L'actu du Mercredi 9 Septembre

L'actu du Mercredi 9 Septembre

Voir aussi... L'actu du Mardi 8 Septembre // Le Tableau Mercat'OL

Garcia lance l’opération Paqueta

Le10sport.com

Rudi Garcia souhaiterait accueillir Lucas Paqueta à l’Olympique Lyonnais, cet été.

Sans la Ligue des Champions, l’Olympique Lyonnais pourrait perdre plusieurs cadres, comme Houssem Aouar. Ainsi, le club rhodanien pourrait se tourner vers la Serie A pour se renforcer, avec la piste Lucas Paqueta qui est évoquée depuis plusieurs jours. D’après les informations de Gianluca Di Marzio, le milieu du Milan AC se rapprocherait bel et bien de l’OL. C’est Rudi Garcia qui aurait donné son accord à l’arrivée du Brésilien, qu’il apprécie d’ailleurs tout particulièrement. Reste à voir si l’OL trouvera un accord avec le Milan AC...

 


 

L'OL vend Ciprian Tatarusanu à l'AC Milan

Lequipe.fr

Le gardien international roumain de l'OL va s'engager avec l'AC Milan, où il sera la doublure de Gianluigi Donnarumma.

L'aventure de Ciprian Tatarusanu à l'OL va déjà s'arrêter, après une seule saison passée au club. Comme annoncé ce mercredi midi par Sky Italia, le gardien de 34 ans va bien s'engager dans les prochaines heures avec l'AC Milan pour être la doublure de Gianluigi Donnarumma.

Insatisfait de son rôle de numéro 2 à Lyon derrière Anthony Lopes, l'international roumain a pris rendez-vous il y a quelques semaines avec ses dirigeants pour leur demander un bon de sortie dès la fin de la saison. Ces derniers ont accepté.


500 000 € pour l'OL


Juninho, le directeur sportif lyonnais, et Paolo Maldini, directeur technique à l'AC Milan, se sont entretenus récemment au sujet du gardien de but, qui jouit d'une belle cote en Italie depuis sont passage à la Fiorentina (2014-2017).

Le transfert devrait être officialisé ce jeudi, à l'issue de la visite médicale du joueur en Italie. Tatarusanu, à qui il restait deux ans de contrat à l'OL, va s'engager pour trois saisons chez les Rossoneri. Son transfert va rapporter 500 000 € à l'OL. Ce départ va pour l'instant promouvoir le jeune Anthony Racioppi (21 ans) au poste de numéro 2 à Lyon, même si les dirigeants du club vont se mettre à la recherche d'un autre spécialiste du poste dans les prochains jours. International espoirs suisse, Racioppi pourrait quitter le club cet été à un an de la fin de son contrat.

 


 

Memphis d'accord avec le Barça mais second choix

Marca via Twitter

 


 

Sélection : Jason Denayer et Anthony Lopes en patron

OL.fr

Ce mardi soir se jouaient les dernières rencontres de la trêve internationale de septembre. Anthony Lopes, Jason Denayer, Joachim Andersen et Léo Dubois étaient concernés.

Cette trêve internationale s'est terminée comme elle avait débuté. Avec deux grosses performances de Jason Denayer et Anthony Lopes. Alors que se disputaient les derniers matches internationaux ce mardi soir, le défenseur central belge était une nouvelle fois titulaire avec la Belgique. Sur le terrain tout au long de la rencontre, Jason Denayer a donc grandement participé à la large victoire 5 à 1 des Diables Rouges face à l'Islande. La Belgique boucle cette première étape de la Ligue des Nations avec deux succès en autant de matches.

Même performance pour le gardien lyonnais ! Quelques jours après son retour en sélection marquée par une titularisation face à la Croatie, Anthony Lopes a récidivé lors de la nouvelle victoire 2 à 0 du Portugal face à la Suède. Encore une fois très solide dans sa cage, il n'a pas tremblé face aux attaques suédoises et réalise un clean sheet. Une trêve internationale parfaite !

De leur côté, Léo Dubois, titulaire face à la Suède samedi, et Joachim Andersen ne sont pas entrés en jeu respectivement lors de la victoire de l'équipe de France face à la Croatie et lors du nul du Danemark face à l'Angleterre.
 
