L'actu du Samedi 26 Septembre

L'actu du Samedi 26 Septembre

Voir aussi... L'actu du Vendredi 25 Septembre // Lorient - OL : L'Avant Match

Aulas rejette l’offre d’Arsenal pour Aouar

RMC.fr

Le président de l’OL Jean-Michel Aulas a estimé ce samedi que l’offre de 35 millions d’euros d’Arsenal pour Houssem Aouar était "beaucoup trop éloignée de sa valeur".

Houssem Aouar n'a pas encore quitté l'OL. Le président lyonnais Jean-Michel Aulas a en tout cas diffusé bien plus d’optimisme au sujet de l’international français que pour le Néerlandais Memphis Depay, autre cadre susceptible de quitter le club cet été.

Alors qu'Arsenal a offert 35 millions d'euros pour Houssem Aouar, le patron de l’OL considère que le montant proposé par les Gunners est bien trop inférieur à la valeur marchande de son milieu de terrain, estimée entre 70 et 90 millions d’euros par l’observatoire du football CIES.

"Il y aura très peu de départs. Pour Houssem, Arsenal est beaucoup trop éloigné de sa valeur: on compte sur lui pour faire un grand match à Lorient et mener l’OL en Ligue des champions l’année prochaine", a tweeté Jean-Michel Aulas ce samedi matin.

 


Depay a reçu "une offre qui ne se refuse pas"


Le président de l’OL avait déjà évoqué l’intérêt des Gunners dans les colonnes du Progrès. "Financièrement, Arsenal est comme tout le monde", avait-il déclaré, suggérant que la marge de manoeuvre des Gunners était faible. "Houssem Aouar peut se dire que la meilleure chose serait de rester avec nous"’, avait-il ensuite espéré.

Le joueur pourrait être tenté de partir, mais il y a toujours une différence entre vouloir et pouvoir, surtout quand on est lié à son club formateur par un contrat qui court jusqu’en 2023. Reste le cas du Néerlandais Memphis Depay, dont le bail s’achève en 2021 et qui refuse pour l’instant de prolonger.

Le président de l’OL dit avoir transmis une proposition au Néerlandais, laquelle, "en principe, ne se refuse pas". Dans les faits cependant, cette ultime tentative  pourrait s’avérer tout aussi vaine que les précédentes. "J’aurais aimé que Memphis reste, a confié Jean-Michel Aulas au Progrès. Maintenant, il n’y a jamais rien d’impossible. Tout a été fait pour qu’il reste. S’il ne reste pas, on s’adaptera."

 


 

Le Barça doit vendre 4 joueurs pour espérer recruter Depay

Footmercato.net

Memphis Depay est toujours le premier nom de la liste des attaquants désirés par le FC Barcelone. Mais c'est encore loin d'être fait...

La rumeur semblait avoir pris un peu de plomb dans l'aile ces derniers jours, mais visiblement, elle est toujours d'actualité. Plus que jamais même. Le FC Barcelone veut toujours recruter un attaquant, et Memphis Depay reste l'option numéro 1 de l'écurie catalane, en grande partie à cause de Ronald Koeman, l'entraîneur néerlandais qui l'a eu sous ses ordres en sélection.

Mais l'OL ne lâche rien, quitte à le conserver alors que le contrat du joueur expire dans un an. « Je lui ai fait une proposition pour le renouveler qui en principe ne se refuse pas, sauf si on est en fin de contrat. Je suis en harmonie avec ma conscience. Je lui ai fait une belle proposition », avouait Jean-Michel Aulas au Progrès ce vendredi, tout en confirmant que le Barça était trop juste au niveau financier pour espérer enrôler la star des Oranje : « actuellement les finances du Barça ne permettent pas la transaction ».


Il faut encore vendre quatre joueurs


Comme l'explique Mundo Deportivo, les différents départs de joueurs comme Luis Suarez, Nelson Semedo ou Arturo Vidal ne sont pas suffisants. Ils devraient permettre d'enrôler le compatriote du Lyonnais Sergiño Dest (il possède la double nationalité néerlandaise-américaine), mais pour Depay, il va encore falloir dégraisser. Le journal indique que le Barça souhaite - et doit, surtout - vendre quatre joueurs pour être en mesure de recruter son attaquant tant attendu.

Sans surprise, il s'agit de Samuel Umtiti, qui plaît d'ailleurs beaucoup à l'OL en vue d'un potentiel retour, ainsi que de Rafinha, Junior Firpo et Jean-Clair Todibo. Seul souci, ça ne se bouscule pas vraiment au portillon pour les trois premiers, et ce pour plusieurs raisons, alors que l'ancien du TFC est tout de même convoité un peu partout en Europe et notamment à Rennes comme nous vous le révélions en exclusivité sur Foot Mercato. Mais le temps presse, et les dirigeants du Barça vont donc devoir redoubler d'imagination...

 


 

Après Lyon, Rennes victime des états d’âme de Reine-Adélaïde

Foot01.com

Déterminé à quitter l’Olympique Lyonnais avant la fin du mercato, Jeff Reine-Adélaïde semblait focalisé sur le Stade Rennais. Mais depuis, une offre allemande a changé la donne.

Oubliez la première réaction de Juninho après la sortie médiatique de Jeff Reine-Adélaïde. Surpris par la déclaration de son milieu qui souhaite quitter l’Olympique Lyonnais, le directeur sportif avait immédiatement fermé la porte à un départ du mécontent. Mais très vite, le club rhodanien a changé sa position sur ce dossier. Difficile de dire si l’absence d’offre pour Houssem Aouar, Memphis Depay et Moussa Dembélé y est pour quelque chose. En tout cas, le demi-finaliste de la Ligue des Champions n’est plus du tout opposé au transfert de l’ancien Angevin et négocie avec le Stade Rennais, la seule destination souhaitée par le joueur. C’était du moins sa volonté avant le pressing d’un autre admirateur.

