L'actu du Vendredi 18 Septembre

L'actu du Vendredi 18 Septembre

Voir aussi... OL - Nimes : L'Avant Match // L'actu du Jeudi 17 Septembre

L'OL fixe le prix de Jeff Reine-Adélaïde à 30 millions d'euros

Lequipe.fr

L'OL, qui a ouvert la porte aux intérêts formulés pour son milieu de terrain polyvalent Jeff Reine-Adélaïde, a fixé son prix de vente à 30 millions d'euros.

Le mercato lyonnais est loin d'avoir livré toutes ses vérités. Lancé dans une série de ventes - Bertrand Traoré, Marçal, Tete...-, l'OL doit gérer également le cas Jeff Reine-Adélaïde (22 ans), qui a fait part publiquement de ses envies de départ.

Officiellement, via son directeur sportif Juninho dans nos colonnes, Lyon a fermé la porte à l'international Espoirs, acheté 25 M€ à Angers l'été dernier. En fait, la donne est un peu moins limpide. Confronté à un marché bloqué pour d'autres joueurs qui disposent d'un bon de sortie - Dembélé, Aouar... -, Lyon a ouvert la porte aux intérêts pour « JRA ».


Reine-Adélaïde n'a qu'une envie : rejoindre Rennes


Dans un marché post Covid-19 morne, le prix fixé a de quoi refroidir. Lyon a fait part à tous ses interlocuteurs d'un prix fixe, en dessous duquel il ne sera pas possible de descendre : 30 M€. Un montant sec (sans bonus) que l'OL justifie par son prix d'achat (25 M€ + 2, 5 M€ de bonus).

Lyon sait depuis quelques jours que Reine-Adélaïde n'a qu'une envie : rejoindre Rennes qui dispute la C1. Les clubs allemands intéressés ont même été priés de ne pas polluer les discussions par d'éventuelles offres. Rennes, qui a déjà formulé des offres à l'OL, n'est pas disposé en l'état à formuler une proposition qui satisfasse Lyon. Des structures d'offres intégrant un joueur de Rennes dans le deal (pour alléger la note) ont été réfléchies. Suffisant pour convaincre Lyon ?

 


 

Un échange Depay-Paqueta à l'étude

Maxifoot.fr

L'Olympique Lyonnais travaille toujours sur le dossier Lucas Paqueta (23 ans). Sky Sport Italia confirme que l'intérêt de l'OL pour le milieu du Milan AC n'a pas faibli. Le média italien précise que le club rhodanien pourrait essayer d'inclure son attaquant Memphis Depay (26 ans, 3 matchs et 4 buts en L1 cette saison) dans l'opération pour faire baisser le prix du Brésilien, estimé à 25 millions d'euros. Reste à savoir si le Néerlandais est d'accord pour rejoindre l'Italie, lui qui est annoncé proche du FC Barcelone depuis plusieurs semaines.

 


 

0,5 ME, le deuxième gardien arrive

Foot01.com

Après le départ de Ciprian Tatarusanu pour le Milan AC, l’Olympique Lyonnais a décidé de ne pas confier le rôle de doublure d’Anthony Lopes à Anthony Racioppi. Le gardien suisse de 21 ans est d’ailleurs sur le départ suite à cette décision. L’OL va dans les prochaines heures officialiser la signature de Julian Pollersbeck, portier allemand de 26 ans. Le dernier rempart qui évoluait à Hambourg va s’engager pour cinq saisons, dans le cadre d’un transfert à 500.000 euros.

 


 

Mercato, mercato, Rudi Garcia craque

Foot01.com

L’Olympique Lyonnais étant sous la pression du mercato estival jusqu’au 5 octobre prochain, Rudi Garcia a décidé de pousser un nouveau coup de gueule.

