L'actu du Jeudi 17 Septembre

L'actu du Jeudi 17 Septembre

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL // L'actu du Mercredi 16 Septembre

Arsenal va dégainer pour Houssem Aouar

Footmercato.net

Expulsé mardi soir face à Montpellier (2-1), Houssem Aouar (22 ans) ne devrait pas s'éterniser à Lyon. Courtisé notamment par la Juventus, le milieu de l'Olympique Lyonnais a déjà disputé deux matchs depuis la reprise de la Ligue 1. En cas d'offre satisfaisante, le président de l'OL Jean-Michel Aulas ne retiendra pas son capitaine. Celle-ci pourrait peut-être arriver en provenance d'Angleterre.

Selon les informations de la chaîne Téléfoot, Arsenal devrait formuler une offre officielle dans les prochains jours. Le manager des Gunners Mikel Arteta apprécie énormément le profil d'Aouar et souhaiterait accueillir l'intéressé avant la fermeture du mercato estival. Les dirigeants du club londonien pourraient transmettre une offre supérieure à 40 millions d'euros pour rafler la mise dans ce dossier. Suffisant pour convaincre le président Aulas de laisser filer un de ses joueurs majeurs ?

 


 

Lyon sera sans Aouar face à Nîmes

Sport24.fr

Le milieu offensif Houssem Aouar, exclu mardi à Montpellier est automatiquement suspendu vendredi pour la réception de Nîmes au Groupama stadium. Alors que le transfert à Aston Villa de l'attaquant Bertrand Traoré se précise de plus en plus, le milieu offensif Jeff Reine-Adelaïde, blessé à un mollet avec la sélection espoirs et absent à Montpellier, ne devrait toujours pas pouvoir postuler pour jouer face aux Nîmois. En revanche, le milieu brésilien Thiago Mendes, forfait à Montpellier pour un léger accident de la circulation en venant à l'entraînement lundi, devrait pouvoir réintégrer le groupe.

 


 

Le transfert de Bertrand Traoré à Aston Villa bloqué à cause du permis de travail

Goal.com

Malgré un accord entre l’OL et le club anglais, le Burkinabé n’a toujours pas signé à cause d’un retard sur la délivrance de son permis de travail.

Dans l’opération dégraissage voulue par l’Olympique Lyonnais, Bertrand Traoré était l’un des joueurs les plus susceptibles de partir. Encore fallait-il qu’un club aligne la somme voulue par l’état-major lyonnais.

Particulièrement intéressé par l’ancien de Chelsea, Aston Villa est parvenu à un accord de 18,5 millions d’euros avec l’OL. Mais, le Burkinabé n’a toujours pas signé officiellement avec les Villans à cause d’un problème administratif selon Sky Sports.

A cause de la crise du Covid-19, les demandes de permis de travail prennent plus de temps que d’habitude et c’est ce qui empêche toute signature pour le moment.

Malgré un contrat de quatre ans qui l’attend, Bertrand Traoré va devoir encore faire preuve d’un peu de patience pour retrouver les pelouse de Premier League.

 


 

La braderie continue, et maintenant Cornet ?

Foot01.com

Déjà bien amoindrie avec les départs de Tete, Rafael, Marçal et Solet, la défense lyonnaise n’est peut-être pas encore dans sa version définitive.

Intenable lors du Final 8 à son nouveau poste de latéral gauche en mode piston, Maxwel Cornet envisage de quitter l’OL. L’Equipe annonce ainsi dans ses colonnes que l’ancien messin, arrivé au départ comme ailier, est tenté par l’idée de changer d’air en cas de belle offre. Une vraie surprise sachant que Cornet a toujours eu la confiance de ses entraineurs, et que son changement de poste lui a permis d’enchainer les titularisations alors que cela semblait bouché pour lui en attaque. De plus, il a toujours refusé de partir malgré des propositions intéressantes ces dernières années, prolongeant même son contrat il y a un an de cela. Désormais engagé jusqu’en 2023, l’Ivoirien a donc de quoi voir venir.

