L'actu du Dimanche 20 Septembre

L'actu du Dimanche 20 Septembre

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL // L'actu du Samedi 19 Septembre

Juninho et Cheyrou raffolent de Mohamed Simakan

Footmercato.net

Après avoir perdu 3 défenseurs depuis le début du mercato, l'OL se doit de se renforcer d'ici le début du mois d'octobre. Et le tandem Cheyrou-Juninho prospecte et a dressé une short list dont fait partie Mohamed Simakan, le prometteur roc défensif de Strasbourg.

Depuis la 1/2 finale perdue de Ligue des Champions face au Bayern Munich, le visage de l'OL a déjà bien changé. Ciprian Tatarusanu (AC Milan), Fernando Marçal (Wolverhampton), Kenny Tete (Fulham), Rafael (Istanbul BB) et Bertrand Traoré (Aston Villa) ont quitté le club. Si on rajoute les envies d'ailleurs de Houssem Aouar, Memphis Depay et de Moussa Dembele, le visage 2020-21 de l'OL risque d'être bien différent dans les prochaines semaines.

Alors forcément, entre des résultats décevants en Ligue 1 et un effectif en plein remodelage, le club rhodanien va devoir trouver un second souffle et ca passera sans doute par des recrues. L'un des postes visés en priorité est celui de latéral droit. Et le septuple champion de France a dressé une short list de renforts à ce poste. Selon nos informations, Mohamed Simakan est très bien placé dans celle-ci. L'international tricolore U20, véritable révélation de la saison l'an passé avec Strasbourg, possède un profil très polyvalent (il est capable aussi bien de jouer en latéral droit que dans l'axe), a une grosse marge de progression.

Le natif de Marseille coûterait entre 15 et 16 M€, une somme largement dans les moyens de l'OL. Autant d'arguments qui ont tapé dans l'oeil de Bruno Cheyrou et de Juninho qui apprécient tous deux le prometteur défenseur qui souhaite quitter l'Alsace d'ici la fin du mercato. Mais l'OL, à qui il reste deux semaines pour se renforcer avant la fin du mercato estival, va devoir faire face à une sacrée concurrence. Rennes est très intéressé par le défenseur strasbourgeois de même que l'AC Milan, le Bayer Leverkusen et l'Atalanta Bergame très pressante depuis la fin du mois d'août. La bataille promet d'être animée...

 


 

L'OL cherche un arrière droit à Rennes

Lequipe.fr

L'OL pourrait recruter un nouvel arrière droit du côté de Rennes en incluant un joueur dans la transaction autour de Jeff Reine-Adélaïde.

Pendant qu'il poursuit en vain sa recherche d'un jeu, d'un esprit et d'une stratégie, l'OL est engagé dans un mercato sur un fil. Il continue de vendre, sa priorité : le club lyonnais a officialisé, samedi matin, le transfert de Bertrand Traoré à Aston Villa pour 18,4 M€, plus 2,2 M€ de bonus et 15 % sur une éventuelle plus-value. Il attend des offres pour Memphis Depay, qui intéresserait l'Italie, après que la situation financière de Barcelone a empêché, jusque-là, son transfert en Catalogne.


Kalulu, Tete et Rafael sont partis


Mais c'est de ses discussions avec Rennes, autour d'un éventuel transfert de Jeff Reine-Adélaïde, que pourrait surgir sa prochaine recrue. Pour atténuer la transaction financière autour du capitaine de l'équipe de France espoirs, pour lequel l'OL réclame 30 M€, le club lyonnais pourrait s'intéresser à l'un des arrières droits du club breton. Pour l'instant, Lyon n'en a qu'un, l'international Léo Dubois, après le départ de Pierre Kalulu (0,5 M€, libre, AC Milan), Rafael (laissé libre, Istanbul Basaksehir) et Kenny Tete (3,2 M€, Fulham). Vendredi, face à Nîmes (0-0), le jeune défenseur central Sinaly Diomandé (19 ans) a fait ses débuts en L1 à ce poste, en seconde période.

Deux joueurs de Rennes sont susceptibles d'intéresser l'OL : l'international malien Hamari Traoré (28 ans), qui a cependant prolongé son contrat il y a quelques jours, et l'espoir Brando Soppy (18 ans), pour lequel plusieurs clubs européens ont déjà formulé une offre.

 


 

Offensive imminente pour Alexander Sörloth ?

Foot-sur7.fr

L’ OL s’active pour recruter un attaquant avant la fin du mercato. La dernière cible en date des recruteurs de l’Olympique Lyonnais serait Alexander Sörloth (24 ans), joueur de Crystal Palace.

