L'actu du Lundi 7 Septembre

L'actu du Lundi 7 Septembre

Voir aussi... L'actu du Dimanche 6 Septembre // Le Tableau Mercat'OL

Dembele parti pour rester, ça négocie pour Traoré

Foot01.com

Très calme jusqu’à présent, le mercato de l’Olympique Lyonnais va connaître un véritable coup d’accélérateur en ce mois de septembre.

Et pour cause, Rudi Garcia a confirmé au micro de Téléfoot dimanche matin que l’OL avait un effectif plus bien trop garni pour un club ne disputant pas de coupe d’Europe la saison prochaine. En défense, l’opération dégraissage a été lancée ce week-end avec le départ de Fernando Marçal à Wolverhampton contre 2 ME tandis que Rafael est en partance pour la Turquie. Dans le secteur offensif, tout est plus long à se décider en raison des montants importants en jeu. Mais selon les informations obtenues par le journal L’Equipe, le départ de Memphis Depay pour le FC Barcelone ne fait guère de doutes. Le quotidien explique que Jean-Michel Aulas espère 30 ME pour son capitaine, également pisté par l’AS Roma en Italie.

Derrière chaque mauvaise nouvelle s’en cache une bonne. Et c’est ainsi que cette rentrée d’argent conséquente devrait permettre à Lyon de conserver son meilleur buteur, Moussa Dembélé. Promis à un départ en Angleterre il y a quelques mois, l’ex-international espoirs français est désormais parti pour rester une troisième saison à l’Olympique Lyonnais. Notamment car les propositions des clubs de Premier League ne correspondent pas encore à ses attentes. Surtout, un éventuel départ de Memphis Depay renforcerait son statut à l’OL, où il n’aurait plus de concurrent sérieux en attaque même si l’éclosion de Tino Kadewere au plus haut niveau est à surveiller de près. Tout cela demande donc confirmation dans les semaines à venir mais plus que jamais, on se dirige vers un départ de Memphis Depay et vers un statu quo au sujet de la situation de Moussa Dembélé à Lyon.

 


Ça négocie en Angleterre pour Traoré




 

Rafael vers Basaksehir, avec Marcelo ?

Lequipe.fr

Le latéral droit brésilien de l'OL Rafael (30 ans) va être libéré de sa dernière année de contrat et pourrait s'engager ce lundi avec le Basaksehir Istanbul.

Comme à gauche, où Marçal a été transféré Wolverhampton, il existe un embouteillage sur le flanc droit de la défense lyonnaise. En concurrence avec Léo Dubois et Tete, Rafael est poussé vers la sortie. Il va être libéré de sa dernière année de contrat par l'OL, qui économisera un salaire important.

Le Brésilien (30 ans) devrait prendre la direction de la Turquie, où son entourage négocie avec plusieurs clubs. Ce ne sera pas à Besiktas : dimanche, il a contesté, sur les réseaux sociaux, la rumeur qui l'y envoyait. Il devrait se rendre ce lundi à Basaksehir.


Marcelo serait lui aussi en destination de Basaksehir

 

 


 

L’agent de Depay contacté, Barcelone avance

Foot01.com

Auteur d’un triplé contre Dijon lors du premier match de la saison de l’OL en Ligue 1, Memphis Depay n’est pas certain de rester en France cet été.

Et pour cause, la nomination de Ronald Koeman au poste d’entraîneur du FC Barcelone a totalement chamboulé l’avenir de l’international néerlandais. Effectivement, l’ex-sélectionneur des Pays-Bas rêve de récupérer le capitaine de l’Olympique Lyonnais à Barcelone. Mais pour ce faire, il faudra se montrer convaincant auprès de Jean-Michel Aulas et de Juninho. Car malgré la situation contractuelle de Memphis Depay, en fin de contrat en juin 2021, les décideurs rhodaniens n’ont pas l’intention de brader leur meilleur joueur. C’est dans ce contexte que les négociations ont débuté, selon les informations obtenues par Fabrizio Romano.

Le journaliste italien a dévoilé sur Twitter que l’agent de Memphis Depay avait notamment été mis en relation avec le FC Barcelone, preuve que le dossier est extrêmement sérieux. « Barcelone se concentre sur la vente de certains joueurs. En parallèle, le conseil d’administration a contacté les agents de Wijnaldum et de Depay. Le Barça va soumettre des offres officielles à Liverpool et à Lyon dans les prochains jours. Ils sont convaincus de pouvoir signer les deux joueurs pour moins de 50 ME » a indiqué le journaliste sur les réseaux sociaux.

