L'actu du Vendredi 28 Août

L'actu du Vendredi 28 Août

Voir aussi... L'actu du Jeudi 27 Août // OL - Dijon : L'Avant Match

"Faut arrêter de me gonfler" avec les jeunes, le coup de gueule de Rudi Garcia

RMC.fr

Invité de OL Night System, Rudi Garcia s'en est pris aux critiques l'accusant de ne pas faire assez de place aux joueurs issus du centre de formation.

"C'est bien que tu me poses cette question, ça va me permettre de me fâcher." Rudi Garcia n'a pas fait dans la dentelle jeudi à la toute fin de l'émission phare de OLTV, OL Night system. La question, récurrente depuis l'arrivée de Garcia à l'OL, concerne la place laissée aux jeunes de l'académie, qui serait trop faible selon certains supporters. "J'ai l'impression ici que quand tu fais jouer deux joueurs, il faudrait en faire jouer quatre, quand t'en fais jouer quatre, il faudrait en faire jouer huit...Arrêtez un petit peu avec ça."

Rudi Garcia a ensuite enchaîné avec le name dropping de tous les jeunes joueurs qu'il a lancé lors de ses différentes expériences de coachs, de Hazard à Lille à Cherki à Lyon. "Maxence Caqueret, Rayan Cherki et Melvin Bard, c'est moi qui les ai fait jouer ici, et personne d'autre avant moi. Me faites plus tuuut avec ça."

Rudi Garcia reconnaît tout de même que l'embouteillage à certains postes, notamment celui d'arrière droit, peut conduire des espoirs (comme Pierre Kalulu) à partir. "Moi, je ne rejette la faute sur personne, mais il faut arrêter de me gonfler avec ça. Les jeunes, je les adore, ils sont là, ils sont bons et je les fais progresser pour qu'ils deviennent l'avenir de l'Olympique lyonnais."

 


 

"On n'avait pas à être 7e à ce moment de la saison", Houssem Aouar a des regrets

RMC.fr

Tout juste appelé en Bleu, le milieu de terrain lyonnais (pour combien de temps encore?) Houssem Aouar est revenu sur la fin de saison de son club.

C'est un chiffre qui va coller à la peau de tous les joueurs de l'effectif 2019/20 de l'OL. En étant 7e au 8 mars dernier, les Lyonnais ne se sont donc pas qualifiés pour une coupe d'Europe pour la première fois depuis 25 ans, ce qui n'est pas loin d'une humiliation.


Aouar: "La L1, c'est beaucoup de regrets et de frustration"


Alors qu'il vient tout juste d'être appelé en bleu par Didier Deschamps, et qu'il y a de grande chance qu'il joue la prochaine coupe d'Europe, lui, Houssem Aouar est revenu sur cette fin de championnat tronquée dans L'Equipe. La demi-finale de Ligue des champions, "cela montre qu'on aurait pu, et qu'on aurait dû, surtout, mieux faire en Championnat. Cette septième place montre qu'on a été trop irréguliers, et la demi-finale prouve de quoi on est capables. La L1, c'est beaucoup de regrets, de frustration. Même si le championnat aurait dû reprendre, et qu'il restait beaucoup de points à gratter, on n'avait pas à être septièmes à cette période de la saison. Il va vite falloir remettre le club et l'équipe à sa place."

Même s'il est titulaire ce vendredi soir face à Dijon, en ouverture de la 2e journée de Ligue 1 (la première des Lyonnais qui ont eu leur premier match décalé en raison du Final 8), ce ne sera peut-être pas du ressort d'Houssem Aouar, qui pourrait bien faire partie des gros transferts de ce mercato.

 


 

Les Bleus, le parcours en Ligue des Champions, son avenir... Aouar se confie

Butfootballclub.fr

Sa première convocation avec les Bleus, le parcours de l'OL en Ligue des Champions, son avenir... Houssem Aouar s'est longuement confié à L'Equipe. Morceaux choisis.

