L'actu du Mardi 11 Août

L'actu du Mardi 11 Août

Bertrand Traoré visé par quatre clubs anglais

Foot-sur7.fr

Compté parmi les flops de l’ OL cette saison, Bertrand Traoré est envoyé sur la liste des joueurs sur le départ du club rhodanien. Toutefois, plusieurs clubs sont intéressés par le profil de l’ailier droit de 25 ans.

Bertrand Traoré a perdu sa place de titulaire à l’OL. Il n’est clairement plus dans les plans de Rudi Garcia. Remplaçant contre le PSG en finale de la coupe de la Ligue, il est resté sur le banc de touche face à la Juventus lors du 8e de finale retour de la Ligue des Champions, vendredi dernier. Dès lors, le Burkinabé est placé parmi les joueurs poussés vers la porte de sortie de l’Olympique Lyonnais cet été. Le profil de l’ancien joueur de Chelsea plait à quatre clubs anglais, selon les informations de Sky Sport. La source croit savoir que Newcastle United, Everton, Crystal Palace ou encore Leicester City souhaite le recruter.


Bertrand Traoré vendu à 15 M€ en Angleterre ?


Le contrat de Bertrand Traoré à l'OL expire le 30 juin 2022 et son coût est estimé à près de 10 M€. Cependant, les dirigeants du club ont fixé son indemnité de transfert à 15 M€. Un montant qui ne devrait pas freiner les clubs anglais disposant de gros moyens sur le marché des transferts. Le natif du Burkina Faso évolue à l’Olympique Lyonnais depuis juillet 2017. Jean-Michel Aulas avait déboursé 10 M€ pour le transférer de Chelsea. En trois saisons sous le maillot des Gones, il a joué 126 matchs, toutes compétitions confondues, a inscrit 33 buts et a délivré 17 passes décisives. Cette saison, il a disputé 35 matchs, pour 4 buts marqués et 5 passes décisives délivrées. À noter que l’OL est en quart de finale de la Ligue des Champions et affrontera Manchester City, le samedi 15 août, à Lisbonne.

 


 

Cornet et Denayer seront là contre Man City !

Foot01.com

Rudi Garcia a appris deux bonnes nouvelles lundi dans la perspective du quart de finale de la Ligue des champions face à Manchester City.

La victoire de l’Olympique Lyonnais vendredi face à la Juventus avait été légèrement ternie par la blessure à la cuisse de Maxwel Cornet, encore une fois impeccable face à Cristiano Ronaldo et ses coéquipiers, et celle plus légère de Jason Denayer. Car c’est une évidence, face à Manchester City samedi soir à Lisbonne, Rudi Garcia aura besoin d’un effectif au complet s’il veut réussir un deuxième exploit consécutif en Ligue des champions. Et ce mardi, cela semble aller dans le bon sens concernant Cornet et Denayer, lesquels, sauf retournement de situation, devraient non seulement être du voyage pour le Final 8 au Portugal, mais également pouvoir débuter contre la formation de Pep Guardiola en quart de finale de la C1.

L’Equipe affirme en effet que Maxwel Cornet et Jason Denayer vont nettement mieux après deux jours passés à se soigner. « L’optimisme est de rigueur. Les examens de Cornet, passés lundi, ont été rassurants et l’Ivoirien a même couru. Le défenseur belge, lui, est resté aux soins mais plus par sécurité. Pour s’épargner toute complication ou tout risque inutile. Le duo devrait pouvoir tenir sa place contre les Anglais de Manchester City », annonce Hervé Penot. L’entraîneur de l’Olympique Lyonnais aura donc la possibilité de conserver le schéma tactique utilisé contre la Juventus, lequel avait plutôt bien fonctionné ou bien passer à un 4-4-2. Mais avec Cornet et Denayer rétablis, il ne fait nul doute que Rudi Garcia doit mieux respirer.

 


 

Lopes a recalé le PSG !