Vendredi 4 septembre
19h - Géorgie x France Espoirs 0-2 (Reine-Adélaïde, Caqueret, Bard) / Qualif Euro
20h45 - Pays-Bas x Pologne 1-0 (Memphis, Tete) / Ligue des Nations
20h45 - Roumanie x Irlande du Nord 1-1 (Tatarusanu) / Ligue des Nations

Samedi 5 septembre
20h45 - Suède x France (Dubois) 0-1 / Ligue des Nations
20h45 - Portugal x Croatie (Lopes) 1-4 / Ligue des Nations
20h45 – Danemark x Belgique (Andersen x Denayer) 0-2 / Ligue des Nations

Lundi 7 septembre
19h – Azerbaïdjan x France Espoirs (Reine-Adélaïde, Caqueret, Bard) 1-2 / Qualif Euro
20h45 – Pays-Bas x Italie (Memphis, Tete) 0-1 / Ligue des Nations
20h45 - Autriche x Roumanie (Tatarusanu) 2-3 / Ligue des Nations
 
Mardi 8 septembre
20h45 – Suède x Portugal (Lopes) 0-2 / Ligue des Nations
20h45 – France x Croatie (Dubois) 4-2 / Ligue des Nations
20h45 – Belgique x Islande (Denayer) 5-1 / Ligue des Nations
20h45 - Danemark x Angleterre (Andersen) 0-0 / Ligue des Nations

 


 

Lewandowski à Lyon, Aulas l'a refusé deux fois

Foot01.com

Entre Lisandro Lopez, Bafétimbi Gomis, Moussa Dembélé ou encore Memphis Depay, l’OL a été très bien loti en ce qui concerne les attaquants axiaux ces dernières années.

Mais il y a cinq ans de cela, le club présidé par Jean-Michel Aulas a tenté un incroyable coup de poker sur le marché des transferts. Et pour cause, Le Progrès dévoile dans son édition du jour que l’Olympique Lyonnais s’était renseigné auprès du Bayern Munich pour connaître les conditions du transfert d’un certain Robert Lewandowski. Le Bayern Munich avait communiqué à l’Olympique Lyonnais le prix de 60 ME. C'était la deuxième fois que l'OL refusait ainsi de faire signer l'avant-centre, qui était disponible au prix de 0,5 ME en 2006, alors qu'il évoluait en Pologne, et avant qu'il ne s'envole pour Poznan puis Dortmund.

« Trouver de grands attaquants sans être européen est une mission délicate », relève des proches du club. Il y a 5 ans, l’OL s’était renseigné auprès du Bayern pour Robert Lewandowski. C’était 60 millions. Il avait été proposé à l’OL en 2007, alors qu’il jouait dans le club polonais de Znicz Pruszków. Il coûtait 500 000 euros à l’époque. L’OL n’avait pas donné suite… Le monde du mercato, qui devrait s’emballer après le 15 septembre est aussi celui des paris » peut-on lire dans les colonnes du quotidien lyonnais. Une information étonnante, qui prouve néanmoins que les idées fusent dans les bureaux de l’Olympique Lyonnais et que l'opération Robert Lewandowski a déjà été tenté deux fois. Mais désormais, celui qui aurait été le grand candidat au Ballon d'Or si cette récompense avait été attribuée cette année, est hors de portée de l'OL.

 


 

Bordeaux - OL : Ruddy Buquet au sifflet

OL.fr

A l’occasion de son deuxième match de l’exercice 2020-21 de Ligue 1, l’OL se déplace à Bordeaux vendredi à 21h sur la pelouse des Girondins de Bordeaux. Un match qui sera arbitré par l’habitué Ruddy Buquet.

L’arbitre professionnel français Ruddy Buquet, à été désigné pour arbitrer la rencontre opposant les Girondins de Bordeaux à l’Olympique Lyonnais pour le compte de la deuxième journée de Ligue 1 Uber Eats. Monsieur Buquet fera sa rentrée, lui qui arbitrera son premier match suite a l’annulation du match entre Marseille et Saint-Etienne. La saison passée, il a officié lors de 16 matches (Ligue 1 et Ligue 2 compris) et a arbitré à trois reprise les Lyonnais. C'était lors de la victoire à Monaco (0-3) et des défaites face au PSG (0-1) et Lille (0-1).

 


 

Garcia : « Aouar a eu l'accord des médecins pour reprendre »

OL.fr

Le coach, Rudi Garcia, était en conférence de presse ce mercredi à un peu plus de 48 heures du déplacement à Bordeaux.

