L'actu du Jeudi 20 Août

L'actu du Jeudi 20 Août

Voir aussi... OL 0-3 Bayern : L'After // L'actu du Mercredi 19 Août // Les notes des joueurs 2019-20

"Un sentiment d’injustice", Garcia regrette les occasions ratées

RMC.fr

L’Olympique Lyonnais a quitté mercredi la scène européenne au terme de la demi-finale de Ligue des champions perdue face au Bayern Munich (3-0). Fier de ses joueurs, Rudi Garcia a pointé les occasions lyonnaises manquées en début de rencontre.

Une élimination avec des regrets. La fin du parcours européen de l’OL n’apparaît pas illogique face à une formation aussi talentueuse que le Bayern Munich. Mais le déroulement de la demi-finale perdue mercredi face aux Bavarois (3-0) laissera un goût amer aux Gones. Surtout la première période. Le duel manqué par Depay face à Neuer et le poteau de Toko-Ekambi auraient pu changer le cours de ce match. Rudi Garcia a réagi en ce sens en conférence de presse: "Il y a des faits de jeu qui ne nous ont pas été favorables. C’est nous qui devons mener au score et sur la première incursion du Bayern, un exploit individuel, il (Gnabry) la met dans la lucarne et à ce moment-là il y a un sentiment d’injustice, au lieu de mener d’être mené."


Garcia "fier" de ses joueurs


"Si on avait mené, je ne dis pas que l’on se serait qualifié mais le match aurait pris une tournure différente", a poursuivi Rudi Garcia. Des regrets mais pas de reproches. L’entraîneur des Rhodaniens a surtout tenu à féliciter ses troupes pour cette rencontre et le parcours réalisé en Ligue des champions durant lequel Lyon a fait notamment tomber la Juve et Manchester City.

"Je suis fier de mes joueurs et du plaisir qu’on a pu offrir aux supporters", a apprécié Garcia. Mais ces supporters devront réapprendre à connaître une saison sans Coupe d’Europe pour la première fois depuis 1997. Une reconquête qui débutera le vendredi 28 août avec la réception de Dijon pour la 2e journée de Ligue 1.

 


 

Départs, état d'esprit... les défis à relever pour se relancer

RMC.fr

Sorti en demi-finale de la Ligue des champions par le Bayern Munich (3-0) mercredi, l'OL ne disputera pas de Coupe d'Europe la saison prochaine. Le club, qui devrait perdre certains de ses meilleurs éléments dans les prochaines semaines, devra vite se remobiliser pour bien négocier le retour à la Ligue 1.

La Ligue 1 et la Coupe de France. Et c’est tout. Pour la première fois depuis la saison 1996-1997, Lyon ne disputera pas de Coupe d’Europe la saison prochaine. Septièmes de Ligue 1 au moment de l’arrêt de la saison pour cause de coronavirus, les Gones devaient remporter la Coupe de la Ligue ou la Ligue des champions pour décrocher un ticket européen. Mais ils ont perdu en finale de la première face au PSG (0-0, 6-5 tab) et leur épopée en C1 a été stoppée au stade des demi-finales par le Bayern Munich (3-0). Leur objectif sera donc très clair la saison prochaine: retrouver la plus prestigieuse des compétitions européennes. Avec un effectif qui pourrait perdre cet été certains de ses meilleurs éléments.


Des départs attendus


"Il y aura des départs, je ne sais pas lesquels, mais je ne suis pas inquiet par rapport à ça. Quand tu as des joueurs qui font une très bonne compétition comme celle-là, des joueurs qui attirent l’attention comme Houssem (Aouar) et peut-être Moussa (Dembélé)... On risque de perdre certains joueurs mais la base est là. Je ne suis pas préoccupé par rapport à la motivation", a prévenu Juninho dès mercredi soir au micro de RMC Sport. Rudi Garcia a bien tenté de calmer le jeu dans la foulée ("Juninho a parlé un peu vite, on verra"), mais il devrait bien avoir du mal à conserver toutes ses stars. Merveilleux en quarts face à Manchester City (3-1), Houssem Aouar ne devrait pas manquer de courtisans. Même chose pour Moussa Dembélé, qui vient de boucler une saison à 24 buts, et Memphis Depay, en fin de contrat en 2021 et qui pourrait vouloir rejoindre une plus grosse écurie.

