L'actu du Samedi 12 Septembre

L'actu du Samedi 12 Septembre

Voir aussi... Bordeaux 0-0 OL : L'After // L'actu du Vendredi 11 Septembre

Lopes pas tendre avec l'attaque lyonnaise et ses ratés

RMC.fr

Après le nul sans saveur de l'OL contre Bordeaux (0-0), ce vendredi soir pour démarrer la troisième journée de Ligue 1, Anthony Lopes a regretté le manque de finition du secteur offensif lyonnais.

Anthony Lopes n'a pas eu beaucoup de travail lors du 0-0 de l'Olympique Lyonnais sur la pelouse des Girondins de Bordeaux, ce vendredi soir en ouverture de la troisième journée de Ligue 1. Mais le gardien portugais a aussi pu constater que ses partenaires offensifs n'avaient pas su mettre plus en difficulté le portier bordelais. Seulement trois des vingt tirs tentés par les Lyonnais ont été cadrés.


"Il faut qu'on essaie de trouver plus de solutions"


"On a frappé énormément de fois au but, sans spécialement cadrer beaucoup de fois, a déploré Anthony Lopes. Il nous a manqué cette dernière passe ou ce dernier geste pour la mettre au fond. Il faut qu'on essaie de trouver plus de solutions pour marquer des buts, cadrer plus et créer encore plus de danger".

"Je pense qu'on a eu un peu de déchets sur l'avant-dernière passe ou la dernière, a-t-il repris. Sur les frappes qu'on a pu tenter, il y en a très peu cadrées. Je pense que c'est un tout. Maintenant, à nous de gommer ce genre de choses pour marquer le plus de buts possibles, dès mardi". Le 15 septembre, l'OL sera en effet de retour sur le terrain pour le match en retard de la première journée contre le Montpellier HSC (21h00).

 


 

Transfert de Ciprian Tatarusanu (officiel)

OL.fr

L’Olympique Lyonnais informe du transfert de Ciprian Tatarusanu au Milan AC pour un montant de 500 000€.

Arrivé libre à l’été 2019 en provenance du FC Nantes, le gardien international roumain qui réclamait un temps de jeu plus conséquent a décidé de relever un nouveau défi en Italie. Avec l’OL, Ciprian Tatarusanu aura disputé 6 matches toutes compétitions confondues la saison dernière.

 


 

Garcia et la défense à 6 de Bordeaux

Maxifoot.fr

Dominateur à Bordeaux vendredi soir, l’Olympique Lyonnais a dû se contenter d’un match nul (0-0) lors de la 3e journée de Ligue 1. Un résultat décevant pour l’entraîneur Rudi Garcia, frustré par le style défensif des Girondins.

"Ce sont deux points de perdus vu notre domination, le nombre de tirs, a estimé le coach des Gones. Après, quand on cadre trop peu et qu'on tombe sur un bloc compact et une défense qui a toujours un pied ou quelque chose pour contrer nos attaques, ce n'est pas simple. (...) La défense de Bordeaux s'assoit sur ses 16,50 m, demande à ses attaquants excentrés de venir faire le 5e et le 6e sur les côtés. Il aurait fallu trouver plus de solutions dans le dos, dans les couloirs. Les autres solutions, ce sont les frappes de loin ou marquer sur les coups de pied arrêtés. On n'a pas été assez bons dans la finition, pas assez tueurs."

Un défaut que les Lyonnais tenteront de corriger à Montpellier mardi (21h) pour le compte d'un match en retard de la 1ère journée.

 


 

50 ME sur Aouar, le Real Madrid débarque

Foot01.com

Au sortir du confinement, Florentino Pérez n’a pas fait de mystère sur le mercato du Real Madrid en indiquant que le champion d’Espagne en titre ne ferait pas de folies cet été.

Les supporters madrilènes peuvent donc oublier une éventuelle signature de Kylian Mbappé, qui ne sera pas possible avant l’été 2021. Il en est de même pour Dayot Upamecano (Leipzig) ou encore Eduardo Camavinga (Rennes), qui sont également ciblés par Zinedine Zidane dans la capitale espagnole. En revanche, un joueur tel qu’Houssem Aouar est bien moins cher sur le marché des transferts, et pourrait représenter une réelle opportunité de se renforcer à moindre coût pour le Real Madrid. C’est ainsi que, selon les informations de Fichajes, une réflexion est actuellement menée par les dirigeants merengue au sujet du meneur de jeu de l’OL.