En effet, le quotidien allemand Bild confirme que le Hertha Berlin est prêt à répondre aux nouvelles exigences de l’Olympique Lyonnais, qui ne réclame plus 35 M€ mais plutôt 25 M€. Une mauvaise nouvelle pour le club breton puisque le pensionnaire de Bundesliga, lequel a déjà recruté l’ex-Gone Lucas Tousart, aurait finalement convaincu Reine-Adélaïde. A tel point que les deux parties seraient proches d’un accord. Si cette tendance se confirme, Rennes pourra l’avoir mauvaise… Et de son côté, Lyon éviterait de renforcer un concurrent pour les places européennes en Ligue 1.

 

Reine-Adelaïde dément sur Twitter

 

 


 

Jean Lucas devrait rester à l'OL

Leprogres.fr

En raison de son faible temps de jeu à l'OL, le milieu brésilien Jean Lucas intéresse plusieurs clubs au Brésil, mais aussi en France (Strasbourg, Bordeaux) pour un prêt cette saison, mais les dirigeants lyonnais sont opposés à cette idée. Sauf surprise en toute fin de mercato, il va rester à l'OL et tenter de gagner une place.

Le Brésilien qui s'était engagé pour cinq ans, suite à un transfert de 8 millions d'euros, n'a pris part qu'à 20 matches depuis son arrivée, et il n'a toujours pas gagné un statut de titulaire aux yeux de Rudi Garcia.

Des clubs brésiliens mais aussi français (Strasbourg, Bordeaux) se sont récemment renseignés en vue d'une demande de prêt, mais il semble que l'OL ne soit pas disposé à ouvrir la porte.

Selon nos informations, les dirigeants lyonnais s'accordent à penser qu'il doit poursuivre à l'OL et tenter de gagner une place. A moins d'une évolution d'ici les dernières heures du mercato, en voilà donc un qui ne devrait pas bouger.

 


 

Dijon : Anthony Racioppi signe pour quatre ans

Lequipe.fr

Le gardien Anthony Racioppi (21ans) a quitté l'OL pour s'engager avec Dijon. Il a signé un contrat de quatre ans.

Dijon a trouvé le remplaçant à son ancien gardien islandais Alex Runarsson, parti à Arsenal. Le club bourguignon a annoncé ce vendredi la signature pour quatre ans d'Anthony Racioppi en provenance de l'OL. L'international Espoirs suisse (21 ans) était le 3e gardien à Lyon, où il a été formé et avait signé son 1er contrat professionnel, en 2017. Il totalise 15 sélections avec les sélections de jeunes suisses (7 en moins de 20 ans, 8 en moins de 21 ans).

Le Genevois, entraîné par Grégory Coupet à l'OL, club avec lequel il était lié jusqu'en juin 2021, était courtisé par plusieurs clubs, dont Caen, mais voulait retrouver son ancien coach à Dijon. « J'ai eu pas mal de propositions, mais le fait que Grégory Coupet soit au DFCO a fait pencher la balance », a-t-il déclaré au site du DFCO.

 


 

Lyon accélère pour Umtiti !

Maxifoot.fr

Evoqué depuis plusieurs semaines du côté de Lyon, un retour de Samuel Umtiti (26 ans) au sein de son club formateur est véritablement envisagé par l'Olympique Lyonnais. Selon L'Equipe, l'OL a décidé de s'activer dans ce dossier et des échanges ont débuté avec l'entourage du défenseur central du FC Barcelone afin de prendre la température et de connaître l'intérêt du joueur pour un prêt.

Le champion du monde peut-il être séduit à l'idée de revenir à Lyon ? Pas épargné par les blessures, l'international français aurait ainsi l'occasion de se relancer dans un environnement qu'il connaît bien à un an de l'Euro 2021. Il faudra également savoir si le Barça est prêt à accepter un prêt, alors que le club catalan cherche à récupérer des liquidités. Avec les dossiers Depay et Umtiti, les dirigeants lyonnais et barcelonais vont avoir le temps de discuter au cours des prochains jours.

 


 

Lyon privé de Caqueret, Reine-Adélaïde et Toko Ekambi à Lorient

Lequipe.fr

Annoncé « en soins », Maxence Caqueret ne sera pas du déplacement à Lorient dimanche (17 heures), avec l'OL, en Ligue 1. Jeff Reine-Adélaïde et Karl Toko Ekambi non plus.

En plus de Jeff-Reine Adélaïde (mollet) et de Karl Toko Ekambi, victime d'une « alerte musculaire », selon Rudi Garcia, l'OL devra faire sans Maxence Caqueret à Lorient dimanche (17 heures), en Ligue 1. Officiellement, le milieu de terrain international Espoirs (20 ans) est « en soins », mais le club rhodanien n'a pas précisé la raison exacte de son absence.

Houssem Aouar, qui s'est mis d'accord avec Arsenal, figure parmi les 4 milieux de terrain retenus. On notera par ailleurs la 1re convocation de Julian Pollersbeck, le gardien allemand arrivé du Hambourg SV la semaine dernière.

Le groupe de l'OL

Lopes, Pollersbeck - Andersen, Denayer, Marcelo, Dubois, Bard, Diomandé - T. Mendes, Jean Lucas, B. Guimaraes, Aouar - M. Dembélé, Depay, Cherki, Cornet, Kadewere.

 

 

Voir aussi... L'actu du Vendredi 25 Septembre // Lorient - OL : L'Avant Match

 

Last modified on samedi, 26 septembre 2020 19:27