D’autres joueurs, en manque de temps de jeu, pourraient être invités à se trouver un nouveau club. Lucas Tousart (Hertha Berlin), Pierre Kalulu (AC Milan), Oumar Solet (Salzbourg), Martin Terrier (Rennes) et Amine Gouiri (Nice) sont déjà partis, alors que Tino Kadewere (ex-Le Havre), meilleur buteur de Ligue 2, et Cenk Özkaçar (ex-Altay SK), défenseur turc de 19 ans, sont arrivés. Pour relever la tête et retrouver une place sur le podium de la Ligue 1, Lyon comptera également sur ceux qui ont brillé ces dernières semaines (Maxence Caqueret, Bruno Guimaraes) et misera sur l’éclosion d’autres jeunes (Melvin Bard s’il reste, Sinaly Diomandé, Rayan Cherki). Mais au-delà des joueurs, Lyon devra conserver le même état d’esprit affiché lors du Final 8. La même solidarité. La même envie.


Un état d'esprit à conserver


"On sort avec la tête haute, je suis vraiment fier de tous les joueurs, du staff. C'est un groupe qui manquait d'énergie collective, de métier, maintenant ils ont ça et si on continue, on retrouvera la Ligue des champions le plus vite possible. On va se concentrer sur la Ligue 1, sur le travail. Notre prochain adversaire c'est Dijon (28 août), et il faudra avoir le même état d'esprit", a souligné Juninho. C’est cette volonté de se surpasser collectivement qui permettra aux Gones de retrouver les joutes européennes et digérer une saison qui va laisser des traces sur le plan financier, même si leur parcours en C1 devrait leur permettre de toucher un joli chèque. "L’arrêt du championnat nous coûte 100 millions. (…) Si l’on n’est pas européen ce sera 80 millions de plus de pertes", expliquait début août Jean-Michel Aulas dans les colonnes du quotidien Le Progrès.

Une petite pression pour Garcia, conscient que remobiliser une équipe pas passée loin d’une finale de Ligue des champions ne sera pas si simple. "Ce n'est pas facile d'avoir battu la Juventus et City, et de se replonger sur le championnat. C'est là-dessus qu'il va falloir travailler sur le plan psychologique, pour panser les plaies de cette demie et remobiliser les joueurs. Avec cette demie, des joueurs se sont encore mis en lumière et pourraient être convoités. On ne va pas s'alarmer. On a un effectif très bon", a-t-il indiqué en conférence de presse. Ne pas s’alarmer, mais bien négocier le retour au quotidien de la Ligue 1 pour ne pas que cette belle aventure européenne reste sans lendemain.

 


 

L'offensive d'Arsenal pour Houssem Aouar

Footmercato.net

Le milieu de terrain formé à l'OL va quitter le Rhône cet été. Si Manchester City ou la Juventus apprécient l'intéressé, les Gunners sont déjà passés à l'action dans ce dossier.

« Houssem ne pourra partir que si on gagne la Ligue des Champions, comme ça c'est réglé. » En conférence de presse avant le quart de finale de Ligue des Champions face à Manchester City, Rudi Garcia avait tenté d'éluder comme il le pouvait les questions sur l'avenir d'Houssem Aouar (22 ans). Très apprécié par Pep Guardiola à Manchester City, le milieu lyonnais n'avait pas souhaité trop s'épancher sur son avenir.

Mais celui-ci se situe bien loin du Rhône. Mercredi soir lors de la demi-finale de Ligue des champions perdue face au Bayern Munich (3-0), Aouar devrait bien avoir disputé son dernier match sous les couleurs de son club formateur. Brillant lors de ce Final 8 de Ligue des Champions au Portugal, le natif de Lyon, sous contrat jusqu'en 2023 avec l'OL, ne sera pas retenu.


Arsenal a déjà formulé une offre pour Aouar


Son président Jean-Michel Aulas ne s'en est jamais caché, en cas d'offre satisfaisante pour toutes les parties, Aouar pourra prendre la poudre d'escampette. Initialement, l'Olympique Lyonnais attendait au moins 40 millions d'euros pour son joueur formé au club. Mais ses performances éblouissantes en Ligue des Champions ont fait indéniablement grimper sa valeur marchande. Ainsi, les pensionnaires du Groupama Stadium pourraient placer à présent la barre à 60 millions d'euros.