On le sait, Houssem Aouar dispose d’un bon de sortie cet été au mercato. Jean-Michel Aulas l’a confirmé à plusieurs reprises, tout en faisant savoir qu’il n’était pas prêt à brader celui qui a brillé de mille feux durant le Final 8 de la Ligue des Champions. Très en vue, Houssem Aouar figure notamment dans le viseur de Manchester City, de la Juventus Turin ou encore d’Arsenal. Au vu de la concurrence et du niveau affiché par Aouar sur la scène européenne, Lyon devrait ainsi réclamer près de 50 ME selon le média espagnol. Reste maintenant à voir si le Real Madrid, qui n’était pas du tout dans l’idée de claquer de grosses sommes sur le mercato estival de 2020, cédera à cette folie. Tout pourrait dépendre des départs à venir au Real Madrid, où James Rodriguez a déjà fait ses valises pour Everton et alors que Gareth Bale est activement poussé vers la sortie.

 


 

L'OL commence à l'avoir mauvaise contre le FC Barcelone

Footmercato.net

L'Olympique Lyonnais risque de vivre une fin de mercato compliquée, avec les assauts de plusieurs grosses écuries européennes pour certains de ses joueurs les plus cotés. C'est le cas de Memphis Depay notamment, en plus de joueurs comme Houssem Aouar ou Jason Denayer. Mais le cas de l'attaquant néerlandais semble être le plus problématique, en grande partie parce que son contrat expire dans un peu moins d'un an.

D'autant plus que les intentions du principal concerné ne passent visiblement pas par une prolongation, alors que le FC Barcelone lui fait les yeux doux depuis la nomination de Ronald Koeman au poste d'entraîneur. L'ancien sélectionneur batave le connaît bien et veut faire du Lyonnais son nouvel attaquant de pointe, alors que l'écurie dirigée par Jean-Michel Aulas demanderait une somme située entre 25 et 30 millions d'euros à ses homologues catalans.


La stratégie du Barça pour recruter Depay à moindre prix


Et comme l'explique le quotidien l'Equipe, la direction rhodanienne a quasiment abandonné tout espoir de le voir signer un nouveau bail et donc de rester au club. En interne, on soupçonne que des discussions ont eu lieu avec Barcelone pendant la trêve internationale. De quoi agacer l'état-major lyonnais, puisque personne du FC Barcelone ne serait encore venu aux nouvelles auprès de lui avant de contacter le joueur, ce qui devrait, théoriquement, être la norme. Dans la pratique, il y a cependant bien longtemps que les clubs opèrent différemment.

Jean-Michel Aulas et compagnie ont également peur que les Catalans attendent les dernières heures du mercato pour faire pression avec une offre à la baisse que les Lyonnais seraient plus ou moins obligés d'accepter sous peine de le voir partir gratuitement, le joueur n'ayant pas d'autres prétendants à l'heure actuelle. Plus qu'à attendre de voir comment évoluera ce feuilleton, mais on risque d'en avoir pour un bon moment encore.

 


 

Kevin Diaz veut voir Lyon sans Dembélé, Aouar et Memphis

Footradio.com

A trois semaines de la fin du marché des transferts, tout le monde est encore là à l’Olympique Lyonnais en ce qui concerne les joueurs majeurs.

Les départs concernent pour le moment les seconds couteaux comme Tatarusanu, Tete, Rafael ou Marcal. Et c’est ce qui dérange visiblement Kevin Diaz. Le consultant de RMC estime qu’il faut tout changer à Lyon, notamment en ce qui concerne l’attitude des joueurs qui ne respectent pas suffisamment le club. Un message adressé aux joueurs majeurs, que Juninho, en qui il a toute confiance, ne doit absolument pas retenir cet été. Bien au contraire.

« J’ai vraiment adoré les propos de Juninho cette semaine, c’était exceptionnel de lucidité, de précision, de football tout simplement. La meilleure chance qui peut arriver à l’OL, c’est de reparti sur une page blanche. Laissez partir Reine-Adelaïde, faite partir Dembélé, Memphis et même Aouar, peu importe. Basez sur votre centre de formation et sur le recrutement intelligent de Juninho. Il a très bien dit qu’il a une vision très claire de ce qu’il veut en terme de footballeur professionnel sur le terrain comme en dehors dans le mentalité, et que Lyon reparte d’une page blanche. C’est ce dont l’OL a besoin. Il y a des joueurs qui ne veulent pas être là et veulent faire les stars, merci et au revoir », a balancé un Kevin Diaz qui sait que l’OL ne peut pas non plus faire n’importe quoi, et risque de voir ses résultats tomber en chute libre si tous les joueurs majeurs sont remplacés par des jeunes ou des trouvailles du mercato.