Après l'équipe de France U17 et les Espoirs, Houssem Aouar a été convoqué pour la première fois avec les A. Le milieu de terrain de l'Olympique Lyonnais fait partie des petits nouveaux de la liste des 23 de Didier Deschamps pour les prochains matchs des Bleus en la Ligue des Nations (Suède, Croatie). Le natif de Lyon a été récompensé par sa régularité, lui qui est observé depuis un temps par le staff des Bleus.

« Il a une habileté technique, il est capable de marquer des buts. Il a amené plus de continuité dans ses performances. C’est encore un jeune joueur. On le suivait depuis un bon moment. Vous savez la relation étroite qu’il y a entre les Espoirs et les A. J’échange souvent avec (Sylvain) Ripoll, ça me permet d’avoir plus d’infos. Dans l’utilisation, il est plutôt polyvalent. C'est un milieu offensif qui peut être axial. Il est plus performant en phase offensive, dans l'utilisation du ballon, dans la zone de vérité, il a beaucoup de choses intéressantes », a justifié DD en conférence de presse.


Heureux et impatient


Forcément, le principal intéressé n'a pas caché sa joie au moment d'apprendre la nouvelle. "J'étais heureux. Heureux, aussi, de voir que le fait d'avoir bien bossé et bien progressé avec l'OL a été récompensé. Je pense que nos performances en Ligue des champions m'ont aidé, sûrement. Mais avant le confinement, déjà, j'étais sur la bonne voie, alors je pense que c'est un tout", a-t-il déclaré au cours d'une interview accordée à L'Equipe. A l'instar de Dayot Upamecano (RB Leipzig) et Eduardo Camavinga (Stade Rennais), Houssem Aouar fera partie des petits nouveaux. Objectif de ce rassemblement, découvrir, apprendre et saisir sa chance. "Je suis là pour découvrir, et si j'ai la chance de jouer, essayer d'apporter ce que je sais faire. Mais sans vouloir remplacer qui que ce soit, et je ne me vois pas me comparer à ces grands joueurs qui ont fait énormément".


Fier du parcours des Gones


Auteur d'un final 8 de haute volée en Ligue des Champions, le joueur de 22 ans est revenu sur la déception de terminer aux portes de la finale, mais en étant fier d'être arrivé aussi loin. "Un peu tout cela à la fois. Mais la déception, oui, on va commencer par là : quand on arrive en demi-finales, on a envie d'aller au bout. Si on avait mis nos premières occasions, on aurait pu changer le match. Ensuite, oui, je ressens beaucoup de fierté d'avoir participé à cette aventure avec mon club de toujours. Cela nous a soudés, dans le groupe, et on a vraiment ressenti le soutien du peuple lyonnais. C'était bien, franchement", a-t-il avoué.


Le flou autour de son avenir


En ce qui concerne son avenir, tout porte à croire qu'il ne sera plus un joueur des Gones la saison prochaine. «C'est avec une immense tristesse que notre aventure prend fin. Quel honneur et fierté d'avoir pu vivre ces moments avec mon club formateur. Un grand merci aux supporters pour le soutien qu'ils nous ont apporté. Bravo à tous. Merci...», avait-il écrit comme message après l'élimination face au Bayern Munich (0-3). Sans Coupe d'Europe la saison prochain, l'OL devra trouver un moyen de renflouer les caisses.

Mais à écouter les dires du principal intéressé, un départ est encore loin d'être acté. «Je ne suis pas encore parti. J'ai envie que l'on réussisse un bon début de Championnat. Et que l'on batte Dijon, pour commencer », a-t-il conclu.

 


 

Caqueret décrypte son irrésistible ascension

Footmercato.net

Devenu la nouvelle coqueluche de l'Olympique Lyonnais, Maxence Caqueret raconte son arrivée dans la cour des grands.