Maxifoot.fr

Avant de prolonger son contrat avec l'Olympique Lyonnais jusqu'en 2023 l'été dernier, le gardien Anthony Lopes (29 ans, 39 matchs toutes compétitions confondues cette saison) a longtemps eu des discussions compliquées avec ses dirigeants. Et selon les informations du média France Football ce mardi, le Portugais a été approché par le directeur sportif du Paris Saint-Germain Leonardo durant cette période !

Mais finalement, le Lyonnais a repoussé gentiment cette tentative du PSG pour s'engager sur le long terme avec l'OL. On peut imaginer que Paris pensait à Lopes afin de devenir la doublure de Keylor Navas, recruté en provenance du Real Madrid. Et de son côté, le Lusitanien n'avait probablement pas l'intention de se contenter d'un rôle de numéro 2.

 


 

Pellistri sur le départ, Lyon doit payer 10ME !

Foot01.com

Inconnu pour l'instant en France, Facundo Pellistri est néanmoins sur toutes les lèvres à Lyon, où son arrivée est désormais jugée comme probable.

Le prodige uruguayen de 18 ans va quitter son club formateur de Penarol dans les semaines à venir. Pour l’heure, sa destination est un mystère mais plus les heures passent, plus l’ailier droit semble se rapprocher de l’Olympique Lyonnais. Malgré les déclarations de son entraîneur Diego Forlan, lequel indiquait au micro d’ESPN Uruguay qu’il « espérait que Pellestri allait rester plus longtemps avec (nous) », le joueur va bel et bien découvrir l’Europe cet été selon le journaliste Alen Banewur Rubin.

Via son compte Twitter, l’insider sud-américain a par ailleurs fait savoir que l’Olympique Lyonnais était plus que jamais en pole position pour accueillir Pellestri, estimé à environ 10 ME par le Club Atlético Penarol. « Après le classique de dimanche, l’intérêt de l’Olympique Lyonnais pour Facundo Pellistri s’est intensifié. Aujourd’hui, l’OL est le principal candidat pour le recruter. Mais il faudra s’aligner sur le prix fixé par Penarol » a fait savoir le journaliste, qui n’évoque en revanche aucun prix pour un éventuel transfert de Facundo Pellistri à l’Olympique Lyonnais. Reste maintenant à savoir si le club rhodanien sera prêt à s’aligner sur les demandes du club de Diego Forlan, alors que la première proposition lyonnaise, nettement insuffisante, était de 5 ME. Pour rappel, l’OL a par ailleurs de la concurrence dans ce dossier puisqu’il y a tout juste une semaine, le journal L’Equipe évoquait des intérêts de la Juventus Turin, mais également de Manchester City et de Manchester United pour la pépite uruguayenne.

 


 

Ronaldo ? Neymar ? Marcelo ne craint personne

Football365.fr

L'optimisme est de mise du côté de l'OL. Certains joueurs, à l'image de Marcelo, envisagent même un succès en C1 cette saison.

L’OL a éliminé la Juventus Turin en 8es de finale de Ligue des Champions et certains lyonnais ne se cachent plus, se voyant déjà soulever le Graal continental. C’est le cas de Marcelo. Auteur d’un sauvetage héroïque et décisif sur Bernardeschi, presque sur la ligne, face à la Juventus, vendredi soir, le défenseur brésilien estime que l’OL doit désormais voir les choses en grand. En très grand même.


« On peut gagner la Ligue des Champions »


« On est condamnés à gagner la C1 pour être européens ? Mais on peut gagner la Ligue des champions ! Si on n’y croyais pas, on ne disputerait pas le tournoi. On pense à aller le plus loin possible. Le plus loin, c’est la finale, pour y disputer le titre. On sait que ce sera difficile, mais, dans nos têtes, dans nos cœurs, on y croit. Il faut penser grand et ne pas se fixer de limites (…) Je rêve de jouer la finale et d’être champion. Peu importe l’adversaire… », a asséné Marcelo, qui estime que l’OL ne doit pas craindre Manchester City, prochain obstacle des Rhodaniens en quarts.

