L'actu du Dimanche 23 Août

L'actu du Dimanche 23 Août

Zidane serait déjà passé à l'action pour le joyau d'Aulas !

Le10sport.com

Après Karim Benzema, le Real Madrid aurait bien l'intention de chiper le nouveau crack de l'OL : Rayan Cherki.

La Ligue 1 regorge de nouvelles pépites. Ces derniers mois, de grands talents ont explosé aux yeux de tous. On peut notamment penser à Eduardo Camavinga du côté de Rennes. Mais l'OL n'est également pas en reste grâce à son excellent centre de formation. Alors que de nombreux talents ont explosé ces dernières années sur les bords du Rhône, tous les regards sont actuellement tournés vers Rayan Cherki. A 17 ans, le protégé de Rudi Garcia, déjà apparu à quelques reprises en Ligue 1, est promis à un avenir radieux. Un talent qui n'aurait pas échappé à certains et notamment le Real Madrid, sous le charme de Cherki.

C’est ce que nous apprend AS ce dimanche. D’après les informations du quotidien madrilène, le Real Madrid suivrait avec attention Rayan Cherki, qui a prolongé son contrat avec l’OL jusqu’en 2023 en juillet dernier. L’attaquant de 17 ans plairait particulièrement à Zinedine Zidane puisqu’il ferait partie des joueurs observés avec attention par le technicien français en Ligue 1. De plus, le Real Madrid serait même en contact constant avec l’entourage du jeune lyonnais. Reste à savoir si cela se traduira par une offensive pour l’enrôler dans quelques mois.

 


 

Gouiri inscrit un doublé pour son 1er match avec Nice

Twitter

 


 

Porte enfin ouverte pour Rafael ?

Butfootballclub.fr

Ciblé par le FC Nantes au début du mercato, Rafael (30 ans) semble enfin disposé à quitter l’OL. Une aubaine pour les Canaris ?

L’OL aura laissé une belle image en Ligue des champions. Demi-finaliste de la compétition cette saison, le club rhodanien est tombé devant le Bayern Munich non sans avoir donné quelques sueurs froides au géant allemand (0-3).

Plusieurs joueurs ont brillé à la face de l’Europe, mais Rafael ne fait pas partie de cette catégorie. Le latéral droit de l’OL (30 ans) est remplaçant et n’a pas disputé la moindre minute du « Final 8 ». En fin de contrat en juin 2021, il apparaît comme le troisième choix dans la hiérarchie établie par Rudi Garcia, derrière Léo Dubois et Kenny Tete.

Dans une logique annoncée de dégraissage, le départ du jumeau de Fabio est donc forcément à l’étude. Au début du mercato, son nom avait été relié au FC Nantes mais ses prétentions salariales ont très vite refroidi les dirigeants des Canaris. Le club présidé par Waldemar Kita n’est plus le seul dans ce cas de figure.

D’après le journal Fanatik, Rafael, au même titre que son coéquipier Marcelo, serait dans le viseur de Besiktas. Les dirigeants turcs auraient échangé avec le latéral de l’OL qui souhaiterait partir. Cependant, son salaire serait trop élevé pour les Aigles Noirs, ce qui ne serait pas le cas du défenseur central brésilien. Pour rappel, ce dernier a porté les couleurs de Besiktas avant de rejoindre l’OL en 2017.

 


 

Bakayoko c'est 30ME, Lyon laisse tomber

Foot01.com

L'Olympique Lyonnais a pensé à Tiémoué Bakayoko pour se renforcer lors de ce mercato. Mais Chelsea est trop gourmand pour l'OL.

Prêté par Chelsea à Monaco lors de la courte saison 2019-2020, Tiémoué Bakayoko est reparti à Londres où le milieu défensif a encore deux ans de contrat, mais où il ne souhaite pas rester. Ces derniers jours, le nom de l’international tricolore a circulé du côté de l’Olympique Lyonnais, des contacts semblant même avoir déjà été noués entre l’OL, les dirigeants de Chelsea et l’entourage de Tiémoué Bakayoko. Cependant, ce dimanche, Sky News affirme que si le milieu de terrain de 26 ans va effectivement quitter les Blues et la Premier League, les chances de le voir revenir en Ligue 1 et plus précisément à Lyon sont faibles voir même nulles. Dans ce dossier, Juninho et Jean-Michel Aulas ont un adversaire de choc, puisque l’AC Milan souhaite faire revenir le joueur qui lui avait été prêté lors de la saison 2018-2019.

Pour mener l’opération à son terme, le club italien est prêt à mettre 30ME sur la table et offrir un salaire conséquent à Tiémoué Bakayoko. Un investissement que l’Olympique Lyonnais ne souhaite pas faire pour le milieu de terrain de 26 ans, même si cette piste a été étudiée sérieusement. Tant que le deal ne sera pas fait entre Chelsea et l’AC Milan, l’OL garde le dossier au chaud, mais Jean-Michel Aulas ne se livrera pas à une surenchère dans cette opération. Mais pour le média anglais, Tiémoué Bakayoko est très proche de revenir à Milan, les derniers détails étant en cours de finalisation entre les deux clubs avant une officialisation rapide.

 


 

Aulas apporte son soutien au PSG

Footmercato.net

Jean-Michel Aulas est beau joueur. Éliminé en demi-finale de la Ligue des Champions avec son OL face au Bayern, le patron du club lyonnais souhaite que le PSG venge son équipe en finale ce soir (à suivre en live commenté sur Foot Mercato) et s'adjuge le titre. Il le veut avant tout pour le bien du football français.

«Au nom de tous les passionnés de football français je souhaite de tout cœur une belle victoire du PSG ce soir en Champions League : le foot français sera vengé de la victoire du Bayern sur l'OL en 1/2 finale et Nasser le mérite tellement.» Aulas se range dans le camp de ceux qui souhaitent avant tout une victoire française.

 


 

Une demie OL-PSG en C1 féminine

Football.fr

L’OL et le PSG ont gagné leur place dans le dernier carré de la Ligue des champions féminine ce samedi soir.

A la veille de la finale de la C1 masculine entre le PSG et le Bayern, les Parisiennes ont fait honneur à leur blason en dominant les Londoniennes d’Arsenal (1-2), grâce à un doublé de Katoto (15e, 77e).

Quadruples tenantes du trophée, les Lyonnaises ont de leur côté pris le meilleur sur… le Bayern (2-1), portées par Parris (41e) et Majri (59e).

Ce remake franco-français de la finale de la C1 2017 se jouera le 25 août. L’autre demie mettra aux prises le Barça et Wolfsbourg.

 


 

Interview Lopes-Revel

OL via Twitter

 

 

 

Last modified on dimanche, 23 août 2020 19:01