Auteur d'un Final 8 de Ligue des Champions de haut niveau, Maxence Caqueret (20 ans) est entré un peu plus dans le cœur des supporters de l'Olympique Lyonnais. Le jeune milieu issu de l'académie lyonnaise s'est hissé au niveau de ses partenaires plus expérimentés pour livrer de belles prestations contre la Juventus, Manchester City et le Bayern Munich. Son activité débordante et son envie ont séduit tous les observateurs.

«J'avais un peu de doute. C'est impressionnant d'affronter des joueurs comme Thiago Alcantara ou Pjanic, mais une fois en jeu, je fais abstraction. J'ai toujours tâché de passer des caps», a-t-il expliqué ce vendredi dans les colonnes du Progrès. Désormais membre à part entière du groupe de Rudi Garcia, le jeune homme, qui se dit davantage «reconnu» dans les rues de Lyon, souhaite enchaîner et continuer à apprendre.


Heureux comme un Gone


«En jouant, on se rapproche des joueurs, surtout en livrant de bonnes prestations. Et tant mieux, je dois encore apprendre d'eux»
, a-t-il lancé, conscient de ses manques. «Il me faut un peu plus de vécu pour éviter les cartons. Et je dois aussi bosser la finition», a déclaré celui qui a été appelé pour la première fois avec les Espoirs et se verrait bien faire une carrière à la Didier Deschamps.

Pour l'heure, dans son esprit, il n'y a que l'OL qui compte. «On ne sait jamais de quoi demain est fait mais je suis au club, où on compte sur moi. (...) Je suis heureux ici et sous contrat jusqu'en juin 2023, tout va bien pour moi», a-t-il conclu. Bonne nouvelle pour les Gones qui démarrent leur saison de Ligue 1 ce vendredi contre Dijon (2e journée).

 


 

Rafael peut partir libre s'il le souhaite

Twitter

 


 

Lyon a un pacte, Garcia a son plan, objectif Ligue 1 !

Foot01.com

Dans un peu plus de vingt-quatre heures, l’Olympique Lyonnais retrouvera les joies de la Ligue 1 avec la réception de Dijon dans son Groupama Stadium.

Neuf jours après son élimination en demi-finales de la Ligue des Champions contre le Bayern Munich, le futur vainqueur de la compétition face au PSG, le club rhodanien va retomber dans l’anonymat du championnat de France. Surtout que cette saison, et pour la première fois depuis 1996, Lyon ne sera pas sous les projecteurs de la scène européenne. Par conséquent, et vu que l’OL n’aura qu’un seul match par semaine à jouer, entre la Ligue 1 et la Coupe de France, les Gones ont de grandes ambitions nationales pour cette nouvelle saison. Il y a quelques heures, Fernando Marçal a par exemple été cash : il veut concurrencer le PSG dans la course au titre. Si Rudi Garcia n’est pas allé jusque là, l’entraîneur lyonnais a envie de repartir sur de bonnes bases pour viser quelque chose de grand au final.

« C'est très important de démarrer fort sous peine de prendre du retard. Le fait de ne jouer qu'un match par semaine et d'être frais chaque week-end nous permettra, je l'espère, d'être bien physiquement. Nous avons les plus grandes ambitions possibles. J'ai retrouvé un groupe joyeux, concentré et travailleur mais le mot d'ordre est de montrer un visage identique à celui affiché en Ligue des Champions avec la même implication de tous. Nous avons beaucoup axé l'entraînement sur le jeu, l'utilisation du ballon avec notamment la notion de prendre les choses en mains avec certainement une attitude tactique différente de la Ligue des Champions. Nous allons peut-être trouver un bloc dijonnais beaucoup plus compact. Il faudra créer des espaces. Les départs au mercato ? Tous ceux qui sont là sont à 100 %, déterminés à faire les meilleurs résultats possibles. L'effectif est trop important pour un match par semaine. Il est à rééquilibrer, car des secteurs sont plus fournis que d'autres. Je fais toute confiance à mes dirigeants afin que nous ayons une équipe performante pour retrouver l'Europe », a détaillé, en conférence de presse, Garcia, qui sait que l’OL doit battre Dijon vendredi pour se lancer parfaitement en L1. Pour cela, son équipe devra avoir le même état d’esprit que celui affiché en Ligue des Champions.

