L'actu du Vendredi 25 Septembre

L'actu du Vendredi 25 Septembre

Voir aussi... L'actu du Jeudi 24 Septembre // Le Tableau Mercat'OL

Aulas enchaine les annonces, ça secoue le mercato

Foot01.com

À une dizaine de jours de la fermeture du mercato estival, l’Olympique Lyonnais est toujours dans le flou le plus total par rapport à son effectif.

Ces dernières semaines, le club rhodanien a déjà enregistré de nombreux mouvements, et surtout dans le sens des départs. Mais le marché va bientôt entrer dans son sprint final, et l’OL pourrait perdre ses meilleurs éléments en route, sachant que Depay, Aouar ou Dembélé sont annoncés sur le départ, en plus d’Andersen ou de Reine-Adélaïde. Autant dire que d’ici au 5 octobre prochain, l’effectif de Rudi Garcia a de grandes chances de bouger. Mais que les supporters des Gones se rassurent, Lyon va aussi recruter de nouveaux joueurs, comme l’explique Jean-Michel Aulas, pour qui Juninho a toutes les cartes en main en cette fin de mercato.

« C‘est Juninho le patron. De la même manière que Juni a la responsabilité des transferts, Rudi Garcia a vocation à entraîner l’équipe que Juninho a structurée. Les responsabilités sont claires et précises. Je suis content des choix de Juni. Le mercato ? Depuis le début, j’ai dit que l’on ne perdrait pas les trois joueurs affichés tous les jours dans les journaux comme partants : Dembélé, Memphis, Aouar. À 10 jours de la fin du mercato, aucun des trois n’est parti. Et je n’imagine pas que cela se fasse. Si un ou deux partent, ils seront remplacés. Bruno Cheyrou et Juninho travaillent sur les hypothèses de remplacements. La meilleure solution, c’est qu’il reste tous les trois. Aouar pourrait-il rester ? Oui. Financièrement, Arsenal est comme tout le monde. Et Houssem peut se dire que la meilleure chose serait de rester avec nous. Reine-Adélaïde ? Je n’aime pas les gens qui disent qu’il veut partir de l’OL. On a besoin d’une équipe performante, et aussi qui a un très bon état d’esprit. On doit jouer la Ligue des Champions la saison prochaine. C’est pour ça que je ne veux pas laisser partir tous les joueurs. Rudi Garcia ? Il est et sera notre entraîneur. Et nous allons avoir une très belle équipe », a lancé, sur Le Progrès, le président de l’OL, qui estime donc que son club ne traverse pas vraiment une crise, comme cela est évoqué dans certains médias depuis quelques jours...

 


 

Rennes est monté à 25 millions d'euros pour Reine-Adélaïde

Lequipe.fr

Rennes a transmis une nouvelle offre, de 25 millions d'euros, à Lyon pour son milieu international Espoirs Jeff Reine-Adélaïde.

Rennes insiste pour attirer le milieu lyonnais Jeff Reine-Adélaïde, qui avait évoqué la possibilité d'un départ début septembre. Après avoir été enclin à proposer 20 puis 23 millions d'euros pour l'international Espoirs (22 ans, sous contrat jusqu'en 2024), le club breton a transmis mercredi à Lyon une offre de 25 millions d'euros (dont 1 million de bonus).


Vers un nouveau record pour Reine-Adelaïde


C'est la somme déboursée par Lyon au mercato d'été 2019 (hors bonus) pour le faire venir d'Angers. Cette offre rennaise n'a pas été acceptée par l'OL, qui avait fixé la barre à 30 millions d'euros, mais Rennes n'est sans doute pas loin de convaincre les dirigeants rhodaniens.

Dans le même temps, le Hertha Berlin a également formulé une offre de 25 millions d'euros. Mais c'est Rennes qui a la préférence du joueur.

 


 

Aulas se paie Reine-Adélaïde

Maxifoot.fr

Désireux de quitter l'Olympique Lyonnais, une année seulement après son arrivée en provenance d'Angers, Jeff Reine-Adélaïde (22 ans) a irrité Jean-Michel Aulas. En effet, le président rhodanien en veut terriblement au milieu offensif, pas du tout reconnaissant à son goût.

"Il a un très gros contrat. On lui a fait confiance. Juni a bien répondu le lendemain de cette déclaration inappropriée. Moi, je n’aime pas les gens qui disent qu’ils veulent partir de l’OL, je suis comme les supporters", a pesté JMA pour Le Progrès. Pour rappel, Rennes et le Hertha Berlin ont proposé 25 millions d'euros pour le Bleuet.

 


 

Juninho tout proche de ferrer le gros coup Lucas Paqueta !