 


 

Lacazette ferme la porte à un retour chez les Gones

Butfootballclub.fr

Dans un entretien accordé à l'Équipe, le buteur d'Arsenal a démenti les rumeurs concernant un retour dans l'immédiat dans son club formateur.

Il est un des bijoux de la formation estampillée OL. Alexandre Lacazette, sous contrat jusqu'en 2022 à Arsenal, est annoncé comme un agitateur de ce mercato estival. À l'instar de Samuel Umtiti, lui-aussi formé sur les bords du Rhône, les supporters des Gones rêvent de voir revenir le goleador.

Cependant, dans une interview pour le journal l'Équipe, l'international français a désiré sortir du silence concernant la rumeur. "Oui, je vois ça, et même mes amis qui supportent l'OL n'arrêtent pas de m'en parler en rigolant. Mais ils savent que ce n'est pas à l'ordre du jour." À contrario de "Big Sam", un retour dans le club de Jean-Michel Aulas est pour le moment exclu. Pour les habitués du Groupama Stadium, il faudra encore patienter avant d'espérer voir Lacazette faire de nouveau des misères sous le maillot de l'OL.

Dans la suite de son propos, le natif de Lyon a clarifié son futur. Il veut rester et réussir avec les Gunners. "Je suis à Arsenal, j'y ai signé (en 2017) un contrat de cinq ans pour progresser et gagner des titres. Il m'en reste deux. Je suis déterminé à rester."

Pas toujours titulaire, Alexandre Lacazette adoube pourtant Mikel Arteta, le nouveau coach d'Arsenal depuis la saison dernière. "Le coach a ramené un peu d'ordre dans le club, dans le groupe. Il amène ses ambitions. dans ce qu'il recherche, à travers ce qu'il a connu, aussi, avec l'expérience qu'il a vécue à Manchester City. Après, ce n'est pas un changement qui peut se faire en six mois, parce que c'est un long processus. Mais, oui, c'est en train de se passer. Nos résultats dans le restart et la victoire en Cup ont prouvé qu'on pouvait rivaliser, même avec un football différent. Cela a fait beaucoup de bien au groupe."

 


 

L'OL refuse une offre de 17 M€ pour Bertrand Traoré

Footmercato.net

D'après nos informations, Aston Villa a soumis une belle offre à l'Olympique Lyonnais pour Bertrand Traoré. Mais le club dirigé par Jean-Michel Aulas a dit non.

Décidément, l'Olympique Lyonnais risque de perdre de nombreux joueurs dans les prochains jours. On le sait, des joueurs comme Memphis Depay, Jason Denayer ou Houssem Aouar sont suivi par des cadors européens. Jeff Reine-Adélaïde a lui publiquement communiqué sur ses intentions de partir, et le Stade Rennais se serait déjà positionné. Dans un entretien accordé au pays, le Burkinabé Bertrand Traoré avait lui aussi ouvert la porte à un départ de l'Olympique Lyonnais.

« Maintenant, il me reste deux années de contrat (juin 2022). J’ai 25 ans, j’ai joué partout où je suis passé. Si ma situation à Lyon ne change pas, je ne peux pas rester tout le temps sur le banc. J’ai besoin de jouer. Je n’ai pas de temps à perdre, je ne suis plus un joueur de 18, 19 ou 20 ans. On verra ce qui va se passer », avait lancé le virevoltant ailier de 25 ans. Et ça tombe bien, le joueur a une belle cote outre-Manche. Sur Foot Mercato, nous vous avons ainsi dévoilé de nombreuses informations sur l'ancien de l'Ajax, pour qui une offre de Fulham est arrivée récemment sur le bureau rhodanien début septembre.


Aston Villa pousse fort


Et selon nos informations, l'état-major lyonnais a reçu une nouvelle proposition d'un club anglais. Il s'agit d'Aston Villa, qui a mis un montant de 17 millions d'euros sur la table, en plus de divers bonus. L'OL a cependant refusé cette offre officielle des Villains pour celui qui a délivré 3 passes décisives et inscrit un but en 23 rencontres de championnat de France la saison dernière.

Toujours selon nos informations, le club de la capitale des Gaules demanderait 25 millions d'euros pour le Burkinabé. On rappelle qu'en plus de Fulham et d'Aston Villa, d'autres clubs anglais comme Newcastle et Crystal Palace sont toujours particulièrement intéressés par sa patte gauche, ses qualités physiques et ses talents de dribbleur. Affaire à suivre, mais on dirait bien que ça va continuer de bouger pour Traoré dans les prochains jours.


Une autre version selon David Barbet

 

 

 

Voir aussi... Bordeaux 0-0 OL : L'After // L'actu du Vendredi 11 Septembre

 

Last modified on samedi, 12 septembre 2020 16:47