L'actu du Mercredi 19 Août

L'actu du Mercredi 19 Août

Voir aussi... L'actu du Mardi 18 Août // Nouveau 3ème maillot 20-21 // OL - Bayern : L'Avant Match

Les clés du rendez-vous historique pour Lyon

RMC.fr

L’Olympique lyonnais affronte ce mercredi soir le Bayern Munich en demi-finale de Ligue des champions (21h, sur RMC Sport 1) pour tenter de rejoindre le Paris Saint-Germain. Contexte, compos probables et hommes forts, voilà les infos essentielles avant la rencontre.


Un grand soir pour le football français?


Si l’OL parvient à s’imposer ce mercredi contre le Bayern, au lendemain de la belle et nette victoire du PSG face au RB Leipzig (3-0), la finale de dimanche serait la première 100% française de l’histoire de la Ligue des champions. Et, vingt-sept ans après l’OM, un deuxième club tricolore soulèverait forcément le prestigieux trophée.

Mais pour rejoindre Paris, les Lyonnais vont devoir déjouer les pronostics et faire mentir les statistiques. Jamais, depuis sa fondation en 1950, l’OL n’a atteint la finale de la C1. Son meilleur résultat jusque-là est une demie, en 2010, perdue contre… le Bayern Munich (1-0 à l’aller, 3-0 au retour). Dix ans après, l’heure est à la revanche.

Comme pour le PSG mardi, la demie se joue à Lisbonne, à huis clos, et sur un match sec. En cas d’égalité après les premières 90 minutes de jeu, direction la prolongation, puis éventuellement les tirs au but.


L’OL au complet, et sans complexe


En sortant la Juventus, championne d’Italie en titre, en huitième, puis Manchester City (3-1), champion d’Angleterre en titre, en quart, pour se hisser en demie, l’OL aura quoi qu’il arrive réussi sa saison européenne, et "rattrapé" le raté en Ligue 1 (7e place finale). Le voilà donc libéré d’une certaine pression au moment d’affronter l’ogre bavarois. Ce qui ne veut évidemment pas dire qu’il abordera la rencontre à la légère.

Après avoir réussi à faire déjouer la Juve et City, Rudi Garcia, qui ne compte aucune absence majeure dans ses rangs, va probablement reconduire le même système en 3-5-2, ou plutôt 5-3-2 si l’on part du principe que le Bayern risque de dominer les débats. Le trio de milieux lyonnais Caqueret-Guimaraes-Aouar, le plus jeune du tournoi final de la Ligue des champions, devra encore être déterminant pour gêner la construction adverse et vite repartir vers l’avant quand Lyon en aura l’occasion.

La véritable incertitude côté rhodanien concerne le duo d’attaquants. Même si Memphis Depay n’est clairement pas à 100% depuis son retour de blessure (rupture des ligaments croisés en décembre), difficile d’imaginer le coach de l’OL se priver de son capitaine sur une telle affiche. Parce qu’il est souvent exemplaire en terme de combativité, et parce qu’il peut faire basculer la rencontre sur une fulgurance. A ses côtés, il faudra donc probablement choisir entre Karl Toko-Ekambi, polyvalent et généreux dans l’effort, et Moussa Dembélé, auteur d’un doublé décisif contre Manchester.

La compo probable de l’OL : Lopes – Dubois, Denayer, Marcelo, Marçal, Cornet – Caqueret, Guimaraes, Aouar – Toko-Ekambi (ou Dembélé), Depay.


Le Bayern favori pour le titre


Le Bayern, c’est cinq titres en Ligue des champions au compteur (le dernier en 2013), mais surtout 23 victoires et un nul en 2020, une série de 14 matchs européens hors de Munich sans défaite, et des cartons, à la pelle: contre Tottenham (7-2) et l’Etoile Rouge (6-0) en phase de poule, contre Chelsea en huitième de finale (3-0, 4-1), et bien sûr contre le Barça en quart (8-2), la semaine passée. Déjà favori des bookmakers avant le début du Final 8, le champion d’Allemagne a marqué les esprits en martyrisant le club catalan.

Il faut dire que chez lui, le danger vient de partout: de son latéral gauche Alphonso Davies, l’un des joueurs les plus rapides au monde, de sa sublime paire de milieux Leon Goretzka-Thiago Alcantara, de ses ailiers Serge Gnabry et Ivan Perisic, de son vétéran Thomas Müller, et surtout… de son avant-centre Robert Lewandowski. Candidat au Ballon d’or 2020 avant l’annulation de la récompense, l’attaquant polonais de 31 ans en est déjà à 14 buts en Ligue des champions cette saison, et à 54 toutes compétitions confondues. S’il marque son 55e ce mercredi, il égalera tout simplement la performance de Gerd Müller en 1972-1973, meilleur buteur d’un club allemand sur un seul exercice.