Pour le moment, seul un club s'est déjà positionné pour accueillir le numéro huit rhodanien cet été. Dans son édition du jour, L'Équipe révèle en effet qu'Arsenal aurait déjà formulé une offre aux dirigeants lyonnais ! En effet, Houssem Aouar aurait tapé dans l’œil du manager espagnol des Gunners Mikel Arteta. Son directeur technique, le Brésilien Edu, se serait même rapproché de son homologue à l'OL Juninho pour évoquer le sujet et transmettre une proposition. Celle-ci reposait sur la cession de Matteo Guendouzi plus de l'argent. Une première tentative éconduite poliment par la direction lyonnaise qui en attend beaucoup plus pour céder son joyau. Les jours d'Houssem Aouar à Lyon sont comptés...

 


 

L'immense tristesse d'Aouar...

Maxifoot.fr

Malgré ses belles performances, le milieu de terrain de l'Olympique Lyonnais Houssem Aouar (22 ans, 8 matchs et 1 but en LdC pour la saison 2019-2020) n'a pas réussi à qualifier son équipe pour la finale de la Ligue des Champions avec l'élimination face au Bayern Munich (0-3) mercredi. Sur le réseau social Twitter, le Lyonnais n'a pas caché sa déception.

"C’est avec une immense tristesse que notre aventure prend fin. Quel honneur et fierté d’avoir pu vivre ces moments avec mon club formateur. Un grand merci aux supporters pour le soutien qu’ils nous ont apportés. Bravo à tous. Merci...", a publié Aouar.

Un message qui sonne comme un adieu par rapport à un possible départ de l'OL cet été ?

 


 

Le message d’Anthony Lopes aux supporters

Butfootballclub.fr

La conte de fée de l’OL a pris fin hier soir avec l’élimination en demi-finale de la Ligue des Champions face au Bayern Munich. Malgré un score large en faveur du club bavarois (0-3), les Gones ont regardé droit dans les yeux leur adversaire, considéré comme le grand favori. L’OL peut être fier de son parcours exceptionnel en Ligue des Champions en éliminant la Juventus et Manchester City. De la fierté, c’est le sentiment qui prédomine chez le gardien Anthony Lopes.

«On a pas lâché ce qu’on a réussi à créer. Ce groupe peut être fier de son parcours, de ce qu’il a pu faire jusqu’à aujourd’hui. On va essayer de garder ce qui a été bon pour faire une grande saison parce qu’il ne reste que le championnat cette année. On va essayer de montrer un beau visage, le même qu’en Ligue des Champions, et avancer tous ensemble. Ce qu’on a fait pendant deux mois. On ne va pas s’arrêter là et on va continuer», a-t-il lâché après la rencontre.

Il a également tenu à adresser un message aux supporters pour les remercier de leur soutien indéfectible. «J’espère qu’on les a rendu fier avec notre parcours, même si ça a été compliqué. On a pu partager ça à distance via les réseaux sociaux. Toute la ville était derrière nous et ça nous a touché. On espère avoir rendu fier ce peuple parce qu’il le mérite. J’espère qu’on va continuer à vivre ses émotions tous ensemble».

 


 

Ménès charge trois joueurs lyonnais

Butfootballclub.fr

Selon Pierre Ménès, l’OL a fait un bon match hier malgré sa défaite face au Bayern, mais trois de ses joueurs n’ont pas été à la hauteur.

Une fois n’est pas coutume, Pierre Ménès avait eu le nez creux avant OL-Bayern en livrant le bon pronostic, lui qui avait misé sur deux défaites des Gones contre la Juve et Manchester City. Ménès avait donné le 3-0 pour les Allemands, et sur son blog, il a formulé deux regrets pour les Gones : celui d’avoir manqué de réalisme en début de rencontre, et celui… d’avoir livré le bon prono !

« J’avais dit 2/0 pour la Juve et je me suis planté, j’avais dit 2/0 pour City et je me suis planté. Je dis 3/0 pour le Bayern en espérant encore me planter… Auteurs d’un bon match mais pas assez tueurs devant le but, les Lyonnais ne verront pas la finale ».