Mais entre l’absence de Coupe d’Europe, l’affaiblissement pour le moment difficilement contestable de l’OL cet été, et le fait qu’il se soit mis particulièrement en avant pendant la Ligue des Champions, Cornet se dit qu’il est peut-être l’heure de se trouver un nouveau club. Reste à savoir ce qu’en pense l’OL, qui a prolongé ce mercredi le contrat de Melvin Bard, et voit en lui l’avenir au poste de latéral gauche, ce qui peut se comprendre à la vue des apparitions intéressantes du jeune lyonnais. Enfin, et surtout, il faudra voir si un ou des clubs européens sont intéressés par Cornet, qui a souvent fait des touches en Allemagne, et a été suivi par Leeds le mois dernier. Cette information parue ce jeudi permettra en tout cas de savoir si le Lyonnais a toujours la cote sur le marché des transferts.

 


 

Bonne nouvelle en provenance de l'AC Milan ?

Foot-sur7.fr

L’ OL, qui pourrait perdre plusieurs milieux de terrain cet été, serait attiré par le profil de Lucas Paquetà, joueur de l’AC Milan. Les recruteurs de l’Olympique Lyonnais pourraient obtenir satisfaction sur la piste menant au milieu offensif milanais.

Memphis Depay, Houssem Aouar et Jeff Reine-Adélaïde sont annoncés sur le départ. Pour se renforcer, l’ OL viserait Lucas Paquetà, milieu offensif recruté par l’AC Milan en janvier 2019. L’opération pourrait être conclue à hauteur de 25 millions d’euros. Une somme qui devrait convaincre les dirigeants milanais, en ces temps de crise économique. De plus, la bonne nouvelle pour l’ OL, c’est que les Rossoneri n’ont pas retenu Lucas Paquetà dans le groupe chargé d’affronter les Shamrock Rovers, jeudi (20h) pour le compte du 2e tour préliminaire de la Ligue Europa. Une façon pour le club de Serie A d’indiquer que le Brésilien de 22 ans a un bon de sortie estival, malgré son contrat encore valable jusqu’en juin 2023 ?


L’ OL vraiment attiré par le Milanais ?


L’ OL aura besoin de combler un départ de l’un de ses milieux de terrains (Houssem Aouar, Jeff Reine-Adélaïde…). Mais si la piste Lucas Paquetà a récemment été évoquée par la presse italienne et L’Équipe, le dossier a été démenti par Jean-Michel Aulas. Grand consommateur des réseaux sociaux, le président de l’Olympique Lyonnais avait tweeté qu’il s’agissait de « fausses informations » et expliqué que l'ancien joueur de Flamengo, un temps également annoncé sur les tablettes du PSG, n’était pas un intérêt des Rhodaniens. Vérité ou diversion ? Il faut attendre jusqu’au soir du 5 octobre pour y voir clair dans l’affaire…

 


 

Rothen conseille à Juninho de faire le ménage à Lyon

Footradio.com

L’Olympique Lyonnais a connu une grosse désillusion ce mardi soir sur la pelouse de Montpellier en Ligue 1. Le fin du mercato a l’air de perturber certains joueurs rhodaniens.

Rudi Garcia a encore du travail avant de pouvoir faire de l’OL une équipe régulière match après match. Face à Montpellier, les Gones n’auront pas montré leur meilleur visage. Certains joueurs, titulaires ou sur le banc au coup d’envoi, sont en instance de départ ou ont un avenir incertain. Pour Jérôme Rothen, l’Olympique Lyonnais doit avancer et faire avec les joueurs qu’il a à disposition s’il veut jouer les premiers rôles cette saison en Ligue 1 et retrouver une coupe d’Europe.


“Il faut des joueurs focalisés dans un objectif”


Sur l’antenne d’RMC, le consultant s’est montré clair sur le sujet. “Aujourd’hui, oui c’est un risque si tu perds tes éléments. C’est toujours pareil. On a fait l’interview avec Juninho. Mais il ne peut pas retenir des joueurs qui veulent partir ! Si Depay, Dembele, Aouar ont la tête ailleurs, qu’ils s’en aillent ! Il faut des joueurs focalisés dans un objectif avec l’envie de passer un cap et de progresser. Le feront-ils avec Rudi Garcia ? Je mets un gros point d’interrogation. A côté de ça, il faut déjà que tout le monde soit dans ce collectif pour faire gagner l’Olympique Lyonnais. Si déjà, il y a cet état d’esprit là, il y a de la qualité chez les jeunes et les joueurs qui resteront. Oui, ils seront dans le top 5. Deuxième ? On ne sait pas, on ne peut pas être devin”, a notamment indiqué Jérôme Rothen, qui ne veut pas que l’OL se focalise trop sur certains dossiers du mercato.