 


 

Traoré : « Je n’ai pas de temps à perdre, je ne suis plus un joueur de 18-20 ans »

Letalon.net

Présent à Ouaga pour soutenir un tournoi de football dans la banlieue nord de Ouagadougou, Bertrand Traoré a répondu aux questions concernant son avenir à Lyon. En effet, pour l’international burkinabè, un départ de Lyon n’est pas à exclure. Il évoque également ses rapports avec le coach Rudi Garcia et l’intérêts des clubs anglais. Letalon.net vous propose en exclusivité les réponses du joueur sur son avenir.

Letalon.net : Ces deniers temps à Lyon, on parle de ton départ. Est-ce que tu vas partir de Lyon ?

Bertrand Traoré : Justement, c’est pour cela que je suis venu au Burkina. C’est pour changer un peu d’idée, vider un peu ma tête. Depuis le début de la saison, on ne parle que de ça. On dit que Bertrand a des envies de départ. On dit que Lyon ne veut plus garder Bertrand, que Bertrand est indésirable à Lyon… Mais le plus important pour moi, c’est de rester concentré sur ce que je fais. C’est vrai qu’il y a des intérêts. Alors que quand il y a des intérêts tu ne peux pas décider de rejoindre un club comme ça. Il y a des procédures. Il y a tout un staff derrière. Il faut étudier les intérêts (proposition, ndlr), voir comment tu te sens. J’ai encore deux années de contrat. Il faut respecter aussi son employeur. Je suis professionnel et je vais rester professionnel quoi qu’il arrive. C’est ce que je fais. Si je dois prendre une décision, je la prendrai en connaissance de cause et en fonction de ce qu’on me propose.


«  Si ma situation à Lyon ne change pas, je ne peux pas rester »


Letalon.net : Un départ est-il à exclure ?

Bertrand Traoré : Un départ n’est pas à exclure. Je suis resté 3 ans à Lyon. J’ai passé deux belles années. La troisième a été un peu plus compliquée. Mais ça fait partie de la vie d’un footballeur professionnel. Maintenant, il me reste deux années de contrat. J’ai 25 ans, j’ai joué partout où je suis passé. Si ma situation à Lyon ne change pas, je ne peux pas rester tout le temps sur le banc. J’ai besoin de jouer. Je n’ai pas de temps à perdre, je ne suis plus un joueur de 18, 19 ou 20 ans. On verra ce qui va se passer. Mais pour l’instant, il faut respecter mon équipe. Il faut respecter Lyon parce que j’ai encore deux années de contrat avec le club. J’ai le devoir de rester concentrer sur Lyon.

Letalon.net : Pas une seule minute lors du Final 8. Un problème avec le coach ? Quelque chose à dire par rapport à cela ?

Bertrand Traoré : Quand le coach est arrivé, dès le début les choses étaient claires. Il m’a mis deux matches de suite sur le banc. Le troisième match, j’étais dans les tribunes. Je ne dirais pas que le message était très clair, mais il était assez clair. Il a ses préférences, il fait ses choix. Je respecte, je travaille. J’essaie de donner le maximum de moi-même et on verra ce qui va se passer. Mais, c’est des choses qui arrivent dans la vie d’un footballeur. Il faut rester concentré sur ce que je dois faire. Ce que je sais faire, c’est jouer sur le terrain. Après, ce qui se passe autour, c’est à vous les journalistes de commenter. Pour moi le plus important, c’est de rester concentrer sur le terrain.

 


 

Aulas évoque un autre prétendant pour Depay, après le Barça

RMC.fr

Evoqué avec insistance du côté du Barça, qui vient de nommer sur son banc l'ancien sélectionneur des Pays-Bas Ronald Koeman, Memphis Depay serait aussi dans le viseur de la Roma. C'est ce qu'a laissé entendre Jean-Michel Aulas sur Téléfoot ce dimanche.

A moins d'un an de la fin de son contrat, Memphis Depay semble de plus en plus se rapprocher d'un départ de l'OL. Le nom de l'ailier néerlandais revient avec insistance du côté du Barça, où son ancien sélectionneur Ronald Koeman vient d'être nommé entraîneur, après le licenciement de Quique Setien.


La Roma sur les rangs?


Mais pourrait-il aller ailleurs? Invité de Téléfoot ce dimanche, Jean-Michel Aulas a cité un autre prétendant pour Memphis Depay. "Memphis est en fin de contrat. Si Koeman l'appelle au Barça... Il y a la Roma aussi", a précisé le président lyonnais. Peut-être aussi une façon de faire grimper les enchères.