A noter qu’entre Benjamin Pavard, Lucas Hernandez, Corentin Tolisso, Kingsley Coman et Michaël Cuisance, le Bayern compte un bon nombre de joueurs français. Mais tous devraient a priori débuter sur le banc des remplaçants.

La compo probable du Bayern : Neuer – Kimmich, Boateng, Alaba, Davies – Goretzka, Müller, Thiago Alcantara – Gnabry, Lewandowski, Perisic.

 


 

Toko Ekambi préféré à Dembélé à cause de Depay ?

Butfootballclub.fr

L’entraîneur de l’OL Rudi Garcia devrait finalement titulariser Karl Toko Ekambi en demi-finale de la Ligue des champions contre le Bayern Munich à Lisbonne (21h).

Quel sera le onze de départ de l’OL ce soir contre le Bayern Munich ? Si un changement de dernière minute est toujours possible, c’est la question que ne se poserait plus Rudi Garcia à quelques heures de ce choc historique.

Selon L’Équipe, la dernière mise en place d’hier a donné les derniers signes d’une titularisation de Karl Toko Ekambi en attaque au détriment de Moussa Dembélé, double buteur en quarts contre Manchester City (3-1). La raison serait simple : Memphis Depay, de retour d’une longue blessure, n’est pas en capacité de faire les courses que les autres attaquants font et ce manque doit être compensé par l’ancien Lorientais.

« L’ex-Angevin, qui peut se décaler pour défendre à droite pendant le match, offre plus de polyvalence et donc l’entraîneur lyonnais l’a fait débuter contre la Juve et face à City, explique le quotidien sportif. Garcia n’annoncera son équipe qu’aujourd’hui à ses joueurs, et le duel Toko Ekambi – Dembélé ne se joue à rien, si ce n’est au feeling du coach. »

 


 

Tout est possible, Govou supplie Lyon d'y croire !

Foot01.com

Face au Bayern Munich, Lyon est condamné à un nouvel exploit. L'OL doit avoir confiance dans sa force pour aller en finale de la Ligue des champions.

L’équipe de Rudi Garcia n’a pas les faveurs des pronostics ce mercredi en demi-finale de la Ligue des champions face au Bayern Munich. Non pas que l’Olympique Lyonnais soit un petit poucet, mais le club allemand a sidéré l’Europe en infligeant un historique 8-2 au FC Barcelone. Cependant, les joueurs de l’OL doivent oublier ce qu’ils ont vu du Bayern Munich face au Barça, et se dire que sur un match tout est possible. C’est le message que Sidney Govou fait passer dans Le Progrès à quelques heures de cet énorme rendez-vous. L’ancien attaquant de Lyon, qui avait joué la demi-finale perdue par Lyon contre le Bayern Munich en 2009-2010, estime que son club de cœur doit y croire.

« Si j’avais la solution pour renverser le Bayern, j’appellerais immédiatement Rudi. Quand on voit ce que le Bayern a fait contre le Barça, ce sera compliqué. Mais dans un match sans public et sur terrain neutre, cela change tout. C’est un match de Coupe à chaque fois où tout est possible. Le seul gros souci, c’est que le Bayern est prévenu (...) Mais l’OL sait défendre et a des attaquants qui peuvent marquer. La clé sera encore la performance du milieu lyonnais et sa capacité à garder le ballon. Contre City, ils n’ont jamais paniqué. Si tous les feux sont encore au vert, ce sera magnifique », annonce, dans le quotidien régional, Sidney Govou, très prudent, mais qui veut y croire quand même pour l’Olympique Lyonnais.

 


 

Aulas demande une pause à Juninho et Cheyrou

Butfootballclub.fr

Le président de l’OL Jean-Michel Aulas préfère se concentrer pleinement sur la Ligue des champions avant de penser au mercato.

L’OL se trouve au pied de la montagne. Ce soir à Lisbonne (21h), les hommes de Rudi Garcia affronteront le Bayern Munich en demi-finale de la Ligue des champions afin de retrouver le PSG dimanche au Portugal.

Cette échéance sportive est suffisamment importante pour que Jean-Michel Aulas ait demandé à Juninho et Bruno Cheyrou d’appuyer sur le bouton pause en ce qui concerne le mercato estival.


« Je ne me vois pas aller discuter avec Memphis ou d’autres actuellement »


« Il faut vivre l’instant présent. Je ne me vois pas aller discuter avec Memphis ou d’autres actuellement. Si l’on gagne deux matchs, on sera dans une trajectoire folle. Sinon ce sera plus difficile d’autant que nos joueurs auront brillé », a confié le président de l’OL au Progrès. Cela n’a toutefois pas empêché le club rhodanien de se lancer sur la piste Tiémoué Bakayoko et de signer un défenseur turc hier…

 


 

Koeman aurait jeté son dévolu sur cette star de Garcia !