Le match contre Bordeaux

« Bordeaux a pris quatre points en deux matches avec aucun but encaissé. C’est une équipe cohérente avec un coach expérimenté. Ce serait une très bonne idée d’aller gagner. Il faut prendre des points. On a créé quelque chose à Lisbonne et on serait bien inspiré de garder cela si on veut faire un beau parcours. On a montré qu’on avait un groupe. »
 
Revue d’effectif

« Je n’ai pas encore vu les internationaux. Ils ont beaucoup joué. Je suis content pour eux. On joue dès vendredi et on enchaînera trois matches d’affilée. Il faut tenir compte des états de forme. Je n’ai qu’un joueur à écarter pour Bordeaux car l’effectif est restreint… C’est bien dommage que Pierre Kalulu ait choisi de partir à Milan. Sa place lui était toute faite avec ses départs. On en avait discuté avec Juninho… On ira voir le groupe de National 2 s’il y a possibilité de faire grandir certains joueurs. »

Des nouvelles d'Houssem Aouar

« Il a repris avec nous. Il a eu le feu vert des médecins. C’est une bonne nouvelle. Il s’est arrêté pendant plusieurs jours et il faudra veiller à qu’il soit prêt pour vendredi. »
 
Memphis

« Il a fait un très bon premier match. Il a joué les deux matches des Pays-Bas. C’est bien, il en avait besoin. Il faut le ménager et on verra ce qu’on peut faire avec lui vendredi. Il n’y a pas de raison pour qu’il ne soit pas dans le groupe pour Bordeaux. Je n’ai aucune nouvelle pour une quelconque offre. »
 
Point mercato

« Kenny Tete et Ciprian Tatarusanu sont en instance de transfert. Un coach veut garder ses meilleurs joueurs. Je pense à Marçal. Je vais m’adapter et chercher des solutions. On parle toujours des joueurs bankable et ils sont encore là. On verra. Cela fait partie de cette période qui n’est pas encore terminée. Il reste encore trois grosses semaines. C’est le règlement, il faut s’adapter. Je discute avec les joueurs. Ils doivent se donner à fond pour l’OL tant qu’ils portent ce maillot. L’intérêt de tout le monde est qu’ils jouent, qu’ils jouent bien et se donnent à fond. Je leur rappelle… Rafael est un excellent professionnel. Je lui souhaite bonne chance… Il faudra aussi parler du sujet des gardiens de but. On a perdu un grand professionnel avec Tata. Il y a ce que veut le club et ce que veulent les joueurs. Je ne suis pas agacé, je fais juste un point. Tous les coaches disent que cette période est compliquée. Chaque année, je dis la même chose. On commence un championnat avec un groupe et on en a un autre un mois plus tard. »
 
Le secteur défensif

« Je ne connais pas encore très bien Cenk Ozkaçar. Il est encore tout jeune. On ne peut pas se prononcer tout de suite. Il y a d’autres solutions dans l’effectif. On va peut-être repasser à quatre derrière. On est à l’étude en ce moment. C’est mieux une défense à trois avec un gaucher, on l’a vu. Il faudra faire des tests à l’entraînement. »

 


 

Marcelo : « Notre état d’esprit de Lisbonne est encore là »

OL.fr

Le défenseur central brésilien, Marcelo, était présent en salle de presse pour répondre aux questions des journalistes.

Bordeaux

« C’est toujours un gros match face à Bordeaux, à l’image de la saison passée. Ce sera très important de gagner là-bas. Je suis sûr que notre état d’esprit collectif qu’on a vu à Lisbonne est encore là. Je n’avais jamais vécu cela à l’OL. Il faut avoir la même motivation, c’est très important pour l’équipe. Il faut positiver. »
 
Les départ de Rafael et Marçal

« C’est difficile de voir partir deux copains. On a passé trois années ensemble. C’était magnifique. Nos familles étaient très proches. Mais le foot est comme ça. Ils sont contents donc la vie continue. Il faut se concentrer sur la nouvelle saison à l’OL. »
 
Le mercato

« Juninho va trouver la solution pour que l’OL reste très fort cette saison et faire une belle saison. C’est très important pour nous de faire un bon championnat. On a montré qu’on pouvait bien jouer et jouer en équipe. Le président, le directeur sportif et le coach vont tout faire pour rester en haut. L’OL a gagné beaucoup de titre et c’est dans sa culture de toujours vouloir gagner. Les joueurs qui sont ici doivent être concentrés et tout donner pour l’OL. Je suis sûr que l’OL va retrouver sa place en Champions League. »
 
La défense à deux

« On a les qualités pour jouer dans les deux dispositifs. Cela dépendra aussi des matches à jouer. Le coach décidera mais on est prêts à jouer dans les deux systèmes. »