Toko-Ekambi n’a pas le niveau selon lui


Et à lui de cibler Bruno Guimaraes, Memphis Depay, et surtout Carl Toko-Ekambi, pour leurs prestations… « Le premier but a un peu assommé les Lyonnais, qui ont eu du mal avec notamment un Guimarães moins en vue que lors des tours précédents, à l’inverse de Caqueret et d’Aouar qui se sont tous deux maintenus à un excellent niveau. Le second but toujours signé Gnabry a fait mal aux têtes lyonnaises, mais pas aux jambes parce qu’en seconde période j’ai trouvé l’OL mieux physiquement que le Bayern, qui avait l’air de se contenter de son avance et qui devait se dire que Lyon ne marquerait jamais deux buts. C’était malheureusement prévisible avec les deux attaquants alignés par Garcia. Depay revient des croisés et est très loin de sa meilleure forme. Quant à Toko-Ekambi, qui a tout raté avec encore un face-à-face perdu face à Neuer après le repos, à mon sens il n’a tout simplement pas le niveau pour évoluer dans des matchs comme celui-là. »

 


 

Ménès dit pourquoi Lyon va vraiment souffrir maintenant

Foot01.com

Fin de l’aventure pour l’Olympique Lyonnais, qui aura surpris toute l’Europe pendant ce mois d’août, mettant la Juventus et Manchester City à terre avant de tomber avec les honneurs face au Bayern Munich.

Et malgré l’ampleur du score final (3-0), le déroulement de la rencontre donnera forcément des regrets aux joueurs lyonnais, ce qu’ils ne voulaient surtout pas avoir. En effet, le début de match a été très réussi pour l’OL, qui a mis en danger la défense bavaroise, et s’est procuré plusieurs occasions, sans parvenir à conclure par Memphis, d’un face à face perdu, et Toko-Ekambi, d’un tir de près sur le poteau. La différence d’efficacité a fait très mal pour Pierre Ménès, qui s’inquiète désormais des conséquences de la fin de cette aventure, sur la saison à venir et le seul championnat qui sera à se mettre sous la dent de l’OL.

« Le réveil va probablement être difficile pour les Rhodaniens, qui après ce superbe parcours et trois matchs de très haut niveau face à la Juve, City et le Bayern, vont se retrouver demain avec la Ligue 1 pour seul horizon (le club ne jouera aucune Coupe d’Europe pour la première fois depuis 22 ans) et un effectif qui va être amené à évoluer. Un joueur comme Depay va-t-il rester ? Et si oui combien de temps mettra-t-il à retrouver son niveau ? Aouar qui a crevé l’écran sera-t-il encore Lyonnais dans quelques semaines ? Et Dembélé ? Ces questions, Jean-Michel Aulas et son staff vont devoir y répondre », a prévenu le chroniqueur de Canal+, pour qui il est à l’heure actuelle impossible de savoir quel sera le visage de l’OL la saison prochaine. Et pour les supporters lyonnais, cela peut être inquiétant.

 


 

Un joueur de l’OL proposé à… l’OM !

Le10sport.com

En quête de nouveaux latéraux, l’OM s’est vu proposer les services d’un défenseur de l’Olympique Lyonnais.

André Villas-Boas a clairement identifié les besoins de son effectif pour la saison à venir. L’entraîneur de l’OM souhaite des renforts pour sa défense, notamment sur les côtés. Le Portugais aimerait également un renfort au milieu du terrain, avec une priorité nommé Mickaël Cuisance (Bayern Munich). Et un nouvel attaquant, pour doubler ou compléter Dario Benedetto. Et dans un secteur défensif où l’OM est sollicité par le marché, avec de nombreux profils proposés à l’état-major phocéen, un joueur de Ligue 1 a été soumis il y a près d’un mois.

Selon nos informations, il s’agit de Kenny Tete, le latéral droit de l’Olympique Lyonnais. Sous contrat avec les Gones jusqu’en juin 2021, le Néerlandais est clairement sur le départ. Proposé à l’OM, il ne semble pas avoir retenu l’attention des dirigeants phocéens. Financièrement, l’opération est complexe. Entre le transfert et l’important salaire du joueur géré par Mino Raiola, ce n’est clairement pas dans les cordes marseillaises, dont la masse salariale est un gros problème. Surveillé au Portugal mais également en Angleterre (Everton), Kenny Tete devrait vite trouver preneur.

 


 

Garcia reprend Juninho pour le mercato de l’OL !

Le10sport.com

A la suite de l’élimination de l’OL en Ligue des Champions, Juninho a annoncé qu’il y aurait certainement des départs. Une sortie qui n’a pas manqué de faire réagir l’entraîneur des Gones, Rudi Garcia.