Le10sport.com

Étant officiellement depuis peu le successeur de Quique Setien au FC Barcelone, Ronald Koeman préparerait déjà son mercato. Parmi les joueurs souhaités, l'entraîneur néerlandais aurait flashé sur une star de Rudi Garcia.

Le mercato au sein du FC Barcelone risque d'être agité cet été. Avec les départs de Quique Setien et d'Éric Abidal et l'arrivée de Ronald Koeman, le FC Barcelone fait le ménage à tous les étages. Des changements qui ne font que commencer car l'entraîneur néerlandais aurait déjà de nombreux plans en tête concernant l’effectif catalan et des têtes vont tomber. En effet, Ronald Koeman s'apprête à réaliser un grand coup de balai cet été et aurait listé les joueurs qu’il juge comme étant indésirables et qui devront trouver un point de chute. On retrouve ainsi des éléments phares comme Luís Suárez, Samuel Umtiti ou encore Ivan Rakitic. Pour les remplacer, le nom de Donny Van de Beek est évoqué avec insistance, mais depuis quelques heures, Ronald Koeman voudrait s’offrir une star de Rudi Garcia…

En effet, selon les informations d'Ok Diario, le nouvel entraineur du FC Barcelone aimerait récupérer son compatriote Memphis Depay. Actuellement en demi-finale de la Ligue des Champions, l’attaquant de l’OL plairait beaucoup à son ancien sélectionneur qui l’a totalement relancé avec l’équipe nationale. En parallèle, Memphis Depay ne serait pas contre à un départ comme il l’avait laissé entendre ces dernières semaines ce qui pourrait arranger le FC Barcelone. Reste à voir la position de Jean-Michel Aulas dans ce dossier qui ne sera pas prêt à faciliter le départ de son international néerlandais. Affaire à suivre…

 


 

Les bus TCL affichent "Allez l'OL"

Twitter

 


 

La Une de L'Equipe

Twitter

 


 

Lizarazu voit des failles défensives chez les Bavarois

Goal.com

L'ancien défenseur du Bayern Munich estime que les Allemands n'ont pas été très rassurants dans ce secteur face au Barça. Aux Lyonnais d'en profiter.

Si le Paris Saint-Germain est déjà qualifié pour la finale de la Ligue des Champions, grâce à sa victoire face à Leipzig mardi soir (3-0), la France retient encore son souffle. Et pour cause, ce mercredi soir, c'est au tour de l'Olympique Lyonnais d'avoir rendez-vous avec son histoire. Les hommes de Rudi Garcia affrontent une équipe du Bayern Munich irrésistible en demi-finale de la compétition. Si la tâche s'annonce compliquée, Bixente Lizarazu a dévoilé les pistes que les rhodaniens doivent exploiter.


"Ils n'ont pas bien joué l'alignement et ont laissé des espaces"


"Lyon va devoir mettre la même intensité, la même agressivité dans les duels au milieu de terrain que face à City, et ils devront être constamment dangereux sur les attaques rapides. Parce que, ce qui les a sauvés contre City - et ce que n'a pas su faire l'Atalanta Bergame contre Paris -, c'est que même quand ils ont souffert, ils étaient toujours en capacité de placer des attaques", a souligné l'ancien défenseur du Bayern Munich, dans les colonnes de L'Equipe. Selon lui, la défense bavaroise a des failles.

 


 

Mbappé a une préférence entre l'OL et le Bayern

Topmercato.net

En conférence de presse, après la qualification du Paris Saint-Germain pour la finale de la Ligue des Champions aux dépens du RB Leipzig, Kylian Mbappé a donné son sentiment sur la seconde demi-finale entre l'Olympique Lyonnais et le Bayern Munich, mercredi soir.

Kylian Mbappé L'attaquant français n'a pas caché qu'il préférait affronter les Gones pour le titre dimanche. "Lyon ou le Bayern ? Il y aura une préférence pour Lyon, c'est sûr, car c'est un club français. Si nous on ne valorise pas notre championnat, qui va le valoriser ? Personne. Je sais que ce sera un match très compliqué. Si ce sera le Bayern, ce sera le Bayern. Si c'est Lyon, ça aura une saveur particulière", a confié le champion du monde 2018. L'OL appréciera ce soutien de l'ancien Monégasque avant de défier le champion d'Allemagne, dont la démonstration en quarts de finale contre le FC Barcelone (8-2) a impressionné l'Europe.