À l’ OL, la politique de dégraissage est en marche. Martin Terrier a été vendu au Stade Rennais FC, Ciprian Tatarusanu à l’AC Milan, Bertrand Traoré à Aston Villa… D’autres joueurs, et non des moindres, pourraient être vendus avant la fin du mercato estival le 5 octobre : Memphis Depay, Moussa Dembélé, ainsi que Houssem Aouar qui aurait déjà trouvé un accord avec Arsenal. Pour compenser le départ de ces joueurs, l’ OL doit se renforcer. Rudi Garcia souhaiterait en priorité un élément offensif. Pour signer l’oiseau rare, les recruteurs lyonnais seraient attirés par le profil d’Alexander Sörloth, attaquant de Crystal Palace prêté à Trabzonspor depuis l’été dernier (août 2019). Un prêt valable jusqu’en juin 2021 et assorti d’une option d’achat que le club turc ne pourra pas lever. Une bonne nouvelle pour l’Olympique Lyonnais ? Pas forcément.


Deux difficultés dans le dossier Alexander Sörloth


Auteur de 33 buts en 49 matchs toutes compétitions confondues la saison dernière, Alexander Sörloth aurait également attiré les convoitises des recruteurs du Red Bull Leipzig. D’après Le Progrès, le club allemand serait même très actif sur le dossier. De plus, il va falloir aligner 30 millions d’euros pour signer l'international norvégien (24 sélections). En ces temps de crise économique, ce prix pourrait freiner les ardeurs de l’ OL, même si les départs déjà enregistrés et ceux à venir devraient fournir les moyens de recruter.

 


 

Pellistri donne sa priorité à l'OL

Calciomercato via Twitter

 


 

Dijon très intéressé par Racioppi

Le Bien Public via Twitter

 


 

Lyon ne peut pas faire plus, le constat est terrible

Footradio.com

L’Olympique Lyonnais n’a pu faire mieux que match nul (0-0) ce vendredi soir en Ligue 1 face à Nîmes. Un nouveau résultat décevant pour les hommes de Rudi Garcia.

L’OL devrait connaître une fin de mercato stressante dans les prochains jours. Aussi, Rudi Garcia devra faire quelques réajustements au sein de son effectif, qui semble à court physiquement. Il faut dire que le club rhodanien n’a pas eu ce que l’on peut appeler une préparation classique. L’enchaînement des matchs fait mal à l’Olympique Lyonnais. Face à Nîmes ce vendredi soir, les Gones n’ont pas affiché grand-chose d’interessant. Presque normal pour Philippe Carayon.


“Lyon n’a pas pu changer de rythme et accélérer”


Sur le plateau de Canal+, le journaliste a donné son avis sur le début de saison lyonnais. “Pour moi, et je vais vous surprendre, il manque du physique. C’est plus profond que ça. Je pense qu’ils payent encore le Final 8. C’est le mystère de cette saison. Bien sûr qu’il y a des analyses technico-tactiques sur l’animation offensive mais il y avait deux équipes qui n’étaient pas en mesure de jouer un match intense de haut niveau en 90 minutes. L’OL a joué arrêté même si Nîmes a bien défendu. Lyon n’a pas pu changer de rythme et accélérer. Lyon et Paris, c’est un peu le même combat”, a notamment indiqué Philippe Carayon, qui comprend bien les difficultés affichées par l’OL depuis le début de la saison.

 


 

Nabil Djellit détruit les espoirs de Lyon

Foot01.com

Avec 5 points pris en 4 matchs, l'Olympique Lyonnais n'est pas dans le coup en ce début de saison. Pour Nabil Djellit, l'OL et Rudi Garcia ne seront pas sur le podium de L1.

L’an dernier, l’Olympique Lyonnais avait réussi un début de saison fracassant avant de rapidement caler, ce qui avait coûté son poste à Sylvinho. Mais cette saison, l’OL version Rudi Garcia est à la traîne et le nul concédé vendredi contre Nîmes au Groupama Stadium confirme que Lyon a encore du travail avant de retrouver son lustre d’antan. Bien évidemment, il serait trop facile de tout mettre sur le dos de l’entraîneur, puisque l’OL enchaîne également les ventes lors de ce mercato, mais pour espérer finir à une place qualificative pour la Ligue des champions le club de Jean-Michel Aulas va devoir cravacher dur. De son côté, Nabil Djellit est lui persuadé que l’Olympique Lyonnais ne réussira pas à obtenir ce ticket pour la Ligue 1 dont on connaît l’importance sur le plan financier.

Et le journaliste de France-Football de donner des explications sur cet échec qu’il annonce. « Dès qu'il faut faire le jeu, on voit rapidement les limites de Rudi Garcia. Lyon va galérer pour finir sur le podium. Aucune conclusion hâtive... Trop d'incertitudes : départs, niveau de jeu et concurrence plus féroce (Lille, OM, Rennes, Monaco...). On en reparle. Dijon Bordeaux Montpellier Nîmes : 5 points pris... », a fait remarquer, via Twitter, un Nabil Djellit très pessimiste pour l’Olympique Lyonnais. Pour l’instant, les faits lui donnent raison, mais pour apporter un petit bémol à cette analyse, il reste quand même 34 journées de Ligue 1 à disputer et tout est encore possible pour l'OL comme pour les autres clubs.