« On a déjà affronté Manchester City la saison dernière et on avait eu de bons résultats. On les respecte, mais on n’a pas à en avoir peur. Il faudra les regarder dans les yeux, comme face au PSG, comme face à la Juventus. C’est une Ligue des Champions un peu particulière qui se joue sur un match, donc vous pouvez être certain qu’on va entrer sur le terrain pour chercher la victoire. On est confiants. Avoir peur de Ronaldo, Neymar et les autres ? C’est pour ce genre de matches qu’on fait ce métier. Il n’y a pas de quoi avoir peur. Ce sont des êtres humains, non ? Ils ont deux jambes et deux bras », a ajouté le défenseur central de l’OL.


 

Govou dévoile les 3 joueurs qui peuvent qualifier Lyon

Foot01.com

Dans moins d'une semaine, l'OL tentera d'obtenir un ticket pour le dernier carré de la Ligue des champions. Sidney Govou y croit.

Après un premier exploit vendredi dernier contre la Juventus, synonyme de qualification pour le Final 8 de la C1, l’Olympique Lyonnais va devoir frapper encore plus fort puisque c’est cette fois Manchester City qui se présente sur la route de Memphis Depay et ses coéquipiers. Si l’OL avait déjà croisé avec réussite les Citizens lors de la précédente édition de la Ligue des champions, la formation anglaise semble arriver à Lisbonne dans une forme éblouissante. Dans Le Progrès, Sidney Govou estime que si Manchester City a logiquement les faveurs des pronostics, l’équipe de Rudi Garcia a des atouts majeurs. L’ancien attaquant de l’Olympique Lyonnais dévoile les trois joueurs susceptibles de faire basculer ce quart de finale de la Ligue des champions.

Sidney Govou fait donc une analyse prudent, mais tout de même positive. « Ce sera différent contre City. Guardiola savait que Liverpool serait champion, et il a fait beaucoup de coaching. Il était déjà tourné vers la Ligue des Champions, et son équipe est prête. C’est, avec le Bayern, le favori de la compétition. City est très fort offensivement surtout, mais sur un match, tout peut arriver, d’autant que l’OL a trouvé sa défense et exploite ses qualités au milieu avec trois joueurs pas embêtés par le ballon. Caqueret est limite bluffant. On connaît des milieux modernes plus athlétiques, mais il a un registre complet. Il doit juste plus tenter sa chance. Guimaraes est précieux par son agressivité, sa prise de décisions, ses changements de jeu, enfin Aouar est performant quand il joue simple », explique, dans le quotidien régional, l’ancien attaquant de l’Olympique Lyonnais.

 


 

La jauge à 5000 supporters prolongée jusqu’en octobre !

Butfootballclub.fr

Ce mardi, Jean Castex (Premier Ministre) a annoncé la prolongation de la jauge des 5000 personnes dans les stades. Un cap à tenir jusqu’au 30 octobre au moins.

Sans surprise et face au rebond de la pandémie de Covid-19, le Premier Ministre Jean Castex a prolongé le seuil des 5 000 personnes autorisés lors des grands évènements et notamment sur les matches de football de Ligue 1 et de Ligue 2.

Initialement mis en place jusqu’au 31 août, cette jauge sera valable jusqu’au 30 octobre. Les Préfectures pourront toutefois déroger à cette limite en fonction des demandes spécifiques des clubs et dans le respect strict des règles sanitaires.

L’OM et le MHSC ont déjà commencé à réclamer pour leurs réceptions respectives de l’ASSE et de l’OL (1ere journée de L1). Les Phocéens espèrent pouvoir accueillir 20 000 personnes au Vélodrome face aux Verts. Les Héraultais en souhaiteraient 8 000 à la Mosson contre Lyon.

 


 

Vidéo : L'entrainement du jour

Twitter

 

 

Last modified on mardi, 11 août 2020 19:47