1 €.

À la demande de Rudi Garcia, qui a bien remarqué qu'il manquait de latéraux après les départs de Rafael, Tete et Koné (prêt), l'OL doit accueillir demain et pour un prêt sec, sans option d'achat, le latéral italien Mattia De Sciglio (27 ans), comme l'a évoqué aujourd'hui la presse italienne. Il ne reste plus que quelques petits détails à régler, et les dirigeants lyonnais n'ont donc pas seulement parlé d'Houssem Aouar avec leurs homologues de la Juve ces dernières heures. De Sciglio présente la particularité de pouvoir jouer des deux côtés de la défense, même s'il vient d'abord pour doubler Léo Dubois à droite.


Départ d'Andersen, arrivée de Benlamri ?


En parallèle de ce dossier, l'OL a reçu une offre assez inespérée de Fulham pour le défenseur Joachim Andersen, échec de recrutement de l'été 2019 (24 M€). Les Londoniens ont fait une offre de prêt payant d'un an, assorti d'une option d'achat, selon l'entourage du Danois, qui est intéressé pour se relancer. Les dirigeants lyonnais en négocient encore les modalités et rien n'est encore fait, mais une telle opération pourrait permettre à l'OL de récupérer un peu plus d'1 M€ et de se débarrasser d'un joueur sur lequel Garcia ne compte pas. L'affaire pourrait toutefois se compliquer car Fulham est aussi en train de finaliser l'arrivée de Jean-Clair Todibo (Barça).

S'il part, les Lyonnais devraient se positionner sur Djamel Benlamri, le défenseur central de l'équipe d'Algérie, pour le remplacer numériquement. L'ex-joueur de la JS Kabylie (30 ans) qui évolue à Al-Shabab, a encore un an de contrat en Arabie saoudite. Mais il pourrait partir libre s'il trouve un challenge en Europe, et selon plusieurs sources algériennes, venir à Lyon l'intéresse beaucoup.

 

 

Voir aussi... L'actu du Samedi 3 Octobre // OL - OM : L'Avant Match

 

Last modified on dimanche, 04 octobre 2020 18:17