 


 

Boubacar Fofana vers le Servette

RMC via Twitter

 


 

Julian Pollersbeck (Hambourg) signe ce jeudi à l'OL

Lequipe.fr

Le gardien de Hambourg Julian Pollersbeck s'engagera ce jeudi avec l'OL, où il va occuper le rôle de doublure d'Anthony Lopes.

Julian Pollersbeck va bien devenir la doublure d'Anthony Lopes à l'OL, comme révélé lundi. Le gardien de Hambourg (26 ans) va s'engager ce jeudi avec le club rhodanien sur la base d'un contrat de cinq ans. L'ancien international Espoirs allemand va succéder à Ciprian Tatarusanu, parti la semaine dernière à l'AC Milan. Lyon va s'acquitter d'une somme légèrement inférieure à 500 000 euros, soit environ la somme reçue pour laisser partir son ancien gardien roumain en Lombardie.

Pollersbeck, auquel il ne restait plus qu'un an de contrat à Hambourg, est un grand gardien (1,95 m) qui affectionne le jeu au pied.

Par ailleurs, le Suisse Anthony Racioppi (21 ans) va bientôt quitter l'OL, mais sa prochaine destination n'est pas encore connue.

 


 

L'offre étonnante d'Aulas pour Pellistri

Foot01.com

Très calme dans le sens des arrivées, le mercato de l’Olympique Lyonnais risque de s’enflammer dans les prochains jours…

Et pour cause, le mercato fermera officiellement ses portes le 5 octobre prochain et pour l’heure, l’OL n’a pas accueilli la moindre recrue. Il faut dire que depuis quelques jours, Juninho et Jean-Michel Aulas sont davantage dans une position d’attente, alors que les départs de Memphis Depay (Barcelone) et Houssem Aouar (Arsenal) sont dans les tuyaux. Cela n’empêche pas les décideurs rhodaniens de travailler sur certains dossiers afin de compenser numériquement les potentiels départs à venir. Parmi les pistes étudiées par Juninho et Bruno Cheyrou, on y retrouve Lucas Paqueta (AC Milan) mais également Facundo Pellistri, le petit joyau de Penarol en Uruguay.

Cela fait plusieurs semaines que l’Olympique Lyonnais discute avec le club sud-américain et avec le milieu offensif de 18 ans, sans que les négociations n’aient pour l’instant débouché sur un accord. Mais à en croire les informations de L’Equipe, les relations ne sont pas rompues. Et dans les jours à venir, l’OL pourrait dégainer une proposition pour le moins originale à Penarol afin de s’attacher les services du très courtisé Facundo Pellsitri, dont le nom a récemment été associé à Marseille, Manchester City ou encore Manchester United. Le quotidien national dévoile que l’OL songe à proposer 5 ME à Penarol… pour 60 % des droits de Facundo Pellistri. Un deal qui ne serait pas sans rappeler le transfert d’un certain Kostas Mitroglou, dont l’OM n’avait recruté que 50 % des droits économiques pour la coquette somme de 15 ME. Si l’offre lyonnaise venait à être acceptée par Penarol, cela signifiera tout simplement que les Gones seraient dans l’obligation de reverser 40 % d’un futur transfert de Facundo Pellistri à son club formateur. Autant dire que Jean-Michel Aulas n’est pas un habitué de ce genre de deal, mais il semble prêt à faire une exception avec cette pépite uruguayenne…

 


 

Garcia : « Il faut être plus dangereux »

OL.fr

À la veille de la 4e journée de Ligue 1 opposant l'OL à Nîmes (21h), le coach de l'OL Rudi Garcia s'est présenté face à la presse pour évoquer l'actualité du club.