 


 

Méfiant, le Bayern compte sur Tolisso pour taper Lyon

Foot01.com

Grand favori de la Ligue des Champions et de sa demi-finale contre l’Olympique Lyonnais, le Bayern Munich se méfie de son adversaire. Le coach Hans-Dieter Flick s’est même renseigné auprès de l’ancien Gone Corentin Tolisso.

Contrairement à Manchester City au tour précédent, le Bayern Munich n’adaptera sûrement pas sa composition de départ à l’Olympique Lyonnais. Le champion d’Allemagne aborde sa demi-finale avec confiance et sérénité, mais sans pour autant sous-estimer son adversaire. En effet, le staff technique d’Hans-Dieter Flick a pris la peine d’observer les coéquipiers de Memphis Depay pour identifier leurs qualités et leurs faiblesses.

« J'espère que nous les avons très bien analysés. Nous sommes conscients de leurs qualités, ils défendent très bien, ils sont très compacts avec de grands joueurs derrière le ballon. Ils courent beaucoup. Ils ont aussi beaucoup de qualité en attaque. Il sera donc important pour nous de faire les bons choix sur la pelouse », a prévenu le coach bavarois, qui s’est également renseigné auprès de son milieu Corentin Tolisso, l’ancien Lyonnais récemment revenu de blessure.


Les tuyaux de Tolisso non révélés


« Tolisso a été blessé pendant une longue période, il a travaillé très dur ces deux dernières semaines pour revenir et pour participer à cette phase finale, a rappelé le technicien. Notre département médical a fait un superbe travail et il est prêt à jouer. Contre Barcelone, il a joué quelques minutes, il a fait un grand match par sa présence. C'est un grand joueur capable d'évoluer dans les deux surfaces, il peut courir, il est dangereux devant les buts. Bien sûr, nous avons parlé avec lui de Lyon, mais je ne vais pas répéter ici ce qu'il m'a dit. » Preuve que le Bayern ne néglige rien avant cette confrontation mercredi.

 


 

MHSC-OL et PSG-Metz, les nouvelles dates connues

Foot01.com

A chaque jour sa reprogrammation en Ligue 1 et ce mercredi la LFP a dévoilé trois dates pour des matchs décalés.

« Reportées suite aux qualifications du Paris Saint-Germain et de l’Olympique Lyonnais en demi-finales de la Ligue des Champions, les rencontres Montpellier Hérault SC / Olympique Lyonnais et Paris Saint-Germain / FC Metz, comptant pour la 1ère journée de Ligue 1, ont été reprogrammées par la Commission des Compétitions de la LFP, en accord avec Téléfoot :

Mardi 15 septembre à 21h00 sur Téléfoot
Montpellier Hérault SC – Olympique Lyonnais

Mercredi 16 septembre à 21h00 sur Téléfoot
Paris Saint-Germain – FC Metz


Par ailleurs, la rencontre Olympique de Marseille / AS Saint-Etienne, comptant elle aussi pour la 1ère journée de Ligue 1 et reportée sur avis de la Commission nationale COVID, a été reprogrammée par la Commission des Compétitions de la LFP au jeudi 17 septembre 2020 à 21h00, en accord avec Téléfoot », indique la LFP.

 


 

Ménès donne aux Gones une raison d’y croire

Butfootballclub.fr

Pierre Ménès, après avoir encensé les joueurs du PSG suite à leur qualification en finale de la Ligue des champions, s’est livré pour le choc entre l’OL et le Bayern Munich (21h).

Il n’y a pas que le PSG dans la vie. Cette saison, l’OL est aussi devenu un prétendant très sérieux au sacre en Ligue des champions après avoir éliminé des cadors comme la Juventus Turin ou plus récemment Manchester City (3-1).

Ce n’est pas pour rien si Kylian Mbappé aimerait beaucoup retrouver les hommes de Rudi Garcia dimanche en finale à Lisbonne (21h). Pierre Ménès semble rejoindre le camp du champion du monde tricolore du PSG. Même s’il admet que la montagne sera difficile à gravir, le consultant du CFC ne donne pas la partie perdue aux Gones.


« Un troisième exploit est possible pour l’OL »


« Maintenant, il faut voir contre qui Paris va jouer en finale. Le Bayern part largement favori face à Lyon. Mais l’OL n’était déjà pas favori à Turin et contre City. Un troisième exploit est possible même si cette fois, la marche semble encore plus haute pour les joueurs de Garcia »
, explique Ménès sur son blog. En France, le dicton ne dit-il pas « jamais deux sans trois » ?

 


 

Il y 10 ans, Aouar portait la bâche d'OL - Bayern

Twitter

 

 

Voir aussi... L'actu du Mardi 18 Août // Nouveau 3ème maillot 20-21 // OL - Bayern : L'Avant Match

 

Last modified on mercredi, 19 août 2020 17:38