Avec la crise du Covid-19 et le retard pris par les championnats étrangers, l’UEFA a acté la prolongation du marché des transferts jusqu’au mois d’octobre. Une décision exceptionnelle qui ne plaît pas à tout le monde. Si certains grands clubs auront plus de temps pour retrouver un peu d’argent et recruter dans les trois semaines à venir, les autres formations trinquent un peu. Et c’est notamment le cas de Lyon. Si l’OL a déjà bien renfloué les caisses en vendant pour près de 30 millions d’euros de joueurs durant ce mercato, le club rhodanien n’est pas à l’abri d’autres départs majeurs, comme ceux de Memphis Depay (Barça ?) ou d’Houssem Aouar (Arsenal ?). Une situation incertaine qui ne plaît pas du tout à Rudi Garcia, pour qui ce mercato estival est très compliqué à gérer en interne…

« J'entends mes joueurs en parler. Ils doivent être focus sur la compétition. Tous les coachs attendent la fin du mercato. Je ne vais pas me lancer dans un discours qui va encore fustiger ces mercatos qui traînent en longueur alors que le championnat a repris. Mais, cette année, jusqu’au 5 octobre, j’ai un effectif, puis, entre le 5 octobre et le 31 décembre, j’ai un effectif, après le 31 janvier, j’en aurai encore un autre… Qu’on laisse ouvert le mercato toute l’année tant qu’on y est », a lancé le coach de l’OL en conférence de presse. Il faut dire que cette période de mutations inédite et interminable pourrait poser des problèmes à l’OL. Car si Aouar ou Memphis venait à partir au début du mois d'octobre, Lyon ne disposerait alors que de quelques heures pour trouver des remplaçants à la hauteur...

 


 

Depay va rester, la preuve par 10

Foot01.com

Critiqué pour son manque d’implication lors des derniers matchs de l’Olympique Lyonnais, Memphis Depay a du mal à digérer le fait qu’il ait été annoncé presque certain au FC Barcelone, avant de déchanter.

Le forcing de Ronald Koeman a porté ses fruits dans son discours à son compatriote néerlandais, mais cela n’a ensuite pas eu de suivi dans la réalité économique. Le FC Barcelone a besoin de formaliser au moins deux grosses ventes avant d’effectuer une offre pour recruter Memphis Depay, et encore ce n’est pas certain que cette démarche aille au bout. Annoncé aussi dans un possible échange avec Lucas Paqueta pour atterrir au Milan AC, le buteur lyonnais ne sait plus vraiment où donner de la tête. Toutefois, contrairement à ce qui peut s’écrire, il n’a clairement pas renoncé à effectuer une dernière saison avec l’OL.

La preuve, Le Progrès révèle que Memphis Depay se bat actuellement dans le vestiaire pour récupérer le numéro 10 de Bertrand Traoré, qui n’est même pas encore officiellement parti, même si cela ne devrait désormais plus tarder. Rayan Cherki convoitait aussi ce numéro fétiche, mais l’ancien de Manchester United ne lui a pas vraiment laissé le choix. Une motivation à aller récupérer le numéro 10 pour partir quelques jours plus tard, ce serait assez désarçonnant, même s'il faut se méfier de tout désormais. Résultat, c’est la valse des numéros qui se prépare à Lyon, avec Tino Kadewere va récupérer le 11 laissé libre par Memphis Depay. Au passage, Jean Lucas a profité du départ de Rafael pour avoir désormais le 4 dans le dos de son maillot lyonnais.


 

 


 

Pourquoi l'OL va jouer avec un maillot bleu contre Nîmes

RMC.fr

Les joueurs de l’OL porteront un maillot spécial ce vendredi soir pour la réception de Nîmes en ouverture de la 4e journée de Ligue 1. Une tunique bleue (qui est aussi le 3e maillot du club) avec un message de félicitations aux joueuses de l’OL, à nouveau victorieuses en Ligue des champions.

Les joueurs de l’OL ne revêtiront pas leur traditionnelle tunique blanche au Groupama Stadium ce vendredi soir. Pour accueillir Nîmes dans le cadre de la 4e journée de Ligue 1, les Gones porteront leur 3e maillot, une tunique bleue avec des fines bandes jaunes sur les côtés.