 


 

Le départ de Racioppi à Caen se confirme

Foot01.com

Quelques jours après l’officialisation du départ de Ciprian Tatarusanu à l’AC Milan, l’Olympique Lyonnais s’apprête à perdre un second gardien.

Annoncé avec insistance du côté du Stade Malherbe de Caen depuis plusieurs jours, Anthony Racciopi va bel et bien signer en faveur du club normand. En effet, Téléfoot confirme ce dimanche la signature à venir du gardien de l’Olympique Lyonnais à Caen, qui déborde d’ambition et qui vise la montée en Ligue 1 cette saison. Par ailleurs, Alexandre Mendy devrait également s’engager en faveur de Caen d’ici la fin du mercato selon les informations du journaliste Saber Desfarge.

 


 

Lyon joue avec le frein à main serré, Castaldi craque

Foot01.com

Le match nul de l’OL contre Nîmes a remonté Giovanni Castaldi. Sur RTL, le journaliste a regretté le manque d’initiatives des joueurs offensifs.

L’Olympique Lyonnais a enchaîné un troisième match de suite sans victoire ce vendredi à domicile contre Nîmes (0-0). Une triste performance qui interroge puisqu’après avoir réalisé un parcours exceptionnel en C1, les hommes de Rudi Garcia retombent dans leurs travers de la saison dernière. Incapables de battre des équipes qui semblent largement à leur portée, les joueurs lyonnais sont aujourd’hui dixièmes de Ligue 1 avec seulement une victoire en quatre journées. Le journaliste Giavanni Castaldi s’est payé le club rhodanien après le match nul contre le NO. Sur les ondes de RTL, il a ciblé les joueurs offensifs, qui selon lui, n’ont pas fait ce qu’il fallait.

« Quel intérêt pendant 90 minutes de faire toujours la même action de déplacer la balle latéralement et d’envoyer des centres dans la boite ? Guimaraes, ne me dis pas qu’il n’a pas de frappe de balle. Memphis Depay, ne me dis pas qu’il n’a pas de frappe de balle. Rayan Cherki, ne me dis pas qu’il n’a pas de frappe de balle. A un moment, tu as le droit aussi de frapper à l’entrée de la surface au lieu de faire tourner la balle. Tu ne peux pas toujours rentrer dans la cage avec la balle. Frappez les gars ! Lâchez-vous ! », a-t-il rapporté. En quatre journées de championnat, les garants de l’animation offensive n’ont pas affiché un grand niveau, hormis Memphis Depay contre Dijon. En 360 minutes, l’OL n’a marqué que deux buts dans le jeu …

 


 

Arsenal propose 39M€ pour Aouar, l'OL en réclame 48M€

The Sun via Twitter

 


 

Le Torino insiste pour Andersen

Di Marzio via Twitter

 


 

Govou déjà convaincu par ce nouveau crack lyonnais

Footradio.com

L’Olympique Lyonnais est en proie à quelques difficultés depuis le début de la saison en Ligue 1. Les hommes de Rudi Garcia vont devoir passer la seconde.

Les fans de l’Olympique Lyonnais espèrent que leur club va vite remonter la pente. Ces derniers ont vécu de belles émotions ces dernières semaines, avec notamment une demi-finale en Ligue des champions lors du Final 8 organisé à Lisbonne. Mais depuis, les hommes de Rudi Garcia sont inquiétants en Ligue 1. Le mercato n’arrange pas les affaires de l’ancien coach de l’OM, qui doit faire avec les envies de départ de certains de ses cadres (Aouar, Memphis, Dembélé). Heureusement pour lui, il peut toujours s’appuyer sur ses jeunes et sur son centre de formation. Entré en jeu face à Nîmes ce vendredi soir, Sinaly Diomande a déjà convaincu Sidney Govou.


“Attention sacré joueur !”


Sur son compte Twitter, le consultant a indiqué : “Bien suivre Sinaly Diomande cette saison du coté de l’OL !!! Attention sacré joueur !”. A noter que Sidney Govou s’est ensuite fait critiquer sur ses prétendues accointances avec le jeune défenseur rhodanien. Des accusations qu’il a réfutées avec vigueur sur le réseau social à l’oiseau bleu. Toujours est-il que Diomande, tout comme Rayan Cherki, Maxence Caqueret ou encore Melvin Bard auront leur rôle à jouer cette saison avec l’Olympique Lyonnais, qui ne disputera pas de coupe d’Europe, ce qui pourrait entraîner de gros départs dans les prochains jours.

 

 

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL // L'actu du Samedi 19 Septembre

Last modified on dimanche, 20 septembre 2020 19:06