Butfootballclub.fr

D'après la presse italienne, Lucas Paqueta (Milan AC, 23 ans) serait aujourd'hui tout proche de l'Olympique Lyonnais.

Si l'Olympique Lyonnais connait quelques soucis pour finaliser Facundo Pellistri (Peñarol, 18 ans) et que son club uruguayen est très gourmand, cela avance en revanche dans le bon sens pour l'autre gros coup ciblé par Juninho devant.

En effet, selon le journaliste milanais Daniele Longo, collaborateur de Calciomercato, les « signaux » seraient « positifs » pour voir Lucas Paqueta (Milan AC, 23 ans) prendre la direction de la Capitale des Gaules. Si le PSG ou encore Valence voient également leur nom associé au dossier, Lyon serait bien le club « le plus avancé » pour récupérer l'ancienne pépite du Flamengo.

Rappelons que, pour que le dossier se finalise, l'Olympique Lyonnais doit faire de la place aux avant-postes. Paqueta est sans doute le gros coup des Gones en cas de départ de Memphis Depay ou Jeff Reine-Adélaïde...

 


 

Jean Lucas dans le viseur de Bordeaux

Sport24.fr

En quête de bonnes affaires et de prêts d’ici à la fin du mercato, les Girondins se tournent vers Lyon à en croire L’Equipe. Nos confrères croient savoir que le club bordelais en pince pour le milieu brésilien Jean Lucas, précisant que l’OL n’était «pas opposé à son départ» dans le cadre d’un prêt. Jean Lucas, 22 ans, est sous contrat jusqu’en 2024 sur les bords du Rhône. Il y a débarqué l’été dernier en provenance de Flamengo et a disputé 19 matches en faveur du club de Jean-Michel Aulas (3 buts).

 


 

Traoré marque d'une volée du droit pour son 1er match avec Aston Villa

Twitter

 


 

Garcia : « Personne n’a d’excuse, il faut être le meilleur possible »

OL.fr

Deux jours avant la 5e journée de Ligue 1 opposant Lorient et l'OL, le coach Rudi Garcia était présent en conférence de presse pour répondre aux interrogations des journalistes. La conférence est à retrouver en intégralité et en exclusivité sur OLTV et sur OL PLAY.

L’état des troupes

« Jeff Reine-Adélaïde est forfait pour dimanche. Pour les autres, nous ferons le point demain. Il y a eu quelques alertes musculaires, chez Karl Toko-Ekambi notamment. »
 
La panne offensive actuelle

« Cette semaine, nous avons beaucoup travaillé notre animation offensive car c’est là qu’il faut retrouver de l’efficacité, que ce soit dans la dernière passe ou à la finition. Evidemment, il faudra aussi reproduire ce que nous avons bien fait lors des dernières rencontres, à savoir un contenu cohérent et des occasions de but. En ce moment, il nous « suffirait » en général de marquer un seul but pour l’emporter car nous sommes très solides derrière. C’est une situation cyclique chez les buteurs de vivre une série de matches sans buts mais ça finit toujours par revenir. Quand Moussa Dembélé retrouvera le chemin des filets, il enchaînera comme le grand buteur qu’il est. »
 
Le mercato

« La situation n’a pas changé, j’ai hâte que ce mercato se termine. Il n’y a pour le moment rien de certain dans le sens des départs. En tout cas, tant que l’on porte le maillot de l’OL, il faut donner le meilleur de soi-même. Une baisse de régime est peut-être parfois inconsciente, mais les joueurs m’assurent de tout donner pour ce maillot. »
 
Le match à Lorient

« Il faut respecter cet adversaire. Nous n’avons pas été capables de marquer contre Nîmes, nous avons donc perdu deux points qui nous auraient mis dans une situation plus confortable. Avant de recevoir Marseille, il ne faut surtout pas laisser de points à Lorient. Il faudra être à notre meilleur niveau et que chacun apporte sa pierre à l’édifice dans le collectif. Personne n’a d’excuse, il faut être le meilleur possible. C’est une équipe avec des principes et un bon coach. Malgré ses trois dernières défaites, il a réussi à marquer quelques buts, ce qui prouve une cohérence tactique et collective. Cependant, c’est un promu et nous sommes l’Olympique lyonnais, nous nous devons de revenir avec les trois points. »
 
Tino Kadewere

« Nous fondons beaucoup d’espoirs en Tino Kadewere. Sa préparation a été tronquée par le drame qu’il a vécu mais nous essayons de rattraper le retard qu’il a pu prendre à cause de cette situation. Il met beaucoup de bonne volonté, c’est un joueur collectif et très agréable. Il a fait de bons débuts avec nous, sa confiance augmentera avec le temps. Nous avons besoin de peaufiner les relations entre les joueurs, notamment les milieux et les attaquants, et il est justement très important dans ce rôle là car très altruiste. »

 


 

Kadewere : « Je peux réaliser de grandes choses »

OL.fr

Deux jours avant la 5e journée de Ligue 1 opposant Lorient et l'OL, Tino Kadewere était présent en conférence de presse pour répondre aux interrogations des journalistes. La conférence est à retrouver en intégralité et en exclusivité sur OLTV et sur OL PLAY.