 


 

10 septembre, le jour du come-back d'Aulas à la LFP ?

Foot01.com

 

Parti de la Ligue à la surprise générale pour entrer au comité exécutif de la FFF en 2017, Jean-Michel Aulas a comme des démangeaisons.

Son souhait est désormais de changer à nouveau d’instance pour revenir à la Ligue, et se faire élire parmi les huit membres du nouveau conseil d’administration de la LFP, dévoile L'Equipe ce vendredi. L’assemblée générale élective aura lieu le 10 septembre prochain, et permettra non seulement de changer de dirigeant, mais aussi d’élire un nouveau conseil d’administration. Dont le président de l’OL a envie de faire partie. Pour les huit postes, on retrouve plus d’une dizaine de candidats, avec des nouveaux venus (Oleg Petrov, Loïc Féry, Jean-Pierre Rivère) ou des habitués (Nasser Al Khelaïfi, Jacques-Henri Eyraud, Laurent Nicollin…). La volonté de Jean-Michel Aulas est donc de redevenir un membre influent de la Ligue, surtout après la décision de cette dernière de valider l’arrêt de la saison de manière prématurée selon lui, ce qu’il n’a cessé de clamer.

Désireux désormais de surveiller cela de près, Jean-Michel Aulas espère ainsi se faire élire, ce qui l’obligerait, cumul des mandats oblige, à démissionner de son poste à la FFF. Une manière aussi de tester sa cote de popularité chez les clubs professionnels, lui qui n’a pas reçu beaucoup de soutiens pendant le confinement et qui s’est même fait décrire comme isolé et très critiqué par certains de ses collègues. Mais depuis quelques temps, il s’est rapproché du patron du PSG Nasser Al-Khelaïfi, avec comme objectif une grosse refonte de la LFP dans son pouvoir décisionnel, élément décisif notamment dans la répartition des droits TV.

 


 

Vida libéré par Besiktas, l'OL à l'affut ?

A Spor via Twitter

 


 

Memphis sélectionné avec les Pays-Bas

Twitter

 


 

Top Tweets "... si Garcia n'avait pas mis la lumière sur l'académie"

Twitter

Suite à la déclaration de Rudi Garcia au sujet de ses prétendues découvertes de jeunes joueurs prometteurs au sein des équipes où il a pu œuvrer, les supporters lyonnais n'ont pas manqué de créativité pour réagir à ces affirmations.

 



La Juventus prépare une offre pour Houssem Aouar

Footmercato.net

Auteur d'une campagne de Ligue des Champions particulièrement aboutie, Houssem Aouar ne manque pas de courtisans. Si Arsenal et Manchester City sont intéressés, la Juventus est clairement séduite par le profil du futur international tricolore et songe très clairement à formuler une offre. Reste à savoir si la Vieille Dame est prête à mettre les 60 M€ réclamés par l'OL...

Houssem Aouar risque de se souvenir longtemps de ce mois d'août 2020 qui l'a fait basculer dans une autre dimension. De cadre de l'OL, il s'est mué en joueur de classe internationale réalisant des prestations abouties face à la Juventus Turin, Manchester City et au Bayern Munich excusez du peu. À chaque fois, le natif de Lyon a été l'un des meilleurs Lyonnais sur le terrain et a fait parler ses qualités techniques et tactiques largement au-dessus de la moyenne.

Cerise sur le gâteau, le milieu de terrain de 22 ans a été appelé ce jeudi en Équipe de France par Didier Deschamps. Un aboutissement pour un joueur qui a longtemps fait ses gammes en Équipe de France U17 et chez les Espoirs où il totalise 16 sélections. Déjà très apprécié par les plus grands clubs européens, le mois d'août XXL d'Aouar risque fort d'en faire l'un des joueurs les plus convoités de ces prochaines semaines. Interrogé ce matin au sujet de son avenir, ce dernier a habilement botté en touche indiquant qu'il n'était pas encore parti.