Le point sur l’effectif

« Jeff Reine-Adélaide sera forfait tandis que Youssouf Koné sera de retour. Thiago Mendes devrait être là lui aussi. Concernant Jeff, il devrait à priori revenir contre Lorient. »
 
Le match face à Nîmes

« Il faudra impérativement gagner contre Nîmes. C’est une équipe qui a mis des buts sur chacun des matches qu’elle a joué mais reste sur deux défaites de rang. Il faudra respecter l’adversaire et jouer à notre meilleur niveau. Grâce aux cinq changements, le rythme n’est pas forcément un problème. L’important sera de battre cette équipe de Nîmes dans notre stade. »
 
Les matches de Bordeaux et Montpellier

« Nous venons de jouer deux matches difficiles à l’extérieur. Même si nous avons bien joué, le bilan comptable est nettement insuffisant. Il faut être en capacité d’être encore plus dangereux. Sur les deux rencontres, nous avons manqué de réussite. Nous avons tiré une quarantaine de fois en deux matches, il nous suffit d’être plus réalistes et de trouver des solutions parfois plus collectives qu’individuelles. Nous continuons à travailler tous les scénarios pour pouvoir faire le bon choix en toutes circonstances. Nous avons touché le poteau dans les deux rencontres, c’est le signe qu’il ne nous manque pas grand chose. »
 
La gestion des jeunes

« Les jeunes font partie de l’effectif. Nous nous concentrons beaucoup sur l’éclosion de nos pépites. Quand je pense qu’un jeune joueur est prêt, je pousse mes dirigeants à ne pas recruter à son poste. À Montpellier, Jean Lucas, Rayan Cherki et Melvin Bard ont été très performants et ils marquent des points à chacune de leur apparition. Au-delà de ces trois joueurs, les cinq changements ont été très important, c’est exactement ce que j’attend de mon banc. Tous les entrants ont beaucoup apporté, et même si nous n’avons pas gagné, c’est la voie à suivre pour le futur.  »

 


 

La conférence de presse de Maxwel Cornet

OL.fr

À la veille de la 4e journée de Ligue 1 opposant l'OL à Nîmes (21h), Maxwel Cornet s'est présenté face à la presse pour évoquer l'actualité du club.

Le match à Montpellier

« Nous ressortons frustrés de ce match. Je pense que nous pouvions revenir avec les 3 points. Si nous convertissons nos premières occasions, ce n’est plus le même match. Nous n’avons pas été assez tueurs. Il faut que nous soyons plus exigeants avec nous même, nous avons le talent pour. Il nous faut la même envie et la même détermination qu’en Ligue des Champions, sur chaque match. Il faut faire preuve de cet état d’esprit en championnat. Nous aurions tous aimé commencer de la plus belle des façons. Malheureusement, ce n’est pas le cas, mais nous ne sommes pas la seule équipe à mal avoir commencé. À nous de prendre conscience qu’il ne faut pas laisser filer de points qui pourraient nous coûter cher en fin de saison. Il va falloir que l’on reprenne notre début de championnat en main. »
 
Son nouveau poste

« Depuis quelques temps, j’évolue à ce poste de piston, c’est le système qui veut ça. Si le coach a besoin de moi, quelque soit le poste, je répondrais présent de toute façon. Nous avons de très bons joueurs à chaque poste mais la concurrence est très saine. Nous sommes tous des bons mecs : si je suis sur le terrain, je sais que mes concurrents m’encouragent. L’inverse est également vrai. J’ai vu que Melvin Bard avait prolongé, c’est fantastique pour lui et pour nous.  »
 
Le mercato

« La période du mercato toujours compliquée, il y a toujours des départs, des arrivées, du mouvement. Nous nous demandons toujours qui sera dans le vestiaire le jour d’après. Nous perdons des joueurs qui peuvent faire la différence sur le terrain. Je pense à Marçal, à Rafael, à Kenny Tete qui étaient des joueurs très importants dans l’effectif. Me concernant, je suis à l’OL et je suis à disposition pour l’amener jusqu’à ses objectifs. Nous tirons tous dans ce sens là. Nous avons hâte que tout ça soit terminé pour pouvoir nous concentrer définitivement sur la compétition. »
 
Les coups de pied arrêtés

« Nous travaillons beaucoup les coups de pied arrêtés. Nous savons que toutes les défenses du championnat nous attendent alors c’est une arme qui pourra avoir beaucoup d’importance. Nous essayons de nous perfectionner dans ce domaine, en atteste notre bonne prestation sur coups de pied arrêté à Montpellier. »

 


 

Nouveaux numéros de maillot à l'OL

Twitter

 


 

Le départ de Bertrand Traoré (OL) pour Aston Villa prévu pour vendredi

Lequipe.fr

Bertrand Traoré quitte Lyon. Comme prévu, l'attaquant burkinabé (25 ans) va rejoindre Aston Villa pour quatre ans contre 19 millions de livres environ (20,5 M€) où il tentera de se relancer. Le transfert devrait être annoncé ce vendredi. Toutes les parties sont tombées d'accord.