La mauvaise passe actuelle

« C’est un peu compliqué en ce moment, nous restons sur trois matches sans victoires. Nous avons beaucoup travaillé cette semaine pour corriger le tir à Lorient. Le football est parfois comme ça, nous ne pouvons pas toujours gagner, mais il faut y croire et continuer de travailler pour pouvoir rebondir. C’est le début du championnat, rien n’est encore fait. Nous avons peut-être un problème de confiance, mais il suffit de peu pour pouvoir repartir de l’avant. »
 
Ses débuts avec l’OL

« Je trouve que je commence plutôt bien avec l’équipe, même si je n’ai pas marqué. Cependant, ce n’est pas suffisant. Si je suis venu à l’OL, c’est pour marquer et faire gagner l’équipe. Dans tous les clubs où j’ai joué, j’ai marqué mes premiers buts lors des deuxièmes ou troisièmes matches. C’est dans la tête que ça se passe, mais il ne suffit pas de penser à sa situation personnelle pour que ça marche, il faut penser à l’équipe. Il faut faire les choses naturellement. »
 
Ses objectifs

« J’ai vécu un moment très, très difficile avec ce qui est arrivé à mon frère. Malheureusement, cela fait partie des aléas de la vie. Maintenant, il faut que je me concentre sur le club. Je suis très heureux d’être à l’OL car je peux réaliser ici de grandes choses, comme mon frère l’aurait voulu. Mon objectif est de remporter le championnat, je donnerais tout pour atteindre ce trophée. L’OL est un très grand club. Nous sommes une famille, nous avons les mêmes objectifs, nous faisons tout ensemble. Je suis très content d’en faire partie. Il faut maintenant retranscrire cet état d’esprit sur le terrain. »

 


 

L'OL songerait à Jovetic

Telefoot

 


 

Lyon accélère pour Umtiti !

Maxifoot.fr

Evoqué depuis plusieurs semaines du côté de Lyon, un retour de Samuel Umtiti (26 ans) au sein de son club formateur est véritablement envisagé par l'Olympique Lyonnais. Selon L'Equipe, l'OL a décidé de s'activer dans ce dossier et des échanges ont débuté avec l'entourage du défenseur central du FC Barcelone afin de prendre la température et de connaître l'intérêt du joueur pour un prêt.

Le champion du monde peut-il être séduit à l'idée de revenir à Lyon ? Pas épargné par les blessures, l'international français aurait ainsi l'occasion de se relancer dans un environnement qu'il connaît bien à un an de l'Euro 2021. Il faudra également savoir si le Barça est prêt à accepter un prêt, alors que le club catalan cherche à récupérer des liquidités. Avec les dossiers Depay et Umtiti, les dirigeants lyonnais et barcelonais vont avoir le temps de discuter au cours des prochains jours.

 


 

Dijon : Anthony Racioppi signe pour quatre ans

Lequipe.fr

Le gardien Anthony Racioppi (21ans) a quitté l'OL pour s'engager avec Dijon. Il a signé un contrat de quatre ans.

Dijon a trouvé le remplaçant à son ancien gardien islandais Alex Runarsson, parti à Arsenal. Le club bourguignon a annoncé ce vendredi la signature pour quatre ans d'Anthony Racioppi en provenance de l'OL. L'international Espoirs suisse (21 ans) était le 3e gardien à Lyon, où il a été formé et avait signé son 1er contrat professionnel, en 2017. Il totalise 15 sélections avec les sélections de jeunes suisses (7 en moins de 20 ans, 8 en moins de 21 ans).

Le Genevois, entraîné par Grégory Coupet à l'OL, club avec lequel il était lié jusqu'en juin 2021, était courtisé par plusieurs clubs, dont Caen, mais voulait retrouver son ancien coach à Dijon. « J'ai eu pas mal de propositions, mais le fait que Grégory Coupet soit au DFCO a fait pencher la balance », a-t-il déclaré au site du DFCO.



Voir aussi... L'actu du Jeudi 24 Septembre // Le Tableau Mercat'OL

 

Last modified on samedi, 26 septembre 2020 00:16