Encore flou sur son avenir, le joueur assurait, il y a quelques jours, ne pas avoir échangé avec Ronald Koeman: "Il a été très impliqué dans ma récupération, il est venu me voir à Rome. Quand je m'entraînais aux Pays-Bas, il venait me voir. Notre relation est bonne. Il est aujourd'hui l'entraîneur du Barça." Ajoutant être "concentré sur Lyon.", avec qui il a inscrit un triplé contre Dijon (4-1) avant la trêve.

 


 

Arsenal demande à Aouar de faire un choix fort

Foot01.com

Elément clé de la bonne phase finale de Ligue des Champions de l’Olympique Lyonnais, Houssem Aouar a tapé dans l’oeil de plusieurs ténors européens.

La Juventus, le Real Madrid et Manchester City le suivaient déjà de près, mais forcément, ses performances et le fait qu’il possède un bon de sortie de la part de son club ont de quoi faire saliver. Et bien non, pour le moment, c’est le calme plat du côté de l’OL, qui n’a reçu aucune offre et n’aurait même pas la moindre discussion officielle avec un des clubs pré-cités. En revanche, Arsenal a fait le premier pas. Tout d’abord avec le club rhodanien en venant aux renseignements pour savoir si Aouar était bien mis sur le marché, mais sans parler de montant. Avant d’évoquer le dossier de son transfert, le club londonien a décidé d’attaquer le joueur pour savoir s’il était partant pour rejoindre Arsenal. L’insider Fabrizio Romano a confié sur AFTV que le club londonien s’est rapproché du clan Aouar.

Une démarche légitime dans le sens où les Gunners ne sont pas qualifiés pour la Ligue des Champions, et qu’il ne servira à rien de négocier sur le montant du transfert avec l’OL si jamais Aouar n’envisage pas de rejoindre Arsenal. Les premiers contacts sont plutôt positifs, mais pour le moment, alors qu’il reste un mois de mercato, impossible pour le numéro 8 lyonnais d’imaginer que seul Arsenal se battra pour le faire venir cet été. Le club londonien va donc devoir se montrer patient, car il aurait du mal à faire le poids si jamais City ou la Juventus décidaient de passer à l’action dans les prochaines semaines. Arsenal l'a toutefois savoir, si Aouar devait lui répondre oui, alors une offre serait faite à l'OL pour le récupérer. Mais les Gunners ont aussi une solution de repli, car ils envisagent de se positionner sur Thomas Partey, de l'Atlético de Madrid, pour un prix sensiblement inférieur (45 ME).

 


 

Le Napoli piste Jason Denayer

Footmercato.net

Kalidou Koulibaly annoncé partant, le Napoli doit se trouver un défenseur central. Les Napolitains auraient jeté leur dévolu sur Jason Denayer, le Belge de l'OL.

L'Olympique Lyonnais va-t-il encore perdre un élément important ? Alors que sont attendus les départs de Memphis Depay (au FC Barcelone ?) et éventuellement d'Houssem Aouar, le club rhodanien pourrait également perdre l'un de ses défenseurs centraux. Depuis son arrivée, Jason Denayer s'est fait une place de patron et l'international belge pourrait aller voir ailleurs avant la fin du mercato estival.

Selon les informations en provenance du média belge Heut Nieuwsblad, le Napoli serait très intéressé par le profil du Diable Rouge de 25 ans (sous contrat jusqu'en 2022). Il viendrait uniquement en cas de départ de Kalidou Koulibaly. L'international sénégalais fait partie aussi des hommes qui devraient animer ce marché des transferts pour le moment bien atone. Nous vous révélions d'ailleurs très récemment que Manchester City allait rencontrer Naples pour le défenseur.

Seulement, il faut savoir si Lyon est vendeur. Et cette fois, la question n'est pas vite répondue. En effet, l'OL a déjà prévu certains départs, on pense notamment aux noms susmentionnés et éventuellement à Moussa Dembélé même si la vente de Depay pourrait lui offrir plus de temps sur le terrain. Il faudra ensuite savoir à combien l'OL estime son défenseur central et le club hexagonal n'a pas l'habitude de brader ses éléments.

Toutefois, le Napoli a déjà lâché plus de 60 millions d'euros pour Victor Osimhen et pour le moment ne peut pas gaspiller plus d'argent. Toutefois, si Koulibaly était amené à changer de club, la donne changerait. En effet, le Sénégalais fait partie des joueurs qui pourraient rapporter gros au club d'Aurelio de Laurentiis. Reste maintenant à connaître les intentions de l'OL et surtout, de Jason Denayer.

 


 

Riolo : "Les propos de Garcia sont dégradants pour l'OL!"

RMC via Twitter

 


 

Pintor reste à Troyes

Lequipe.fr

Lenny Pintor (20 ans) va être prêté une saison supplémentaire par Lyon à Troyes (L2).