L'OL qui ne dispute pas de Coupe d'Europe cette saison cherche à réduire son effectif et après Rafael (Basaksehir), Fernando Marçal (Wolverhampton), Kenny Tete (Fulham), Amine Gouiri (Nice), Ciprian Tatarusanu (Milan), entre autres, c'est au tour de l'ancien de l'Ajax Amsterdam de s'en aller après trois saisons dans le Rhône.

 


 

Valence s'attaque à Joachim Andersen

Footmercato.net

Après une première année compliquée dans la capitale des Gaules, le Danois n'est pas encore certain de rester. Mais son dernier courtisan en date ne s'est pas vraiment montré séduisant.

L’Olympique Lyonnais l’a annoncé : faute de coupe d’Europe cette saison, Rudi Garcia veut un groupe resserré de 22-23 joueurs. Du coup, les Gones sont clairement vendeurs cet été. Pour le moment, le club rhodanien a enregistré six départs notables : Ciprian Tatarusanu (AC Milan), Fernando Marçal (Wolverhampton), Kenny Tete (Fulham), Martin Terrier (Rennes), Rafael (İstanbul Başakşehir) et Amine Gouiri (Nice).

Un exode qui est loin d’être terminé. En défense, Jason Denayer, Marcelo Guedes et Léo Dubois ont tous fait l’objet d’intérêts plus ou moins concrets. Au milieu, l’OL s’attend à un départ d’Houssem Aouar, histoire de remplir ses caisses (contre un chèque d’au moins 50 M€) et le flou règne toujours sur l’avenir du mécontent Jeff Reine-Adélaïde. Enfin, l’attaque risque elle aussi d’être dépeuplée.
Valence a tenté une demande de prêt

Bertrand Traoré finalise son transfert à Aston Villa, tandis que Ronald Koeman ne désespère pas à l’idée d’enrôler Memphis Depay. Et aujourd’hui, un nouvel élément de la team OL est attaqué. Il s’agit du défenseur danois Joachim Andersen (24 ans). Super Deporte nous apprend en effet que Valence a contacté l’OL afin d’obtenir un prêt du Scandinave. Une proposition logiquement rejetée par les Gones.

Un an après avoir recruté l’ex-de la Sampdoria pour 24 M€ plus 6 M€ de bonus, le club rhodanien n’est pas contre un départ, mais uniquement dans le cadre d’un transfert sec. Or il est difficile d’imaginer Valence payer autant d’argent. Si le dossier Andersen échoue, le club ché se tournerait alors vers l’Argentin de Tottenham, Juan Foyth.

 


 

Le Mercato a mis un coup de massue à Moussa Dembélé

Butfootballclub.fr

Alors qu'il espérait un départ vers l'Angleterre, Moussa Dembélé (OL, 24 ans) ne voit rien venir et cela plombe son moral ces dernières semaines.

En ce début de saison, Moussa Dembélé (24 ans) n'est que l'ombre de lui-même. Sortant d'une saison à 24 buts toutes compétitions confondues en 46 matches, l'ancien joueur du Celtic Glasgow serait un peu perturbé par un Mercato d'été qu'il pensait être le sien.

Selon L'Equipe, l'international Espoirs vivrait très mal le fait que ses courtisans anglais soient finalement resté en retrait à l'heure où d'autres joueurs lyonnais (Depay au Barça, Aouar à la Juve) agitent les intérêts prestigieux. Il aurait également du mal à digérer la parenthèse du « final 8 » de Ligue des Champions, vécue dans la peau d'un remplaçant malgré son doublé contre Manchester City (3-1).

A une vingtaine de jours de la fin du marché, Dembélé n'a reçu aucune offre d'envergure et il semble parti pour faire un an de plus dans la Capitale des Gaules, avec un club où il est encore sous contrat jusqu'en juin 2023.

 


 

Le groupe lyonnais pour Nimes

OL via Twitter

 

 

Voir aussi... Le Tableau Mercat'OL // L'actu du Mercredi 16 Septembre

 

Last modified on jeudi, 17 septembre 2020 20:20