L'interêt de la Juventus pour Houssem Aouar est réel


Outre Manchester City (actuellement très occupé dans le dossier Lionel Messi), qui le suit depuis longtemps et qui a subi les foudres du joueur en 1/4 de finale de la compétition, c'est Arsenal qui est venu récemment aux nouvelles en tentant un ambitieux coup visant à offrir de l'argent plus Matteo Guendouzi pour s'offrir le Lyonnais. Une tentative vaine, mais qui n'a pas déstabilisé le club londonien, toujours plus qu'intéressé par le joueur. Mais selon nos informations, c'est avec un autre club qu'il va falloir compter, à savoir la Juventus Turin.

La Juve a de nouveau fait d'Aouar une cible privilégiée pour la fin du mercato estival. Selon une source proche du club turinois, l'intérêt pour le futur international tricolore est réel et la Juve envisage très sérieusement de formuler une offre concrète à l'OL dans les prochains jours. La double performance du joueur face à la Juventus en 1/8e de finale de la Ligue des Champions et le grand chambardement annoncé par l'arrivée d'Andrea Pirlo sont autant d'arguments qui poussent le club turinois à vouloir passer à l'offensive pour Aouar. Mais l'opération s'annonce compliquée. Si le joueur dispose d'un bon de sortie, l'OL et Jean-Michel Aulas ont fixé la barre très haute pour l'un des nouveaux capitaines de l'OL, à savoir 60 M€. Une somme qui reste malgré tout largement dans les cordes du champion d'Italie en titre.

 


 

Positif au Covid-19, Houssem Aouar est forfait pour affronter Dijon

Lequipe.fr

INFO L'ÉQUIPE. Testé positif au Covid-19, le milieu de l'OL Houssem Aouar va déclarer forfait pour le match de ce vendredi soir face à Dijon (21 heures), le premier de l'OL en Ligue 1 cette saison. Il devrait aussi renoncer au rassemblement avec les Bleus à partir de lundi.

Selon nos informations, le milieu de l'OL Houssem Aouar (22 ans) a été testé positif au Covid-19. Tous les Lyonnais avaient été testés mardi, des tests négatifs. Mais Aouar, qui présentait des symptômes, a été de nouveau testé jeudi et les résultats sont tombés vendredi matin. Il est infecté par le virus et devra observer une période de quatorzaine. Il est donc forfait pour la réception de Dijon, ce vendredi (21 heures, en direct commenté sur notre site).

Dans un second temps, et même si ce n'est pas la première préoccupation aujourd'hui, le joueur formé au club devrait également déclarer forfait pour le rassemblement des Bleus, lundi. L'équipe de France doit affronter la Suède, le 5 septembre à Solna, et la Croatie, le 8 septembre au Stade de France, en Ligue des Nations.

C'est la deuxième fois qu'Aouar ne pourra pas honorer une première convocation chez les Bleus puisqu'il avait déjà déclaré forfait pour le rassemblement de l'automne dernier (adducteurs). Ce cas positif à l'OL pose aussi la question des autres appelés lyonnais à Clairefontaine : Leo Dubois (A) ainsi que Melvin Bard, Jeff Reine-Adélaïde et Maxence Caqueret (Espoirs), pourraient devoir être testés à nouveau, puisqu'ils ont été en contact avec Aouar cette semaine.

Il s'agirait du deuxième cas positif de Covid-19 à l'OL. En effet, selon nos informations, le troisième gardien Anthony Racioppi avait été testé positif plusieurs jours avant le départ pour le « Final 8 » à Lisbonne et immédiatement écarté du groupe. Il avait été remplacé par Malcolm Barcola.

 


Voir aussi... L'actu du Jeudi 27 Août // OL - Dijon : L'Avant Match

 

Last modified on vendredi, 28 août 2020 20:54