Auteur de 4 buts en 19 matches avec Troyes (L2), au cours de son prêt en 2019-2020, l'attaquant Lenny Pintor (20 ans) demeurera dans l'Aube cette saison. City Group, qui a pris le contrôle du club troyen, a relancé la discussion avec l'OL pour prolonger ce prêt. Le club lyonnais devrait perdre un autre jeune, Boubacar Fofana (21 ans), auquel Montpellier s'est intéressé, mais qui devrait prendre la direction du Servette.

 


 

Lyon verrait d’un bon œil un départ de Depay

RMC.fr

L'intérêt de plusieurs clubs européens pour Memphis Depay a filtré dans la presse ces derniers jours. L'OL est favorable à un transfert pour éviter un départ gratuit l'été prochain.  

Le week-end a été chargé à Lyon en termes de déclarations concernant la situation de l’attaquant Memphis Depay. Hier chez nos confrères de Téléfoot le coach Rudi Garcia confiait: "Après, comme pour beaucoup de mes grands joueurs, s’ils ont l’occasion de jouer dans un club qui est construit pour gagner la Ligue des champions, je les emmènerais dans ma voiture personnellement."


L'OL a ouvert la porte


Depuis plusieurs jours à Lyon, on laissait filtrer l’intérêt réel du FC Barcelone en évoquant aussi les intérêts de plusieurs clubs comme le Borussia Dortmund ou l’AS Roma.  Si certains supporters lyonnais ont pu être choqué de voir l’OL ouvrir autant la porte pour Depay, il existe aussi une raison officieuse.


Pas de réponse pour une prolongation


Selon nos informations, Memphis Depay n’a jamais répondu aux sollicitations de l’OL afin de prolonger son contrat. Le joueur est libre dans un an et Lyon ne veut pas le voir partir gratuitement. En clair, l’OL verrait d’un bon œil un départ de l’attaquant lyonnais afin de pouvoir engranger au moins 25 millions d’euros, le montant exigé par Lyon et surtout économiser le salaire du néerlandais qui est le plus gros salaire du vestiaire lyonnais.

 


 

Rennes s'active sur Jeff Reine-Adélaïde

Lequipe.fr

Les pistes se multiplient autour de Jeff Reine-Adélaïde. Après avoir déclaré qu'il se voyait sur le départ de l'OL, le milieu fait l'objet du vif intérêt de Rennes.

Rennes s'apprête à vivre sans doute le mois de mercato le plus fou de son histoire. Le club breton a ciblé depuis plusieurs semaines ses besoins. Le duo Holveck-Maurice s'efforce de boucler en priorité le dossier menant à l'axial droit. La piste très onéreuse menant à l'Intériste Diego Godin est activée. Mais le président et le directeur sportif du club breton veulent densifier également leur animation offensive.

Dans ce cadre, l'attaquant de Sassuolo Jérémie Boga est visé. L'ancien joueur de Chelsea, qui dispose de pistes très solides par ailleurs, n'est pas le seul joueur qui intéresse les dirigeants bretons. Dans un autre style - capable de jouer dans l'entrejeu comme sur un côté -, le Lyonnais Jeff Reine-Adélaïde est également visé. L'international Espoirs (22 ans), actuellement blessé au mollet, n'a pas caché dans nos colonnes la semaine dernière ses envies de départ - « Je ne vois pas forcément mon avenir proche à Lyon. Il faut qu'on trouve une solution. J'ai besoin d'avancer ». Un discours qui a immédiatement suscité des réactions dans plusieurs clubs européens. Leverkusen et le Hertha Berlin ont noué des contacts avec son entourage. Rennes s'est également positionné.


Une offre de 20 M€ dans les tuyaux


Hier Dimanche soir, une offre de quelque 20 M€ était en passe d'être transmise à l'OL. Suffisant pour convaincre un club qui avait déboursé 25 M€ (hors bonus) au SCO pour le recruter à l'été 2019 ? Peu probable. Mais la base de négociation est solide. Reste à déterminer la réaction définitive de l'OL. Juninho avait très clairement fait connaître dans notre édition de samedi la position lyonnaise dans ce dossier : « Ça ne fait même pas un an qu'il joue avec nous. Comment pourrait-on penser un instant à un transfert ? On a investi 25 M€, on compte sur lui ». Face à la détermination de « JRA » et le besoin rapide de liquidités, la position de l'OL peut-elle s'infléchir ?

 

 

Voir aussi... L'actu du Dimanche 6 Septembre // Le Tableau Mercat'OL

 

Last modified on lundi, 07 septembre 2020 19:16