« Il y aura des départs, mais je ne suis pas inquiet », a notamment annoncé Juninho à la suite de la défaite contre le Bayern Munich. Alors que Moussa Dembélé, Houssem Aouar et Memphis Depay sont susceptibles de quitter l’OL, Rudi Garcia a tenu à mettre les choses au point après la sortie de son directeur sportif. Rapporté par RMC Sport, l’entraîneur lyonnais a confié : « Des départs ? Juninho a parlé un peu vite, on ne peut pas le dire ce soir. Il y aura peut-être des départs ou pas. On a de toutes façons un effectif de grande qualité, beaucoup de solutions devant. Ce que je peux dire, c'est que des joueurs se sont mis en lumière. On aurait pu être attaqués avant, on le sera peut-être après, ce n'est pas le moment d'en parler ».

 



L'échec de Depay, l'avis d'Anderson

Maxifoot.fr

Éliminé en demi-finale de la Ligue des Champions face au Bayern Munich (0-3) mercredi, l'Olympique Lyonnais peut avoir des regrets par rapport à deux grosses occasions ratées en début de partie, notamment sur une frappe non-cadrée de Memphis Depay après un dribble sur le gardien adverse Manuel Neuer. Un échec analysé par Sonny Anderson.

"Je pensais que Memphis allait frapper de loin, mais il n’a pas vu que Neuer était avancé. Le choix n’est pas mauvais, mais le gardien allemand bouche les angles. Si c’est un autre match, peut-être qu’il aurait tenté le lob, mais il a voulu assurer en éliminant Neuer", a estimé l'ancien attaquant de l'OL dans les colonnes du quotidien L'Equipe.

Dommage pour le Néerlandais et les Gones...


 

Vidéo : la réaction des lyonnais après OL - Bayern

Twitter

 


 

Prix fixé pour Traoré

Maxifoot.fr

Éliminé dans le dernier carré de la Ligue des Champions par le Bayern Munich (0-3) ce mercredi, l'Olympique Lyonnais ne disputera pas de Coupe d'Europe la saison prochaine. Une première depuis 1996 qui devrait entraîner un exode massif de joueurs, à commencer par certains indésirables.

Bertrand Traoré (24 ans, 36 matchs et 4 buts toutes compétitions pour la saison 2019-2020) entre évidemment dans cette catégorie. Souvent utilisé par Rudi Garcia à ses débuts, le Burkinabé n'a pas disputé la moindre minute lors du Final 8. Au vu de la dernière saison décevante de l'ailier, l'état-major lyonnais lui a indiqué la porte de sortie d'après L'Équipe. Pour le libérer, l'OL attend tout de même 25 M€. Une somme trop élevée en cette difficile période post-pandémie ?

 


 

Aulas aurait pris une grosse décision pour Memphis Depay !

Le10sport.com

A un an de la fin de son contrat et après une saison réussie, Memphis Depay attise les convoitises. Concernant l'avenir de l'attaquant de l'OL, Jean-Michel Aulas serait d'ailleurs prêt à prendre une grande décision.

En fin de contrat en juin 2021, Memphis Depay pourrait bien vivre ses derniers moments sous le maillot de l’OL. L'ancien attaquant de Manchester United a réalisé de bonnes performances malgré une rupture des ligaments croisés en décembre dernier, inscrivant 15 buts et délivrant 2 passes décisives en 22 rencontres toutes compétitions confondues. Des prestations qui auraient attiré l'oeil de nombreux clubs européens. Si Rudi Garcia souhaite conserver l’international néerlandais, la situation serait tout autre pour le joueur, courtisé par Everton et le Borussia Dortmund ces dernières semaines. Et dernièrement, c'est le FC Barcelone qui serait entré dans le dossier suite à la nomination de Ronald Koeman.

Principal artisan de l’épopée de l’OL en Ligue des Champions avec six buts en huit matchs, Memphis Depay aurait tapé dans l’oeil de son ancien sélectionneur avec les Pays-Bas, Ronald Koeman. Mais ce dernier pourrait bien devoir patienter pour accueillir le Néerlandais. Selon les informations de L’Equipe, Jean-Michel Aulas serait prêt à laisser Depay aller au bout de son contrat si tel était son souhait, et si aucune des propositions faites cet été ne lui convenait. Par conséquent, ce n'est donc que libre l'été prochain que l'attaquant de Rudi Garcia pourrait faire ses valises.

 


 

Vidéo : Les joueurs célébrés à l'aéroport

Twitter

 

Voir aussi... OL 0-3 Bayern : L'After // L'actu du Mercredi 19 Août // Les notes des joueurs 2019-20

 

Last modified on jeudi, 20 août 2020 17:06