Mais pourquoi ce maillot à domicile ? Tout simplement pour saluer le nouvel exploit des joueuses lyonnaises, victorieuses pour la cinquième fois de suite de la Ligue des champions, le 30 août face à Wolfsburg (3-1), comme indiqué par Le Progrès.


Une dédicace sur la manche gauche


Le clin d'oeil aux partenaires de Wendie Renard ne se limitera pas à la couleur du maillot. Sur la manche gauche de chaque tunique, "Bravo" sera floqué et associé au prénom de l’une des joueuses de Jean-Luc Vasseur. On pourra ainsi lire "Bravo Sara" (Gunnarsdottir) sur le maillot de Maxence Caqueret.

Face à Nîmes, l'Olympique Lyonnais va chercher à se relancer après avoir chuté pour la première fois en championnat mardi sur la pelouse de Montpellier (2-1), en match en retard de la 1ere journée.

 


 

Brésil : Tite sélectionne Bruno Guimaraes

Lequipe.fr

Pour le début des qualifications sud-américaines à la Coupe du monde 2022, en octobre, le sélectionneur du Brésil, Tite, a appelé trois joueurs actuels de Ligue 1 dans sa liste de vingt-trois : Marquinhos, Neymar (PSG) et Bruno Guimaraes (Lyon).

Tite, le sélectionneur, du Brésil a désigné une liste de 23 joueurs pour entamer la campagne de qualifications à la Coupe du monde 2022, contre la Bolivie, à Sao Paulo, le 9 octobre, puis au Pérou (à Lima), le 13. Sans surprise, trois joueurs évoluant en Ligue 1 sont présents : les Parisiens Marquinhos (défenseur) et Neymar (milieu offensif) et le Lyonnais Bruno Guimaraes (milieu).

Le défenseur central Thiago Silva, parti fin août à Chelsea après huit ans passés au PSG, est également présent. Au contraire du latéral gauche Alex Sandro (Juventus Turin), blessé, et du milieu Arthur, qui l'a rejoint à la Juve, en provenance du Barça.


La liste des 23 Brésiliens


Gardiens : Alisson (Liverpool, ANG), Santos (Athletico Paranaense), Weverton (Palmeiras).

Défenseurs : Marquinhos (PSG), Thiago Silva (Chelsea, ANG), Felipe et Renan Lodi (Atlético de Madrid, ESP), Danilo (Juventus Turin, ITA), Gabriel Menino (Palmeiras), Alex Telles (FC Porto, POR), Rodrigo Caio (Flamengo).

Milieux : Casemiro (Real Madrid, ESP), Fabinho (Liverpoo, ANG), Coutinho (FC Barcelone, ESP), Bruno Guimarães (Lyon), Everton Ribeiro (Flamengo), Douglas Luiz (Aston Villa, ANG), Neymar (PSG), Everton (Benfica, POR).

Attaquants : Firmino (Liverpool, ANG), Richarlison (Everton, ANG), Gabriel Jesus (Manchester City, ANG), Rodrygo (Real Madrid, ESP).

 


 

Le gardien Pollersbeck a signé (officiel)

Maxifoot.fr

Comme pressenti ces derniers jours, l'Olympique Lyonnais a enregistré l'arrivée du gardien Julian Pollersbeck (26 ans) en provenance d'Hambourg. Recruté afin de remplacer Ciprian Tatarusanu, vendu au Milan AC, dans le rôle de numéro 2 derrière Anthony Lopes, l'Allemand a coûté 500 000 euros aux Gones et a officiellement signé ce vendredi un contrat jusqu'en juin 2024.

 

 

Voir aussi... OL - Nimes : L'Avant Match // L'actu du Jeudi 17 Septembre

 

Last modified on vendredi, 18 septembre 2020 20:49