Maxence Caqueret

« Il a montré beaucoup de qualités, même avant ses dernières titularisations. Il fait beaucoup d’efforts défensifs pour nous aider. C’est un joueur très important pour nous. On a de très bons milieux de terrain. »

 


 

Rennes propose 22M€ à l'OL pour Reine-Adélaïde

RMC.fr

Il y a une semaine, Jeff Reine-Adélaïde faisait part de ses envies de départ de l’Olympique Lyonnais. A l’origine, un malaise avec Rudi Garcia datant de plusieurs mois. La prise de parole du milieu de terrain a attiré l’attention de plusieurs clubs dont le Stade Rennais. Le club breton est entré dans la phase concrète des négociations en faisant une première offre à hauteur de 22 millions d’euros, bonus compris, à l’OL.

Une première proposition, refusée par Lyon qui a investi 25 millions d’euros, plus 2,5 millions de bonus. Lyon ne s’en cache pas. Si la prise de parole de Reine-Adélaïde n’a pas été appréciée, il n’est pas question, pour le moment, de laisser partir l’international espoirs. Sur RMC mardi soir, Juninho expliquait que "son départ n'est pas prévu mais je ne peux pas dire à 100% qu'il va rester pour ne pas être un menteur." Avec cette offre, Rennes se place pour connaître les intentions exacts de l’OL. Une deuxième offre n’est donc pas à exclure dans les prochains jours.

 


 

Pintor de nouveau prêté à Troyes (L2)

Lequipe.fr

C'est officiel, le jeune attaquant lyonnais Lenny Pintor est prêté pour une deuxième saison à Troyes (L2).

Comme annoncé par L'Equipe, l'attaquant de Lyon, Lenny Pintor (20 ans), est prêté pour la deuxième année d'affilée à Troyes (L2).

L'international des moins de 20 ans a disputé 19 matches avec l'Estac en Ligue 2, la saison passée, interrompue par la pandémie de coronavirus, et il a inscrit 4 buts.

 


 

Giroud a recalé l'OL parce que c'est "le club qui a fait naître Benzema"

RMC.fr

Dans son autobiographie qui sort ce jeudi, et dans une interview au Progrès, Olivier Giroud raconte pourquoi il n'a pas signé à l'OL l'hiver dernier. L'attaquant français ne voulait pas créer une polémique en rejoignant "le club qui a fait naître Karim Benzema".
 
Annoncé avec insistance du côté de l’Inter Milan cet hiver, Olivier Giroud plaisait également à l’OL. Jean-Michel Aulas aurait aimé le faire signer pour renforcer une attaque orpheline de Memphis Depay, victime d'une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche mi-décembre. Mais Giroud a repoussé toutes les approches et Chelsea a même prolongé son contrat d’une saison supplémentaire.  

Comme le rapporte Le Progrès, le champion du monde français de 33 ans explique dans son autobiographie, à paraître jeudi, pourquoi il n’a pas rejoint Lyon en janvier. La raison est très précise.


"Je n’avais pas envie de courir le moindre risque pour ma famille"


Giroud n’a pas voulu déclencher une polémique en rejoignant "le club qui a fait naître Karim Benzema". "Malheureusement c’est la cruelle vérité. Je suis obligé de composer avec ça. Après sur le plan footballistique j’aurais pu assumer sans problème. Mais je n’avais pas envie de courir le moindre risque pour ma famille ou d’entrainer des désagréments en dehors du foot par rapport à ça, quand j’ai vu comment certains réagissaient", a-t-il confirmé auprès du Progrès.

Un nouvel épisode de la relation inamicale entre les deux hommes, sans cesse comparés par certains supporters. Si Giroud n'a jamais souhaité mettre d'huile sur le feu, Benzema ne l'avait pas épargné lors d'un live Instagram en mars dernier.

"On ne confond pas la F1 et le karting. Et je suis gentil. Moi, je sais que je suis la F1", avait lancé l’attaquant du Real Madrid, avant tout de même de se montrer moins agressif. "Après si on parle de style de jeu, le sien convient bien à l'équipe de France. Il est bien parce qu'il y a des joueurs comme Mbappé ou Griezmann qui sont rapides et qui évoluent dans les couloirs ou tournent autour de l'avant-centre", avait ajouté Benzema, formé et révélé à Lyon où il a évolué jusqu'en 2009.

 


Voir aussi... L'actu du Mardi 8 Septembre // Le Tableau Mercat'OL

 

Last modified on mercredi, 09 septembre 2020 21:16